Les routes touristiques en France

Thiers (63)

Thiers des vacances dans la capitale de la coutellerie Française !

Située aux portes du Parc naturel régional du Livradois-Forez, la ville de Thierscapitale de la coutellerie française, est situé à l'est de Clermont-Ferrand, dans le département du Puy-de-Dôme en Auvergne. Thiers prend place sur les contreforts du massif des Bois Noirs et des monts du Forez, à une quarantaine de kilomètres seulement d'AmbertSituée en hauteur, la ville offre une une vue imprenable sur la Chaîne des Puys et la plaine de Limagne. Dans la capitale de la coutellerie, les vieilles pierres ont beaucoup à dire.

Thiers s'est développée sur la rive ouest de la Durolle, elle porte les marques visibles de la tradition de coutellerie française qui a fait la réputation de la ville depuis six siècles. Les vestiges des premières forges industrielles dans la vallée, le nom des rues, les enseignes des boutiques, un musée retraçant l’histoire et l’épopée du véritable couteau français, ou encore une roue à aubes le long de la Durolle : à Thiers, tout ou presque ramène à l’histoire ou à l’expérience de la coutellerie.

Un premier site gauloisgallo-romain puis mérovingien, s'installe au débouché des gorges de la Durolle proche de l'emplacement de l'actuelle abbaye du Moutier avant que celle-ci ne soit construite sur le tracé de la voie romaine reliant la plaine de la Limagne au bassin lyonnais via les monts du Forez. Les premières mentions de la ville connues sont de Grégoire de Tours : dès 532, il signal que le castrum de Thiers où se trouvait une église et plusieurs habitations construites en bois sont incendiées par le fils de Clovis IerThierry Ier.

À partir de 960, la ville rayonne sur les régions voisinesDès le Xe siècle, les seigneurs de Thiers dirigent la région thiernoise et au-delà de la plaine de la DoredLa ville évolue en deux parties distinctes ; la ville basse passe sous l'influence des moines au XIe siècle lorsque le monastère du Moutier passe sous le contrôle de l'Abbaye de Cluny en 1011. En 1251, l'abbé du Moutier passe un acte de pariage avec Alphonse de Poitiers dans lequel il est prévu d'agrandir la ville sur l'actuel Pré de la foire, chose qui est partiellement effectuée L'influence de la baronnie permet de décrire les apparences que la ville porte à cette époque. En effet, trois bourgs habités distincts sont décrits : le premier est construit au Moutier, le deuxième autour de l'église Saint-Genès et le troisième autour de l'église Saint-Jean.

La baronnie indique dès 1476 que Thiers est une "ville industrielle" où coutelier, papetiers et tanneurs se côtoient quotidiennement. Dès le XVIe siècle, le commerce thiernois est visible sur la scène internationale : le papier et les couteaux de Thiers s'écoulent à l'intérieur du Royaume de France mais également en Espagne et en Italie

La seconde moitié du XVIe siècle est marquée par plusieurs actes importants émanant du pouvoir royal obtenus grâce à la place privilégiée des barons de Thiers à la cour royale et au fait que la reine-mère, Catherine de Médicis était à l'origine comtesse d'Auvergne.  Bien plus tard dans le temps, dotée d’une population douée et travailleuse, la ville se fait vite un nom en tant que commune industrieuse. Tannerie, métallurgie et papeterie sont les fers de lance du commerce artisanal à Thiers. Le couteau y fait son apparition vers le milieu du XVe siècle. La population maîtrise rapidement cet art et la coutellerie devient le symbole de Thiers.

Préparer votre visite touristique à Thiers

Thiers maison a colombages dans le centre ancien routes touristiques du puy de dome guide touristique auvergnePerchée en hauteur, capitale française de la coutellerie, Thiers s’est développée autour d’une cité médiévale qui a su garder une âme authentique. Elle conserve un important patrimoine lié à cette activité ancestrale. La ville est divisée en parties distinctes. La ville-basse, partie commerçante et nouvelle de la ville surplombée par la ville-haute, remarquable ensemble médiéval et pittoresque. Pour visiter la cité médiévale de Thiers, mieux vaut se garer à l’extérieur. Les stationnements en ville sont libres et le parking de la place Belfort, est gratuit. La vieille ville, sur les hauteurs de Thiers regorge de vieilles maisons à pans de bois et à façades sculptées qui attireront votre attention tout le long de votre promenade. Ne manquez pas de flâner dans les ruelles en pente de la vieille ville, où le regard sera attiré par le caractère typique des façades anciennes à pans de bois et encorbellements.

Dirigez-vous vers la rue ConchetteLes maisons possèdent de belles cours intérieures : c'était le quartier riche de la ville, celui qu'habitaient les grands fabricants et les maîtres cartiers. En pente douce, les ruelles nous entraînent dans une déambulation au gré du hasard jusqu'à la rue TerrasseAu détour de la rue Terrasse, comme son nom l’indique, vous y trouverez une belle terrasse qui offre un panorama immanquable sur la plaine de Limagne et la Chaîne des PuysOn peut encore admirer quelques vestiges des anciennes fortifications, Thiers a changé de visage au fil des siècles, les remparts s’écartant de plus en plus du cœur de ville. 

Continuez vers la rue du Bourgune des rues de la cité médiévale bordées de maisons à pans de bois, avec encorbellements, fenêtres à meneaux et autres statues sculptées... Ne manquez pas d’admirer les façades et les vieilles portes. Prendre à droite la rue du Pirou pour découvrir la maison des Sept Péchés Capitaux, maison en pans de bois du Moyen Age avec ses sculptures présentes sur la façade au n° 11. Elle doit son nom aux énigmatiques sculptures qui ornent les corbeaux soutenant le premier étagePlus loin, passez sous la Pedde du Coin des Hasards, ce passage couvert médiéval a été installé au XVe siècle. On peut y admirer aisément les colombages caractéristiques des maisons médiévales. 

Au n° 1 de la rue du Pirou, aménagée dans l'ancienne porte Charrier, la tour de Maître Raymond est un vestige de la seconde enceinte féodale de Thiers du XIIIe siècle. Du château seigneurial, il reste la tour de l'Horloge  qui domine encore le pâté de maisons au sud de la rue du Pirou. De la première enceinte du XIe siècle subsiste la partie basse de la tour carrée de la Chancellerie. C'est aujourd'hui une maison à l'angle de la rue du Palais et de la place du Pirou. Vous voici sur la place du PirouLe centre ancien et médiéval de Thiers regorge de belles demeures à découvrir à l'instar de l'hôtel du Charriol localement appelé château du Pirou, l'édifice le plus emblématique de la ville. Aujourd'hui, ce très bel exemple d'architecture civile du Moyen âge, accueil l’office de tourisme.

Votre promenade vous emmène vers la rue de la CoutelleriePlusieur maisons à colombages se trouvent dans cette rue, comme au n°14, au n°19 belle maison d'angle présentant des vestiges de pans de bois sculptés du XVe siècle. La Porte d'entrée est chanfreinée. La maison de l'Homme des Bois au 21 rue de la Coutellerie, toujours du XVe siècle, se distingue par la décoration particulièrement riche de son premier étage. La visite de Thiers ne se conçoit pas, bien sûr, sans un passage au musée de la Coutellerie, un espace plein d'intérêt retraçant l'histoire de la coutellerie thiernoise et proposant, au travers de ses ateliers, des démonstrations de ce merveilleux savoir-faire. Après cette visite au musée, remontez la rue et prendre sur votre doite la Petite rue du Palais pour visiter l’église romane Saint-Genès.

Construite entre le XIe et le XIIe siècle, l'église Saint-Genès a été remaniée à plusieurs reprises entre le XIIIe et le XIXe siècle. De style roman, elle prend place sur les vestiges d'un ancien édifice du VIe siècle. Elle est essentiellement bâtie en arkose et la coupole octogonale de la croisée du transept est la plus grande d'Auvergne. A l'intérieur, on peut admirer de très belles fresques murales, ainsi qu'un retable de la fin du XVIIe siècle offert par la confrérie des couteliers de Thiers. En en faisant le tour, on trouve un joli jardin et des arcades à l’abandon. Ces vieilles pierres semblent fusionner avec les plantes qui l’entourent. Un peu plus bas, l'ancienne chapelle de la Clôtra du XIIe siècle, rue du Palais. Dépendance de l'église Saint-Genès, cette chapelle romane fondée en 1016 a été profondément remaniée au XIXe siècle. 

Continuez en direction de la place Lafayette, à l'angle de la Coutellerie ; de la rue du Palais et de l'impasse Coutellerie se trouve la maison dite Maison des ConsulsCette maison daterait des années 1600. Prenez la rue du 4 septembre, puis la rue Daguerre jusqu'à l'église Saint-Jean du Passet. Installée dans un site qui surplombe la Durolle, elle dévoile une belle architecture romane du XVe siècle. A côté, le cimetière offre une très belle vue le bas de la ville de Thiers, sur la vallée et les monts d'Auvergne. Il dévoile des constructions funéraires très anciennes. 

Thiers eglise saint genes a thiers routes touristiques du puy de dome guide touristique auvergneSituée en contrebas du quartier médiéval, la vallée des Usines sera votre prochaine déhambulation, haut lieu de la production coutelière du XIVe au XXe siècle, constitue un site particulièrement mystérieux, avec les vestiges des différents bâtiments industriels qui se succèdent le long de la tumultueuse Durolle. Prendre la direction du Creux de l'enfer, via l'avenue Joseph Claussa, en chemin vous trouverez les forges MondièreFondée au début du XXe siècle, la société s'installe dans les locaux d'une ancienne scierie. Un peu plus loin, l'usine du May édifiée en 1895, représentative des constructions à usage locatif utilisées par les entreprises familiales. Une passerelle surplombant la Durolle permet d'accéder à l'usine. Vous voici au centre d'art contemporain, situé dans le site emblématique de la Vallée des Usines de Thiers, le centre d’art contemporain du Creux de l’enfer a été créé dans un bâtiment industriel exceptionnel se dressant au-dessus de la tumultueuse Durolle. 

Poursuivre sur l'avenue Joseph Claussa en direction de l'église Saint-Symphorien du MoutierPrès du castrum d'origine, l'église Saint-Symphorien se dresse encore fièrement dans la ville. Reconstruite entre le Xe et le XIe siècle, elle dépendait à l'époque de l'abbaye bénédictine voisine. Il reste également à proximité quelques vestiges de l'abbaye du MoutierL'abbaye du Moutier est fondée en 765 par Aldebert, évêque de Clermont et placée sous l'égide de saint BenoîtDirigez-vous vers le logis abbatial du Moutier fortifié d'époque médiévale, remanié au XVIIIème siècle. De l’âge d’or médiéval de l’abbaye bénédictine ne subsiste que ce logis fortifié, orné d’une porte en ogive du XIe siècle, et flanqué de deux tours, dont l’une abrite un important escalier à vis. Ce même corps de logis surprendra le visiteur par le décor raffiné, dans le goût de la fin du XVIIIe siècle, de ses appartements encore habités. Le logis est membre de la fédération des sites clunisiens et de la route historique des châteaux d'Auvergne.

La ville-basse est la partie située entre le quartier du Moutier jusqu'à la Varenne et Peschadoires. Il y est surtout concentré des commerces et des entreprises. Le Moutier est un quartier emblématique pour la ville. Il est principalement situé dans la ville-basse de Thiers. De nombreux passages de l'histoire de la ville de Thiers se passent dans ce dernier. D'inoubliables panoramas s'offre à vous pendant votre étape à Thiers comme ceux de la terrasse du rempart, du belvédère des Belins, du Rocher de Borbes, d'où vous pouvez contempler la plaine de la Limagne et en ligne d'horizon, la chaîne des Puys, ou encore, de la place Antonin Chastel, la muraille des Margerides qui garde Thiers dans son écrin et semble monter une garde immuable. Autour de la ville, plusieurs seigneuries ont laissé leur empreinte comme le château du Croc du XIVe siècle, le château des Horts du XVIe siècle, le château de la Chassaigne, manoir gothique de la fin du XVe siècle, ou le manoir des Champs du XVIIe siècle.

Carnet pratique de Thiers

Les immanquables de Thiers

  • Visite de la vieille ville
  • Le musée de la coutellerie
  • Petit train touristique de Thiers, 1h de balade commentée.
  • Vallée des rouets : sentier d’interprétation sur le thème des émouleurs
  • Visites guidées à thème par l’Office de Tourisme
  • E-guide « Sur les traces de la Ville Noire », balade littéraire d’après l’œuvre de George SAND 

Visites

  • Musée de la coutellerie : il est réparti dans trois bâtiments du centre-ville, proposant des collections sur l'histoire de la coutellerie, ou des démonstrations de fabrication de couteaux artisanaux. Le musée propose un circuit pédestre le long de la Durolle, dans la vallée des Rouets où six cents émouleurs travaillaient au début du siècle.
  • Le Creux de l'Enfer : à travers d’une programmation annuelle d’expositions monographiques ou collectives, de cycles de rencontres et de conférences en lien étroit avec ces expositions, mais aussi d’actions de médiation et d’évènements publics exceptionnels, le centre d’art a également vocation à créer les conditions les plus favorables à la rencontre entre l’art et le public. En témoignent par exemple les Samedis d’enfer, programmés au cours de chaque exposition, qui condensent une multitude de propositions artistiques, avec des ateliers pour enfants, des visites commentées d’expositions et des concerts, performances ou autres événements publics.
  • Logis abbatial du Moutier : visite guidée des salles basses, des gardes, de la cuisine et des appartements meublés Louis XVI. 

Activités & Festivités

  • En juillet et août service gratuit de navettes bus à partir de Thiers. Des navettes circulants entre Thiers et le site de la vallée des Rouets durant l’été. Départ Thiers, Place Antonin Chastel vers la Vallée des Rouets puis retour de la vallée vers Thiers,  l’arrêt en centre-ville de Thiers se fait le long de la Mairie entre les parkings P1 et P2.
  • Un marché de Noël animé prend place en décembre.
  • Plus grand festival de couteau d'art du monde, Coutellia se déroule chaque année au printemps et présente des démonstrations et des initiations à la fabrication.
  • Les 13 km Thiernois sont une course pédestre organisée chaque année au début du mois de juin.
  • La Pamparina prend place le premier week-end de juillet. Ce festival de musique change de thème chaque année et envahit les rues de la ville pour une ambiance très festive.
  • Un feu d'artifices est organisé pour la Fête nationale, le 14 juillet.
  • Chaque deuxième week-end de septembre, la foire au Pré est l'occasion de découvrir des traditions ancestrales, des démonstrations de métiers anciens ou encore différentes animations.
  • Chaque premier samedi de décembre à minuit pile se tient la marche Roanne-Thiers née, selon la tradition, d'un pari entre amis au début des années 1920.

Marchés à visiter proche de Sauxillanges

  • Thiers : marché Mercredi, Jeudi & Samedi (0km)
  • Saint-Remy-sur-Durolle : marché Dimanche (5km)
  • Courpiere : marché Mardi (11km)
  • Puy-Guillaume : marché Mercredi (13km)
  • Lezoux : marché Samedi (13km)
  • Noiretable : marché Samedi (18km)
  • Maringues : marché Lundi (18km)
  • Billom : marché Lundi (21km)
  • Pont-du-Chateau : marché Jeudi (24km)
  • Saint-Yorre : marché Mercredi (24km)

Sites touristiques près de Sauxillanges

  • Aulteribe Chateau : monument national (10 km)
  • Parc du domaine royal de Randan : jardin remarquable (23 km)
  • Collégiale Saint-Victor et Sainte-Couronne d'Ennezat (Ennezat) : monument religieux (25 km)
  • Vichy : ville fleurie 4* (31 km)
  • Abbatiale de Saint Pierre de Mozac (Mozac) : monument religieux (33 km)
  • Riom : ville d'art et histoire (34 km)
  • Livradois-Forez : parc regionale naturel (34 km)
  • Cathédrale Notre Dame de l'Assomption (Clermont-ferrand) : monument religieux (34 km)
  • Mozac : ville d'art et histoire (36 km)
  • Marsat : ville d'art et histoire (36 km)
  • Parc du château de Blanzat : jardin remarquable (37 km)
  • Clermont-Ferrand église Notre-Dame-du-Port (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (37 km)

Plus d'informations :

  • Hôtel de ville de Thiers - 1, rue François Mitterrand - CS 60201 - 63300 Thiers Cedex - Tél. 04 73 80 88 80 - Site internet
  • Maison du tourisme du Livradois-Forez – Bureau d’information de Thiers - 1 Place du Pirou – Thiers - 04 73 80 65 65 - Thiers tourisme : site internet
  • Pays d'Auvergne : site internet 
  • Auvergne Centre France : site internet
  • Auvergne Destination : site internet
  • Auvergne Rhône-Alpes Tourisme : site internet
  • VPAH Auvergne Rhône-Alpes : site internet

Consulter notre page :

Pour vous rendre à Thiers

Ciel dégagé

Thiers

19 °C Ciel dégagé

Min: 19 °C | Max: 19 °C | Vent: 8 kmh 342°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur à Thiers

Hébergement :

Pour un séjour  de détente et de convivialité, la Maison d'hôtes a été aménagée dans une belle demeure construite il y a 150 ans près du village médiéval de Thiers, connu pour la fabrication de couteaux.

Dans les environs, il y a des forêts et des lacs. Clermont-Ferrand se situe à 45 km.

La maison est entourée par un parc arboré de 1,5 hectare avec un beau jardin et une grande piscine (10X15 m). Il y a un mini-camping sur le terrain (maximum 6 emplacements).

Domaine Le Besset - Chambres d'hôtes/ mini camping Le Besset 63300  - Thiers- Tél: 06 29 80 34 82 - Mail: info@domaine-lebesset.eu

Plus d'information : Domaine Le Besset

Restauration :

Le Chef Frédéric DAILLOUX saura éveiller votre gourmandise dans l’élaboration de sa cuisine de grande qualité.

Dans une salle aux tons boisés et aux couleurs chaudes, le chef propose des spécialités évoluant au fil des saisons comme la Terrine de canard de Limagne au foie gras, la brochette de fruits de mer à la mode de la Nouvelle-Orléans, le churrasco de filet de boeuf de tradition bouchère au chimichuri, le gratin de morue au Cantal, suivis bien sûr d'un plateau de fromages d'Auvergne de très belle composition. En été profitez de la grande terrasse ombragée au bord de la Dore et des concerts de jazz organisés de temps

Hotel restaurant "Chez La mère Dépalle" - Pont de Dore - 63300 THIERS - Tel : 04.73.80.10.05 - Fax : 04.73.80.52.22.

Plus d'information : Hotel restaurant "Chez La mère Dépalle"

Découvrez les sites et lieux touristiques du puy-de-Dôme

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Thiers avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 03/06/2022

Commentaires

  • David FLETCHER
    • 1. David FLETCHER Le 07/02/2020
    Bonjour,
    We are a couple from Australia visiting Thiers later this year.
    We would be very pleased if you could forward to us by Post, the following:-

    1. A map of the town.
    2. Accommodation details for two nights stay in an apartment or Air BnB
    3. Also information on things to see in and around Thiers.


    Thanking you in advance,
    Regards & Au Revour,
    David Fletcher.

    • francal
      • francalLe 07/02/2020
      Hello, We advise you to approach the tourist offices cordially