Les routes touristiques en France

Falaise (14)

Falaise : cité natale de Guillaume le Conquérant !

Véritable condensé de Normandie, entre Suisse Normande et Pays d’Auge, Falaiseville du Calvados, à 36 km au sud-est de Caen est entourée par une nature généreuse, où de verdoyants valons creusent les plaines de lin et de blé. Ce coin de Normandie offre une diversité étonnante de paysages préservés. Idéalement situé, le Pays de Falaise, est le lieu de séjour idéal sur la route de vos vacances. A 2h de Paris et 45 mn de la mer et des plages du débarquement.

Construite sur un éperon rocheux lui offrant une protection naturelle, la cité natale de Guillaume le Conquérant, Falaise devra son essor dès le Xe siècle à son statut de résidence des premiers ducs de Normandie. Elle devient rapidement l’une des plus importantes places fortes de Normandie protégée par un imposant système de défense. Prenez le temps de vous balader en centre-ville, vous découvrirez une architecture unique !

Falaise conserve un patrimoine médiéval exceptionnel. Des ruelles de Falaise, admirable pour son château, ses donjons anglo-normands et son imposant rempart urbain, aux chœurs des églises et abbayes des villages alentours, partout le Pays de Falaise propose de précieux trésors d’architecture, témoins de son passé glorieux. Le château de Falaise est logiquement le joyau du patrimoine de l'ancienne capitale de la Normandie.

Préparer votre visite touristique à Falaise

Dès le Néolithique des traces d’occupation humaine sont attestées dans le Pays de Falaise, il fut également occupé à la période gallo-romaine comme l’ont montré les fouilles. La période médiévale est incontestablement la plus représentative avec bien évidemment le château et les fortifications de Falaise, ville natale de Guillaume le Conquérant. Témoin de cette époque, le château médiéval impose sa stature et domine la ville. La cité s'est développée autour de son château érigé dès le Xe siècle sur un éperon rocheux dominant la rivière et sur le site de Guibray, à l'est, où un sanctuaire est implanté dès l'époque mérovingienne. 

Falaise eglise de la trinite routes touristiques du calvados guide touristique de normandiePlus récemment, l’histoire industrielle associée d’une part à la confection textile, autour des cours d’eau que ce soit à Falaise ou en Suisse Normande, et d’autre part l’industrie minière, fortement associée à Potigny et Soumont-Saint-Quentin, et ses familles de mineurs venus d’Europe de l’Est. Enfin, le nom de Falaise résonne dans l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Bataille de Normandie avec les combats décisifs de la Poche de Falaise - Chambois qui s’achevèrent le 21 août 1944 marquant ainsi la fin de la Bataille de Normandie.

De son riche passé, et en dépit du développement industriel, Falaise a conservé un patrimoine d'exception. Partez à la découverte du passé médiéval de Falaise au cours d'une balade exceptionnelle à travers les ruelles de la vieille ville. Au pied du château, vous trouverez un parking sur la D511. Une fois votre véhicule stationné, dirigez-vous vers l'Office de Tourisme Falaise - Suisse Normande, situé Place Guillaume le Conquérant.

Commencez vos visites par l'église de la Trinité de Falaise, rue Rollon. Une première église avait été construite vers 840, un édifice roman la remplace au XIIe siècle mais il est détruit au cours du siège lors de la conquête de la Normandie par Philippe Auguste puis reconstruite en 1204La reconstruction sous la forme d'une église gothique s'achève en 1240. Elle subit d'importants dommages lors du siège de 1417, pendant la guerre de Cent Ans. Si la nef est reconstruite de 1438 à 1450, il faut attendre 1510 pour que débutent les travaux du chœur achevés en 1540, et complétés par la construction de trois chapelles nord et d'un porche en 1545.

L'église de la Trinité actuelle a été construite en grande partie entre le XVe et le XVIe mais des éléments plus anciens ou plus récents la composent. Ainsi, le transept est celui de l'édifice roman qui l'avait précédé. La tour à la croisée du transept a été refaite en 1821. A voir les gargouilles sur le bas côté droit et les petits personnages sculptés. Sculptures monumentales. L’église donne sur une place dédiée à Guillaume Le Conquérant, une statue de ce dernier est d’ailleurs placée au centre de la place. Louis Rochet a tenté d'offrir une représentation réaliste du héros, disant s'être inspiré de la tapisserie de Bayeux : cotte de mailles, casque normand à nasal fixe, reliques autour du cou. Guillaume le Conquérant, monté sur un cheval, a la tête tournée vers ses troupes et porte haut le gonfanon qui lui a été remis par le pape Alexandre III. Six statues des ducs de Normandie complètent le monument, fondues en 1875. 

A proximité de la place Guillaume-le-Conquérant, principale place de Falaise se trouve la mairie de la ville, le château de Falaise et le mémorial de Falaise - La Guerre des Civils. Unique au monde, ce musée a été ouvert en 2016 en hommage à la vie et la survie des civils au moment de la Seconde Guerre mondiale. La vie des civils jusqu’à la reconstruction a été rythmée par le règne du maréchal Pétain, le poids de l’occupation et de la répression allemande, le régime de Vichy, les bombardements alliés de la libération et la résistance.

Amoureux d’histoire et de belles pierres, la grandeur passée de la cité médiévale de Falaise est encore bien visible. D'une longueur de près de deux kilomètres, les vestiges de l'enceinte fortifiée à Falaise peuvent se découvrir lors de votre balade. Au Moyen Âge, ce sont 6 portes de défense et pas moins de 50 tours qui protégeaient la cité. On comptait à l’époque médiévale six portes de défense de la ville fortifiée : Lecomte, de Bretagne, Marescot, Philippe Jean, Guibray et des Cordeliers. Il en reste aujourd’hui trois. Celles-ci témoignent du rôle prépondérant qu’a joué Falaise dans la création du duché de Normandie. La date exacte de la construction du premier rempart est aujourd'hui inconnue. On sait toutefois qu'Henri Ier Beauclerc fait fortifier la ville au début du XIIe siècle. 

Falaise les donjons du chateau routes touristiques du calvados guide touristique de normandieLongez la mairie de Falaise par la gauche et empruntez le sentier à droite sous la passerelle entre l'hôtel de ville et le Château. Le château de Falaise construit en plusieurs phases au cours des XIIe et XIIIe siècles, est un bel exemple majeur de l’architecture médiévale, il est logiquement le joyau du patrimoine de l'ancienne capitale de la NormandieLe château fut l'une des résidences principales du duc de Normandie Guillaume le Conquérant, à la fois place forte et symbole du pouvoir princier, berceau de la dynastie anglo-normande. Le château a été entièrement restauré ces dernières années et est ouvert au public. Il dispose de certaines expositions bien pensé et récréations qui permettent de poursuivre l'histoire du château. Dans la chapelle vous pouvez également voir des répliques de trois moulages des personnalités historiques importants: Henri II, Richard I et Aliénor d'Aquitaine. La vue donnant sur Falaise et le paysage environnant est également impressionnant.

Rejoignez la venelle de la Brasserie, descendez à gauche. Vos pas vous emmène tout droit vers la Fontaine d’Arlette, au cœur du quartier historique du Val d’Ante. La légende raconte qu'en revenant des forêts giboyeuses, le jeune duc Robert aperçoit une jeune fille qui lave le linge à la fontaine du Val d'Ante au pied du château. C'est Arlette, fille de Foubert, marchand pelletier de la ville. Robert s'en éprend et la fait venir au château. Celle-ci consent mais exige d'entrer à cheval et par la grande porte. Au cours de leur première nuit d'union, Arlette est réveillée par un songe : un arbre jaillissant de ses entrailles recouvrait de son ombre toute la Normandie, et la "Grande Angleterre". Elle en fait part à Robert qui voit là un heureux présage. En effet, quelques mois après cette nuit, un enfant naît, à qui Robert donne le nom de Guillaume, surnommé le Bâtard.

La Fontaine d'Arlette est composée d'un bas relief représentant la rencontre de Robert le Magnifique, de retour de chasse. On y voit Robert le magnifique juché sur son cheval, les yeux rivés sur Arlette, tandis que celle-ci lave son lige en compagnie d’autres demoiselles. En bas, traversez la rue de la Roche et remontez vers la voie panoramique. Longez la voie panoramique à droite. descendez vers l'entrée du terrain de camping. Empruntez à gauche, dans la rangée de maisons, la venelle des Palis. À l'intersection, continuez à droite. Au bout, descendez le chemin à droite et prenez à gauche la rue du Moulin Bigot vers le plan d'eau.

Prenez à droite et montez la rue des Herforts. Passez devant la porte des CordeliersÉgalement nommée porte Ogise ou Ogier, la porte des Cordeliers doit son nom à sa proximité avec un couvent et au fait qu’elle était gardée par des moines cordeliers. Construite au XIIIe siècle, elle est aujourd’hui la mieux conservée des six portes autrefois existantes. Les cinq autres ont en effet été fortement endommagées ou même parfois complètement détruites.

Falaise porte des cordeliers routes touristiques du calvados guide touristique de normandieEn haut, traversez l'avenue d'Hastings et descendez sur la gauche. Prendre la sente à droite qui rejoint le chemin des Oliviers. Poursuivez jusqu'à l'église Saint-Laurent, route de Versainville. De la première construction remontant à la fin du XIe siècle, il reste la nef à contreforts plats, aux murs en moellons de schistes disposés en arêtes de poisson. La façade et le portail sont également d’époque romane. Une partie du chœur à chevet plat est de la fin du XIIe siècle. La reine Mathilde, très attachée à la ville natale de son illustre mari Guillaume le Conquérant, a fait d’importantes donations à Saint-Laurent.

Prenez à droite devant l'église Saint-Laurent. Au stop, continuez tout droit. Montez la côte Saint-Laurent. En haut, passez la porte Lecomte. Construite par Robert le Magnifique, père de Guillaume le Conquérant, elle était la porte d’où l’on sortait pour aller à Caen. Quelques un de ses murs encore visibles matérialisent son emplacement. A la fourche, suivez la rue du Sergent Goubin. A la place Fontaine Borne, prenez à droite la rue Gambetta. Au niveau du n°17 de la rue Gambetta, admirez le portail d'entrée de l'immeuble du XVIIIe siècle. Contournez l'église Saint-Gervais-Saint-Protaisrue de Brebisson. Sa construction commença probablement peu après la conquête de l'Angleterre en 1066, sous l'impulsion de Guillaume le Conquérant, et s'acheva sous le règne d'Henri Ier Beauclerc (1100-1135). Les cérémonies de dédicaces à saint Gervais et saint Protais eurent lieu en avril 1124 en présence du duc-roi.

L’église Saint-Gervais-Saint-Protais a subit de nombreux dommages au fil de son histoire, tous liés à des guerres. L'église subit des dommages importants lors du siège de 1204. En 1417, c'est cette fois la guerre de Cent Ans qui provoque un nouveau remaniement (transept). En 1590, lors des guerres de Religion, l'édifice subit de nouveaux dommages et le chœur, le déambulatoire, ses chapelles et celles de l'abside doivent être refaitesL'église Saint-Gervais est à nouveau très endommagée par les bombardements de la bataille de NormandieLes vestiges romans les plus intéressants sont les chapiteaux historiés de thèmes profanes, des quatre premiers piliers sud de la nef. Ils évoquent les chapiteaux de Ryes, Boscherville et Graville-Sainte-Honorine. Le reste de l’édifice date des XIIIe, XVe et XVIe siècles avec des remaniements au XVIIIe siècle

Poursuivez vers la rue Victor Hugo, pour admirer l'hôtel Saint-Léonardsitué au n°12, à 100 mètres à l'est de l'église Saint-Gervais-Saint-ProtaisEn 1788, Richard Le Vallois, marquis de Saint-Léonard, fait construire cet hôtel particulier. Il fait appel à Nicolas Gondoin qui avait déjà dressé les plans de l'hôtel de ville quelques années plus tôt. Les travaux sont achevés en 1797Traversez la rue Georges-Clémenceau pour vous engagez dans la rue Amiral-Courbet, jusqu'au marché couvert, il remplace l'ancienne halle aux grains détruite lors de la guerre. La façade de ce collectif se distingue par trois travées en saillie, le rez-de-chaussée abritant le hall d'entrée couvert du marché. Les proportions du marché lui-même ne peuvent être discernées de la place. La façade rue Amiral Courbet présente une composition en harmonie avec les portes monumentales ornées de quatre bas-reliefs de le décoratrice Simone Boutarel. 

A l'angle des rues Gonfroy-Fitz-Rou, vous trouverez l'ancien Hôtel-Dieu de Falaise du XIIIe siècle, devenu bibliothèque puis médiathèque. Prendre à gauche la rue du 8 mai 1945 et de nouveau à gauche le boulevard de la Libération jusqu'au Musée des Automates de Falaise. La visite libre permet de découvrir en déambulant dans une rue parisienne reconstituée une collection de plus de 300 automates animés qui étaient exposés pour les fêtes de Noël entre 1920 et 1960 dans les vitrines des Grands Magasins Parisiens tels que Les Galeries Lafayette, La Samaritaine, Le Bon Marché et Le Magasins du Louvre. La visite vous plonge au coeur de l'âge d'or des automates dans un musée qui se veut immersif.

Falaise eglise notre dame de guibray routes touristiques du calvados guide touristique de normandieAprès cette visite, prendre à gauche la rue Georges Clemenceau. Admirez le Château de la FresnayeNicolas Vauquelin Des Yveteaux y est né. À la fin du XIXe siècle, le château était habité par Charles-Ernest Paulmier, député de la circonscription de Falaise entre 1885 et 1907. En juillet 1640, une terre appelée La Fresnaye, consistant en une "maison manable et autres bâtiments" et fut vendue à Nicolas Vauquelin seigneur de Nécy. Un acte de vente datant de 1678 indique que la Fresnaye comprend trois corps de bâtiments. L’un d’entre eux, contenant l’escalier, a été conservé à l’arrière de l’édifice actuel et élevé par la famille André vers 1750. Les pièces de réception, salons, salles à manger, chambres, ont conservé une partie de leur décoration originale, et sont utilisées aujourd’hui pour recevoir des expositions.

Suivre la rue Georges Clemenceau où vous prendrez plaisir à découvrir l'église Notre-Dame de Guibray du XIIe siècle, situé dans le quartier de GuibrayL’église construite sur les fondations d’un petit temple gallo-romain est l’un des principaux édifices romans de Normandie. Elle renferme l’orgue de Parizot (1745-1746).

A proximité, la Place de la Reine Mathilde accueillait la foire de Guibray, établit par Guillaume le conquérant. Dès le mercredi avant l'Assomption, des marchands qui vendaient draps, peaux, étoffes et soieries. Cette Foire importante permettait au Pays de Falaise d'écouler aussi ses produits agricoles. Première foire de l'ouest, deuxième de France après Beaucaire, elle était aussi renommée que celles de Troyes ou de Provins. Sa célèbre foire aux chevaux perdurera jusqu’au début de XXe siècle. Au n°8 de la place Reine Mathilde, se trouve l'ancienne auberge de La Romaine du XVIIe siècle.

Continuez dans la rue Aristide Briand, au n°54 se trouve l'hôtel dit Les Rives de la fin du XVIIIe siècle. Dans la route de Trun, plusieurs édifices méritent également votre attention, comme les anciennes loges de la foire de Guibray du XVIIIe siècle. Une maison du XVIe siècle, situé au 6 route de TrunEt une enseigne d'auberge du XVIIe siècle située dans l'ancienne cour Saint-Georges.

Carnet pratique de Falaise

Les incontournables de Falaise

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites

  • Un parcours touristique est proposé par l'office de tourisme
  • Le château de Falaise : Ouvert tous les jours. Renseignements au 02 31 41 61 44.
  • Musée André-Lemaître : il présente quelque 90 toiles de ce peintre né à Falaise (1909-1995) célèbre pour ses tableaux de natures mortes, ses paysages normands et qui fut influencé par Cézanne. Musée André Lemaître - Site internet
  • Musée "Automate Avenue" : il présente la reconstitution de vitrines parisiennes animées par des automates, datant des années 1920 à 1950. Environ 300 automates sont exposés. Boulevard de la Libération 14700 FALAISE / Tél. : 02 31 90 02 43 / Email : accueil@automates-avenue.fr. Site internet
  • Mémorial des Civils dans la Guerre : dédié à la vie voire la survie des civils pendant la Seconde Guerre mondiale. Le musée propose 1000 m² d'exposition, des témoignages de survivants, présente des documents et objets provenant des fonds du Mémorial de Caen et des habitants de Falaise et de sa région. Des tablettes numériques permettent d'aider à se replonger virtuellement dans cette époque. Informations au 02 31 06 06 45.

Activités & Festivités :

  • La seconde quinzaine de juin, fête foraine.
  • Le second week-end d'août, fêtes médiévales avec notamment défilés costumés et animations musicales et ludiques. Site internet
  • Chaque samedi matin, le marché hebdomadaire dans et autour des halles classées permet d'apprécier le riche terroir normand.

Consulter nos pages :

  • A voir à Falaise
  • A faire à  Falaise
  • Parcours touristique dans Falaise
  • Histoire de Falaise

Marchés à visiter près de Falaise

  • Falaise : marché Samedi (0km)
  • Trun : marché Jeudi (18km)
  • Saint-Pierre-sur-Dives : marché Lundi (18km)
  • Argentan : marché Mardi & Vendredi (21km)
  • Mezidon-Canon : marché Dimanche (22km)
  • Thury-Harcourt : marché Mardi (22km)
  • Briouze : marché Lundi (25km)
  • Conde-sur-Noireau:  marché Jeudi (26km)
  • Flers : marché Mercredi & Samedi (32km)
  • Troarn : marché Samedi (32km)

Sites touristiques près de Falaise

  • Jardins du château de Vendeuvre : jardin remarquable (13 km)
  • Rochers des Parcs : site de grand beauté naturel (20 km)
  • Argentan : plus beau détour de France (21 km)
  • Sassy : jardin remarquable (29 km)
  • Beuvron : plus beaux village de France (34 km)
  • Abbaye de Caen (Caen) : monument religieux (35 km)
  • Jardin des plantes de Caen : site de grand beauté naturel (36 km)
  • Carrouges Chateau : monument national (37 km)
  • Villers-Bocage : village d'etape (40 km)
  • Signal d'Écouves : site de grand beauté naturel (41 km)

Plus d'information

Pour vous rendre à Falaise

Couvert

Falaise

15 °C Couvert

Min: 15 °C | Max: 15 °C | Vent: 8 kmh 129°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée :

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur à Falaise

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques du Calvados

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Falaise avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 27/07/2022