Les routes touristiques en France

Route "des villages perchés du Luberon" (Vaucluse)

La Route touristique "des villages perchés du Luberon" dans le Vaucluse

Le Vaucluse, propose une grande variété de paysages, entre forêts et cultures, villages médiévaux et mas isolés, plateaux, vallées et collines... On y vient pour ses villages pittoresques souvent perchés à flanc de montagne.

En choisissant d’emprunter cette route touristique de traverse menant aux villages perchés du Luberon, espérons que vous aimez les petites routes sinueuses, sinon il faudra vous y faire...

La Route touristique " des villages perchés du Luberon" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Nous vous invitons à découvrir les beaux villages perchés du Luberon au départ du petit village provencal de Bonnieux (km 0). C’est l’un des villages les plus caractéristiques de ce massif. S’élevant de la plaine agricole jusqu’à la forêt des cèdres sur la crête du Luberon, il est impressionnant de beauté avec ses maisons hautes et anciennes qui s’enroulent autour des rangées successives de remparts médiévaux.

Bonnieux appartenait jadis au Comtat Venaissin, un territoire qui a été la propriété des papes du Moyen-âge jusqu’à la Révolution française. D’Avignon à Valréas, de Cavaillon au Mont Ventoux, cet ancien Etat pontifical séduit par la diversité de ses paysages, son terroir d’une grande richesse, son patrimoine historique particulièrement bien préservé. Vous aurez plaisir à découvrir ce petit village de Bonnieux, certains le qualifient de "Mont Saint-Michel en Provence".

Bâti en pyramide autour de son piton rocheux du Petit Luberon, Bonnieux domine la vallée et offre un panorama exceptionnel sur les monts de Vaucluse, le Ventoux, les villages de Roussillon ou de Lacoste dont il fut longtemps le rival lors des guerres de religion. On l'aperçoit au loin depuis la route, avant que tout son éclat ne soit dévoilé. C'est en suivant le parcours du circuit du patrimoine que vous en saurez un peu plus sur son passé.

Découvrir le village perché de Bonnieux se mérite, il faut grimper, oubliez vos chaussures à talon. Dépasser la belle maison qui abrite la mairie, pour accéder à une terrasse d’où on a un point de vue magnifique. Emprunter les ruelles escarpées, elles conduisent aux portes de rempart en passages couverts à une immense volée d’escaliers anciens.

Gravir les dernières marches qui conduisent au parvis de l’église romane du XIIe siècle qui domine le village, protégée par des cèdres du Liban immenses et plus que centenaires. Bonnieux, ce sont aussi ses remparts, ses vestiges de tours du XIIe siècle, c'est la Tour Philippe, bâtie par un rêveur qui voulait voir la mer depuis le Luberon...

En redescendant par une rue pentue, près de l’Office de Tourisme de Bonnieux, une boutique d’antiquaire invite à une nouvelle pause. Des salles voutées du XIIème siècle abritent un sol beaucoup plus ancien, et dans une petite salle, le propriétaire, enfant du pays passionné, vous fait partager des scènes de vie méridionales grâce à des dizaines de santons et un décor splendide reconstituant les divers aspects de la Provence, de la Camargue aux oliveraies des Alpilles et du Luberon.

Lacoste routes touristiques du vaucluse guide touristique de la provence alpes cote d azurIl faut reprendre la voiture et se diriger en direction de Lacoste par la D109 , admirer le village pendant le parcours (6 km). Installé sur une colline verdoyante au dessus d'une vaste plaine. Le hameau est célèbre pour son château occupé, fut un temps, par le sulfureux marquis de Sade. Il est abîmé mais a gardé son allure médiévale et nous transporte dans d'autres temps. Le charmant village perché de Lacoste possède une situation exceptionnelle au cœur du Parc Naturel régional du Luberon.

Autrefois ennemie jurée de Bonnieux la catholique, qui lui fait face, Lacoste la protestante fut l'un des fiefs des Vaudois, qui y trouvèrent refuge au XVe siècle. De ce passé, Lacoste conserve encore son temple qui accueille aujourd'hui la mairie. A noter que Lacoste, contrairement aux localités voisines se trouvait en Provence et de ce fait rattaché à la Couronne de France dès 1481, alors que le Comtat Venaissin ne le sera qu’après la Révolution de 1789.

En 2000, le couturier et mécène Pierre Cardin achète le château, qu'il consolide et restaure en partie, notamment la cour et les carrières. Pierre Cardin se consacre également à la restauration de nombreuses maisons du village. Qu’on le regarde depuis la plaine ou qu’on se promène à l’intérieur de ses remparts, Lacoste possède un charme inimitable, celui de l’authenticité. Le village se visite à pied. De l'esplanade du château, un panorama imprenable sur le Ventoux et le Luberon s’offre à vous…

Le château de Sade n'est pas la seule chose à découvrir à Lacoste, le village possède de charmantes petites rues pavées en calade qu'il faut prendre le temps de découvrir. Les ruelles montent et descendent, serpentent dans un petit labyrinthe charmant. L'église date des XVe et XVIe siècles. Les rues pentues de la Frescado ou de Sainte-Trophime conduisent à l'un des joyaux du village : le beffroi, joliment surmonté d'un campanile. 

La visite du village perché de Lacoste vous fait remonter le temps. C'est avec plaisir que vous découvrirez pas à pas Lacoste qui a su garder tout son caractère. Le Moyen Age et Renaissance se confondent dans les belles maisons anciennes, soigneusement restaurées, joliment encadrées de plantes et de fleurs, linteaux en plein cintre, rues pittoresques et passages voûtés. Les amateurs de vieille pierre seront ici comblés et auront du mal à quitter ce village attachant.

Si vous aimez les lieux atypiques et chargés d'histoire, ne manquez pas les anciennes carrières souterraines de pierres. Puis, suivre la D109, pour rejoindre Ménerbes (14 km), village de Huguenots, labellisé "Plus beaux villages de France".  A voir également sur le chemin, l'abbaye Saint-Hilaire, située sur la D109, entre Ménerbes et Lacoste. L'Abbaye de St Hilaire est un ensemble architectural atypique qui évoque les formes gothiques tout en conservant un souvenir roman.

Menerbes plus beau village village perche les routes touristiques du vaucluse guide du tourisme de provence alpes cote d azurArrivez lentement pour percevoir avec les vignes, les cerisiers, les champs... et, enfin, le belle proue qui s'avance : tout un "paquebot" de roches et de pierres nobles. La beauté des paysages participe pleinement du charme de ce village. Le village de Ménerbes s'étire le long d'une crête rocheuse : l'ancien château se situe à l’extrémité ouest du village, la mairie et son beffroi à campanile du XVIIIe siècle se trouvent tout en haut du village, l'église à l'est et tout autour les anciens remparts.

Si on en juge par un certain nombre d'éléments comme les deux portes d'entrée, Saint-Sauveur et Notre-Dame, une imposante citadelle construite à partir du XIIe siècle et de nombreux souterrains, il ne fait aucun doute sur l'activité importante du bourg au Moyen Age. Au Moyen-Âge, Ménerbes était un bastion important des Huguenots (Protestants) qui venaient s'y réfugier lors des guerres de religion

Au cœur du village, les ruelles laissent découvrir au fil des pas un riche patrimoine historique. En flânant dans les ruelles étroites qui serpentent le long de belles maisons parées de pierres, depuis le bas de Ménerbes où se trouvent les commerces et les restaurants, jusqu'à la paisible place hors du temps au sommet du village, vous admirerez des vues époustouflantes sur le Luberon et les vignobles environnants.

Ménerbes, a toujours attiré les peintres ainsi que les écrivains pour son panorama et sa lumière exceptionnels, : Picasso, Nicolas de Staël y séjournèrent et, aujourd'hui encore, il n'est pas rare de croiser un chevalet dans les petites rues du village. Et rien de surprenant à ce que l'écrivain Peter Mayle ait succombé aux charmes des lieux pour écrire son fameux livre "Une année en Provence".

La D188 vous mènera à Oppède-le-Vieux (17 km). Construit sur un éperon rocheux, Oppède est installé dans un écrin de verdure constitué de la forêt du Petit Luberon. Cette proximité entre reliefs montagneux et vallée verdoyante offre un cadre des plus saisissants. Le village d Oppède possède une particularité : il est constitué non pas d'un, mais de deux villages : Oppède-le-Vieux et Oppède-les-Poulivets.

Oppède-le-Vieux est la partie perchée et historique du village d'Oppède, un régal de patrimoine historique et un panorama exceptionnel. Cet émouvant et singulier petit village se découvre à pied, en cheminant le long des ruelles pavées jusqu’à la belle collégiale Notre-Dame-d'Alidon du XIIème siècle au sommet de la colline, d’où l’on peut découvrir un paysage absolument unique sur la vallée du Luberon avec ses combes et ses forêts.

En montant dans les vieilles calades moyenâgeuses d'Oppède-le-Vieux vers l'église Notre-Dame-d'Alidon, on peut découvrir la chapelle des Pénitents blancs, ou encore la chapelle Saint-Antonin. On peut également voir quelques vestiges des fortifications dans le vieux village. Toujours dans le vieil Oppède, on peut admirer les ruines d'un château médiéval et d'échoppes. On y voit en particulier une tour au bord d'un précipice, dans l'angle sud-ouest.

Pour l'histoire, lors du Grand Schisme, le château d'Oppède accueillait l'antipape Benoît XIII. Le diabolique Jean Maynier, Baron d'Oppède et , président du Parlement d'Aix, a fait du château son siège pour mener une guerre sanglante contre les Vaudois. Il fit appliquer l'arrêté royal et organisa le massacre de 3000 vaudois à Cabrières d'Avignon et à Mérindol en 1545, anéantissant 11 villages au passage. Ce qui l'amène à comparaître en 1551 devant une cour royale à Paris, qui le condamnera à la décapitation.

Oppede le vieux routes touristiques du vaucluse guide touristique de la provence alpes cote d azurLe sommet de la tour est relié au reste du château par une arcade vertigineuse. Les yeux avisés verront, gravé sur une pierre de la fortification, un carré magique. Autour, les visiteurs peuvent apprécier des maisons des XVe et XVIe siècles, ainsi que des lavoirs restaurés. La Maison Gabrielli, un assemblage de plusieurs maisons médiévales, présente encore sa belle architecture.

Alors qu'Oppède-le-Vieux se ruine, les habitations se sont alors progressivement reconstruites autour du Clos des Poulivets, dans la plaine. Au pied du vieux village, depuis la place principale, n'hésitez pas à flâner en direction des terrasses Sainte-Cécile et de l'Aire de battage. Vous aurez une très belle vue sur le village. Enfin, descendez au hameau des Poulivets profiter de l'ombre des platanes sur la place du nouveau village d'Oppède.

Poursuivre vers le village de Maubec, via la D188 (21 km) avec en toile de fond, un paysage de vignes, d'oliviers, un cadre sauvage de forêts, de combes et de rocs. Dominé par le massif du Luberon. Le village de Maubec est partagé en deux partie : le hameau de Coustellet en plaine, et l'ancien village situé sur les contreforts du Luberon. C'est sans conteste la partie la plus interessante du village à découvrir. Vous appercevrez de loin le vieux Maubec, superbe, au milieu des champs de vigne.

En arrivant à Maubec vous suivrez la direction "La Bergerie" ou le cimetière pour arriver directement au vieux village. Vous serez saisi par la beauté du village et du cadre qui l'entoure. Ses petites rues en calade vous mèneront jusqu'au château privé, ne se visite pas. Dans les ruelles de ce vieux village, vous découvrirez la Tour de l'Horloge du Beffroi, des passages sous voûtes, de très belles maisons anciennes aux façades élégantes du XVIIIe siècle.

Vous croiserez également quelques vieilles portes joliment patinées par le temps. L’église Saint-Maurice, construite en 1753, est un édifice dont l’architecture originale, d’aspect baroque, ne vous laissera pas indifférent.

La prochaine étape de cette escapade "des villages perchés du Luberon" sera Robion, via la D3 (25 km). Sur la route, en venant à Maubec, derrière une petite bâtisse anodine en pierre se trouve une noria. La noria est un espèce de roue placée au-dessus d'un puits et à laquelle sont attachés des godets. Entrainés par la roue, les godets remontent de l'eau et la déversent dans un réservoir.

La noria de Maubec fut construite fin XVIIIe, début XIXe, elle était activée par un âne et servait a irrigué les fermes aux alentours.

Depuis la nationale, qui est l'accès principal au village de Robion, on pourrait imaginer un village-route comme on en croise tant... Et pourtant non ! Il suffit de suivre le petit panneau indiquant le centre-ville pour découvrir, à une centaine de mètres de là, une vraie place provençale avec ses platanes et son bistrot qui fait face à l'église Romane du XIIe siècle avec son clocher en forme de tablier de cordonnier.

Le village de Robion niché au pied du massif du Luberon ne se dévoile pas au premier regard. Il faut donc pénétrer le lieu afin de découvrir ses particularités. Prenez le temps d’arpenter les rues caladées et les ruelles pavées de ce coquet village jonché de maisons traditionnelles. Commencez votre parcours en passant devant la paroisse Notre-Dame-de-la-Nativité, qui laisse admirer une façade gothique fraîchement restaurée.

Continuez votre promenade et plus haut vous verrez les vestiges de ses anciens remparts du XIVe siècle et château féodal qui nous rappellent que Robion était un village fortifié au Moyen Age. Ces fortifications permirent de résister au début de 1389 aux troupes de Raimond de TurenneDe hautes collines rocheuses et escarpées viennent s'ajouter aux défenses du village. La visite des anciennes chapelles est l’attraction phare de Robion comme la chapelle des Pénitents blancs.

Poursuivre en direction des Taillades (28 km), adossé au massif du Luberon. Les Taillades est un village pittoresque et étonnant pour le visiteur, ce lieu possède en effet un patrimoine culturel remarquable. Le Vieux Village, construit sur une butte, conserve des témoins de l'histoire et des traces d'une vie active marquée par le travail de la pierre. En haut, le village historique et son église perchée sur les restes de carrières calcaires. En bas, le canal de Carpentras et son superbe moulin Saint-Pierre.

Taillades routes touristiques du vaucluse guide touristique de la provence alpes cote d azurDeux promontoires rocheux dominent le bourg Les Taillades et jouissent d'une vue exceptionnelle sur les carrières, le Luberon et la plaine de Cavaillon jusqu'au Mont Ventoux. A l’entrée du vieux village, vous trouverez, juchée sur un énorme roc, une tour en pierre témoignage silencieux et solitaire de l’ancienne place forte des Taillades.

Arrivé tout en haut de ce superbe chemin vous arriverez à l'église et la petite terrasse qui lui fait face très joliment encadrée de verdure et de fleurs et offrant une très belle vue sur le château du XVIIe siècle et son parc (propriété privée) et l'ensemble du site des carrières. Abandonnées à la fin du XIX° siècle, ces anciennes carrières accueillent aujourd'hui un théâtre naturel où se déroulent en Août des spectacles de danse, de théâtre et des concerts.

En contrebas des Taillades, dans la plaine, sur les bords du Canal de Carpentras et de l'Isle, le moulin Saint-Pierre, construit en 1859, évoque sans aucun doute le passé industriel du village. Son imposante roue à aubes, la plus grande du Vaucluse, se compose de 24 aubes. Elle se reflète dans le vieux canal, bordé d’une allée de platanes centenaires de toute beauté.

Rejoindre la D2 en direction de Gordes, classé parmi “Les plus beaux villages de France” (42 km). Une halte au village des Bories à 4 km de Gordes, dont tous les bâtiments sont entièrement construits en pierre sèche caractéristique du Pays d'Apt s'impose. Le village des Bories avec ses bergeries, cuves à vin, aires à battre le blé, ruelles, enclos et murs d'enceinte, témoigne de l'activité laborieuse d'innombrables générations de paysans en quête de terres nouvelles. 

Reprendre votre route en direction de Gordes. Sur le flanc sud d'un roc de 300 mètres de haut, le village est construit en terrasse. Il domine la vallée, les collines et les villages alentours. Les maisons en pierre, accrochées sur les flancs abrupts d’un rocher, semblent s’enrouler autour du château qui domine le village. Depuis les remparts, vous avez un beau point de vue au sud, sur la vallée du Calavon, offrant une vue imprenable sur la célèbre montagne du Luberon.

Gordes domine toute la vallée du Calavon, ceinturé de ses maisons de pierres sèches autour de ce roc où le village repose avec, à son sommet, l'église et le château Renaissance défiant les collines alentour. Le patrimoine de Gordes n'est que splendeur, le diamant du village cette pierre blonde. Ses petites ruelles sont des voies caladées. Elles se faufilent à travers les hautes demeures où l'on découvre des voûtes, des portes anciennes, des terrasses et des jardins.

Les "villages citadelles" comme Gordes sont un véritable défi à la nature. En effet, pour faire face au manque d'espace au sol, les maisons intra-muros s'entassent et mettent en place une vie souterraine. Si les hommes vivaient en surface, l'industrie et l'artisanat en revanche se sont développés sous terre. Il existe à Gordes un gigantesque réseau souterrain souvent plus impressionnant que les maisons qui l'abritent. Sous le Palais Saint Firmin, une grande maison de la Renaissance, existe un réseau de caves.

Gordes plus beau village chateau et eglise routes touristiques du vaucluse guide du tourisme de provence alpes cote d azurMais c'est surtout de l'extérieur qu'il faut contempler Gordes, sans quoi la visite serait ratée. Vous pouvez admirer ce panorama grandiose a partir d'un belvedère sur la route de Cavaillon. Vous n'en verrez pas souvent un aussi beau.

La dernière étape de ce circuit touristique sera de Goult, via les D102, D156 et D60 (51 km), situé dans les Monts de Vaucluse. Le village de Goult domine les vallées du Calavon et du Limergue. Savamment restauré dans l’amour des vieilles pierres, le village offre de belles demeures aux façades de pierre et d'ocre. Ruelles, passages voûtés, arcades et porches anciens guident les pas charmés des visiteurs vers de belles places à l’ombre des micocouliers centenaires.

Les amoureux de vieilles pierres seront immédiatement séduits par les petites ruelles de Goult et pas son architecture typique. En se promenant dans le centre ancien de Goult, on peut apprécier différents vestiges anciens, comme la tour de l'Horloge, ou encore admirer une fontaine avec un lavoir. Dominé par son château du XIIIe siècle, aujourd'hui privé, le vieux village était autrefois protégé par une enceinte fortifiée.

On peut encore admirer les remparts de la partie septentrionale, creusés dans le rocher. Situé dans les hauteurs du village de Goult, juste derrière le château, le moulin de Jérusalem est un moulin à vent datant au moins du XVIIIe siècle. Il doit son nom aux croisades auxquelles participèrent autrefois les seigneurs d'Agoult. Le monument offre une vue imprenable sur toute la vallée du Calavon et du Limergue

De style roman, l'église Saint-Sébastien a été construite au cours du XIIe siècle, reconnaissable par sa toiture en lauze et la frise ornée d'une tête de bovidé. Elle héberge encore aujourd'hui un retable baroque de toute beauté. A l'extérieur du village la chapelle romane de Saint-Véran du Xe siècle est perdue dans une pinède au milieu des vignes. 

Située en contrebas à deux kilomètres de Goult, sur le hameau de Lumières, Notre-Dame de Lumières est devenue un lieu de pèlerinage important, suite à l'apparition de miraculeuses lumières au milieu du XVIIe siècle. Le site est composé d'un sanctuaire et d'une chapelle dans laquelle se trouve une Vierge Noire.

Par la D145 puis la D36, rejoindre Bonnieux (59 km). Prenez le temps d'admirer les superbes panoramas sur les environs, il ouvre la porte à un pays de cultures maraichères, d'arbres fruitiers, de vignes et de lavande. Les restanques sont maintenues et cultivées par la Conservatoire des Terrasse et valent le détour pour leurs cultures et cernées de jolis murets de pierres sèches.

Carnet pratique de la route touristique "des villages perchés du Luberon​​​​​​​"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Rencontrez les producteurs locaux, en visitant directement leur exploitation, ou sur les marchés organisés localement.

Activités et Festivités

  • Bonnieux
  1. Musée de la Boulangerie, vous y verrez une belle collection de miche de pain et apprendrez plein de choses sur son histoire et sa fabrication...
  2. Vous pouvez également rencontrer les Artistes et Artisans d’Art de Bonnieux par l’AMP - Art et Métiers du Patrimoine.
  3. Jardin de la Louve (se renseigner à l’office du tourisme), magnifique orchestration de la nature, label "jardin remarquable".
  4. La forêt des cèdres centenaires. Sentier pédestre et piste ouverte aux cyclistes.  Accès libre toute l’année.  Luberon Côte Sude : site internet
  5. Mas des Abeilles avec un large choix de miel pour vous faire découvrir la diversité de goûts et de couleurs des différents crus de miel. Site internet
  • Lacoste
  1. Festival de Lacoste, en juillet, au château et dans les carrières du marquis de Sade. Réservations 04 90 75 93 12 - Site internet
  • Ménerbes
  1. Maison de la Truffe et du Vin.
  2. Musée du Tire-Bouchon : une collection privée de plus de 1 200 pièces du monde entier, du XVIIème à nos jours, d’objets utilitaires et objets d’art. Ouvert tous les jours, toute l’année. Site internet
  3. Domaine viticole de la Citadelle : Visite de la cave du domaine possible (groupes, sur réservation) avant une dégustation des vins de la production. Site internet 
  • Oppède-le-Vieux
  1. Domaine oléicole et viticole du Domaine La Royère, ce musée vous offre la possiblité de devenir incollable sur l'olive et son huile, l'un des produits phares de notre terroir.
  2. Moulin à huile d’olive Saint Augustin. Visite de la ferme, du moulin, reportage vidéo, dégustation des huiles, boutique. Possibilité de visites guidées en groupes d'au moins 10 personnes. Ouvert du lundi au samedi, toute l’année. Site internet
  • Taillades
  1. Théâtre des Carrières. Chaque été de nombreux spectacles : concerts de jazz, de musique classique, théâtre, danse … Site internet
  • Robion
  1. "Balade au coeur du vieux village de Robion", "Sur les traces d'une société rurale… A la découverte d'un patrimoine naturel, paysager, bâti et culturel", "Sentier nature", "La source de Boulon, les rochers de Baude et gorge de Badarel", Randonnée "Robion - Maubec", sont autant de documents disponibles au Point Info Tourisme de la Mairie. Pour contacter le Point Info Tourisme : Tél. : 04 90 05 84 31 - Fax : 04 90 06 08 79 - tourisme@mairie-robion.fr - Adresse : 485 avenue Oscar Roulet - 84440 Robion.
  • Gordes
  1. Dans le cadre exceptionnel du château de Gordes, des expositions temporaires sont organisées pendant la saison estivale. On peut également découvrir une exposition permanente sur l'histoire du village. Renseignements 04 90 72 02 75.
  2. Village des Bories : Le village des Bories, musée d'un habitat rural, se visite toute l'année, tous les jours de 9h au coucher du soleil. Renseignements au 04 90 72 03 48. Site internet
  3. Moulin des Bouillons (à 4 km direction Cavaillon) : Ce moulin à huile d'olive, classé monument historique, est le plus ancien moulin conservé intact avec tous ses éléments de travail. Renseignements au 04 90 72 22 11.
  4. Musée du Verre et du Vitrail (à 4 km direction Cavaillon) : relate l'histoire du verre et du vitrail depuis les temps les plus reculés à nos jours. Renseignements au 04 90 72 22 11.
  5. Caves du Palais Saint Firmin (dans le village) : Introduction à la visite par un documentaire sur l'histoire et la restauration des Caves du Palais Saint-Firmin. Ouverture exceptionnelle des jardins privés surplombant les Caves sur demande pour les groupes et les scolaires. Renseignements : caves.saint.firmin@gmail.com
  6. L’Abbaye de Sénanque, construite au XIIe siècle par des moines, est l’une des plus belles abbayes romanes de Provence. Possibilité de visites guidées. Ouvert tous les jours, toute l’année - Site internet

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "des villages perchés du Luberon"

Ciel dégagé

Bonnieux

18 °C Ciel dégagé

Min: 15 °C | Max: 19 °C | Vent: 11 kmh 132°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés. :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin. 
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue). 
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des villages perchés du Luberon"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Vaucluse

Préparez vos vacances sur la route touristique "des villages perchés du Luberon" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des villages perchés du Luberon" avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 09/06/2023