Les routes touristiques en France

Route romaine des Helviens - Circuit 1 (Ardèche-07)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique de la voie romaine d'Antonin le Pieux, dite "voie des Helviens " en Ardèche !

De la vallée du Rhône à Saint-Germain

La voie romaine des Helviens longeait les bords du Rhône et entrait chez les Helviens, à partir de la rive sud de la rivière Payre au nord de Baix (km 0). Dès l'époque romaine, les rives du Rhône sont occupées, de nombreuses îles existaient au niveau de la plaine de Payre, autorisant ainsi un passage à gué du fleuve. C'est ainsi qu'une ville « gréco-romaine » vit le jour en cet endroit, elle est située sur le Rhône, entre, au nord, le village du Pouzin, au sud, le village de Baix et à l'ouest les villages de Loriol-sur-Drôme et Saulce.

Lors de votre passage à Baix flânez sur les rives ou entre les petites ruelles médiévales et les passages voûtés qui vous conduiront à la découverte du village : la tour horloge qui par son arceau de pied datant de 1600, livrait passage à la rue royale autrefois voie principale. L’oblique renfort a été rajouté en 1778. A voir également un lavoir de 1817, une fontaine Louis XVI, des habitations anciennes présentant des éléments Renaissance, l'hôtel de la Cardinale où Richelieu aurait séjourné, l'hôtel d'Aulan où le seigneur de Baix résida après la démolition de son château, des éléments des anciens remparts jalonneront encore une promenade dans le village qui possède du reste quelques passages voûtés ajoutant à son charme.

La route romaine des Helviens en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Dédiée à saint Nicolas, patron notamment des bateliers, l'église est l'un des sites remarquables du bourg, qui a conservé un réel caractère, jalonné d'éléments d'architecture médiévale ou souvent antérieurs à la période contemporaine. D'origine romane, l'église a été remaniée au XIVe puis au XXe siècle. Toujours sur le plan religieux, la chapelle Saint-Joseph, reconstruite en 1836 dans un style néo-gothique à l'emplacement d'un édifice plus ancien.

Baix porte les routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesDe Baix, partait une voie qui passait par Alissas (ruines d’une villa romaine) et aboutissait à Privas. Prendre la D2, puis la D22 jusqu'à Alissas (12 km). La route chemine entre les collines calcaires des Grads et les pentes basaltiques du Coiron. Située dans la vallée de la Payre à l'entrée d'une gorge étroiteAlissas est traversé par la rue Royale, ex-route Royale 124 et voie Romaine avec ses 3 ponceaux sur le torrent Combier. A voir : ses anciennes échoppes, ses maisons en pierres noires basaltiques, son lavoir rénové, ses vieilles ruelles, ses jardins et leurs puits, de petits ponts enjambent la rivière au cœur du village.

Dominant toute la vallée, Notre-Dame des Roches permet d'avoir une vue panoramique sur les Boutières, la vallée de la Payre, du Rhône, le Vercors et ses 3 Becs. Il y a plus d'un siècle, Alissas était connu pour son vin, "un vin exquis". De nombreux murs en pierres sèches longent les chemins, délimitent les anciennes parcelles du vignoble, nivellent les terrains. Malheureusement, le temps qui passe, l'absence d'entretien, la végétation qui prend le dessus sont autant de facteurs de détérioration de ce petit patrimoine, témoin d'anciennes pratiques.

Poursuivre le parcours touristiques en direction de Privasancienne capitale huguenote aux XVIe et XVIIe siècles, via la D2 (18 km). Ville porte du Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche, Privas, habitée sous l'Antiquité, il faut remonter au 1er siècle de notre ère pour trouver les premières traces d’habitat sur ce territoire. Il s’agit des vestiges d'une villa gallo-romaine découverte lors de fouilles archéologiques au hameau du Lac. La cité se développe réellement qu'au Moyen Âge autour d'une église dépendant de l'ordre de Cluny, puis d'un château édifié au XIIIe siècle.

Découvrez, au fil d'une promenade dans Privas, ses places, ses rues commerçantes et ses témoignages du passé tels la tour Diane de Poitiers du XVe siècle de style Renaissance qui permet d'accéder à un hôtel particulier, place de la République. Un patrimoine à apprécier le long d'un parcours historique jalonné de 24 panneaux informatifs. À voir aussi, une borne militaire gallo-romaine ou encore la porte aux Diamants, le hameau du Lac, d'origine médiévale, et, en ville, la nouvelle église Saint-Thomas de style néo-roman, édifiée en 1884 et l'ancienne église dédiée au même saint, datant du XVIIe siècle, qui abrita un temps un théâtre. Le temple protestant du XIXe siècle, symbole d'une pratique religieuse apaisée.

Le couvent des Récollet, construit sous Louis XIV, qui après la Révolution fera office de caserne, de prison, et enfin de collège… L'ancienne chapelle conventuelle, conclut cette découverte du patrimoine, avant de rejoindre le site du Montoulon qui surplombe Privas et d'où l'on jouit d'un superbe panorama sur les toits de la ville et les montagnes ardéchoises. Ce fut le lieu de rudes combats au XVIIe siècle. Une congrégation y a fait élever trois croix monumentales et, plus récemment, une Piétà du sculpteur Carlo Sarrabezolles y a été installée à même la roche en 1955.

Une plaisante étape voire un lieu de villégiature idéal pour découvrir la région. De Privas la voie Romaine allait au Cheylard et à Saint-Agrève par deux chemins : l’un qui passait par le col de l’Escrinet, la Fayolle, Mézilhac, Dornas ; l’autre par Lyas, les Ollières, Chalancon et aboutissait à Désaignes. Au départ de Privas, nous vous proposons de faire une boucle grace à ces deux voies.

Prendre la D104, et la D122, passez le Col de Sarasset  (34 km) qui offre de magnifiques points de vue panoramiques sur les des monts d'Ardèche. Vous voilà au col de la Fayolle (37 km) situé à 887 mètres d'altitude dans le Parc Naturel Régional des Monts d'ArdècheSitué à 1150 m d’altitude, Mézilhac (51 km) sera votre prochaine étape.  Au carrefour de la basse Ardèche, des Boutières et de la Montagne Ardéchoise est proche des incontournables Mont Gerbier de Jonc et la cascade du Ray-pic. Le nom de "Mezilhac" indique un lieu habité dès l’époque gallo-romaine. Ce nom a évolué au cours des siècles : Messiliacum au IXe siècle, Mesilhac au XVe siècle,... Le col, porte de la montagne, lieu de passage obligé, permettait ainsi le contrôle de toute une région et de ses échanges commerciaux.

Privas les routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesDepuis la table d'orientation de Mézilhac situé sur la route de Marcols-les-Eaux, la vue sur les sucs du Gerbier, du Mézenc et de Montivernoux est époustouflante. Un panorama d'exception plongeant jusqu'aux Alpes. La commune de Mézilhac possède une très jolie église romane daté 1856 et a été placée sous le vocable de Saint-Bénigne. De style néo-roman, elle possède une architecture simple et typique du plateau ardéchois. Elle a un clocher à peigne avec deux cloches : la plus grande est fondue à Lyon en 1864 et s’appelle Marie-Rosalie, la plus petite, fondue en 1894, se nomme Marie-Henriette. En allant jusqu’au quartier "les adrets" les amateurs découvriront le four banal dans lequel était cuit le pain par les habitants à tour de rôle. Il a été entièrement restauré par les habitants en 2008. 

Sur un terrain privé, en contrebas de Mézilhac sur la D578, il reste quelques vestiges des glacières noyés dans la végétation. Ils sont les derniers témoins d’un dur labeur. Par temps de grand froid, les gens de Mézilhac prélevaient avec des pioches des blocs de glace dans les étangs et sur les bords des rivières. Ils les transportaient à dos d’homme jusqu’à ces cuves de stockage. Cette glace était conservée jusqu’en été, puis découpée et chargée, toujours à dos d’homme, sur des charrettes qui roulaient la nuit en direction notamment des brasseries d’Aubenas. Les glacières ont cessé de fonctionner en 1912.

A la sortie du village de Mézilhac, prendre sur votre gauche la D578 en direction de Dornas (63 km). La route offre ainsi une grande diversité de paysages et de reliefs. On peut y admirer les vertes et vastes prairies de la montagne ardéchoise, ainsi que les pentes abruptes et les vallées profondes des Boutières. Les cultures en terrasses maintenu par des murs en pierres sèches et les béalières pour irriguer les prairies sont encore nombreuses. 

Le village changea plusieurs fois de nom : au XVIe siècle il se nommait Dornassio, au XVIIe siècle, Dornassou et enfin depuis le XIXe siècle, Dornas. Dornas petit village à l'aspect essentiellement rural offre une nature incroyablement belle .L'église paroissiale se trouvait alors au lieu-dit la Vieille Église surplombant le Grand Dornas, au bord d'une ancienne route de crête permettant de rejoindre Aubenas et la basse Ardèche via Mézilhac.

Au cours de votre promenades découvrer le "château" de Dornas, dont l'origine reste à déceler, l'église Saint-Vincent de Dornas, quelques linteaux de porte anciens, la tour dite "la Chapelle" au Grand Dornas, le four à pain de Molines, restauré par les habitants en 2004...  En suivant le cours de la Dorne, le visiteur peut accèder à la ville du CheylardDe nombreux circuits pédestres sont à faire en suivant chemins et sentiers à travers sapins et châtaigniers ; vous aurez une vue panoramique sur le Gerbier-de-Jonc, le Mézenc et Sara.

Le cheylard chateau de la cheze depuis la route de saint martin routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesContinuez en direction du Cheylard (74 km), via la D578 entouré de collines boisées et de terrasses. Située dans la petite région montagneuse des Boutières et approximativement positionnée entre le Haut-Vivarais et la vallée du Rhône, Le Cheylard est connue pour être le verger de l’Ardèche. Ici s'alignent pêchers, cerisiers et châtaigniers. Nommée un temps Aric, la ville du Cheylard, "Lo Chailaer" en Occitan, tire son nom du latin "castellum", autrement dit château. Cette cité dans les hautes-vallees de l'Ardèche invite le visiteur à la découverte.

La vieille ville du Cheylard est un élément important du patrimoine bâti à caractère historique. Au fil de votre déambulation dans la vieille ville, les maisons avec leurs linteaux sculptés et leurs fenêtres à meneaux, de nombreuses placettes discrètes, les passages couverts et détournés, les escaliers qui circulent de placettes en placettes ou encore les remparts du vieux château dont il subsiste deux tours visiblement remaniées, sont autant de surprises patrimoniales qui ravissent le regard. Sans oublier le portalon, porte des anciens remparts, les rares vestiges du château des Brions datant du XIVe siècle, le château Maza du début du XXe siècle. Ces vieux murs résonnent encore de l’importance de la religion protestante en ces lieux et dans l’histoire locale, comme en atteste la présence du temple de l'Église réformée.

Les visites du château de La Chèze, de la vieille ville, la place Saléon Terras ombragée invite le visiteur à se rafraîchir et à se détendre, autant d'éléments agréables qui rendent Le Cheylard conviviale et attrayante. Savez-vous que le Cheylard est aussi la capitale européenne du bijou fantaisie ? Ici se fabriquent, au kilomètre, les chaînes plaquées or ou argent, et se concoctent les assemblages clinquants dessinés par les grands couturiers. Vous trouvez au Cheylard le magasin d’usine de GL Altesse, fabricant des Georgettes. S'ajoute la possibilité de profiter de l'itinéraire de la Dolce via, 90 km de voie verte aménagés pour les deux-roues...

Après votre visite dans ce village du Cheylard, prendre la direction de Saint-Agrève (91 km), via la D478. S'élevant à plus de 1 000 mètres d'altitude, le plateau de Saint-Agrève dans le Haut Vivarais, offre le paysage caractéristique d'un milieu rural de moyenne montagne, doucement vallonné. Au rythme des saisons, les paysages naturels du plateau surprennent toujours. Sur le plateau, l'élevage des vaches, des chevaux ou des moutons est le plus courant. Dans leurs pâtures, ces animaux agrémentent le paysage naturel.

Au seuil de l'histoire, ce n'est encore qu'un pauvre village, à peine quelques masures accrochées au flanc de la colline. On raconte qu'à cette époque, le pays était peuplé et exploité par les Ségovellaunes, une tribu de Gaulois apparentés au peuple helvien et qu'une immense forêt recouvrait le plateau. C'est l'emprise du pays par les Romains. Séduits par la forte position stratégique du mont Chiniac, ils y bâtissent un fort. Le mont Ursin devient alors Cinnacum, la ville de Cinna. Ce nom, par corruption, serait devenu Chinacum. Ainsi protégée, la cité se développe et voit le plateau se garnir de petites exploitations agricoles. Des grands ports de la vallée du Rhône, plusieurs routes convergent vers Saint Agrève pour se diriger ensuite sur le Puy et le pays vellave. Ce premier réseau routier orientera, pendant des siècles, la vie militaire et économique du village.

Le patrimoine bâti pour le canton de Saint-Agrève est très divers et assez dense avec des fours à pain, des linteaux gravés, des cimetières de famille... En vous promenant, vous découvrirez le temple protestant, élevé en 1822, l’église catholique édifiée en 1885 et la chapelle de Pouzat reconstruite en 1948 à coté d’un bassin dallé où coule la fontaine de Saint Agrève. Cette fontaine doit sa légende du martyr Saint Agrève qui fut décapité par les gens de la région. Dirigez-vous vers le sommet du Mont Chiniac pour avoir un splendide point de vue sur les alentours et bien plus. 
Mais les deux monuments les plus intéressants à voir sont en dehors du village. Allez donc faire un tour au château Lacour, à seulement 2 kilomètres à l’est au milieu des bois. En vous dirigeant vers 
Devesset, faite attention au château de Clavières, construit au milieu du XIV° il ressemble à un petit manoir.

Desaignes village de caractere porte du bourg de l homme porte de lalle routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesVotre prochaine étape sur cette itinéraire sera Désaignes (105 km), via la D533. Le paysage de la route est composé de forêts, de lacs, de rivières, de prairies et moyennes montagnes qui font de ce pays un territoire vallonné... Une piste ligure partant du Rhône et longeant la rivière Doux reliait Tournon à Désaignes puis par Saint Agrève rejoignait le Velay. Une des rares qui rejoignait la vallée du Rhône à l'Auvergne. Ainsi les armées de César ont peut-être traversé Désaignes. En effet, voulant surprendre les Arvernes “il se rendit chez les helviens du Vivarais ... les soldats écartèrent la neige haute de 6 pieds (soit 1,80 m) et lui ouvrirent des chemins pour entrer chez les arvernes”.

Des vestiges de la présence Romaine ont été trouvés sur la commune : thermes, villas et sources d'eau minérale... Ce village gallo-romain a connu très tôt un développement qui en a fait au Moyen Âge une des capitales du Vivarais. Les nombreux conflits territoriaux l'ont transformé en ville fortifiée. La très longue histoire du village lui a laissé un riche patrimoine composé de monuments qui ont été progressivement restaurés. Labellisée village de caractère, la cité médiévale de Désaignes, au coeur de la vallée du Doux, vous invite à découvrir les témoins de son riche passé.

Caché derrière les remparts, le vieux village se découvre à pied. Une fois franchie l'une de ses trois portes médiévales de Désaignes, flânez le long de ses pittoresques ruelles bordées de vieilles maisons gothiques. Profitez de votre promenade pour admirer son église romane, ses demeures gothiques, son temple protestant et son château du XIVe siècle qui abrite le musée municipal. Ce dernier, doté d'un escalier à vis et de cheminées monumentales, abrite un musée dédié à l'histoire locale et à la vie rurale d'autrefois. 

Suivre la direction de Chalencon (134 km), via la D283. Labellisé Village de caractère, Chalencon est situé en plein cœur du massif des Boutières dans le Parc naturel régional des Monts d’Ardèche. Perché à 650 m au dessus de la rivière Eyrieux, le village bénéficie d’une vue remarquable sur le plateau vernousain, les Alpes et le Vercors à l’Est, les terrasses de l’Eyrieux, la chaîne des Cévennes et les principaux volcans ardéchois : le Mont Mézenc et Mont Gerbier-de-Jonc à l’Ouest. .

Ancien oppidum gaulois avant de devenir une garnison romaine, le village médiéval de Chalencon est l'une des plus anciennes baronnies du Vivarais. Fortement touché par les guerres de religion entre le XVIe et le XVIIe siècle car haut bastion du protestantisme, il voit ses fortifications rasées sur ordre de Louis XIII à la même époque. En partant de la place de l’église, par un sentier caillouteux, on peut se rendre sur le site de l’oppidum gallo-romain qui domine le village. De cet emplacement on a une très belle vue, d’un côté, sur toute la région environnante jusqu’au Vercors et de l’autre sur les crêtes et la vallée.

Chalencon représente aujourd'hui l'un des plus beaux exemples de villages perchés dans la région, dévoilant un patrimoine architectural unique et une vue incroyable sur la vallée de l'Eyrieux. En vous baladant dans le village, au détour des ruelles étroites et des maisons en pierre aux fenêtres à meneaux, laissez-vous séduire par la tour de Diane, une tour ascenseur dans une maison marchande, la porte de Besse, cette dernière est l'un des derniers vestiges des anciennes fortifications de Chalencon. Découvrez avec plaisir l'église Saint-Pierre, principalement de style roman, le temple protestant du XIXe siècle avec sa chaire du Désert démontable ou encore l'ancien couvent des sœurs de Nazareth.

La dernière étape avant le retour à Privas sera le village de Lyas (162 km), via la D2. Le village de Lyas, est situé dans la vallée du Mézayon sur les contreforts orientaux du Massif central, non loin de la vallée du Rhône, au pied des pentes du plateau basaltique du Coiron. A voir : lchâteau de Liviers qui appartenait à la commanderie des chevaliers de Malte. Il bénéficie d'une vue panoramique sur la vallée du Rhône. L'église Saint-Pierre de Lyas.

Retour vers Privas (169 km), puis Baix (188 km). Après cette incursion dans le Nord, continuez à suivre cette première Voie des Helviens. 

Fin de cette première étape de cette Route touristique "romaine des Helviens" en Ardèche.

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 2 de la route touristique "romaine des Helviens" en Ardèche.

Carnet pratique de la Route romaine des Helviens

Les incontournables de Ailhon

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques. De nombreux circuits pédestres ou cyclistes sont proposés et qui permettent de découvrir les villages alentour.
  • Au fil de l'eau : l'Ardèche

Visites

  • Privas
  1. Un parcours dédié au patrimoine de la ville a été conçu, jalonné de 12 panneaux, ou en suivant des fiches disponibles à l'office de tourisme. Se renseigner au 04 75 20 81 81.

Plus d'information

  • Mairie de Baix - 25 Place de la République - 07210 BAIX - 04 75 85 84 16 - accueil@baix.fr - Site internet
  • Mairie de Alissas - Rue de la Mairie - 07 210 Alissas - 04 75 65 12 81 - Site internet
  • Mairie de Privas - CS 40612 - 07006 Privas Cedex - 04 75 64 06 44 - Site internet
  • Mairie de Mézilhac - 26 place de l'église - Le Village - 07530 Mézilhac - Tél : 04 75 38 77 26 - mezilhac.mairie@wanadoo.fr - Site internet
  • Mairie de Cheylard : site internet
  • Office de Tourisme de Val'Eyrieux - Ardèche hautes Vallées - 4 B rue Saint-Joseph - 07160 Le Cheylard - 04 75 64 80 97 - Site internet
  • Mairie de Désaignes - Place de la Mairie - 07570 Désaignes - Tél : 04.75.06.61.49 - Site internet
  • Pays Lamastre Tourisme : Site internet
  • Mairie de Chalencon - Tél. : 04 75 58 14 41 - Site internet
  • Office du Tourisme Ardèche Buissonnière - Tél. : 04 75 20 81 81 - Site internet
  • Mairie de Lyas - Le Petit Tournon - 17 rue de la Mairie - 07000 Lyas - Tél. : 04 75 64 15 89 - mairie.lyas@orange.fr - Site internet
  • Gorges Ardèche pont-d'Arc : site internet
  • Petites cités de caractère : site internet
  • Sud Ardèche Tourisme : site internet
  • Aubenas Vals : site internet
  • Parc Monts d'Ardèche : site internet
  • Patrimoine Ardèche : site internet
  • Cévennes Ardèche : site internet
  • Ardèche Buissonnière : site internet
  • Ardèche Découverte : site internet
  • Ardèche guide touristique : site internet
  • Ardèche guide web : site internet
  • Auvergne Rhône Alpes tourisme : site internet

Consulter nos pages :

Activités

  • Baix
  1. Grâce à la passerelle, les randonneurs, cyclotouristes ou vététistes de la ViaRhôna peuvent suivre leur cheminement tout en profitant de la nature sauvage qui entoure les berges du fleuve. Cartes et renseignements au 04 75 49 59 20.
  • Privas
  1. Voie douce de la Payre : ancienne voie de chemin de fer de 19 km reliant Privas à Le Pouzin.
  2. Pour les randonneurs, 20 itinéraires balisés sur les communes du Pouzin, Saint -Julien en St Alban, Flaviac, Coux, Lyas, Alissas, Saint Priest, Creysseilles, St Cierge la Serre, Freyssenet, Pourchères, Rochessauve, Chomérac, Veyras, Rompon et Privas. Sans oublier la Route des Dragonnades, randonnée thématique au départ de Privas.
  3. De magnifiques balades à pied, à vélo, en âne ou en poney s'offrent à vous : le long de la Vallée de l'Eyrieux, sur l'ancienne voie de chemin de fer départementale aménagée. Sur 32 km, plusieurs points de départs pour des balades à votre gré, notamment à partir des Ollières sur Eyrieux.
  4. Pour des moments ludiques, profitez du plan d'eau et de sa mini-cascade à Lyas (à 5 mn de Privas), aménagé et surveillé. La base de loisirs du Pouzin offre également de vrais moments de jeux pour tous.

Festivités

  • Baix
  1. Le premier week-end de septembre, sur quatre jours, fête votive avec repas, bals, concours de pétanque.
  2. Chaque samedi matin, marché de terroir.
  • Alissas
  1. En avril, course pédestre - Les Foulées du Viaduc - à travers les collines des Grads.
  2. En juin, feux de la Saint-Jean, marché artisanal, foire aux chevaux.
  • Privas
  1. En mars, carnaval avec défilé costumé et chars.
  2. En juin, rassemblement cyclotouriste de l'Ardéchoise (1500 participants).
  3. En juillet et août, festival des Cordes en Ballade, concerts itinérants, marchés nocturnes.
  4. Le 13 juillet en soirée, repas et feu d'artifice.
  5. Le premier vendredi d'août, grand concert familial et gratuit sur le Champs de Mars.
  6. La première quinzaine d'octobre, "Privas fête le goût", avec notamment au programme le championnat du Monde de la Crique et les Castagnades qui mettent à l'honneur sous toutes ses formes la châtaigne, le fruit emblématique de l'Ardèche.
  7. En octobre-novembre, festival Images et Paroles d'Afrique.
  8. Le 2ème dimanche du mois, marché aux puces.

Marchés à visiter

  • Privas : Les mercredi et samedi matin, le marché de la place de l'Hôtel de Ville met à l'honneur, toute l'année, le savoureux terroir de la région.

Pour vous rendre sur la route romaine des Helviens

Légère pluie

Saulce-sur-Rhône

12 °C Légère pluie

Min: 11 °C | Max: 12 °C | Vent: 11 kmh 184°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur sur la route romaine des Helviens

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de L'Ardèche

Préparez vos vacances sur la route romaine des Helviens avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route romaine des Helviens avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 27/08/2023