Route des petites cités de caractère de la Sarthe (72)

La Route touristique des petites cités de caractère de la Sarthe

Aux portes de l'ouest, entre Le Mans et Angers, La Sarthe a donné son nom à une douce vallée. Localisée dans la partie ouest du département de la Sarthe, la vallée de la Sarthe, à la fois paisible et verdoyante, est ponctuée de belles étapes.

La Sarthe compte 9 Petites Cités de Caractère, le label "Petite cité de caractère" qualifie des villages qui possèdent un patrimoine remarquable et qui se sont engagés dans une charte d'acccueil du visiteur.

Pour apprécier les paysages naturels et bâtis de la vallée de Sarthe, succombez aux charmes de cette douce vallée et partez à la découverte de ses trésors sur cette route touristique.  Vous découvrirez que le département cache des petites merveilles.

La Route touristique "des petites cités de caractère de la Sarthe" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

La Route touristique des "petites cités de caractère de la Sarthe" partira de Parcé-sur-Sarthe (km 0), lové dans un méandre de la Sarthe. Détruit par les Anglais à la fin de la guerre de Cent Ans, puis reconstruit avec les pierres des anciennes fortifications, Parcé-sur-Sarthe conserve cette histoire dans ses vieux murs.

Ce village du Xe siècle, propose un parcours découverte de son important patrimoine architectural qui témoigne d'un passé riche et intéressant. Le centre de Parcé-sur-Sarthe est marqué par un signal ; la haute tour du clocher de La Tour Saint Pierre s’érige pour indiquer le temps et le chemin des pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le centre Médiéval est occupé par des ruelles fleuries le long desquelles sont disséminés des maisons des XVe et XVIe siècles. C’est au cœur de ces maisons à pans coupés que sont dissimulés le grenier à sel et le puits du village. Admirer le manoir de Rousson édifié au XVe siècle, avec celliers au rez de chaussée, modifié au XVIe par la construction d'une tour d'escalier hexagonale dans la cour qui remplace la tour donnant sur la rivière, et d'une tour ronde pigeonnier au sud avec garde-robe à l'étage.

En arpentant l’éperon rocheux où s’accroche le calvaire monumental, c’est un paysage de jardins et d’eau, belvédère sur la Sarthe qui se dessine. En promenant votre regard, vous apercevrez le moulin, blotti entre le village pierreux et les rives brumeuses de la Sarthe.

Après cette promenade bucolique, suivre la direction d'Asnières-sur-Vègre, via la D57 (8 km). Née au cours du Moyen Âge, cette commune pleine de charme, surnommé autrefois le plus beau village du Maine, a été labellisée "Petite cité de caractère" il y a quelques années.

Asnieres sur vegre petite cite de caractere le pont sur la vegre routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireL'histoire du village est étroitement liée à l'Église du Maine. Les sources historiques établissent clairement que la Seigneurie d'Asnières fut la propriété des chanoines du XIe siècle à la Révolution. Ce sont eux qui agrandissent la modeste église saint-Hilaire du XIe siècle en bâtissant le chœur à la fin du XIIIe siècle, qui font recouvrir ses murs de peintures murales des XIIe et XVIe siècles, qui font aussi bâtir le manoir de la Cour.

Découvrez, au gré d'une promenade, son atmosphère médiévale et son patrimoine bâti au charme pittoresque : le vieux pont, de style roman, enjambant les eaux paisibles de la Vègre : il offre une vue magnifique, le manoir de la Cour, dit le Temple, daté du XIIIe siècle, et ses abords agrémentés d'une charmante roseraie, les maisons anciennes du XVe au XVIIe siècle…

De la rue du 14 nivôse, ancienne voie principale d'Asnières-sur-Vègre, on aperçoit le Pavillon, maison marchande remaniée au XVIIe siècle. En traversant le Vieux Pont, sur l’autre rive, les manoirs de La Basse Cour et des Arcis, puis le château de Moulinvieux offrent d’autres perspectives. Plusieurs autres manoirs sont également présents sur le territoire d'Asnières-sur-Vègre, comme le manoir de la Tannerie, ou encore le manoir des Claies.

Tous les plus beaux monuments de cette "Petite cité de caractère" d'Asnières-sur-Vègre peuvent être admirés et appréciés via un parcours découverte balisé qui traverse une partie de la commune sarthoise. Invitation à la rêverie, les rives ombragées d'Asnières, ainsi que la jolie vue depuis le Vieux Pont sur la Vègre, ajoutent à l'attrait des lieux.

Poursuivre vers Brûlon en restant sur la D57 (20 km). Berceau de la communication moderne, Brûlon se veut vivante et historique. Sitôt quittée la route, voici la mairie, sa place, ses maisons des XVe et XVIIIe siècles, l’église majestueuse, à gauche la masse herbue de la motte féodale. Où, en 1763, Claude Chappe, l'inventeur du télégraphe aérien effectua, avec l'aide de ses frères, les premiers essais de transmissions entre Brûlon et Parcé-sur-Sarthe.

Brulon petite cite de caractere manoir routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireL’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul est remarquable par son chœur du XIe siècle et sa très grande nef d’un seul tenant sans bas-côtés. Le prieuré a été reconstruit au XVe siècle en même temps que la maison natale des frères Chappe. De belles maisons de maître des XVe et -XVIIIe siècles bordent les alentours de la motte et la rue de l’église. 

A découvrir aussi : le prieuré partageant l'origine romane de l'église, il abrite le musée Claude-Chappe. Les nouvelles Halles, construction décidée en 1853, siège actuel de la mairie. La tour du Pissot du XIXe siècle, le château de Vert, le château de Bellevue.... Brûlon offre de nombreuses promenades dans les beaux paysages de ses trois vallées qui invitent à la halte, ou davantage…

La prochaine étape sera l'ancienne cité fortifiée de Fresnay-sur-Sarthe, via la D4 et D310 (64 km). Nichée aux portes des Alpes Mancelles, la "petite cité de caractère" de Fresnay-sur-Sarthe, forme un ensemble pittoresque, avec les remparts de son vieux château du IXe siècle, ses maisons anciennes, son pont sur la Sarthe et ses berges verdoyantes. Village plein de charme dans lequel il fait bon se promener dans les petites rues pavées et tranquilles.

Vestige du XVe siècle, la poterne du château de Fresnay-sur-Sarthe, située à l'entrée du jardin, abrite de nos jours un musée, consacré à l'époque médiévale. À quelques rues de là, l'église romane Notre-Dame, ornée d'une remarquable porte en chêne sculpté du XVIe siècle, constitue un autre joyau de la cité à contempler.

Le quartier du Bourg Neuf de Fresnay-sur-Sarthe recense de nombreuses maisons de tisserands. L'architecture de ses maisons est reconnaissable à l'escalier extérieur qui dessert, à l'étage l'unique pièce de vie, et en partie basse, légèrement enterrée, l'atelier de tissage.

Fresnay sur sarthe petite cite de caractere le chateau routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireUn tableau harmonieux que l'on peut admirer depuis les bords de Sarthe, mais aussi depuis le jardin public du château qui domine la rivière. À découvrir également, le musée de la Coiffe, installé dans la salle du Lion, qui expose une superbe collection de coiffes sarthoises datant des XIXe et début XXe siècles.

Poursuivre votre escapade en direction de Vivoin, via la D39 (78 km). Situé en pleine nature le village, profite d'un cadre idyllique. Vivoin possède notamment un patrimoine architectural témoignant de son histoire et de son importance autrefois dans la région.

Les visiteurs pourront ainsi découvrir lprieuré Saint-Hippolyte de Vivoin fondé au XIe siècle, avant d'être reconstruit deux siècles plus tard. Fondé par les moines bénédictins de l’abbaye de Marmoutier en Touraine, le prieuré Saint-Hippolyte est un remarquable témoignage de l'architecture religieuse du Haut Maine qui connaît son apogée dès le XIIIème siècle.

Possédant une architecture d'inspiration romane, gothique ou encore Renaissance, l'édifice a été rénové. Une partie du prieuré accueille aujourd'hui un musée de la vie d'autrefois, retraçant les arts et traditions populaires de la région à travers diverses collections. Très ancienne, l'auberge du Coq Hardi est l'un des emblèmes touristiques du village de Vivoin 

Le manoir de Mirebeau date du milieu du XIVe siècle. Aujourd'hui, il n'en reste que le corps de logis muni d'un toit en tuiles plates. A l'étage, il est possible de découvrir une salle entièrement en décor peint. Ne manquez pas non plus d'admirer l'église Saint-Hippolyte de Vivoin construite également au XIe siècle. Vous pourrez notamment y découvrir une porte romane datant du XIIe siècle.

La culture du chanvre a longtemps été importante, la présence d’un musée et d'une cinquantaine de fours à chanvre sur la commune en témoigne. Les méandres de la Sarthe modèlent le paysage du village également marqué par les croix archaïques en grès roussard dispersées sur les chemins alentours. Vivoin petite cite de caractere le prieure de vivoin les routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireCette pierre rousse, typique du Pays de la Haut Sarthe se retrouve dans le bâti de Vivoin.

Votre périple touristique passera par Saint-Saturnin, via la D338 (101 km). Saint-Saturnin ne possède qu'un modeste patrimoine architectural qui ne manque cependant pas de charme et d'intérêt. L'église Saint-Saturnin possède un grand intérêt, avec notamment une très belle Vierge à l'Enfant et des fonts baptismaux. La chapelle des Etrichets a été construite entre les XIVe et XVIIe siècles,

Le village disposait de trois four à chanvre à l'époque. Celui situé sur la route des Brosses, à l'est de la commune, date de la première moitié du XXème siècle. Autrefois isolé de toute habitation pour des questions de sécurité, le four à chanvre, fait de briques et de grès roussard, a une forme toute en rondeur. La petite ville de Saint-Saturnin ne manque pas de charme au cœur de la campagne sarthoise. 

Prendre la direction d'Allonnes (113 km), installée sur les bords de la Sarthe. Ville assez ancienne, dévoile des vestiges vieux de près de quatre siècles avant notre ère. Connu depuis le XVIIIe siècle, le sanctuaire de Mars Mullo a mis au jour des occupations de la protohistoire jusqu'au IVe siècle. Il prend place au cœur d'un bois, sur une colline qui domine la Sarthe. Le site est composé d'un édifice hexagonal abritant des restes d'un sanctuaire gaulois.

A découvrir aussi son église romane du XIIIe siècleEn plus de son intéressant patrimoine historique, Allonnes dévoile des paysages de grand intérêt.

Pour finir ce circuit touristique, prendre la direction de La Suze-sur-Sarthe, via la D23 (128 km)Cette petite ville traversée par la Sarthe offre un beau patrimoine. Votre promenade peut débuter par l''église Saint-Julien de Brioude, dit aussi Saint-Julien le Pauvre, ancienne chapelle du château, date des XIe, XIIIe et XIXe siècles. 

La chapelle Notre-Dame-des-Bois, date du XIee siècle, d'architecture romane, au lieu-dit la Chapelle. Très ancien lieu de culte, dont l’autel reposerait sur la souche d’un vieux chêne. Construit sur une motte castrale, le "vieux château" du XIe et XVe siècles est également surnommé "château de Barbe-Bleue" en raison d'une tradition relative à Gilles de Rais. Sans oublier le château de la Fuye, datant du XVIIe siècle.

Pour finir cette route touristique "des petites cités de caractère de la Sarthe", prendre la D23 et D309 jusqu'à Parcé-sur-Sarthe (150 km).

Carnet pratique de la route touristique "des petites cités de caractère de la Sarthe"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités et Festivités

  • Parcé-sur-Sarthe
  1. Le centre Médiéval, avec des visites guidées possibles le week-end.
  • Asnières-sur-Vègre
  1. Les guides de l'Association du Patrimoine vous parleront avec passion de cette cité dans laquelle vous pourrez aussi flâner librement.
  • Brûlon

Visites commentées de Brûlon, incluant la visite de l'église romane Saint Pierre et Saint-Paul sont organisées ponctuellement. Pour tout renseignement, contactez l'Office de Tourisme au 02 43 95 05 10.

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "des petites cités de caractère de la Sarthe"

Parcé-sur-Sarthe

Forte pluie 18 °C

Forte pluie

  • Min: 17 °C
  • Max: 19 °C
  • Vent: 22 kmh 260°

Le saviez-vous ?

Brûlon

Brûlon est le berceau de la communication moderne. En effet, en 1763, Claude Chappe, l'inventeur du télégraphe aérien est né dans la commune. Le 02 mars 1791, il effectua, avec l'aide de ses frères, les premiers essais de transmissions entre Brûlon et Parcé-sur-Sarthe.

Après ce premier succès, ce sont plus de 5000 km de lignes télégraphiques qui seront installées sur le territoire français au XIXe siècle.

Four à chanvre

Un four à chanvre est un four utilisé jadis dans certaines régions productrices de chanvre afin de le sécher pour faciliter, lors de la phase suivante, la séparation de la fibre et de l'écorce par broyage. C'est à la fin de l'été que les habitants commençaient à récolter puis à sécher le chanvre.

Il était lié en petites bottes afin que se fasse la dessiccation (élimination de l'humidité). Une fois faite, ils battaient le chanvre en extrayant la semence. La phase suivante était le "rouissage", l'élimination des ciments pectiques.

Nos coups de coeur sur la route touristique "des petites cités de caractère de la Sarthe"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Sarthe

Préparez vos vacances sur la route touristique "des petites cités de caractère de la Sarthe" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des petites cités de caractère de la Sarthe" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 07/06/2020