Histoire de l'Ariège (09)

Parc naturel regional des pyrenees ariegeoises les cascades d ars routes touristiques de ariege guide du tourisme midi pyreneesDes grottes préhistoriques aux grottes minières du XIXe siècle, le département de l'Ariège possède un patrimoine historique exceptionnel. Gaston Phoebus, les magdaléniens et aziliens, les cathares, la guerre des Demoiselles, les guerilleros espagnols et autres francs-tireurs partisans, Delcassé, Delpech, Clausel ancien président du Sénat, l'Ariège fourmille de grands hommes et de grandes idées.

Nos ancêtres les Magdaléniens... C'est ainsi que débute l'histoire connue de l'Ariège environ 15 000 ans avant J.-C. Avec la Dordogne, le département est le plus riche en grottes ornées du paléolithique supérieur, entre 30 000 et 10 000 ans avant J.-C.

Les grottes de Niaux, de la Vache, à Alliat, de Bédeilhac, se rattachent notamment à cette époque.

Un peu plus tard, soit 8 000 ans avant Jésus-Christ, le thermomètre est remonté de quelques degrés et l'on rentre dans la période de l'azilien, du nom de ce gigantesque ensemble souterrain qui se déploie dans une succession de salles et de galeries, au coeur même du Plantaurel, aujourd'hui sur la commune du Mas-d'Azil. Mais cette grotte a été occupée depuis l'époque moustérienne, le plus ancien ; environ 50 000 ans avant Jésus-Christ.

14 000 ans d'histoire, c'est la période couverte par l'Ariège.

Antiquité

Au début de notre ère. César aurait mis le pied sur le sol gallique vers l'an 58 avant Jésus-Christ. L'Ariège actuelle était alors habitée par divers peuples d'origine ibérique, du moins dans la région du comté de Foix. Les Romains ont laissé de nombreuses traces de leur passage : routes, monuments, grosses tours carrées, restes de camps, monnaies, objets divers...

A partir du IIIe siècle, le christianisme commence à apparaître grâce à Saturnin (plus connu sous le nom de saint Sernin) et à ses disciples. L'évêché du Couserans est créé avec saint Valère ou Valier comme premier titulaire. Le temps passe vite, même lors des premiers siècles de notre ère, et au VIIIe siècle, d'après la légende, saint Lizier aurait défendu par ses prières la capitale Lugdunum Consoronarum contre les Wisigoths et serait parvenu à la sauver. C'est à lui que la ville doit son nom actuel.

Moyen-âge

Mais voici que se profile la haute silhouette de l'empereur à la barbe fleurie, le grand Charlemagne. Nous sommes au VIIIe siècle. Vers 780, bien décidé à en découdre avec les envahisseurs, Charlemagne remonta le cours de l'Ariège et campa dans la petite plaine de Tarascon, dans un lieu que l'on nomme encore aujourd'hui le Pré Lombard ; Charlemagne y aurait livré une glorieuse bataille le 8 septembre.

A la suite d'une apparition miraculeuse, c'est en cet endroit encore que fut construit le sanctuaire de Notre-Dame-de-Sabart, en reconnaissance de la victoire qui affranchit le pays de l'oppression des Sarrasins. Création du Comté de Foix. 1002, date importante entre toutes, est peut-être la plus digne d'être retenue. Cette année-là est rédigé le premier document faisant mention du pays et du château de Foix : c'est la création du comté de Foix.

Les comtes de Foix vont faire du Sabarthès une zone quasiment inviolable comprenant dix-sept châteaux forts et six grottes fortifiées. 1208, deuxième date majeure pour le Languedoc et pour l'histoire du département, et dont les conséquences sont encore vivaces. En janvier, Pierre de Castelnau, légat du pape, est assassiné.

Philippe Auguste, le roi de France, cède aux instances du pape Innocent III et appelle à la croisade contre les hérétiques cathares, laquelle va dégénérer en massacres et en expropriations. Le Nord catholique et pauvre se rue sur le Midi cathare fort riche. Un homme, Simon de Montfort, prend la tête de la croisade contre les Albigeois, et devient férocement célèbre dans tout le Languedoc.

Montsegur le chateau les routes touristiques de ariege guide du tourisme midi pyreneesA partir de 1204, le château de Montségur devient un des hauts lieux, physiques et spirituels, du catharisme. Il va subir quatre sièges dont trois infructueux jusqu'au fatidique mois de mars 1244. Et Montségur tomba. 750 ans plus tard, le fracas de sa chute fait encore trembler le Languedoc. Le 16 mars 1244, plus de 200 Cathares montèrent sur le bûcher, en un lieu que l'on appelle aujourd'hui Le Prat dels Cremats, le Pré des Brûlés.

Pas un ne renonça à ses croyances et l'on rapporte qu'ils se jetèrent volontairement dans les flammes, sans un cri, sans une plainte. Pour commémorer le 750e anniversaire de la chute de ce dernier bastion symbolique du catharisme, une stèle - en fait un énorme bloc de granit de la montagne ariégeoise - a été inaugurée le 16 mars 1994, au pied de la citadelle.

Elle porte ces mots : " En ce lieu, le 16 mars 1244, plus de 200 personnes ont été brûlées. Elles n'avaient pas voulu renier leur foi. " Malgré ces temps troublés, le XIIIe fut aussi une période de reconstruction politique et sociale. Un grand nombre de villages, villes ou bourgs furent érigés en communes avec des chartes très libérales et purent s'adonner à l'agriculture et à l'industrie.

Quelques nouvelles villes appelées bastides furent créées : Saint-Ybars en 1241, Mazères en 1252, La Bastide-de-Sérou en 1256, Le Mas-d'Azil en 1286... Après les orages qui viennent d'assombrir le ciel du comté de Foix, un soleil se lève qui a pour nom Gaston Fébus. Le plus célèbre des comtes de Foix, qui gouverne de 1345 à 1391, va donner un lustre éblouissant à son comté ainsi qu'à celui du Béarn.

C'est ainsi qu'en 1390 il reçoit Charles VI, roi de France, dans son château de Mazères où avaient lieu, régulièrement, de somptueuses fêtes lorsque la guerre laissait quelque répit aux seigneurs et aux chevaliers.

De la Renaissance à la Révolution

Chateau de foix vu de l espinet routes touristiques de ariege guide du tourisme midi pyreneesDes années 1630 datent, sur ordre de Richelieu, la destruction et le démantèlement de presque tous les châteaux et toutes les fortifications de l'Ariège. Terrible décision qui serre le coeur aujourd'hui encore, lorsque le touriste et l'amoureux des vieilles pierres ne contemplent que quelques pans de ruines au lieu d'admirer un superbe et orgueilleux château fort. La politique a parfois des raisons qui indignent la raison...

Et survient 1789. Nourris de la tradition démocratique, les Etats de Foix célèbrent avec enthousiasme l'avènement de la Ire République et celles qui suivront. Une des conséquences importantes de la Révolution fut la division territoriale et administrative du royaume et la création des départements. Un décret de l'Assemblée nationale du 27 décembre 1789 crée le département de l'Ariège, avec Foix pour centre de l'administration, 3 districts et 28 cantons.

De la Révolution au XXIe siècle

Au sein de la nouvelle organisation de la France où Paris devient le centre, les Etats de Foix, jusque-là autonomes et relativement indépendants, se retrouvent dans un département excentré, loin des centres de décision du pays et voués déjà à un isolement néfaste. Le XIXe est le siècle de l'industrialisation ; l'Ariège voit la prolifération et le succès des forges à la catalane - grandes consommatrices de bois et de forêts pour fondre le minerai.

A l'aube du XXIe siècle, où les technologies nouvelles et en particulier celles de communication rapprochent les hommes et permettent d'accélérer les échanges, l'Ariège se dote d'infrastructures routières : tunnel du Puymorens, aménagement de la RN20, tunnel routier de Foix, autoroute l'Ariégeoise et d'accueil d'entreprises aptes à renouveler le territoire départemental (Cap Delta).

Parmi les points faibles, il faut citer un secteur agricole en régression, une population vieillissante, un taux de chômage dans la moyenne française (donc très élevé), et une industrie en perte de vitesse, avec notamment la fermeture du site Péchiney d'aluminium. Heureusement, le département possède d'incontestables atouts : un artisanat traditionnel mais vivace, une vie culturelle et associative en plein essor, une progression spectaculaire du secteur tertiaire, des relations internationales qui se développent puisqu'elles ont doublé de 1980 à 2000, notamment dans le textile et l'habillement, la métallurgie, les minéraux et le papier carton.

Mirepoix bastide medievale la place des couverts routes touristiques de ariege guide du tourisme midi pyreneesMais un des secteurs clés de l'économie ariégeoise est, sans nul doute, celui des loisirs et du tourisme. L'offre culturelle est très diversifiée avec des festivals musicaux : Saint-Lizier, Lavelanet, des fêtes médiévales : Foix, Mazères, des animations, des fêtes locales... Le tourisme de santé et de mise en forme est particulièrement florissant à Ax, Aulus et Ussat-les-Bains.

Tant de richesses, d'espoirs et de forces ne doivent pas péricliter. Les premiers effluves d'un vent nouveau commencent à parfumer l'Ariège. Ce département détient les moyens d'un avenir plus lumineux, maîtrisé par les Ariégeois, s'il accepte le sang neuf venu d'ailleurs. Les différences ne se combattent pas, elles se complètent et s'ajoutent.

De nos jours

Intéressante et originale initiative de l'Agence de Développement Touristique de l'Ariège que sont les Routes du Catharisme et du Moyen Age. Les acteurs touristiques de l'Ariège et du Berguedà (en Catalogne espagnole) se sont associés dans une démarche commune de qualité et de gestion environnementale pour vous faire découvrir leurs régions.

Empruntez les Routes touristiques : de Découverte Economique, celles des Saveurs ou bien alors, celles du Catharisme et Moyen Age afn d'y visiter châteaux, sites touristiques, ateliers, exploitations, usines, musées... Au fil de la route, divertissez-vous en participant aux fêtes, festivals et manifestations qui se succèdent tout au long de la saison...

Offrez-vous une pause détente et gourmande pendant vos vacances en Ariège auprès des nombreux hébergements touristiques et restaurants, tous sélectionnés et engagés en gestion environnementale.

Nos coups de coeur dans l'Ariège

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans l'Ariège avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Midi-Pyrénées tourisme Ariège patrimoine Midi-Pyrénées patrimoine Histoire

Ajouter un commentaire