Combourg (Petite cité de caractère)

Combourg : vos vacances dans le berceau du romantisme !

Avant d'arriver dans la petite cité de caractère de Combourg, vous ne voyez qu'elles ! Les imposantes tours du château captent immédiatement le regard... Combourg dresse les tours de sa forteresse de granit, berceau du romantisme, où Chateaubriand passa deux années de son adolescence.

En limite des terres de légendes et des terres maritimes de la baie du Mont-Saint-Michel, entre bocages et rivages, Combourg est une étape de charme sur les routes touristiques de l'Îlle-et-Vilaine. Combourg met en synergie les forces de l'Armor et de l'Argoat.

Dès votre arrivée, le regard est attiré par les 4 tours massives à poivrière qui se dressent aux angles du château. La puissante forteresse de granit, édifiée au XIe siècle, puis remodelée, a assuré la défense des frontières de la Bretagne.

Dans la Tour du Chat, se trouve la chambre d'enfant de Châteaubriant, un cadre propice à la contemplation. La ville est inséparable du souvenir du célèbre écrivain François René de Chateaubriand : "C'est ici que se révéla le romantisme de cet enfant de la mer…".

La force de la forteresse de granit qui se mire dans les eaux de son Lac Tranquille, se mêle au charme des ruelles et à la chaleur des maisons en pans de bois. Les éléments et une atmosphère poétique révélent la dualité de la ville de Combourg : une cité castrale des Marches de Bretagne enchâssée dans une nature romantique.

Pendant la Renaissance, la petite cité de caractère de Combourg développe son commerce de toile et en particulier son activité de tannage. Aujourd’hui encore, on peut voir le moulin à la chaussée de Durfort qui enjambe le lac.

Pour répondre aux besoins des activités industrielles de la région (granit, toile, agriculture...), la gare fut construite au XIXe siècle.

Son implantation a été le fruit d’une longue bataille entre le Conseil Municipal et une partie de la bourgeoise locale qui jugeait qu’un passage trop proche du centre-ville serait la cause de dégradations des moeurs.

C’est pour cela que la gare se situe à 2 km du centre-ville...

Préparer votre visite touristique à Combourg

Trois entités, encore distinctes aujourd'hui, structurent l'urbanité de la Ville, trois bourgs, trois époques. La cité de Combourg et Chateaubriand sont inséparables : toutefois, la naissance de Combourg remonte à des temps plus anciens dont les traces peuvent se découvrir à l'occasion d'une promenade à travers rues et chemins.

Combourg le chateau et le lac tranquille petite cite de caractere routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneSuite aux invasions celtes, l’évêque Saint Lunaire venu d’Irlande évangélisa la Bretagne. Une église fut construite à l’emplacement actuel donnant ainsi naissance au 1er bourg paroissial. Dès l'époque gallo-romaine, Combourg occupa une position stratégique et fut un village à l'activité artisanale intense. Jusqu'à l'an mille, la ville subit les assauts dévastateurs des Vikings.

Au Moyen-Âge, on assiste alors à la naissance de grandes seigneuries. Afin d’assurer la protection de la cité de Combourg, Ginguené fit bâtir un premier château (motte féodale) dans lequel il établit son frère cadet Riwallon. Naîtra ainsi le bourg seigneurial entre l’église et le château. Dans le but de réorganiser le pays sur les plans social, économique et religieux, Rivallon fait appel à des moines bénédictins de Marmoutiers qui fondent, à l’Ouest du château, le prieuré autour duquel se développe le bourg prieural.

Entre le XVIe siècle et le XIXe siècle, l’église est rebâtie, l’intérieur et la façade du château sont remodelés. Combourg s’élargit et s'étire en longueur avec l’arrivée du chemin de fer. Dans le bourg paroissial et seigneurial, les maisons en pans de bois et la maison dite "de la Lanterne" (XVIe siècle) côtoient les façades remodelées aux XIXe et XXe siècles. Au-delà du château, le quartier de l'ancien prieuré revêt la même allure depuis plus de 300 ans

Combourg l eglise notre dame petite cite de caractere routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneCombourg doit son surnom de "berceau du romantisme" à l'écrivain François-René de Chateaubriand qui y a passé une partie de sa jeunesse au château de Combourg. En effet , c'est au cours de ses quelques années d'adolescence passées au château avec sa soeur Lucile, que le génie littéraire du célèbre écrivain François-René de Chateaubriand (1768-1848) se révéla.

Ses habitants se nomment les Combourgeois et les Combourgeoises. Ils étaient surnommés "Les Gros chevaux" car, selon Charles Lecomte, ce surnom viendrait du fait que les chemins arrivant à cette commune étaient très mal entretenus et que les agriculteurs recherchaient de gros chevaux de trait pour leurs labours.

Combourg de Haute-Bretagne, elle est également sur la route des Portes de Bretagne. Combourg est située entre Rennes et Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine. La cité de Combourg, tout à la fois Petite Cité de Caractère de Bretagne et Station Verte, peut à juste titre s'enorgueillir d'être le "berceau du romantisme".

Du haut du chemin de ronde crénelé, de belles perspectives se dégagent sur le parc, la cité et le Lac Tranquille. Dans ce décor préservé, l’esprit de François-René de Chateaubriand est omniprésent et rappelle que le Romantisme s'est aussi nourri de la contemplation des vieilles pierres et du temps qui passe... De l'église aux rives du lac, un sentier thématique s'inscrit dans les pas de l'illustre écrivain.

Commencez votre flanerie dans Combourg par le Château. C'est en 1761 que la famille de Chateaubriand en acquit la propriété. Restauré en 1866 et en 1878, le château de Combourg se compose de quatre vastes et puissants bâtiments en granit appareillé.

Admirer le Relais des Princes du XVIe siècle, ancien relais de poste devenu auberge. Maison à pans de bois. Ce relais de poste était à l'origine dotée d'une réserve de quatre voitures, la localité formant un nœud routier au carrefour des routes royales Fougères-Dinan et Saint Malo - Rennes par Dol et Hédé.

La poste céda la place au transport des voyageurs par diligence; plus tard, ce fut l'apparition des pataches, des carrioles, des breaks, des omnibus et enfin du cheval-vapeur. Les écuries du Relais des Princes ont abrité des chevaux jusqu'à la fin du XIXe siècle. Elle devint célèbre lorsque le Marquis de Coulanges, cousin de Madame de Sévigné et bon vivant, l'adopta comme rendez-vous de chasse.

Poursuivez vers le manoir du Grand Trémaudan. Fondé par la Famille de Trémaudan, dont le grand logis date de 1630 et des parties datent des XVe et XVIe siècles. Il a été inscrit par arrêté du 26 septembre 2005. Manoir constitué d'un logis principal inachevé, daté 1630, d'un second corps de logis en retour d'équerre des 15e et 16e siècles, vestige de l'ancien manoir, d'une chapelle de la même époque, d'un colombier et de dépendances agricoles.

Combourg la maison de la lanterne petite cite de caractere routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneLe logis Louis XIII est sommé d'un toit à l'impériale surmonté d'un lanterneau. L'entrée principale s'ouvre dans le pavillon logeant un unique escalier en pierre à quatre volées droites, qui commande l'accès aux pièces situées dans les étages. La distribution intérieure des deux corps de logis n'a pas été modifiée depuis le 18e siècle.

Le manoir du Grand Trémaudan, à savoir le corps de logis principal en totalité ; le bâtiment en retour d'équerre en totalité ; le colombier et la chapelle en totalité ; les façades et toitures des dépendances situées au sud et à l'est de la cour ; les terrains d'assiette de la cour, du pré situé au nord du logis, de l'étang et de la levée de terre délimitant celui-ci  : inscription par arrêté du 26 septembre 2005.

Vous trouverez de nombreuses maisons dans la petite cité de caractère de Combourg la maison de la Lanterne,Edifiée en 1575 à l’emplacement d’une maison fortifiée. Elle a été inscrite par arrêté du 6 mai 1966. Construite par Perrine Jonchée. Cette maison fut aussi surnommée hôtel Trémaudan ou maison de la Tourelle.

Elle a été restaurée en 1968. Maison bâtie en 1575 à l'emplacement d'une maison fortifiée dans laquelle séjournèrent Duguesclin et Tiphaine de Raguenel. Plus tard, cette maison servit de poste aux soldats du guet chargés de l'éclairage public. Il s'agit d'une construction à rez-de-chaussée, étage et comble. A l'origine, l'étage comprenait une pièce. Façade Renaissance avec tourelle circulaire.

La Maison du XVIe siècle, rue des Princes ; Maison du Tambour de Ville. Elle fut restaurée au XXe siècle ; Maison de 1650 au 10 rue Notre-Dame ; Maison des Trois Compères dans le bourg ; Maison de la Noë dans le bourg ; Maison du XVIIIe siècle, au Coudray ; Maison du Temple, ancien établissement protestant, au bourg et la Maison des Templiers du XVIe siècle, située rue Chateaubriand, elle dépendait à l'origine de la commanderie du Temple de La Guerche et relevait de l'ordre des Templiers.

Remarquez aussi la Maison de bienfaisance, qui accueillait les pauvres au XIXe siècle ; place Chateaubriand ancienne place de L'Hôpital dont il ne reste de la chapelle Saint-Sébastien qu'une statue de sainte Appoline dans une niche de ce qui est aujourd'hui la façade de l'hôtel du Lac. Cette place fut longtemps animée par le marché aux bestiaux, comme en témoigne les nombreux anneaux fichés dans le mur d'enceinte du château.

Carnet pratique de Combourg

Les incontournables de Combourg

  • Visites
  • Gastronomie
  • Randonnées

Circuit Chateaubriand : La Ville de Combourg a souhaité rendre hommage à Chateaubriand en lui consacrant un circuit thématique sur la rive Nord du Lac Tranquille.

Onze panneaux en lave émaillée relatent les différentes facettes de l’Enchanteur 

Marchés à visiter

  • Combourg : marché Lundi (0km)
  • Tinteniac : marché Mercredi (11km)
  • Dol-de-Bretagne : marché Samedi (16km)
  • Melesse : marché Jeudi (22km)
  • Dinan : marché Jeudi (22km)
  • Pontorson : marché Mercredi (24km)
  • Betton : marché Dimanche (26km)
  • Liffre : marché Vendredi (28km)
  • Pace : marché Mercredi (29km)
  • Cancale : marché Dimanche (31km)

Plus d'information :

Combourg : site web

Tourisme Bretagne Romantique : site web

Consulter nos pages

  • A voir à Combourg
  • A faire à Combourg

Sites touristiques à visiter

  • Canal d'Ille-et-Rance : site de grand beauté naturel (11 km)
  • Jardins du château de la Bourbansais : jardin remarquable (11 km)
  • Jardin du château de La Ballue : jardin remarquable (16 km)
  • Parc du château de Caradeuc : jardin remarquable (19 km)
  • Parc du château de Bonnefontaine : jardin remarquable (20 km)
  • Réserve naturelle régionale du Marais de Sougeal : site de grand beauté naturel (21 km)
  • Dinan : plus beau détour (22 km)
  • Saint-Juvat : ville fleurie 4* (23 km)
  • Estuaire de la Rance : site de grand beauté naturel (23 km)
  • Abbaye Notre-Dame du Nid-au-Merle : site de grand beauté naturel (25 km)
  • Complexe forestier Rennes-Liffré-Chèvre, étang et lande d'Ouée, forêt de Haute-Sève : site de grand beauté naturel (28 km)
  • Forêt de Rennes : site de grand beauté naturel (28 km)

Pour vous rendre à Combourg

Combourg

Partiellement nuageux 12 °C

Partiellement nuageux

  • Min: 12 °C
  • Max: 12 °C
  • Vent: 33 kmh 350°

Le saviez-vous ?

Fuyant la révolution française, Chateaubriand gagne l’Amérique en 1791 et revient en France en 1800, où il publie en 1802 «Le Génie du Christianisme».

Il consacre alors sa vie à la littérature et à la politique, nommé secrétaire d’ambassade par Napoléon Bonaparte. Ses écrits regroupent des oeuvres de voyages, des essais sur le catholicisme, des récits et ses «Mémoires d’outre-tombe» dans lesquelles il s’affirme comme le grand précurseur du romantisme français.

Nos coups de coeur à Combourg

Hébergement :

Gîte de la Bouessière​

Maison rénovée aux vieilles pierres, au calme, au cœur de la Bretagne romantique, à moins d’une demie-heure de Saint-Malo et du Mont-St-Michel.

Ce gîte de 100 m2, proche de la ferme des propriétaires, peut accueillir 5 personnes et vous offre tout le confort du neuf dans une rénovation de caractère, aux poutres et pierres apparentes.

Gîte de la Bouessière - La Bouessière-sous-Litré 35270 Combourg - Tel : 02.99.73.59.20 / contact@gitedelabouessiere.fr - Site web

Restauration :

Les Grandes Gueules​

Le restaurant "Les Grandes Gueules" vous propose une carte brasserie composée de plusieurs formules (menu du jour, tartines et salades), ouvert tous les midis du lundi au vendredi.

Une cuisine au goût du jour et de saison, une cuisine à base de produits frais et locaux pour votre simple plaisir !

Les Grandes Gueules - Maison Chapron - ZA du Moulin Madame Centre commercial Intermarché - 35270 Combourg - Tél. 02.23.18.20.26 - Port. 06.87.31.28.54 - Site web

Découvrez les sites et lieux touristiques de l'Îlle-et-Vilaine

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Combourg avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/03/2018