Les routes touristiques en France

Chassiers (Village de caractère-07)

Chassiers : Village cévenol aux 3 rivières !

Le village de caractère de Chassiers est située dans le département de Ardèche en région de Auvergne Rhône-AlpesChassiers prend place à proximité de Largentière, au cœur du Parc Naturel Régional de Monts d'Ardèche. Il se situe à 6 km d'Ailhon, à 8 km de Balazuc et  à une quarantaine de kilomètres de Privas, non loin de ChazeauxChassiers se trouve à proximité des principaux sites touristiques tels que le Vallon Pont-d’Arc, les Gorges de l’Ardèche, de la Grotte Chauvet ainsi que de Balazuc et Vogüé, qui se classent parmi les plus beaux villages de France.

Chassiers est un petit village médiéval au patrimoine architectural très riche. Au confluent des 3 rivières de la Ligne, la Lande et le Roubreau, le village de vieilles pierres et de tuiles rondes offre des excursions riches en anecdotes historiques… En dehors de ses belles maisons médiévales datant du XVIe et XVIIe siècle, Chassiers a la particularité de compter deux châteaux et deux églises. Il faut, en effet, savoir que la présence de mines argentifères explique en partie le grand nombre de forteresses postées en amonts de Largentière.

Préparer votre visite touristique à Chassiers

A partir d'Aubenas, vous pouvez suivre la D104, puis avant Uzer prendre sur votre droite la D103 jusqu'au village de caractère de ChassiersLe village se niche dans un paysage cévenol façonné depuis des siècles par la nature et la main de l'homme. D’un point de vue environnemental, le paysage est parsemé de terrasses dans les contreforts périphériques des Cévennes méridionales.  Les dénivelés sont si abrupts, de 195 à 608 mètres, que la commune est classée en zone de montagne.  Les courbes de niveau se confondent avec les murets de pierres sèches délimitant de magnifiques cultures en terrasse. Le village est entouré de plusieurs hameaux typiques. C’est aussi un paysage environnant sillonné de nombreux sentiers de randonnée, constitué de pinèdes et d’une vue qui embrasse la dent de Rez, le plateau des Gras, voire les Alpes par beau temps.

Chassiers village de caractere calade routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesL'origine du village demeure inconnue. D'après la tradition locale, les cavités creusées dans les rochers de grès, à l'est du village, sont probablement des fouloirs rupestres destinés à écraser le raisin, à l'époque féodale. La première mention écrite date de 549, il semblerait qu’un monastère fut à l’origine du village de ChassiersCe monastère ne semble pas avoir laissé sur place quelque vestige que ce soit. Seule certitude, Chassiers existe dans la seconde moitié du XIIe siècle, comme en témoignent la chapelle romane et les vestiges de la tour à bossages. Le village est cité comme faisant partie du périmètre de protection des mines de LargentièreOffrant une vue imprenable sur les vallées environnantes, Chassiers eu pendant longtemps, tout comme les autres villages surplombant la cité médiévale, un rôle d’observation et de protection, visant à protéger les mines d’argent voisines que se disputaient les évêques de Viviers et les Comtes de Toulouse.

La confrérie des pénitents bleus, créée le 26 février 1584 à l'initiative de Monsieur Louis de la Vernade, seigneur des lieux s'y installa. Il y a apparemment confusion avec Jacques de Chalendar qui, en 1396 probablement, décida de faire entreprendre la construction ou la reconstruction de l'église paroissiale de ChassiersImportant bastion catholique qui s'est illustré lors des guerres de religion, elle devient commune à part entière à la suite de la Révolution française, en 1790. Les fortifications érigées au XVIe siècle ont aujourd’hui disparu.

Aujourd'hui encore, Chassiers séduit par son charme authentique, autant que par son patrimoine architectural ne manquant pas d'intérêt. Parcourir ce village de caractère, c’est avant tout palper une ambiance, qui tient au parfum de Sud qui émane des ruelles, aux maisons portant les traces d’un riche passé dans leurs portes ou leurs fenêtres à meneaux. Les amoureux de vieilles pierres trouveront leur bonheur dans cette cité médiévale aux mille attraits et aux monuments à découvrir le temps de balades dans un autre temps. Environ un millier de personnes habitent aujourd’hui cette commune qui a compté par le passé quatre usines à soie, réparties sur ses deux rivières, la Ligne et la Landes. Parmi elles, de nombreux artisans d’art ouvrent les portes de leurs ateliers. Vannerie contemporaine, peinture, poterie, sculpture, maroquinerie locale et durable, ou encore ébénisterie sont représentés. De quoi prolonger le plaisir de la découverte.

Vous trouverez un parking route de Pradel pour stationner votre véhicule. Prendre la direction de la Place du Haut Darbousset, puis la Montée de la Vernade, elle vous menera Place pardoen où se trouve le château de la Vernade qui  accueille aujourd'hui la mairie de Chassiers. Ancienne maison forte du XVIe siècle, il se compose de deux bâtiments, d'une tour circulaire, et d'un très bel escalier à vis. Très remanié au cours des siècles, le château de la Vernade est plus modeste que le château de la Mothe, mais aussi impressionnant avec sa grosse tour circulaire. En 1562, le village dut se défendre contre les troupes huguenotes, le château de la Vernade fut pillé. La demeure fut un des bastions du catholicisme grâce à l'un de ses propriétaires, Jacques de Vernade, co-seigneur de Chassiers qui fonda la confrérie des pénitents bleus en 1584.

Près du château de la Vernade, on peut admirer les restes d’une tour à bossages datant probablement du XIe siècle. Cette tour semble être le seul vestige du château de Chassiers. Cette tour, de plan quadrangulaire, est conservée sur un étage incomplet et remblayée dans ses parties basses. Les parements des murs, en grès, présentent un appareil à bossage à assises serrées et régulières ; les bossages, chanfreinés ou rustiques, sont de même type que ceux du château voisin de Montréal.

En plein cœur du village, les ruelles et calades vous entraînent devant des façades dont les éléments architecturaux ou les dates nous renvoient aux époques fastes des décennies 1460-1560 et 1750-1860. À l’approche de l’église, se signalent une fontaine, dont la voûte se déploie en coquille, et le jardin du Curé, véritable oasis de verdure et havre de paix.

Chassiers village de caractere eglise saint hilaire routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesConstruite sur les vestiges d'une ancienne église romane, l'église de Saint-Hilaire présente l'aspect d'une forteresse, notamment en raison de son clocher-donjon. Installée ici à l'époque de la Guerre de Cent ans, elle servit à l'époque de lieu de refuge aux habitants du village et au moment des Guerres de religionsBretèche à mâchicoulis au-dessus du porche d'entrée, tourelles, échauguettes, fenêtres hautes et étroites, clocher-donjon surmonté d'une flèche en pierre, tout rappelle les épreuves subies lors de la guerre de Cent Ans, ce qui explique son architecture si particulière. C’est en effet en 1396 que fut signé le contrat de construction de l’église de Saint-Hilaire entre les marguilliers, représentants de la paroisse, et les entrepreneurs.

L'église Saint-Hilaire est typique du gothique vivarois,  les ogives se déplient sur trois travées formant nef, sur le chœur et sur les deux chapelles dessinant une sorte de transept bas. La lumière pénètre essentiellement par la baie axiale orientée et par l’immense oculus occidental. Une seule porte, était l’accès unique à tous les membres de l’édifice : la nef, le clocher, la crypte qui permettait au sanctuaire d’être en élévation. La construction de l’église, prise en charge par les habitants de l’époque, a dû être favorisée par la présence de deux lignées seigneuriales déjà installées à Chassiers, les Chalendard qui firent de la crypte une chapelle funéraire familiale et les Lavernade qui ont laissé leur blason sur la clé de voûte de la chapelle nord.

À l’intérieur de l'église Saint-Hilaire, les sculptures originelles sont discrètes sur les chapiteaux et sur les clés de voûtes : décor géométrique, fleurs, Majesté divine, symboles des évangélistes, Jean-Baptiste, anges musiciens… Il est possible d'admirer un Christ en bois polychrome récemment restauré, il aurait appartenu à une croix élevée sur la place du village. Le mobilier récent a été réalisé par des artisans locaux : ambon, Christ en bronze, lampe de sanctuaire, support de lumignons. Des curiosités subsistent encore, un  escalier secret, aujourd’hui muré monte jusqu’au clocher. Sous l’église il y a la crypte accessible que de l’extérieur et qui abrite  aujourd’hui la bibliothèque municipale.

Flaner dans Chassiers, c’est faire le pari de se laisser surprendre par d’étonnants monuments. Traversez la Place des Magnans que domine le chevet de l’église, falaise impressionnante de grès au pied de laquelle s’ouvre un arc d’anciennes demeures. En provençal, le magnan ou manhan désigne le bombyx du mûrier, utilisé en sériciculture en tant que vers à soie, dans une magnanerie. Les demeures qui ceinturent ce lieu disent l’aisance de la fin de l’époque médiévale et du XVIe siècle. Les porches et les fenêtres à meneaux garde secret sur ce que protègent les façades : cours intérieures, escaliers à larges paliers, salles voûtées, vastes cheminées.

Les calades se succèdent : Calade des deux Arcades, Calade de la magnanerie, Calade de la clède, Calade du fournil. Elles vous permettront de faire le tour de ce quartier. Puis, la Calade de l'arceau, la Calade des prés et enfin la Calade des Pénitents bleu où un autre édifice religieux ne manquera pas de vous étonner. La chapelle Saint-Benoît ou des Pénitents bleu edifiée entre le XIe et le XIIe siècle. Bâtiment de style roman, elle remonterait peut-être, à l'origine, du monastère du Ve siècle. Elle étonne par ses volumes et la quantité de grès utilisé pour la construire. Elle fut attaquée par les huguenots en 1562.

Chassiers chapelle saint benoit guide du tourisme de rhone alpesCette œuvre romane est originale par le fait d’avoir deux nefs accolées qui se terminent pour l’une en une abside ronde et pour l’autre en une abside polygonale.  Le porche est au sud, il s’ouvre sous un cintre à double rouleau porté par des colonnettes, l’une ronde, l’autre polygonale. À l’intérieur, les nefs sont couvertes par des voûtes en berceau brisé, les chapiteaux s’ornent de simples feuilles d’eau. Les nefs communiquent au niveau des travées occidentales et des sanctuaires. La chapelle nord, qui avait été utilisée par la confrérie du Corps-Dieu, devint en 1584 le lieu de réunion des Pénitents bleus qui marquèrent la vie religieuse de Chassiers jusqu’à l’orée du XXe siècle. À l’extérieur, il suffit de lever le nez devant ce double chevet pour remarquer les facéties du sculpteur. De drôles de visages, des feuillages ou encore des figures géométriques sont taillés dans cette pierre de grès. La Chapelle dite des Pénitents Bleus demeure une étape sur la route des églises romanes de la vallée de l’Ardèche.

Du chevet de la chapelle Saint-Benoît, une large vue s’étend sur les vallonnements de vignes et de bois. Poursuivre votre chemin par le Passage de la motte. Le château de la Mothe à l’entrée sud du village date du XVe-XVIe siècle il a appartenu aux évêques de Viviers puis à la famille de la Mothe de Chalendar, qui lui donna son nom actuel. C’est un véritable château fort, avec pont-levis, fossé, chemins de ronde, échauguettes et tourelles qui lui donnent fière allure. Après avoir été pillé et brûlé par les huguenots, il a été reconstruit en 1568 et en 1585 il a été creusé un fossé qui en faisait le tour. Souvent détruit, le château de la Motte a aujourd'hui été entièrement restauré, mélangeant des aspects de maison florentine et de maison-forte. Propriété privée, il ne se visite pas, visible de la route.

Revenez vers le parking par la Calade de rieu et la Calade de la Lauze. En vous baladant, ne manquez pas d'admirer les vestiges de la chapelle Saint-Joseph avec sa façade et sa statue de saint Joseph. Il est possible de musarder en voiture de hameau en hameau jusqu’à la chapelle de Notre-Dame de Bon-Rencontre, ancien lieu de pèlerinage, au quartier de Joux, situé à 3 km. Cette chapelle modeste mais aux lignes attrayantes a été rénovée extérieurement à l’initiative de la mairie. Un sentier de randonnée pédestre fait le tour de Chassiers, permettant ainsi d'admirer toute la beauté de ce bourg.

Carnet pratique de Chassiers

Les incontournables de Chassiers

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Au fil de l'eau : l’Ardèche

Visites

  • Pour visiter le village en s’amusant, les curieux pourront retirer gratuitement une carte à la mairie ou à l’office de tourisme de Largentière. Ensuite, rendez-vous sur chaque borne numérotée du jeu de piste pour répondre aux questions inscrites au dos du plan.
  • Des circuits découverte de Chassiers sont disponible à la Mairie de Chassiers et à l'Office de Tourisme à Largentière.
  • Les villages de Largentière et de Chassiers ont la chance d’être dotés d’une visite audioguidée. L’audioguide, c’est un guide gratuit dans votre poche, pour visiter le village quand vous le souhaitez et de manière très sécurisante pour vous et votre famille. Site internet

Marchés à visiter près de Chassiers

  • Chassiers : Un marché de producteurs locaux se tient tous les lundis soir.
  • Largentiere : marché Mardi (1km)
  • Rosieres : marché Lundi (8km)
  • Joyeuse : marché Mercredi (9km)
  • Jaujac : marché Mardi & Vendredi (10km)
  • Aubenas : marché Samedi (11km)
  • Ruoms : marché Vendredi (12km)
  • Vals-les-Bains : marché Jeudi & Dimanche (13km)
  • Thueyts : marché Vendredi (15km)
  • Vallon Pont d'Arc : marché Jeudi (18km)
  • Naves : marché Samedi (21km)

Activités à Chassiers

Plus d'information

Festivités à Chassiers

  • La Nuit des Etoiles est organisée chaque première semaine d'août.
  • Chaque dernier week-end d'août, la commune accueille un festival d'orgues de Barbarie et de santons. Cet évènement est un must dans le genre, reconnu et très fréquenté. Pendant deux jours Chassiers est animé de musique, de théatre, d’expositions, de jeux, de spectacles de rue …

Sites touristiques proche de Chassiers

  • Gorges du Gardon : Grand Sites de France (4km)
  • Balazuc : Plus beaux villages de France (8km)
  • Vogue : Plus beaux villages de France (9km)
  • Vals-les-Bains : Plus beaux détours de France (14km)
  • Parcs naturel régional des Monts d'Ardeche (18km)
  • Gorges de l'Ardeche : Grand Sites de France (18km)
  • Tanargue : Sites d'un grand beauté naturel (19km)
  • Bois de Païolive : Sites d'un grand beauté naturel (20km)
  • Cascade du Ray-Pic : Sites d'un grand beauté naturel (25km)
  • Réserve naturelle nationale des Gorges de l'Ardèche : Sites d'un grand beauté naturel (27km)
  • Aven d'Orgnac : Grand Sites de France (28km)
  • Jardin du mas de l'Abri : Jardins remarquable (30km)
  • Grotte de la Cocaliere : Sites d'un grand beauté naturel (30km)
  • La Garde-Guerin : Plus beaux villages de France (31km)
  • Grotte de Saint-Marcel : Sites d'un grand beauté naturel (31km)
  • Viviers : Secteurs sauvegardé (32km)
  • Mont Gerbier de Jonc : Sites d'un grand beauté naturel (33km)
  • Jardin du Tomple : Jardins remarquable (34km)
  • Aigueze : Plus beaux villages de France (34km)
  • Abbatiale Sainte-Marie (Cruas) : Monuments Religieux (39km)
  • La Ferme aux crocodiles : Zoo ou parc animalier (39km)
  • Eglise de Saint Michel (La Garde-Adhemar) : Monuments Religieux (40km)
  • Jardin des herbes : Jardins remarquable (40km)
  • Pradelles : Plus beaux villages de France (41km)
  • La Roque-sur-Ceze : Plus beaux villages de France (43km)
  • Cathédrale Notre-Dame (Saint-Paul-Trois-Chateaux) : Monuments Religieux (44km)
  • Cascades du Sautadet : Sites d'un grand beauté naturel (44km)
  • Abbaye d'Aiguebelle (Montjoyer) : Monuments Religieux (45km)
  • Mirmande : Plus beaux villages de France (46km)
  • Mont Lozère : Sites d'un grand beauté naturel (46km)
  • Arlempdes : Plus beaux villages de France (46km)
  • Cascade de la Beaume : Sites d'un grand beauté naturel (54km)
  • Lac du Bouchet : Sites d'un grand beauté naturel (56km)

Consulter nos pages :

  • A voir dans Chassiers
  • A faire dans Chassiers
  • Parcours touristique de Chassiers
  • Histoire de Chassiers

Pour vous rendre à Chassiers

Ciel dégagé

Paris

23 °C Ciel dégagé

Min: 19 °C | Max: 24 °C | Vent: 36 kmh 200°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur dans Chassiers

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de l'Ardèche

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Chassiers avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 05/08/2023