A voir à la Baule-Escoublac (44)

La baule la plage a maree basse route touristique de loire atlantique guide du tourisme des pays de la loireLa Baule, so chic, sent bon l'ambiance des premiers bains de mer dans les clubs de plage qui sont parfois anciens, s'anime lors du Jumping International ou des nombreuses régates nautiques, se distingue par ses nombreuses boutiques de luxe...

Les villas: grandes dames de la côte, élégantes, imposantes ou surprenantes, au charme incomparable, raviront les amateurs d'architecture. A la Baule, toute une époque s'affiche fièrement dans la pinède avec une élégance intemporelle.

Partout sur la côte, les voiles dansent et apprennent a composer avec les forces capricieuses des éléments. Dans cet arc de cercle raffiné, vivez chaque moment à l'infini !

Au pied de l’hôtel de ville, ce havre de verdure du Le Bois des Aulnes accueille au moment des fêtes de fin d’année « Noël Magique », un parcours féerique aux décors lumineux qui émerveillera toute la famille ! L’été, on y trouve un bassin en accès libre, pour le plaisir des petits et ... des grands qui pourront jouer avec leurs modèles réduits.

A voir à la Baule lors de vos escapades de vacances !

La Forêt d’Escoublac dévoile ses sept principales essences de chênes, peupliers et pins divers, sur une des plus hautes dunes de France. Les circuits de découverte de la forêt sont disponibles gratuitement à l’Office de Tourisme sur simple demande.

Des visites gratuites sont programmées l’été par le service des espaces verts de la Ville. Renseignements et inscriptions à l’Office de Tourisme.

Envie d’une pause pique-nique ? Des tables sont à votre disposition boulevard de Cacqueray et boulevard de La forêt.

Avez-vous déjà vu un « Mûrier de Chine » ou un « Bouleau de l’Himalaya » ? Le Parc des Dryades, situé près de la Place des Palmiers, abrite plus de 50 espèces d’arbres et de fleurs que vous pourrez découvrir le temps d’une escapade romantique, d’une balade familiale ou encore d’une marche sportive !

Vous y verrez aussi une grande aire de jeux et un théâtre de verdure où se déroulent la plus grande Chasse aux Œufs gratuite de France, le Marché aux Fleurs et le concert de clôture du La Baule Jazz Festival.

Situé à l’emplacement de la première gare, le Jardin de la Victoire offre un magnifique espace de détente en centre-ville. Cette promenade inspirée des jardins à la française et abritant le monument aux morts sert d’écrin chaque été à des créations éphémères végétales. C’est aussi un lieu d’événements : exposition de voitures anciennes, brocantes, vide-greniers,...

Le phare de la Banche est le seul monument de la ville inscrit au titre des monuments historiques.

Le front de mer a été bordé de villas entre 1880 et les années folles, mais sa physionomie s'est progressivement modifiée à partir des années 1960 quand la station balnéaire s'est popularisée. Au XIXe siècle il est constitué d'immeubles de taille moyenne construits après 1960. Il reste de nombreuses villas de la Belle Époque, notamment en arrière du littoral.

La commune compte plusieurs hôtels prestigieux dont le Castel Marie-Louise, l'Hermitage, bâtiment de style néo-classique construit en 1926-1927, l'hôtel Royal, établissement de santé pour enfants tuberculeux entre 1897 et 1902, et l'hôtel Majestic.

 

La baule le castel marie louise un manoir de style belle epoque route touristique de loire atlantique guide du tourisme des pays de la loireLa gare de La Baule-Escoublac construite en granit, date de 1927. Elle a été installée à 300 mètres de la gare originelle. La gare de La Baule-Les Pins a été construite en même temps.

Le cimetière militaire britannique d'Escoublac-La Baule (avenue de la Ville-Halgand) abrite 325 tombes de militaires britanniques, dont 74 non identifiés, et trois de soldats des Forces polonaises. Beaucoup de ces soldats sont des marins du Lancastria coulé en 1940 et des soldats qui participèrent à l'attaque contre le port de Saint-Nazaire en 1942.

Une bâtisse (sur un terrain privé, avenue de la Tour), parfois présentée comme le reste d'une lanterne des morts, est probablement la base d'un moulin de structure particulière, avec partie supérieure en bois, dit « moulin turquois ». Le moulin de Beauregard ou moulin de la falaise (chemin du Moulin) existait au XVe siècle et est resté en activité jusqu'en 1922.

Le manoir de Ker-Allan bâti en granit au XVe siècle est le seul de la commune à avoir conservé une fuie ; sur le domaine se trouve une chapelle initialement consacrée à Saint-Nicolas, puis transformée en pressoir. Datant également du XVe siècle.

Le manoir de Brédéra (route de Brédérac) du XVIIIe siècle a été la propriété du poète Paul Desforges-Maillard connu pour avoir mystifié le monde des lettres, notamment Voltaire, en se faisant passer pour une poétesse.

Nos coups de coeur à la Baule-Escoublac

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

Le château de la Saudraie (chemin du Ménigot) comporte une tour carrée peu fréquente dans la région.

Le château de Lesnérac a été bâti au XVe siècle. Du XVIe siècle à 1789, Escoublac était sous la juridiction seigneuriale de Lesnérac.

Au début du XIXe siècle son propriétaire, le comte de Sesmaisons, crée la grande allée joignant le château à la route de Guérande et fait construire deux pavillons italianisants au bord de cette route.

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à la Baule-Escoublac avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Loire-Atlantique visite Pays de la Loire tourisme

Ajouter un commentaire