Les routes touristiques en France

Route "des villages de caractère du Var" - Circuit 3 (83)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 3 de la Route touristique "des villages de caractère du Var"

A partir du villages de caractère de Régusse, la prochaine étape sera ensuite Moissac-Bellevue (6 km). Ce pittoresque village, déployé en arc de cercle sur un promontoire à près de 600 mètres d'altitude, porte bien son nom. Moissac-Bellevue tient son nom « Bellevue » du joli panorama à ses pieds.

Ce village perché offre des vues impressionnantes qui s'étendent des riches plaines agricoles au pied du village jusqu'au massif de la Sainte Baume en passant par les massifs des Maures et de l'Estérel.

Flâner dans le village de Moissac-Bellevue c'est voyager dans le temps. Le village est composé de maisons anciennes voûtées au rez-de-chaussée au couleur ocre avec des toits de tuiles brunes dorées, de ruelles étroites pentues, ses porches, de passages arqués. 

Au milieu du village se dresse la Tour de l'Horloge avec un campanile en fer forgé, érigé en 1816. L'église Notre-Dame de la Roche du XVIe siècle est dotée d'un attrayant clocher octogonal.

Le château de Moissac-Bellevue vaut aussi le détour. Bien qu’il soit privé aujourd’hui, cet édifice du 17e siècle ravira les amateurs de patrimoine historique. 

Située sur un promontoire avec une magnifique vue sur la plaine, la chapelle d’époque cistercienne, Notre-Dame de la Roque, et son imposant clocher-mur date du XIe siècle. Des ruines de bâtiments en contrebas servaient à loger quelques gardes chargés de surveiller la région. Une table d’orientation vous permettra de comprendre pourquoi cet emplacement était militairement stratégique. Moissac-Bellevue est une étape idéale entre la côte, les gorges du Verdon et la Haute Provence.

Poursuivre ce périple vers Aups, via la D9 (12 km). Qualifiée de "capitale du Haut-Var" et de "capitale de la truffe", Aups, vous emmène à la découverte de son patrimoine.  L'histoire de ce village de caractère remonte au VIe siècle avant notre ère, avec l'implantation sur le plateau Saint-Marc, à proximité des grottes, d'une Aups village de caractere rue de l horloge routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurpeuplade celto-ligure, les Verrucini.

Prenez le temps de vous balader dans les vieilles rues pittoresques d'Aups et vous aurez l’occasion d’admirer de superbes portes anciennes. Mais aussi des linteaux délicatement ouvragés, des maisons médiévales, des fontaines anciennes qui ornent de charmantes petites places, ou encore vous remarquerez aussi quelques beaux cadrans solaires

Aups a su conserver dans son patrimoine quelques vestiges médiévaux tels que les vestiges remparts des XIIe et XVIe siècles, les ruines de château fort, la Tour sarrasine datant de 1670 avec ses armoiries et celle du roi de France, cette tour avec son pont-levis était l'entrée principale du village. Vous passerez aussi sous la Porte des Aires. Vous ne pourrez pas louper la tour de l'horloge, du haut de ses 25 mètres coiffée de son campanile en fer forgé, tour de guet au XVIe siècle, puis de prison.

Les curieux ne seront pas en reste non plus puisque à Aups vous pourrez visiter deux musées différents. Le premier est le Musée d’art contemporain Simon Segal et Musée de la Résistance situé dans la chapelle de l’ancien couvent des Ursulines, couvent cistercien des Xe et XIe sièclesLe second est le Musée de Faykod où la sculptrice Maria de Faykod expose ses œuvres. La richesse patrimoniale religieuse de cette belle cité mérite aussi le détour comme la collégiale Saint-Pancrace...

Reprendre votre véhicule pour vous rendre au village de Villecroze-les-Grottes, via la D557 (20 km). Ce village de Caractère est adossé aux premiers contreforts des Alpes, entouré d'un cirque de collines couvert de pins et de chênes verts. Le vieux village de Villecroze a conservé son caractère médiéval avec ses arcades, ses ruelles étroites avec ses passages voûtésses placettes et son campanile ancien donjon qui jouxte le château, ses fontaines et son église.

Lorsque vous vous rendrez dans Villecroze-les-Grottes, vous pourrez vous aventurer dans un vrai labyrinthe de ruelles où vous croiserez ci et là des fontaines au caractère pittoresque. Le vieux campanile, la tour de l’horloge et la chapelle Sainte-Victor du XIIe siècle méritent le détour. Au cœur du vieux village, l’ancienne Magnanerie abrite aujourd’hui l’Académie Musicale de Villecroze. 

Mais le village de Villecroze-les-Grottes est surtout réputé pour ses grottes et ses fontaines. Au nord du village se dresse une falaise d'où ruisselle une cascade qui arrose le jardin toscan à ses pieds. Cette falaise offre tout un dédale de petites grottes qui servirent d'abris aux habitants. Au XVI° siècle le seigneur de Villecroze l'aménagea en repaire imprenable et l'habilla d'une façade de style Renaissance.

Au sud du village de Villecroze-les-Grottes, vous découvrirez le théâtre de verdure avec ses cyprès taillés et ses mûriers de Provence dont les rames servaient autrefois à nourrir les vers à soie. Un endroit magnifique qu’il convient d’admirer avant de quitter le village pour Tourtour labellisé "Plus beau village de France", via la D51 (27 km).

La situation dominante a valu à Tourtour le surnom de "village dans le ciel de Provence" et offre au visiteur une vue exceptionnelle sur les massifs des Maures, de la Sainte-Baume et de la Sainte-Victoire et par temps clair jusqu'au Mont Ventoux. Perché à 635 mètres d'altitude, c'est un village médiéval qui conserve des vestiges de ses fortifications, des ruelles étroites, des passages couverts, de nombreuses fontaines, des façades anciennes, la tour de l'Horloge et son campanile.

Trois enceintes de remparts, encore visibles rappellent le passé médiéval de Tourtour. La plus ancienne abrite le vieux château médiéval et les premières maisons, la deuxième avec ses portes du XIVe et XVe siècle s’étend jusqu’à la rue Grande et la place des Ormeaux et la troisième du XVIIe englobe le château communal et la chapelle de la Ste trinité ainsi que les maisons au nord et les terrasses et jardins au sud. 

Tourtour plus beau village eglise de la sainte trinite et entree du village routes touristiques du var guide du tourisme de la provence alpes cote d azurLa partie ancienne du village de Tourtour abrite un château du XVIIe siècle, encadré de quatre tours d'angle, abrite aujourd'hui la mairie, l'office de tourisme et la poste. Devant la mairie sont exposées deux sculptures du peintre Bernard Buffet, qui a longtemps vécu à Tourtour. Près de l’église Saint-Denis du XIe siècle surplombant Tourtour, à l’architecture romane le panorama est exceptionnel.

Partir aussi à la découverte de la Tour de Grimaud dite Tour de Grimaldi, construite en 1129 de type sarrasine jouissant d’un point de vue panoramique. Ses ruelles étroites sont bordées de jolies maisons provençales en pierres apparentes ou aux tons pastels et certaines avec des toitures en tuiles rondes. Chaque coin du village de Tourtour a le cachet de l'authentique !

Le circuit touristique se poursuit par Ampus, via la D51 et D49 (35 km). Situé à 630 mètres d'altitude, au-dessus des gorges de la Nartuby, cet ancien bourg fortifié, bâti sur le tracé de la voie romaine reliant Fréjus à Riez, a su conserver de nombreux vestiges romains et médiévaux.

Vous vous promènerez avec plaisir dans les ruelles étroites qui serpentent de manière circulaire, elles vous feront découvrir ses maisons groupées autour de l'église Saint Michel du XIe siècleUn beau porche datant du XIe siècle, où les glissières de sa herse sont encore visibles, un aqueduc, des fontaines et lavoirs donnent à ce village d'Ampus un charme particulier. Le dolmen de Marencq atteste de la présence d'ancêtres depuis plus de quatre mille ans.

Vous croiserez de belles fontaines sur de charmantes petites places ombragées et passerez sous des porches et passages voûtés. Derrière l’église, un chemin de croix en céramique, conduit au sommet du rocher couronné par les ruines du château.

La chapelle romane Notre-Dame de Spéluque du Xe siècle, mérite également votre détour. Ampus a crée une balade intéressante le long d’un circuit de l'eau, le canal de Fontigon, qui a joué un rôle essentiel au village pendant cinq siècles. Aux alentours d'Ampus de belles promenades sont à faire dans les Gorges de la Nartuby où vous pourrez avoir un magnifique point de vue sur le pont de Raton.

Continuer vers Châteaudouble, via la D51 (44 km), véritable nid d'aigles, le village qui a conservé son aspect médiéval, domine l'entrée des gorges de la Nartuby, d'un aplomb de 130 mètres. Un environnement sauvage et verdoyant ! Le village doit son nom aux deux châteaux présents sur la commune. L'un est situé au sommet du village, l'autre sur la falaise qui surplombe les gorges. L'entrée de la vallée était ainsi solidement verrouillée.

Chateaudouble village de caractere routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurAu gré de rues en calades, de passages voûtés et sur les frontons sculptés se révèlent les charmes de Châteaudouble. Ses rues étroites escaladent les flancs abrupts jusqu'aux ruines du château. La porte d'entrée de Châteaudouble est percée dans un énorme rocher et la route s'enfonce dans le roc sur 40 mètres. Les vestiges de l'ancien donjon sont visibles sur une plate-forme qui domine le village.

L'église Notre-Dame de l'Annonciation, construite en 1550, abrite un choeur de forme pentagonale et un retable en bois doré du XVIIe siècle. Cette petite citadelle abrite derrière ses hautes façades des terrasses aux vues impressionnantes. Depuis sa Tour de guet et sa table des vents, falaises et paysages sauvages se laissent apprivoiser.

A quelques encablures de Châteaudouble, des grottes préhistoriques offrent de belles possibilités d'exploration aux spéléologues - grotte des chèvres et grotte de Mouret. On surnomme généralement cette région Lou pais dei gimèrri, " le pays des mulets ", tant les reliefs escarpés ont nécessité pendant des siècles l'utilisation des mulets pour transporter les marchandises sur des sentiers impropres à la circulation des charrettes.

Le joli petit village de Montferrat sera la prochaine étape de cette route touristique des villages de caractère du Var, via les D51 et D955 (49 km). Ce petit village du Haut-Var sur la route des gorges du Verdon est bâti dans un amphithéâtre de collines, le long des rives de la Nartuby. La chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir du XIIe siècle, qui domine le village, a été restaurée avec les matériaux tirés des ruines d'un ermitage de montagne.

Le village de Montferrat étire ses hautes façades le long des rives de la Nartuby. Une promenade vous conduira par des ruelles pittoresques à la découverte du village. Sur une des placettes, une fontaine de 1751 attire l’attention, son eau y était amenée à l’aide d’un aqueduc souterrain d’un kilomètre depuis la source de Pierrepont. L’église Saint-Roch construite en 1414 abrita la confrérie des pénitents blancs fondée en 1646. 

Proftiez de la fraîcheur de ses sources et de ses fontaines, ainsi que de la rivière avec une balade au site de Pierrepont. Le sentier Saint-Pierre, jalonné d'oratoires, mène le visiteur jusqu'à la chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir et ses cyprès. Un site empli de sérénité, offrant un très beau panorama sur le village et les vallées de la Nartuby. Un sentier caladé permet de faire sur place l'inventaire des oratoires et chapelles de campagne.

Après cette promenade bucolique prendre la direction de Comps-sur-Artuby, situé sur le plateau haut-varois, via la D955 (65 km). Ancien village fortifié, initialement construit sur un rocher, Comps a conservé de nombreux vestiges de l'époque des Templiers, dont il était un des fiefs. C'est le point de départ idéal pour visiter les gorges du Verdon.

Situé à 900 mètres d’altitude et construit en hauteur, Comps-sur-Artuby est dominé par la chapelle Saint André. Ancienne chapelle Templière construite vers 1100 par les Templiers, elle figure parmi les ouvrages les plus hauts du département du Var. En grimpant sur la colline de saint-André, on peut découvrir les alentours grâce au Bargeme plus beau village rue principale routes touristiques du var guide du tourisme de la provence alpes cote d azurpanorama qui se déroule aux quatre points cardinaux à partir de la table d’orientation.

Le vieux bourg de Comps-sur-Artuby a beaucoup de caractère avec ses petites rues, maisons anciennes rénovées, vous y croiserez plusieurs fontaines et deux lavoirs. Vous pourrez partir à la découverte de ce glorieux passé historique en suivant le circuit des chapelles. Sans oublier la Bonne Fontaine, le Mauvais Pont, le Pont dit Romain du Hameau de La Souche.Comps sur Artuby est un lieu privilégié pour les randonneurs et les amis de la nature. 

C’est le moment de grimper à Bargème, toit du Var, considéré comme le plus haut village du département, via la D21 (75 km). Situé à 1097 mètres d'altitude, cet adorable village classé " plus beau village de France "domine des paysages magnifiques avec un panorama inoubliable sur le plateau de Canjuers, le Massif des Maures et les contreforts des Alpes. Bargème, malgré sa petite taille, ne manque pas d'intérêt avec un patrimoine historique et architectural.

Bargème appartenait à la maison de Pontevès qui a construit le château dominant le village, aujourd'hui en ruines. Dominé par la silhouette de église Saint-Nicolas de style romane du XIIe siècle et les ruines du château féodal, ce village de caractère de Bargème tout en pierre ocre a conservé tout son cachet. La porte de Garde mène le promeneur aux ruelles du village. Passages voutés, vielle maisons, murets et jardins vous attendent.

Bargème est le lieu idéal pour l'amateur de vieilles pierres, ruelles étroites et anciennes chapelles dans un paysage typique du Haut-Var. Ce village médiéval  offre une vue panoramique sur la vallée, le plateau de Canjuers, le Massif des Maures et les contreforts des Alpes, il mérite vraiment cette étape.

Redescendre et prendre la direction de Bargemon "La perle du Haut Var", via la D25 (95 km). Le village médiéval pittoresque de Bargemon, cerné au nord par les barres de Blaque-Mayenne et le col du Bel-Homme et au sud-est par la colline de Sainte-Anne, vous ouvre ses portes sur son patrimoine architectural et historique des plus intéressant.

Bargemon regorge de vieux monuments qui rappellent l'histoire du site au Moyen Âge. Autour du village, on peut encore remarquer des vestiges des remparts du XIe siècle. C’est en vous promenant dans le centre du vieux village de Bargemon que vous pourrez admirer la porte de l'ancienne prison du XVIe siècle, les portes du château, de la tour de l'horloge ou du clos, ses ruelles tortueuses, ses placettes insolites, ses petits jardins, ses maisons hautes  dites maisons en chandelle...

Construite à l'extérieur des anciens remparts de la cité, l'église Saint-Etienne présente un clocher datant du XVIIe siècle. Non loin, la Chapelle Notre-Dame de Montaigu bâtie en 1609, était celle de la confrérie des Pénitents blancs. Dans la partie Musée, au premier étage, sont présentées les étapes de la vie du village à travers les siècles. Au cœur de Bargemon la "ronde des musées" conduit de fontaines en places ombragées et les lavoirs.

Après avoir flâner dans les ruelles fleuries, depuis les anciens remparts, profiter d'une superbe vue se dévoile sur le village perché de Claviers et les vertes collines environnantes. En montant un peu plus haut jusqu’au Col du Belhomme vous pourrez apercevoir un panorama à couper le souffle sur la mer et les massifs de l’Estérel et des Maures.

La prochaine étape de ce circuit touristique sera le village de Seillans labellisé "Plus beaux villages de France", via la D19 (107 km). Ce village mérite décidément cent fois les quelques virages nécessaires pour l'atteindre ! Les maisons étagées en gradins, du village accrochées sur les pentes du mont Malay, paraissent sortir tout droit du Moyen Âge. Les petites ruelles pavées montent vers le château dominant la plaine de sa masse imposante.

Mons village de caractere routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurMonter sur la croquignolette place des deux Rocs, passer la porte sarrasine du XIIIe siècle pour se perdre dans les ruelles enchevêtrées de Seillans. De ce petit univers tortueux surgissent de petite merveille de vieilles pierres, sortie des âges. De placettes ombragées, ponctuées de fraîches fontaines en calades pavées, là encore, un vestige de rempart ou quelque passage voûté par le temps, venez découvrir le riche patrimoine historique et culturel de Seillans.

À ne pas manquer lors de vos visites de Seillans le Musée « Collection Max Ernst », Max Ernst, homme de goût, est venu achever ici la toile de sa vie d'artiste. Une exposition lui est consacrée dans la maison Waldberg. Incontournable aussi la visite de la chapelle Notre-Dame de l’Ormeau. Nichée dans son écrin de verdure sur la route de Mons, cette chapelle du XIIe siècle, recèle bien des trésors.

Après avoir exploré ce site exceptionnel et profité de son cadre enchanteur, poursuivez votre parcours en direction de Mons, classé "Village de caractère", via les D53 et D563 (122 km)Situé sur un éperon montagneux le village de Mons, avec ses 814 m d’altitudes, est le plus élevé du pays de Fayence. Il embrasse un panorama exceptionnel.

Les remparts et portes fortifiées de Mons sont bien conservés. Les vieilles rues étroites datant des Xe et XIIe siècles sont délicieuses à parcourir, pour admirer les arcades, porches et linteaux ouvragés. Des enseignes en ferronnerie essaiment les façades : elles marquent le métier pratiqué jadis dans telle ou telle maison. Autre spécificité monsoise, les grosses pierres posées sur les tuiles romaines des toits. 

Faites aussi un tour du côté de la place Saint-Sébastien pour admirer le panorama grandiose qui s'offre à vous. Une table d'orientation, vous permet de découvrir la région d'ouest en est, de la montagne du Coudon, près de Toulon, aux montagnes italiennes, en passant par Cannes et les îles de Lérins. Parmi les autres points d'intérêt de Mons, ne manquez pas la chapelle des Pénitents Blancs, le Château Vieux ou encore l'ancienne église romane Sancti Victoris.

La chapelle Notre-Dame sur la route de Callian date du XVIIe siècle offre une splendide vue sur le village de MonsSur la redescente vers Callian, ne pas rater l'impressionnante roche taillée. C'est d'ici que partait l'interminable aqueduc destiné à alimenter Forum Julii (Fréjus) du temps des Romains. On s'enfoncera ensuite dans les superbes gorges de la Siagne, qui marquent la frontière avec les Alpes-Maritimes voisines. 

Les gorges de la Siagnole, avec leurs moulins et leurs grottes, sont chargées d'histoire.

Fin de cette troisième étape de cette Route touristique "des villages de caractère du Var".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 de la route touristique "des villages de caractère du Var".

Pour vous rendre sur la route touristique "des villages de caractère du Var"

Ciel dégagé

Régusse

11 °C Ciel dégagé

Min: 10 °C | Max: 13 °C | Vent: 8 kmh 353°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des villages de caractère du Var"

Hébergement :

La Bastide du Calalou

Petite Bastide et Bergerie, remarquable par sa vue étendue sur la vallée d’Aups, La Bastide du Calalou, splendide et chaleureux hôtel 4 étoiles vous promet un séjour somptueux.

Cette bastide de campagne, meublée avec goût de meubles et objets anciens vous offre un univers paisible et lumineux.

La table du Calalou y propose également une cuisine soignée, uniquement du fait maison, avec des produits régionaux, de qualité et de saison.

Plus d'info : La Bastide du Calalou - Route de Baudinard, 83630 Moissac-Bellevue Téléphone : 04 94 70 17 91 - Site internet

Restauration :

Les routes touristique du Var

Préparez vos vacances sur la route touristique "des villages de caractère du Var" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des villages de caractère du Var" avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 13/07/2021