Châteaux, monuments et patrimoines

L'histoire de la Haute-Savoie est complexe à établir, car la séparation du duché de Savoie en deux départements ne date que de la période de l'annexion de la Savoie à la France, en 1860. Du Xe au XVe siècle, ce territoire géographique, dans les frontières qu'on lui connaît aujourd'hui, était partagé entre Abbaye d aulps routes touristiques de haute savoie guide du tourisme de rhone alpesplusieurs familles comtales : Genevois, Faucigny, Savoie.

La Haute-Savoie est empreinte d'un passé sous influences multiples (française, suisse, italienne) : sa situation géographique aux confins de trois pays, son histoire mouvementée, son territoire morcelé et son relief des plus variés. Cette absence d'unité a renforcé l'expression d'une identité forte où la vie rurale et montagnarde est très élaborée, rythmée par les saisons.

Un patrimoine haut-savoyard de 170 monuments protégés : 59 classés et 11 inscrits, une architecture traditionnelle en accord avec le milieu naturel : vestiges et musées, châteaux et maisons fortes du comté de Genève (Albanais et Genevois) et de celui du Faucigny (Chablais, Faucigny), édifices religieux ; maisons de pays, fermes traditionnelles, chalets d'alpages ; sites grandioses, réserves naturelles, etc.

Des traditions qui illustrent la richesse de sa géographie et de l'histoire de sa population : artisanat, folklore, gastronomie... Certains monuments et certaines traditions sont à découvrir exceptionnellement lors des Journées du Patrimoine (début septembre) ou lors des fêtes de pays (se renseigner dans les offices de tourisme de Haute-Savoie).