Les routes touristiques en France

Croyances, mythes et légendes dans le Finistère (29)

Cote des legendes routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneLa Bretagne est le pays où l'imaginaire et le réel se confondent sans cesse dans un décor farouche où le soleil joue constamment avec la brume. Et l'imagination fertile des Bretons a fait de cette presqu'île occidentale une véritable terre de légendes. Légendes venues de la nuit des temps, légendes parfois périlleuses que peuplent des personnages tout aussi inquiétants.

Légende de la mer où des cités s'engloutissent dans les flots. Légendes de la terre où l'Ankou, avec sa faux et son angoissant équipage, hante les tourbières de la montagne d'Arrée. Légendes encore où des paysans madrés se jouent d'un diable, décidément pas très futé  ! Car qui n'a entendu l'histoire de la submersion d'Is et de la métamorphose d'Ahès en morgane ? Qui ne pourrait redire l'aventure de Comore le maudit et des sept femmes  ? Qui encore ne s'est ému à la pensée du pauvre Merlin pris au piège de ses propres enchantements et captif éternel de Viviane en Brocéliande  ?

Ah les beaux contes, les plus pathétiques légendes, les traditions les plus curieuses qu'il y ait sur terre... Des histoires pour mieux connaître un peuple et un singulier pays. Abondance de contes et de chansons populaires répétées et enrichies par les multiples générations durant des siècles, la tradition populaire bretonne se présente sous l'aspect d'une vaste épopée constamment remise en question, constamment améliorée et actualisée au goût du jour.

Quant aux vies des saints bretons, telles que les relatent les conteurs populaires, elles sont imprégnées d'une atmosphère où le merveilleux le dispute au fantastique et où l'imagination des Bretons a joué son rôle, recréant à la perfection toutes les sagas des anciens temps.

Et puis vint l'irremplaçable, celui que Georges Sand n'hésita pas à comparer à L'Illiade et l'Odyssée, le Barzaz Breiz, recueil de gwerzioù et de sonioù, ballades épiques et lyriques en langue bretonne. Collectées principalement en Cornouaille dans la première partie du XIXe siècle par le vicomte Hersart de la Villemarqué, ce Kalavala des Bretons fit à sa sortie en 1841, en pleine période romantique, l'effet d'une véritable bombe littéraire.

En entendant ou en prononcant le mot druide, il y a de grandes chances pour que certains pensent à Panoramix, le druide de la célèbre BD d'Astérix et Obélix.

Les druides, c'est bien sûr ce que Pline l'Ancien nous a rapporté, " Prêtre gaulois vêtu d'une robe blanche qui monte à l'arbre, coupe avec une faucille d'or le gui qui est récolté dans un linge blanc. " Redondance quasi proverbiale de l'histoire des Celtes, certes, mais que sont alors devenus ces druides ? Ont-ils été un jour emporté par la vague d'un christianisme triomphant ?

Ou bien peut-être ont-ils sombré dans les enchevêtrements de l'histoire et plus particulièrement dans ceux de cet inextricable Moyen-Age ? Ce ne sont que des hypothèses. Cependant, nous pouvons être certains que druides et druidisme furent pendant de longs siècles éclipsés de notre civilisation jusqu'à ce jour de septembre 1717 où à Londres se crée La Fraternité Universelle des Druides.

En Bretagne, c'est en 1899 que naît le Gorsedd des druides de la région. Aujourd'hui, sous l'autorité d'un grand druide, les initiés de ce mouvement entendent maintenir des idéaux de fraternité, de nationalité et de spiritualité celtique et ceci dans le respect de chacun.

L'Ankou, c'est la Mort. Une mort qui, dans le légendaire breton, est personnifiée par un squelette coiffé d'un grand chapeau à guildes, d'une ample cape noire et tenant à la main une faux montée à l'envers. celui-ci fait sa tournée dans un chariot qui grince (le Karrig an Ankou) et que l'on entend le soir à la tombée de la nuit ou lorsque la brume envahit les campagnes, mais aussi sur la côte, dans une barque, le Bag noz.

La rencontre avec l'Ankou est signe d'une mort prochaine, de même que celles des lavandières de la nuit. Des présages, que certains doués de voyance sauraient déchiffrer, annonce également la mort.

Professeur de lettres dans le tout nouveau lycée de Quimper, Anatole Le Braz publiait en 1893 La légende de la mort, recueil de récits et de témoignages reposant sur ses propres enquêtes, collectés en Cornouaille et en Trégor.

Ces contes, livrés ici presque à l'état brut, dévoilent des pans entiers de l'âme bretonne et donnent un tableau assez exhaustif des rapports des Bretons Cote des legendes ile saint laurent routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneavec la mort. Mais comme le disait un druide à un auteur latin, la Mort pour les Bretons n'est qu' " un milieu dans une longue vie. "

Entre la pointe du Van et la pointe du Raz, dans la baie des Trépassés, repose au fond de la mer l'Atlantide finistérienne : Is. Magnifique cité construite par le roi de Cornouaille, Gradlon, cette cité aurait été submergée durant une nuit de tempête avec tous ses habitants. Une tempête envoyée par Dieu afin de punir les moeurs dissolues de la ville et de sa luxurieuse princesse, Dahut, fille de Gradlon.

Mais la résurrection d'Is la magnifique a été promise en même temps que sa disparition : si un vivant y pénètre et accomplit une certaine action à une date précise, Is ressortira des flots entraînant alors dans le même instant l'engloutissement de Brest et d'Ouessant et la submersion de Kemper !

Nos coups de cœur dans le Finistère

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans le Finistère avec nos partenaires

  • Village de Vacances Beg Meil (Fouesnant-29)

    Ce village convient parfaitement aux familles qui recherchent des activités sportives et de plein air ou tout simplement repos et détente. A Beg Meil, c'est la nature qui vous accueille. Découvrez aussi des villes de caractère (Quimper, Locronan, Pont Aven, les ports de Guilvinec, Concarneau et la Bretagne intérieure).

    485,00€ TTC

  • Village de Vacances Ker Belen (Riec-sur-Belon-29)

    En bordure de la rivière du Bélon, à 9km de la plage de Kerfany, le village de vacances "Ker Belen" est implanté dans un parc de 6 ha avec plusieurs unités d'hébergements confortables pour préserver le calme. Pour votre confort, vous apprécierez les équipements de ce village vacances, piscine d'été chauffée de mi-avril à mi-septembre, espace forme avec hammam, sauna et spa, terrain de volley, 2 courts de tennis, mini-golf, kayak sur le Bélon...

    349,00€ TTC

Bretagne tourisme Finistère à voir