La Roche-Derrien (Petite cité de caractère)

La Roche-Derrien : vos vacances dans la capitale des teilleurs de lin !

La Roche Derrien, charmante cité de Bretagne dans les Côtes d'Armor, fait partie du Trégor, à proximité de la belle côte des Ajoncs et de la magnifique Côte de Granit Rose. 

La Roche-Derrien "petite cité de caractère de Bretagne" a été surnommée "Kapital Stoup", capitale des teilleurs de lin. Cette appellation résonne encore dans le Trégor.

Le site, un promontoire rocheux dominant le fond de l'estuaire du Jaudy, où au gré des marées l'eau de mer se mêle à l'eau douce du fleuve côtier, explique l'histoire du territoire et de la "petite cité de caractère.

Celle-ci devient dès l'époque gallo-romane une cité castrale avant qu'un château ne soit érigé au Moyen Âge, à vocation défensive, pour parer toute invasion maritime et protéger les premiers échanges commerciaux.

Côté nature, dans La Roche-Derrien même, le Jaudy et ses berges offrent aux promeneurs un parcours dépaysant qui permet de découvrir les vestiges de l'ancien port.

La cité, ville dite  «  de pont  », naît donc au XIe siècle, Derrien y fit édifier un château fort, aujourd’hui démantelé à cause des pillages et sièges successifs, liés aux guerres de succession de Bretagne.

Les vestiges du Moyen-Âge content le passé historique de la ville : ancienne porte de la Maladrerie, venelle des Anglais, venelle d’Argent, place du Pilori, place du Martray... La rue de la Fontaine garde la trace des anciens commerces avec ses fenêtres à échoppes.

La ville haute, autour de la place du Martray, abrite des maisons bourgeoises en pans de bois des XVe, XVIe et XVIIe siècles. Le port, l’un des plus anciens de la côte nord, devait son importance au trafic de sel et de vin, et plus tard au transport des ardoises, extraites des carrières locales.

La rue de la Fontaine, la venelle des Anglais et la venelle d’argent font le lien entre la basse ville, dite du « bas-du-pont », domaine des chiffonniers et des couvreurs, et la ville haute qui abrite autour de la place du Martray, des maisons bourgeoises en pans de bois des XVe , XVIe et XVIIe siècles.

Quant au jardin du Presbytère, il rassemble les plantes autrefois cultivées dans le Trégor (lin, seigle, épeautre, trèfle…) et possède un verger traditionnel. De ce lieu, on bénéficie d'un point de vue étonnant sur la ville basse.

 

Préparer votre visite touristique à La Roche-Derrien

La roche derrien petite cite de caractere les routes touristiques dans les cotes d armor guide du tourisme en bretagneAujourd’hui, La Roche Derrien, "Petite Cité de Caractère", et son esprit festif, son patrimoine, son histoire, ses expos XXL, ses commerçants et ses habitants pleins de caractère, vous offrent lors de vos escapades sur les routes touristiques des Côtes d'Armor les clefs de la ville, à la découverte de ses ruelles, de ses bâtiments historiques et de sa ria du Jaudy, où se rencontrent au fil des marées, l’eau douce de la rivière et l’eau salée de l’estuaire.

Une découverte de La Roche Derrien passe par une promenade dans le cœur médiéval de la cité. La ville se divise en deux, la basse ville dite du "bas-du-pont" est celle des chiffonniers, véritable "colonie" colorée, et celle des couvreurs, qui perpétuaient un langage spécifique, "le tunodo". Au sommet de l'ancienne motte féodale, un point de vue sur l'estuaire du Jaudy et la boucle de son cours amont vous attend.

La ville est couverte de panneaux explicatifs illustrés par des cartes postales anciennes pour vous aidez dans votre promenade. Montez vers l’église Sainte Catherine d'Alexandrie, classée. De style roman et gothique, ses parties les plus anciennes remontent au XIIIe siècle. La surface importante du chœur et la suite de chapelles en ont fait en son temps un édifice à la mesure de ses seigneurs.

A l'intérieur, les vitraux relatent deux épisodes de l'histoire de la ville : le martyre de sa patronne Sainte-Catherine d'Alexandrie et la capture de Charles de Blois lors de la bataille de 1347. Les orgues viendraient de l'abbaye de Westminster à Londres après avoir transité par la cathédrale de Saint-Brieuc. La roche derrien le jaudy a la roche derrien la petite cite de caractere routes touristiques dans les cotes d armor guide du tourisme en bretagneRestaurées de 1992 à 2002, elles recèlent les tuyaux les plus anciens de Bretagne.

Son clocher est une grosse tour carrée flanquée d’un escalier octogonal percé d’une meurtrière qui témoigne de son rôle de fortification. Il existe également des souterrains. Une flèche octogonale pointue coiffe le clocher. Visites libres entre 10h et 18h.

Le Jardin du Presbytère, jardin public se trouve à 50m sous l’église, dans une ruelle, sur des terrasses avec une très belle vue. C’est un jardin rustique planté de pommiers avec de belles pommes rouges, des poiriers aux feuilles automnales, verger tout simple. Sur la terrasse supérieure sous le mur poussent des plantes aromatiques, lavande, mélisse, menthe …

On poursuit la visite de La Roche Derrien par la Maladrerie, hôpital fondé au XIIIe par Geoffroy, seigneur de Kersaliou, à son retour de croisade. Une grande et haute chapelle à l'étage servait de salle d'audience de justice pour les sénéchaux et a disparu au XIXe siècle. Ses vestiges sont intégrés au bâtiment qui accueille désormais l'Office de Tourisme. Les nouveaux aménagements ont préservé l'esprit médiéval du lieu.

Dans les petites rues, les boutiques d’artisanat d’art ou de produits bio, le village a perdu son activité industrielle de tissage du lin et cherche à survivre La roche derrien les petites cites de caractere routes touristiques dans les cotes d armor guide du tourisme en bretagnegrâce au tourisme vert. La place Martray dite place du Marché a plusieurs maisons à pans de bois, la plus belle, revêtue d’ardoise est en rénovation.

Les dénominations y sont évocatrices : la place du pilori, venelle des Anglais… et l'on peut y admirer encore nombre de maisons bourgeoises à pans de bois des XVe, XVIe et XVIIe siècles.

A voir encore lors de votre flanerie dans La Roche Derrien, la chapelle du Calvaire sur la motte féodale, à l'emplacement de l'ancien donjon, ainsi que la la chapelle Saint-Jean, érigée au XIIe siècle par les Templiers, et la chapelle Notre-Dame de Pitié qui rappelle aux passants la célèbre bataille de 1347.

 La vue vaut l’ascension, vous découvrez tous les jardins du village dont un asiatique avec pagodes, bouddhas et pont arqué rouge et le panorama sur le Jaudy. Descendez par la venelle des Anglais très en pente jusqu’au Quais, autrefois les voiliers remontaient la rivière, à l’époque du lin….les murs bordant la venelle sont en schiste, colonisés par des plantes fleuries surtout une sorte de pâquerette aérienne.

Carnet pratique de La Roche-Derrien

Les incontournables de La Roche-Derrien

  • L'église Sainte-Catherine d'Alexandrie de style roman et gothique
  • La motte féodale
  • Les maisons à colombages (XVe, XVIe et XVIIe siècles)
  • Un sentier d'interprétation du patrimoine permet d'appréhender l'histoire de la ville.

Renseignements au 02 96 91 59 40 de mai à septembre et au 02 96 92 22 33 d'octobre à avril.

Plus d'information

Le point d’accueil de l’Office de Tourisme du Trégor Côte d’Ajoncs se trouve dans l’espace de La Maladrerie, place du martray, en plein centre de La Roche Derrien.

Office de tourisme Antenne de La Roche-Derrien : site web

Office de Tourisme du Trégor – Côte d’Ajoncs - Tel : 02 96 92 22 33 - Site web

Mairie de La Roche-Derrien - Tel : 02 96 91 36 31 - Site web

Consulter nos pages

A voir à La Roche-Derrien

A faire à La Roche-Derrien

Sites touristiques à proximité

  • Tréguier et Pontrieux, Petites Cités de Caractère
  • Lannion, Ville Historique
  • La Côte de Granit rose
  • L'île de Bréhat
  • L'archipel des Sept-Iles
  • Le Sillon de Talbert

Pour vous rendre à La Roche-Derrien

La Roche-Derrien

Couvert 9 °C

Couvert

  • Min: 9 °C
  • Max: 10 °C
  • Vent: 11 kmh 200°

Le saviez-vous ?

La cité est construite au XIe siècle sur un promontoire rocheux surplombant l'estuaire du Jaudy, par Derrien, fils du Comte de Penthièvre. Celui-ci édifia un château fort pour contrôler le passage sur la rivière maritime. Le château, soumis aux pillages et sièges liés aux guerres de succession, fut plusieurs fois rasé.

Charles de Blois y fut blessé et fait prisonnier par les Anglais lors de la célèbre bataille de La Roche-Derrien en 1347. L’église Sainte-Catherine, du XIIIe siècle, fortifiée, arbore un beau vitrail rappelant sa capture.

Plusieurs communautés d’artisans et de commerçants ont imprimé leur vie de labeur dans la mémoire des lieux.

"En suivant Yann, le Roi des Chiffonniers", le patrimoine livre ses secrets. Sur les berges du Jaudy, resurgit le souvenir des voiliers qui faisaient prospérer la ville. L’été, le jardin du presbytère, avec ses carrés de plantes et ses animations sur le travail du lin, fait refleurir le passé linicole du pays.

Nos coups de coeur à La Roche-Derrien

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques des Côtes-d'Armor

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à La Roche-Derrien avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/02/2018