A voir pendant vos vacances à Rochefort-en-Terre (56)

Rochefort en terre plus beau village de france petite cite de caractere routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneSans doute l'une des plus belles "Petites cités de caractère" de Bretagne, Rochefort-en-Terre invite à un voyage dans le temps. Contemplez ses remparts, son château et ses demeures anciennes !

Admirablement fleurie, la ville s'anime toute l'année de jolies boutiques, de galeries et d'échoppes d'artisans d'art. Le village de Rochefort-en-Terre plein de charme est aussi classé parmi "Les plus beaux villages de France".

La commune de Rochefort-en-Terre est bâtie sur une crête rocheuse bordée au Nord par les Landes de Lanvaux. Elle est entourée par les communes de Pluherlin et de Malansac. La rivière du Gueuzon, affluent de l'Arz, passe sur son territoire.

La ville de Rochefort-en-Terre est basé autour d'une place attractive avec quelques belles maisons anciennes datant du 17ème siècle pour être admiré, quelques-uns en colombage, mais surtout dans le granit typique de la région. L'une des plus impressionnantes est une maison de granit imposante avec une tour dans la rue du Porche.

A voir à Rochefort-en-Terre lors de vos escapades de vacances !

La cité de Rochefort-en-Terre comporte de nombreux monuments historiques : Plusieurs maisons anciennes dans la grande rue dont le Café Breton, une maison du XVIe siècle possédant une tourelle... Vous trouverez aussi lors de votre flânerie

Le manoir à Echauguette ou à tourelle pentagonale en façade

Du XVIème siècle. Il a abrité jadis la pharmacie Duhamel et le Café Breton (situé rue du Porche). A l'intérieur, on peut voir des fresques peintes par Alfred Klots.

La maison à pans de bois

Du XVème siècle, située rue Hante Candré. Les deux poteaux corniers du pan de bois sont ornés des effigies de Rochefort et de son épouse.

La maison

De 1566, située rue du Porche. La baie de l'étage est décorée de pilastres à chapiteaux ioniques.

L'hostellerie du Lion d'Or

De 1650, située place du Puits.

La maison du sénéchal

Du XVIIème siècle, située place du Puits. Deux de ses linteaux en partie basse sont sculptés d'une balance (symbole du tribunal).

Les maisons à pans de bois

Du XVII-XIXème siècle, situées rue Notre-Dame-de-la-Tronchaye. Des datations sont gravées sur un jambage des baies (1811) et sur un moellon de granit (1662). Cette maison est encore surnommée "de la Paumelle".

Rochefort en terre plus beau village de france petite cite de caractere place du puits routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneLa poste

De 1739, située place de l'Eglise. L'édifice a été construit par la famille de Lamarzelle. Entre la collégiale et les halles, quatre immeubles du XVIe siècle et XVIIe siècle sont inscrit au monument Historique.

Les anciennes halles

De 1627 abritent la mairie vers 1970 puis l'office de tourisme. Une pierre sous le porche porte l'inscription 1627.

L'hôtel-Restaurant Le Pélican

Du XIXème siècle, situé rue du Porche.

Église collégiale Notre-Dame-de-la-Tronchaye

Du XIIe siècle avec retable classé monument historique, stalles du XVIe siècle classées monument historique et jubé.

Une chapelle est mentionnée au XIIe siècle à Rochefort. Elle était de style roman comme le montre l'empreinte dans le mur Nord du transept et le clocher. L'église actuelle a été en grande partie construite au XVe siècle: église paroissiale, elle est érigée en collégiale par le maréchal Jean de Rieux en 1498. Elle se dote alors de stalles et s'orne d'un jubé qui a été déplacé à la tribune. Agrandie et restaurée en 1533 par le Seigneur de Rochefort, elle est dotée d'une façade gothique flamboyant.

Au XVIIe siècle siècle, le chœur où officiaient les chanoines est fermé par un retable de pierre. La collégiale est agrandie d'une nouvelle nef au sud pour accueillir les paroissiens. La collégiale est restaurée et accueille deux retables venant de l'ancien couvent de Bodélio en Malansac. En 1802, Rochefort devient paroisse et doyenné.

Rochefort en terre plus beau village de france petite cite de caractere l eglise et le calvaire routes touristiques dans le morbihan guide du tourismeEn 1925, la collégiale est classée monument historique. De grands travaux ont été entrepris pour cela. Le chœur est réaménagé par l'enlèvement du retable de pierre qui est placé dans l'arrière chœur. deux vitraux sont composés : un au chevet et un au transept sud représentant la découverte de la statue de Notre-Dame-de-la-Tronchaye. La collégiale abrite, sans doute depuis le XIIe siècle siècle, la statue de Notre Dame-de-la-Tronchaye trouvée dans un arbre par une bergère. Rochefort est devenue depuis ce temps là un lieu de pèlerinage. En 1925, le pape a autorisé de couronner la statue de la Vierge Marie.

Un calvaire

Situé sur le parvis de l'église. Bible des pauvres, il présente trois étages de sculptures, notamment la passion et l'Ascension du Christ. Le calvaire fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 3 novembre 1925.

Tout comme la base du calvaire, le fût de la croix monolithe est hexagonal. Quatre motifs représentent Saint Jean-Baptiste, Saint-Paul, Saint-Jacques et Saint-Pierre.

Les sculptures de la partie haute de la croix décrivent la crucifixion et la descente de la croix. Les scènes de la passion sont décrites par les sculptures de la base. Ce calvaire a été le sujet, principal ou secondaire, de deux toiles d'Alexandre Bloch et de Ferdinand du Puigaudeau.

Le château de Rochefort-en-terre

A été construit au XIIIe siècle. Ce château primitif a été ruiné pendant les guerres de la Ligue et une seconde fois en 1793. Le parc du château est ouvert gratuitement à la visite en été.

Rochefort en terre plus beau village de france petite cite de caractere le chateau routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneSeul le parc du château est visitable. Se renseigner au préalable auprès de l'Office de Tourisme ou de la mairie de Rochefort-en-Terre pour connaitre les dates d'ouverture du parc.

De la forteresse médiévale du 12e S., subsistent les remparts et le châtelet. Des communs, épargnés à la Révolution, le peintre américain Alfred Klots a fait naître, par étapes successives, un nouveau château qui est aujourd'hui la propriété de la commune de Rochefort-en-Terre. Dominant l'un des plus beaux villages de France, le château de Rochefort, construit sur le site d'une ancienne forteresse médiévale fut la résidence de deux peintres américains francophiles, Alfred et Trafford Klots.

Un vieux puits.

Une maison de retraite

A été construite au XVIIIe siècle. la maison de retraite (XVIIIème siècle), située place de l'Eglise. Il s'agit, à l'origine, d'une école fondée (par acte officiel notifié en 1732) par Julien François de Larlan, comte de Rochefort (décédé en 1722), et tenue par des religieuses de la congrégation des soeurs de la Sagesse. Pendant la Révolution, l'édifice est transformé en hôpital militaire. Les religieuses s'y installent de nouveau en 1806 et jusqu'en 1981, date à laquelle l'édifice est transformé en maison de retraite.

La chapelle Saint Michel

La chapelle Saint-Michel (XVIème siècle), édifiée sur les lieux d'un ancien prieuré appelé Saint-Michel de la Grêle. Elle a été entièrement reconstruite au XIXème siècle et renferme une cloche datée de 1670. La Grêle est un village de l'ancienne paroisse de Pluherlin et aujourd'hui de Rochefort-en-Terre : elle est à l'Est de la ville et près du ruisseau qui sert de limite à Malansac.

Rochefort en terre plus beau village de france petite cite de caractere lavoir du 16eme siecle routes touristiques dans le morbihan guide du tourismeC'est là qu'un des premiers seigneurs de Rochefort donna le terrain nécessaire à l'abbaye Saint-Sauveur de Redon pour y fonder un prieuré simple. Les moines bâtirent sur la hauteur une maison pour leur résidence et une chapelle pour le culte : cette chapelle dédiée à l'archange saint Michel valut à l'établissement le nom de prieuré de Saint-Michel de la Grêle.

La dotation comprenait, outre la maison, un jardin, un pré, la moitié des dîmes de Malansac et le champart sur plusieurs quartiers de Pluherlin. Cette dotation, consistant principalement en dîmes, se retrouve fréquemment au XIème siècle, et semble indiquer d'une manière approximative la date de fondation. C'est d'ailleurs dans ce siècle que furent fondés la plupart des prieurés dépendant de Redon. D'autres biens vinrent plus tard augmenter la dotation. Le prieuré de la Grêle eut des droits sur le village de l'Abbaye en Bohal. Les religieux habitèrent longtemps ce prieuré.

La chapelle Saint roch

L'ancienne chapelle Saint-Roch. Construite en 1527 sur une hauteur près de la ville de Rochefort-en-Terre en exécution d'un voeu de la population décimée par la peste, elle était en ruines en 1789. Elle a été reconstruite, en style gothique, en 1854

Le lavoir

le lavoir, situé porte de l'Etang

Nos coups de coeur à Rochefort-en-Terre

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

La commune de Rochefort en terre a obtenu différents labels. Elle fait partie des petites cités de caractère et des plus beaux villages de France. La commune est une ville fleurie ayant obtenu quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris au palmarès 2006. 

  • Une glycine de couleur mauve, plus que centenaire, recouvre la façade et le pignon ouest de la mairie.

Hormis ses monuments phares, Rochefort-en-Terre possède également un ensemble d’édifices de plus petite taille mais dont l’intérêt n’est pas moindre

Préparez vos vacances à Rochefort-en-Terre avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Rochefort-en-Terre avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire