Les routes touristiques en France

Seine-Maritime Histoire

  • Histoire du château d'Eu (76)

    Entre la magnifique Baie de Somme et la Côte d’Albâtre, la ville d’Eu, située au cœur de la Vallée de la Bresle dans la Seine-Maritime, mérite plus qu’un simple détour. Eu fait partie des étapes incontournables le long de la Côte d’Albâtre. La ville normande, occupée dès l’époque gallo-romaine, a été au cœur de l’histoire du duché jusqu’à devenir une résidence royale au XIXe siècle. Connue pour le Château Louis-Philippe, la ville d’Eu a de longues et belles histoires à raconter. A deux pas du littoral, la cité d’Eu vous livre Eu le chateau louis philippe routes touristiques de seine maritime guide touristique de la haute normandiel’histoire de l’un des derniers domaines royal de France.

    Bâti au fond d'une valleuse, ce Château-Musée Louis Phillipe en briques rouges s'élève en surplomb de la Bresle, entre forêt et village. Depuis la disparition de la princesse d'Alcantara d'Orléans- Bragance, sa dernière occupante, le bâtiment accueille d'une part l'hôtel de ville d'Eu et, d'autre part, le musée Louis-Philippe. Au Moyen Âge, le château d'Eu (castrum Auga) primitif était un des éléments essentiels pour la défense du duché de Normandie sur sa frontière nord, face au comté de Flandre. Le château d'Eu est cité dès 925 dans les annales du clerc rémois Flodoard.  Vers 1050, Guillaume Busac, comte d'Eu, un cousin du duc de Normandie, Guillaume le Bâtard, tente de se révolter contre l'autorité du duc qui vint assiéger la place jusqu'à la reddition de la garnison. En 1050 ou 1051, c'est dans cette forteresse, que le duc Guillaume de Normandie aurait épousé Mathilde, une cousine éloignée, fille du puissant comte de Flandres, Baudouin, et petite-fille de Geoffroy, duc de Bretagne et d'Adenige, sœur de Richard II de Normandie, duc de Normandie.

    En 1475, Louis XI ayant appris que le comte d'Eu avait promis de livrer son château à Édouard IV, roi d'Angleterre, ordonne la destruction complète de la place, Eu est incendiée. Cinq ans après, en 1480, un modeste manoir est élevé par Jean de Bourgogne sur les ruines du vieux castel. Un siècle entier s'écoulera avant la construction d'un vaste et somptueux château.  Henri Ier de Lorraine dit « le Balafré » (1550-1588), duc de Guise, est à l’origine de la construction du château à plan en "U" en 1578, aidé en cela par son épouse Catherine de Clèves (1548-1633), dont la famille avait la possession du comté d’Eu. Cependant, une seule aile et la moitié du corps de logis central seront réalisées. Le château actuel n'est donc qu'une aile de la bâtisse prévue initialement.

    Lire la suite