Route du pays des bastides du Rouergue (Aveyron)

La Route touristique "pays des bastides du Rouergue" dans l'Aveyron

Longtemps considéré comme une île au milieu des terres, l’Aveyron est aujourd’hui l’un des départements de France les plus préservés. C’est vrai que l’Aveyron est riche de dizaines de sites grandioses et plus encore de lieux magiques à l’image de ses Bastides Royales, majestueuses et riches d’histoire.

Au cœur des gorges de l’Aveyron, une nature préservée et des vues superbes sont la récompense des visiteurs. Il suffit de suivre son cours sauvage. Au détour de multiples méandres, la rivière dévoile ses paysages lumineux et la richesse incroyable d’un patrimoine médiéval émaillé de bastides.

De Najac au sud-ouest de l'Aveyron, à Belcastel en passant par Rodez et Sauveterre-de-Rouergue et les paysages vallonnés du Ségala, la route touristique du pays des bastides du Rouergue vous conduit de bastides en cités historiques. Des édifices religieux uniques complètent le décor.

La Route touristique "pays des bastides du Rouergue" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Le village médiéval de Najac, perché sur une arête rocheuse d’une longueur exceptionnelle, sera le point de départ de cette itinéraire de la route touristique du pays des bastides du Rouergue. Village classé parmi les "plus beaux villages de France", Najac possède aussi avec Villefranche de Rouergue, du prestigieux label "Grands Sites d'Occitanie".

Etape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Najac, se voit souvent attribuer le titre de capitale du Rouergue et a reçu la label de Pays d’art et d’histoire. L'Histoire du village de Najac est liée aux grands évènements de l'histoire de France : la Croisade contre les Albigeois, la guerre de 100 ans, les guerres de religions, la révolte des Croquants...

Situé à l'entrée des gorges sauvages de l'Aveyron, cette charmante petite bastide abrite une une forteresse emblématique de l'art militaire médiéval construite sur un promontoire à 200 m d'altitude. Le château royal de Najac construit au milieu du XIIIe siècle est l’œuvre d’Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis. De son donjon, vous profiterez d'une vue imprenable sur  l'horizon et des gorges de l'Aveyron juste en contrebas de la ville.

Le bourg initial de Najac est massé entre la Forteresse Royale et l’église Saint-Jean-l'Évangéliste du XIIIe et XIVe siècle, caractéristique du gothique méridional. En flanant tout le long de la rue, vous n’aurez de cesse d’admirer le grand nombre de très belles maisons dont certaines datent du XIV° siècle et au passage une remarquable fontaine du XIVe siècle, creusée dans un bloc monumental de granite.

Après ces premières visites, tournez le dos au château pour partir vers le nord, en direction de Villefranche-de-Rouergue via la D922 (22,2 km). Classé comme "Grand Site d’Occitanie",  "Bastides et gorges de l’Aveyron", ainsi que "Pays d'art et d'histoire" et baptisée la "Perle du Rouergue", la bastide dispose d’un patrimoine exceptionnel, composé de nombreux sites archéologiques et monuments remarquables

Villefranche de rouergue place notre dame routes touristique d aveyron guide du tourisme midi pyreneessFondée pour le compte d’Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis, par Jean d’Arcis, Sénéchal du Rouergue, la bastide de Villefranche-de-Rouergue est l’une des plus grandes et des mieux conservées de France. Au gré de nombreuses ruelles aux noms pittoresques où s'opposent maisons de pierre et maisons en torchis, on se laisse guider pas à pas vers la place Notre-Dame. La Place Notre-Dame est dominée par l’imposante collégiale Notre-Dame.

Véritable coeur de la bastide de Villefranche-de-Rouergue, la Place Notre-Dame est entourée d'arcades que surmontent des demeures de style gothique flamboyant ou Renaissance. Devant l’une des entrées de la bastide, un ouvrage ne peut échapper au regard : le Pont des Consuls. N’hésitez pas à vous perdre dans le dédale des rues étroites de la bastide à la découverte des maisons et hôtels particuliers.

Villefranche-de-Rouergue, la bastide du Rouergue, offre un réseau de rues denses desservant la collégiale Notre-Dame, colosse de pierre qui veille sur la place principale. Parmi les maisons les plus remarquables de la bastide, on citera la Maison Combette du XVIe siècle, la Maison Gaubert du XVe siècle, la Maison Armand du XVe siècle et la Maison Dardenne du XVIe siècle.

En suivant le fil de l'eau, le parcours touristique entre dans une zone boisée et plus sauvage en direction de La Bastide-l'Evêque via la D911 et la D69 (34,5 km). La route est située juste en bordure de l'a rivière Aveyron dont le cours est régulièrement masqué par une végétation dense et touffue. Terre de granite et de schiste principalement, la commune de La Bastide-l'Evêque se trouve au tout début du Ségala aveyronais.

Fondée en 1280 par l’évêque de Rodez Raymond de Calmont pour concurrencer Villefranche-de-Rouergue, la bastide, construite sur un plateau granitique, domine les gorges de l’Aveyron où de nombreux martinets (forges hydrauliques) battaient le cuivre au Moyen Âge. Le village de caractère de La Bastide-l'Evêque a conservé son plan, typique des bastides, aux rues qui se coupent à angle droit. Sur la place centrale se dresse l’église Saint-Dalmas.

La diversité de son patrimoine architectural satisfera les amateurs de vieilles pierres. Au XIVe et XVe siècle, de nombreux martinets (*) jalonnaient la vallée du Lézert. Le Lézert, faisait fonctionner des martinets, des papeteries, des scieries et des moulins à farine entre le XIVe et XIXe siècle. Abandonnés vers 1850, le martinet de la Ramonde ainsi que celui du Labro ont été restaurés par des bénévoles. 

Si vous voulez voir un bel exemple de pont gallo-romain, depuis La Bastide-l'Evêque, faites l'aller-retour au pont du Cayla (à 5km) par une toute petite route dont les lacets évoquent les routes de montagne. Composé d'une arche unique pour enjamber la rivière Aveyron, il est construit sur une antique voie romaine pour le transport du minerai extrait des mines de la région de La Bastide-L'Evêque. 

Continuer par de petite route sauvage en suivant le cours sinueux de la rivière en direction de Belcastel via la D911 et la D997 (66,6 km). Lové au fond de la vallée de l’Aveyron, Belcastel fait partie des "Plus Beaux Villages de France", il méritent une visite sur ce circuit touristique pour son patrimoine médiéval d'une richesse rare.

Belcastel plus beaux villages de france le chateau routes touristiques de aveyron guide du tourisme midi pyreneesBelcastel ne veut pas dire "beau château" mais "château de guerre". Ce n'est pas un nid d'aigle, c'est tout d'abord une forteresse construite sur une petite émergence rocheuse située au bord immédiat de l'Aveyron. Ce remarquable château mérite une visite.

Au pied du village de Belcastel, un très beau pont du Moyen Age enjambe l'Aveyron, ce superbe monument fut bâti au début du XVeme siècle par Alzias de Saunhac. Il permettait en premier lieu aux habitants de la rive droite d’accéder aisément à l’église Sainte Madeleine. Comme le pont, l'église fut construite au XVe siècle par le seigneur du village Alzias de Saunhac dont elle renferme en son sein le tombeau, couvert d'un très beau gisant.

Au fil du temps, Belcastel est devenu le témoin privilégié de la riche histoire qui l'a façonné au cours des siècles. Le village vous invite à voyager dans le temps avec notamment ses calades pavées, ses vieilles maisons du Xème et XVIIIème siècles, et bien d’autres témoignages du passé. Découvrez les anciens métiers d'un village aveyronnais dans l'ancienne forge, magnifiquement restaurée.

Sans oublier le site du Roc d’Anglards avec son fort du Xème siècle en ruine, à 500m en amont du village, au dessus de la grotte du Lourdou. Le site de la Vierge du Lourdou avec son chemin de croix, les chaises du seigneur : Taillés dans le rocher de Roquecante, ces sièges taillés à même le schiste dateraient du XVIème siècle. La vue sur la vallée de l'Aveyron et les murailles de Belcastel est particulièrement intéressante.

De Belcastel, partir ensuite vers Rodez via la D994 (91,6 km), du côté de Moyrazes, profitez de la belle route sinueuse avant d'arriver dans la capitale du Rouergue. La cathédrale Notre Dame, plantée au sommet d'un piton et au cœur historique de la cité, labellisée Pays d’Art et d’Histoire, annonce la ville de loin. Fondée il y a plus de 2000 ans par le peuple des Rutènes, la ville de Rodez est un gigantesque livre d'histoire(s)...

Le centre historique de Rodez a conservé ses ruelles médiévales bordées d'édifices de grès rose qui s'apprécieront plus particulièrement en suivant un parcours fléché ou une visite guidée. De nombreuses places animent également le coeur de la ville, telle la place du Bourg et la place de la Cité. Vous passerez bien entendu par l’incontournable cathédrale Notre Dame de Rodez.

Rodez grands sites pays d art et d histoire routes touristiques de aveyron guide du tourisme midi pyreneesA deux pas de la cathédrale au grès rose, le musée Fenaille, musée d'histoire et d'archéologie, présente une collection de statues-menhirs unique en Europe. Des allées sinueuses du jardin public aux ruelles piétonnes du centre ancien, de l’acier Corten du musée Soulages, de l’immensité minérale de l’esplanade des Rutènes au charme feutré des petites places du cœur historique, Rodez est un savant mélange de tradition et de modernité...

En flânant, vous vous imprègnerez de l’ambiance de Rodez, la capitale de l'Aveyron invite les amateurs de patrimoine bâti à découvrir ses multiples richesses, tant architecturales qu'artistiques.

Rejoindre Sauveterre-de-Rouergue par le sud à travers une campagne paisible via la D38 (123 km). Situé au cœur du Ségala, le pays des cent vallées, la bastide de Sauveterre-de-Rouergue fondé en 1281 a un patrimoine et des trésors de l’architecture médiévale remarquable. La cité est classé "Plus beau village de France". Articulée autour d'une place centrale bordée d'une succession de voûtes, c'est par des ruelles étroites que l'on y accède.

En entrant dans le village de Sauveterre-de-Rouergue par la porte fortifiée de Saint Christophe, autour de la place, et parfois dans les principales rues, se succèdent de belles maisons patriciennes, souvent en pierre, parfois à pans de bois. La maison Unal est un bel exemple d'architecture à pans de bois. Les encorbellements sont remarquables. A sa gauche, la maison Lacam, ancien grenier à sel et ancienne demeure de François Magne.

Bastide royale, Sauveterre-de-Rouergue vous charmera avec son caractère typique, sa grande place aux 47 arcades à admirer lors de votre flânerie à travers ses ruelles médiévales. Arrêtez vous devant la collégiale et cherchez les blasons et pierres sculptées disséminées sur sa façade.

À découvrir avant de prendre le chemin du retour, à 18 kilomètres au sud de Sauveterre-de-Rouergue : le viaduc ferroviaire du Viaur, un ouvrage d'art métallique du début du XXe siècle qui enjambe la verdoyante vallée du Viaur.

Pour le retour prendre la direction Tayrac via la D39, puis Najac (170 km).

Carnet pratique de la route touristique "pays des bastides du Rouergue"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des bastides.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Baignade, randonnées pédestres, balades en VTT, canoë-kayak, escalade et accrobranche...

Activités

  • Najac
  1. L'Office de tourisme tient à votre disposition un plan pour vous accompagner tout au long de la visite de Najac.
  2. Visites guidées du village proposées par l'Office de Tourisme. Pendant 1h30 environ, accompagné d'une guide-conférencière.
  3. Visite guidée de la forteresse pour un voyage à travers le temps et les pierres. 
  4. Escalade et via ferrata du Roc del Gorb - Base de pleine nature de Najac : Tél. : 05 65 29 73 94.
  • Villefranche-de-Rouergue
  1. Visites guidées sont organisées par l’Office de Tourisme de Villefranche pour découvrir l’ensemble des monuments.
  2. Audio-guides disponibles à l'office de tourisme.
  3. Un petit train vous permet de découvrir la ville et ses monuments de fin avril à fin septembre.
  4. Musée municipal Urbain-Cabrol : Le musée possède des collections permanentes très variées.
  • Belcastel
  1. La Maison de la Forge : sur ses trois niveaux, le visiteur découvrira différents métiers liés à l'activité rurale du siècle dernier.
  2. Château de Belcastel : Fondé au milieu du XIe siècle, il a été achevé au XVe. Ouvert au public d'avril à novembre, proposant des visites guidées et des expositions artistiques temporaires, ainsi qu'une importante collection d'armement médiéval.  site internet
  • Rodez
  1. Circuit du centre historique : ce circuit au cœur de la ville a été imaginé pour vous raconter son histoire. Départ de l’office de tourisme, place de la Cité, où un plan est à votre disposition pour sillonner les rues de Rodez.
  2. Montez au clocher de la cathédrale Notre-Dame. D’en haut, on découvre un panorama à 360°, la ville et la campagne environnante, plateau du Lévézou et de l’Aubrac… Renseignez-vous à l’office de tourisme, l’ascension des 400 marches qui mènent au sommet n’est pas possible tous les jours.
  3. Musée Fenaille et sa collection unique de statues-menhirs.
  4. Musée Denys Puech : oeuvres du sculpteur Denys Puech et peintures allant du XVe à l'art moderne.
  5. Le musée Pierre Soulages. Une grande partie des œuvres de Pierre Soulages et des expositions temporaires d'envergures internationales y sont exposées.

  • Sauveterre-de-Rouergue
  1. Profitez du parcours Oreilles en balade à travers la ville. Demandez l’audioguide ou flashcodez et écoutez l’anecdote d’un Sauveterrat sur l’histoire du Village
  2. Descendez dans l’unique cave accessible de Sauveterre-de-Rouergue à l’espace Lapérouse et remontez le temps en  l’an 1577. En bas des marches vous découvrirez aussi une maquette du village.
  3. La Maison du Patrimoine, située au coeur du centre historique, accueille régulièrement des expositions temporaires.
  4. Espace Lapérouse : office de tourisme avec maquette et pôle des métiers d'art avec exposition permanente.
  5. Ateliers d'artisans créateurs en activité : couteaux, gaines et objets en cuir, bijoux, luminaires, céramique, reliure, ferronnerie, luthier-guitariste, luthier-violon, laqueuses, macro-photographe, tapisseries…
  6. Un pôle des métiers d'art a été créé en 2009. Ce complexe, au cœur du village, regroupe 8 ateliers, des salles d'exposition, des chambres pour stagiaires, des logements. Une quinzaine d'artisans d'art sont installés dans le pôle ou dans la bastide.
  7. En soirée, les illuminations de la place centrale.

Plus d'information

Pour vous rendre sur la route touristique "pays des bastides du Rouergue"

Bonifacio

Ciel dégagé 20 °C

Ciel dégagé

  • Min: 20 °C
  • Max: 20 °C
  • Vent: 8 kmh 200°

Le saviez-vous ?

* Les martinet du Lézert, dont le Martinet de la Ramonde. 

Les martinets sont des moulins qui autrefois utilisaient la force hydraulique pour travailler le cuivre. On y fondait le cuivre pour ensuite le frapper avec un marteau actionné par une chute d'eau.

Les "martinaires" modelaient ainsi des marmites, chaudrons... L'association des martinets du Lézert vous invite à venir voir fonctionner le martinet de la Ramonde et partager sa passion pour cette page longtemps oubliée de l'histoire des "martinaires".

Sauveterre-de-Rouergue fut à la fin du Moyen Âge la capitale de la coutellerie rouergate et un centre important de la coutellerie méridionale.

Au XVe siècle, soutenue par les capitaux de marchands ruthénois et sauveterrats, la coutellerie était en florissante et on dénombrait à Sauveterre vers 1425 une trentaine de forgerons.

Nos coups de coeur sur la route touristique "pays des bastides du Rouergue"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de l'Aveyron

Préparez vos vacances sur la route touristique "pays des bastides du Rouergue" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "pays des bastides du Rouergue" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/12/2019