Route de l’huître du Morbihan (56)

La route de l’huître : entre mer, ria et Golfe du Morbihan

La découverte touristique du Morbihan ne pourrait être satisfaite sans une halte gastronomique sur la route de l'huître...Une expérience inédite, grâce à laquelle vous saurez tout sur cette perle du littoral. Elle vous emmène dans les parcs à huîtres pour une balade aussi enrichissante que gourmande.

« Pourquoi les huîtres sont-elles laiteuses ? » « Comment est-ce que les étoiles de mer les mangent-elles ? ». Après votre escapade sur ce parcours touristique, l'huitre n'aura plus aucun secret pour vous... Après l’effort, le réconfort, au fil de ce circuit l’heure de la dégustation des huîtres a sonné. Avec un verre de vin blanc, du pain et du beurre, le plaisir est total.

Depuis quelques années, ostréiculteurs, restaurateurs et communes du Morbihan et surtout de la presqu’île de Rhuys et de la rivière de Penerf se sont associés pour organiser un éventail d’activités liées à la découverte de l’huître et de l’ostréiculture.

Au programme, des visites d’exploitations et bien sûr… des explications et des dégustations ! Les visites sont assurées du 15 juin au 15 septembre par un guide professionel, l’ostréiculteur, dans la plupart des cas, également présent. Ils vous emmènent sur les chantiers et/ou dans les parcs. Il est recommandé de se munir de bottes !.

Avec courage et humilité, des femmes et des hommes ont su comprendre les huitres, les écouter et les apprivoiser pour faire de la conchyliculture une des activités du Morbihan. Partez sur cette route touristique à leur découverte : visites, dégustations…

Sur place, les professionnels vous accueillent et vous informent sur leur activité et leur savoir faire. Envie d’une dégustation sur la route touristique ? Ils se feront un plaisir de vous servir. 

Des visites ostréicoles sont également organisées d’avril à septembre par l'Office de Tourisme de la Presqu'île de Rhuys en collaboration avec des partenaires. Nous en avons cités quelques un dans cette page, nous nous excusons pour les autres.

La Route touristique de l’huître du Morbihan en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Avant de commencer votre parcours qui partira de la Commune d'Arzon, un peu d'histoire... Apparue au milieu du XIXe siècle dans le golfe du Morbihan, l’ostréiculture est aujourd’hui l’activité conchylicole la plus importante, devant l’élevage des palourdes et des moules.

L’ostréiculture apparaît en rivière de Pénerf et sur la Presqu’île de Rhuys à partir de 1860, à la suite des expérimentations du naturaliste Victor Costes en baie de Saint-Brieuc. La double façade maritime de la Presqu’île de Rhuys offre alors à cette nouvelle production marine une terre d’élection pour l’huître plate, la seule espèce élevée en Bretagne jusqu’en 1920. Une mortalité fulgurante puis une parasitose auront raison de l’élevage de la plate sur l’estran.

Elle ne disparaît pas complètement mais sa production reste aujourd’hui assez confidentielle, essentiellement en baie de Quiberon. L’huître creuse assure donc désormais la postérité de l’ostréiculture. Après une tentative d’huîtres creuses portugaises, celles venues du Pacifique s’accommoderont parfaitement aux côtes françaises. La Presqu’île de Rhuys suit le mouvement, l’ostréiculture se développe.

Parc a huitres la route de l huitre du morbihan routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneLa Presqu’île de Rhuys, un des principaux bassins de Bretagne sud, accueille plus d’une soixantaine d’exploitations produisant plus de trois mille tonnes chaque année. Les installations nécessaires à l’élevage de l’huître creuse constituent aujourd’hui un important patrimoine ostréicole que le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan s’ingénie à valoriser et à protéger.

Plus d’une soixantaine d’ostréiculteurs élèvent leurs huîtres sur les côtes du littoral de la presqu’île de rhuys. Si les méthodes de captage et d’élevage varient d’une exploitation à l’autre, un dénominateur commun rassemble ces conchyliculteurs : la passion de leur métier et l’exigence de qualité.

Dans le Golfe du morbihan, principal bassin de production de Bretagne Sud, accueille plus d'une soixantaine d'exploitations. Entourant la Presqu’île de Rhuys, les deux versants maritimes de la langue de terre (Golfe du Morbihan et Océan Atlantique) offrent de multiples sites adaptés à l’ostréiculture. L'ostréiculture est une des activités essentielles du golfe du Morbihan avec, chaque année, plus de 10 000 tonnes d'huîtres produites.

Les coquillages sont peu salés et bien charnus. Certains sont partisans de les gober, s'autres préfèrent les croquer. Le plaisir suscité par cette expérience unique en Bretagne met tout le monde d’accord. Prenez le temps pour vos prochaines vacances ou simplement lors d'un week-end d’arpenter le littoral du Golfe du Morbihan et de la Presqu’île de Rhuys et de vous arrêter devant les tables parfaitement alignées où sommeillent les mollusques marins.

Le décor, rythmé par le balancement des marées, dégage une belle sérénité… Le temps de la dégustation devient alors celui de l’échange avec les éleveurs. Chacun à son parcours, sa philosophie du métier, devenu style de vie. Ostréiculteurs de Saint-Armel, Sarzeau, Arzon ou du Tour-du-Parc, de la Ria d'Etel, côté golfe ou côté océan, tous ont à cœur de défendre, dans la diversité, leur terroir et leur tradition.

Arzon (km 0)

A Arzon, l’histoire de la Presqu’île de Rhuys se raconte à travers les différents styles architecturaux : maisons de capitaine, maisons de pêcheurs aux volets multicolores, villas de la bourgeoisie du XIXe venue profiter des premiers bains de mer. Sortez des sentiers battus menant au Port du Crouesty et à Port Navalo pour découvrir d’authentiques hameaux, loin de l’effervescence estivale. Perdez-vous dans les dédales de ces villages. Descendez vers l’anse de Kerners ou recueillez-vous à la Chapelle Saint Nicolas. 

La route de l huitre du morbihan etal routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneSitué à l’entrée du Golfe du Morbihan, la commune d’Arzon bénéficie d’une place de choix pour assister au spectacle des marées. La force du courant marin qui s’engouffre dans le Golfe peut atteindre les 9 noeuds ce qui en fait le deuxième courant le plus fort d’Europe. Assistez au spectacle des marées depuis la promenade de Port Navalo. Et pourquoi ne pas simplement vous laisser « hâler » sur la plage du Fogeo.

Quittez Arzon vers Saint Gildas de rhuys par la D780 et la D198 Saint Gildas de rhuys. Le dimanche matin le petit bourg de Saint-Gildas-de-Rhuys s’agite au rythme du marché hebdomadaire avec de nombreux Ostréiculteurs qui prend place au pied de l’abbatiale. L’occasion de s’éclipser de la foule le temps d’une visite dans cet imposant édifice parfaitement reconstruit après les ravages causés par les Vikings. 

Un peu plus loin, vous trouvez Port Aux Moines qui couve une flottille de bateaux gildasiens et ouvre ses bras sur la façade Atlantique. Ici débute un sentier côtier qui mène au sommet que l’on nomme la pointe du Grand Mont, panorama imprenable depuis le point culminant de la Presqu’île de Rhuys.

Après vos visites, direction Sarzeau en suivant la D198. Avant d'arriver à Sarzeau, tourner à gauche vers Bréhuidic via la D780 (16 km). À Bréhuidic sur la commune de Sarzeau, on porte des cuissardes ostréicoles depuis plusieurs générations. L’endroit est véritablement magique, d’un calme impassible, tout juste perturbé par les cris de mouettes peu farouches.

Depuis maintenant 18 ans, Marion Eudé exploite un parc d’élevage de neuf hectares à Bréhuidic. L’été, Marion y organise des visites ostréicoles pour faire connaître l’élevage des coquillages, un monde passionnant et fragile. Marion Eudé, vous accueille pour une initiation au métier ostréicole, une approche de la pêche à la palourde et la découverte de la culture des huîtres.

Prenez le temps d'une pose et venez découvrir en famille ou entre amis, le métier ostréicole à Brehuidic. Contact : Marion Eudé - 22 Pen Bréhuidic 56370 SARZEAU - Tél : 02 97 26 88 03.

Profitez du spectacle en prenant la route du Golfe vers Sarzeau, puis suivez la direction de Le tour du Parc via la D324 (34 km). En chemin, nous vous conseillons de visiter le château de Suscinio.

Pencadénic dans la commune du Tour-du-Parc va devenir la capitale régionale de l’huître. Un projet de Maison de l’huître, qui date de 1998, a été validé jeudi soir par Golfe du Morbihan Vannes Agglomération (GMVA). La petite commune morbihannaise a la plus grosse concentration d’ostréiculteurs du Morbihan avec 35 professionnels installés.

Parc a huitres la route de l huitre du morbihan etal routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneA l’embouchure de la rivière de Pénerf, Le-Tour-du-Parc offre une vaste zone maritime faite d’étiers, de lagunes, de marais et de prés-salés. Ce périmètre humide est alimenté d’un côté en eau douce par les rivières, et de l’autre, en eau salée par l’océan qui y pénètre au rythme des marées et de leur coefficient. Ce brassage naturellement dosé crée des conditions idéales pour l’élevage d’une huître subtilement iodée.

En suivant le célèbre GR34®, on découvre cet époustouflant paysage façonné par la nature pour les Hommes. Face à Le-Tour-du-Parc, vous trouverez Pénerf. Les ostréiculteurs de ce secteur ont pris l'initiative de crée leur propre route de l'huitre.

A Pénerf, les premiers parcs ostréicoles apparaissent en 1858. Destinés à stocker les huîtres sauvages, ce sont les plus anciens du Morbihan.
Aujourd’hui, 53 entreprises sont disséminées sur 235 hectares autour des sites de Pénerf, Saint-Guérin, Pentès, Port-Groix, Pen Cadénic et Banastère.

De nos jours la rivière de Pénerf est devenu un haut lieu de l'ostréiculture et une étape importante de la Route de l'Huître. La richesse et le renouvellement constant des eaux de Pénerf et Pen Cadénic, sur la rive opposée de la rivière de Pénerf, font de cette huître un authentique "cru"- appelée aussi "Pénerfine".

Elle est charnue et bien ferme avec un coquillage brun et une nacre très blanche, développant des arômes iodés aux senteurs d'algues et une saveur incomparable.

Continuez votre périple gourmand vers Saint-Armel via la D195 et la D199 (43 km). Au Nord, le magnifique Golfe du Morbihan, en apparence flegmatique, est particulièrement animé par le flot et le jusant. À chaque marée montante, « la petite mer » reçoit avec énergie 400 000 millions m3 d’eau salée, et enrichit ainsi en planctons l’estran, les vastes vasières et les marais.

À marée basse, elle découvre jusqu’à Saint-Armel, ses champs maritimes entretenus avec soin par les ostréiculteurs. Il faut les voir partir à marée basse tourner et retourner leurs poches ou ratisser le sol inlassablement. Vous y trouverez Christophe LE GAL, ostréiculteur dans les marais de Lasné, sur la Commune de Saint – Armel. Il exploite un chantier sur 10 ha dans le marais depuis 1995.

Eleveur – producteur, il produit des « Fines de claires », issues de captages en provenance de la Rochelle. Le chantier accueille sur réservation,  propose des visites guidées , des dégustations, et assure également la vente directe à emporter. Contact et infos pour la visite de l’exploitation, tel : 06.82.18.34.36 - Marais de Lasné 56450 Saint-Armel.

Prochaine étape de cette route de l'huître dans le Morbihan sera Séné via la D780 (59 km). Nous vous conseillons une promenade dans la réserve du Marais de Séné. Après cette visite iodée, une dégustation s’impose, les pieds dans l’eau, avec une vue imprenable sur le Golfe au Morbihan. Puis dirigez-vous vers la Belle d’Ilur. Posé comme une perle au bord du Golfe du Morbihan, La Belle d’Ilur est un élevage ostréicole pas comme les autres.

A quelques kilomètres de Vannes, la Belle d’Ilur propose une visite exceptionnelle de son parc ostréicole. Bordant le golfe du Morbihan, cet élevage d’huîtres a « du caractère » charentais qui coule dans ses coquilles, car les huîtres naissent et se reproduisent à Fourras, dans les eaux du Pertuis…

Pour les épicuriens, l’établissement propose des formules plaisir, avec une douzaine d’huitres accompagnée d’un verre de vin blanc ainsi que des assiettes de fruits de mer ou des rillettes marines, produites par l’armement des bateaux de Lorient. Contact Nolwenn Réhault - Route du Badel 56860 Séné - 06 37 29 86 20.

Poursuivez vers Vannes via la D199 (64 km), Stationner votre véhicule sur le port et prenez le temps de visiter la cité classé "Viille d'art et d'histoire. Après vos visites de la cité médiévale, suivez la direction d'Arradon par la D101 (72 km) pour de nouvelles visites ostréicoles. 

Parc a huitres la route de l huitre du morbihan les routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneCommencer par rendre visite à Yvonnick Jégat, il vous accueille sur son chantier pour des visites guidées et dégustations. Groupes sur réservation uniquement. Passionné par son métier, Yvonnick Jégat a été primé au salon de l'agriculture, médaille d'Argent pour ses huitres creuses et médaille d'Or pour ses huitres Belons (huitres plates).

L’entreprise a également été certifiée parmi les 7 premiers bénéficiaires du certificat " Valeurs Parc Naturel Régional ". Contact : Yvonnick Jégat - 18 allée de la Pointe - 56610 Arradon - Réservation au 02 97 44 02 45

Autre visite possible à Arradon, le chantier le Berrigaud. Visite et dégustation possible sur réservation uniquement. Contact : chantier le Berrigaud - Pen er Men 56610 Arradon - Tél. : 02 97 44 74 47 6 Site web.

Suivez la direction de Larmor-Baden via la D316 (81 km) où la famille Crénéguy ostréiculteurs depuis 1935, vous propose une petite pause gustative Chez Lucien avec une vue imprenable sur le Golfe du Morbihan tout en savourant des huîtres plates et creuses. Ouvert toute l'année, les samedis et dimanches, de 11h à 15h et de 18h à 21h. Contact : Rue de Pen Lannic 56870 Larmor-Baden - Tél. : 02 97 57 16 48 - Site web.

Continuez votre escapade gourmande vers à Baden via la D316 (86 km) où vous trouverez deux ostréiculteurs associés. Loïc Bouedo et Jérôme Ravet, exercent sur la commune de Baden. Ils accueillent le public sur leur chantier ostréicole, tous les jours en saison et proposent : Accueil et visite du chantier, dégustation et vente de produits. Accueil sur réservation pour les groupes. Contact : Loïc Bouedo et Jérôme Ravet - 13, chemin du resto 56870 Baden - Tél. : 02 97 57 03 68.

Puis, direction Bono par la D101 (90 km), traverser Crach (102 km) pour un lieu pas comme les autres dans un site exceptionnel ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les huîtres, sans jamais osez le demander...  vous attend chez les Huîtres Henry produites en Baie de Quiberon. Sur place vous serez accueillis par Renan HENRY et son épouse Katia. L’accueil du public se fait sur leur site du Luffang à Crac’h.

Outre le magasin de vente au détail en viviers d’huîtres Creuses et Plates, de moules, coquillages et crustacés, vous pourrez être informés de l’histoire des Huîtres Henry 5ème génération du coté paternel et 3ème génération du coté maternel. De nombreuses photos illustrent les différentes étapes de la production à la commercialisation de “La Belle de Quiberon” et de “La Belle de Cancale”. Un espace réservé aux visiteurs surplombe les viviers.

A l’issue de la visite, pour celles et ceux qui le souhaitent, quatre espaces dégustations sont disponibles. Vous pourrez déguster huîtres et coquillages soit au dessus des viviers, soit au bord de l’eau ou sur le ponton terrasse ou encore dans notre grande salle de plus de 200 places. Pour avoir un plateau de fruits de mer sortant des viviers, il faudra le réserver pour bénéficier ainsi de la plus grande fraicheur digne des “Huîtres Henry”. Contact : Huîtres Henry - 31 Le Luffang 56950 Crach - Tél. : 02 97 56 32 20 - Site web.

Descendez sur Saint-Philibert via la D28 (107 km). A Saint-Philibert, en Baie de Quiberon, la Perle de Quehan-Maison Quintin élève des huîtres naturelles, dans la pure tradition ostréicole bretonne. C’est dans un cadre authentique aux senteurs d’embruns et d’air iodé, que la famille Quintina posé ses casiers ostréicoles depuis 3 générations. Dans ce petit paradis, abrité par l’anse de Quéhan, elle élève avec passion des « perles » aux saveurs bretonnes.

Un très joli détour gustatif, pour découvrir le métier d’ostréiculteur et savourer, en saison, les Belon, Pompadour et autres plateaux de fruits de mer. C’est aussi, un petit restaurant de fruits de mer, offrant une vue enchanteresse sur la baie de Quiberon. Le regard plongé vers l’horizon

Plus qu’une simple exploitation, la Perle de Quéhan-Maison Quintin est une adresse secrète et estivale, à quelques embruns des plages de la Trinité-sur-Mer. Contact : 7 Route de Quehan, 56470 Saint-Philibert - Informations – réservations : 02.97.55.01.94 - Site web.

Berceau de l’huître plate, captée en rivière d’Auray à partir de la fin du 19ème siècle, haut-lieu de production conchylicole suivez la direction de Locmariaquer par la D781 (114 km) où les hommes et la nature, y vivent au rythme des marées. C’est là, à  Locmariaquer, précisément, que Sandrine et Eric LE GROS, ostréiculteurs, se sont installés.

Dans leurs parcs, les huîtres sont élevées à même le sol ou sur des tables, dans le respect de l’art et la tradition ostréicole locale. Sandrine et Eric accueille le public sur leur chantier. Au programme : il y a visite guidée, avec récit de toute l’histoire d’un métier, et d’une passion, et il y a aussi dégustation et vente de produits. Ils  proposent aux gastronomes une palette infinie de saveurs, de plaisirs délicats et de réelles émotions gustatives.

Contact : LE GROS Eric et Sandrine - Coët Er Roué 56740 Locmariaquer - 06 08 42 07 75 ou au 02.97.57.43.68.

Visites sites ostreicoles a damgan la route de l huitre du morbihan routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneProchaine étape de la route de l'huitre : l'Anse du Pô en suivant la direction de Carnac (126 km). Ancien petit port, l’Anse du Pô offre des paysages à vous couper le souffle. Nichée entre la Baie de Quiberon et le Golfe du Morbihan, Carnac est l’un des premiers sites dédié à la conchyliculture. Le Pô abrite depuis 1880 de nombreux chantiers ostréicoles. Des générations de producteurs se relaient pour cultiver les huîtres au goût inimitable.

Aujourd’hui, une trentaine de producteurs d’huîtres creuses et plates se répartissent le long de l’Anse du Pô et de la rivière de Crac’h. Sur l'estran ils travaillent une partie des 180 hectares de parcs dans l'anse du Pô. La baie de Quiberon est la plus grande surface d'élevage en eaux profondes avec plus de 2500 hectares de parcs.

Anse du Pô, vous pouvez visiter le chantier ostréicole Tibidy. Depuis 1937, la famille Jenot élève ses huîtres en Baie de Quiberon. Idéalement situé entre Carnac et Plouharnel, le chantier ostréicole Tibidy vous propose la vente directe d'huîtres, coquillages et crustacés. Le chantier Tibidy vous propose également des visites guidées chaque mercredi à 17h à la découverte de l'ostréiculture pendant l'été.

Contact : chantier Tibidy - 171 Rue du Po, 56340 Carnac - Tél. :02 97 52 08 15 - Site web

Toujours à l'Anse du Pô, un autre chantier ostréicole vous ouvre ses portes : Les Huîtres Cochennec vous propose la vente d'huîtres et    coquillages de la baie de Quiberon, avec dégustation sur place. Contact : Chemin du Gourec - 56340 Carnac - Tél : 06 19 78 67 89 - Site web

Pour finir cette route des huîtres du Morbihan, suivez la direction de la Ria Etel.  Dans le cadre magique de la Ria d'Etel, un avant-goût du paradis vous attend !... Direction Locoal-Mendon par la D119 (143 km). Situé dans la partie amont de la Ria d’Etel, Listrec, le lieu bien nommé (An Istreg en breton signifie le pays de l’huître) se cache dans les méandres d’un bras de mer qui se protège des développements à tout vu.

Dégustation dans un chantier ostréicole tenu par 2 frères qui vous présentent leurs produits du terroir de la mer, dont leur production d'huîtres ; vous pourrez déguster des plateaux de fruits de mer suivis de desserts maison, en toute simplicité et les pieds dans l'eau.  Les établissements Yvon vous accueillent dans ce cadre préservé pour vous présenter avec passion l’ostréiculture qui y est pratiquée depuis 4 générations.

Contact : Les établissements Yvon - Le Listrec 56550 Locoal-Mendon - Tél : 02 97 24 63 25;

Fin de ce circuit touristique de la route des huîtres du Morbihan.

Carnet pratique de la Route touristique de la route de l’huître

Les incontournables de cette route touristique

Visites et dégustion

La compagnie maritime Le Passeur des Iles propose des liaisons régulières dans le golfe du Morbihan, au départ de Port-Navalo. Cette année, une nouveauté a été lancée, « la route de l'huître ».

Tous les mercredis et jeudis de juillet et août, au rythme des marées, « la Passagère » emmène les visiteurs pour une balade jusqu'au chantier ostréicole d'Ivan Selo dans l'anse de Toulverne à Baden. Le bateau emmène ses passagers directement au chantier. Une dégustation d'huîtres ou de moules frites est proposée sur place.

Le départ se fait de Port-Navalo à 11 h 45 au chantier ostréicole et le retour vers 14 h. Deux tarifs sont pratiqués : 18 EUR pour la balade et la dégustation d'huîtres et 23,50 EUR pour la balade et les moules frites. « La Passagère » peut accueillir jusqu'à 40 personnes à son bord. Une nouvelle balade sera proposée en septembre également. 

La réservation est fortement conseillée l'été. Une billetterie est disponible à Port-Navalo avec Véronique à l'accueil ou dans les différents bureaux touristiques de la presqu'île de Rhuys. Site Internet : www.passeurdesiles.com Tél. 02.97.49.42.53 ou 06.22.01.67.72.

Randonnées

Gastronomie

  • Les Bars  à huîtres

Situés à proximité des sites de production, les bars à huîtres proposent à toute heure des dégustations dans une ambiance simple et chaleureuse.

  1. Le Café pêcheur. 26 Rue du Port. Pénerf. Damgan. 02 97 41 10 38
  2. Le Bistrot de la mer. 17 Rue du Port, Pénerf. Damgan. 02 97 41 00 97
  3. Le Boucanier. 3, Rue du Général de Gaulle. Port-Navalo. 02 97 53 89 22
  4. Le Moulin à Café. Centre Bourg. Saint-Armel. 02 97 26 41 43
  5. La Transat. 8, Rue des Cabestans. Arzon. 02 97 53 86 76

Plus d'information

Office de Tourisme - BP 47 - 56640 - ARZON - Tel : +33(0)2 97 53 69 69
Fax : +33(0)2 97 53 76 10 - Mail : tourisme@rhuys.com - Site web

Le golfe du Morbihan tourisme : site web

Carnac office de tourisme : site web

ADMAD-Penerf : information sur le circuit de la route de l'huître

En savoir plus :

Carnet d'adresse, histoire, dégustation, plan de la route de l'huître :à télécharger : Route de l'huître dans le MorbihanRoute de l'huître dans le Morbihan (7.52 Mo)

Pour vous rendre sur La Route touristique de la route de l’huître

Arzon

Ciel dégagé 18 °C

Ciel dégagé

  • Min: 16 °C
  • Max: 19 °C
  • Vent: 4 kmh ?°

Le saviez-vous

LA FÉCONDATION DE L’HUÎTRE...

L’incroyable parcours de l’huître commence par une caractéristique biologique assez rare. Ce cher mollusque a la particularité d’être hermaphrodite : il change de sexe après chaque émission de semence.

L’huître sécrète alors un lait porteur de gamètes mâles ou femelles qui sera expulsé dans l’eau en juillet-août pour la fé- condation.

Raison pour laquelle les huîtres naturelles (les nontriploïdes*) sont généralement laiteuses en été.

* une huître triploïde est une huître stérile, née en écloseries et non en milieu naturel. Du fait de sa stérilité, elle est non-laiteuse.

Nos coups de coeur sur la Route touristique de la route de l’huître

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Morbihan

Préparez vos vacances dans le Morbihan avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans le Morbihan avec nos partenaires

  • Sortie vieux gréement à Groix (Bretagne-56)

    Bro warok sortie en mer routes touristique du morbihan guide du tourisme de bretagne

    Venez naviguer sur un vieux gréement au départ de Port Louis dans le Morbihan en région Bretagne !  Il n’est pas nécessaire de savoir naviguer , des équipages de professionnels vous feront découvrir et aimer la navigation à voile tout en participant aux manœuvres. Si vous le souhaitez, vous participerez aux manœuvres de voile. Prise de mouillage ou accostage. Baignade, promenade sur l’île ou farniente sur le pont. A chacun son rythme. Équipez vous en fonction de la météo.

    60,00€ TTC

    Indisponible

    Détails

Commentaires (1)

berthomé
  • 1. berthomé | 14/08/2019
« L’ HUITRE »

Toute biscornue elle attendait dans l’assiette

Mon regard se dirigea ainsi à la quête

De ce coquillage à priori bien étrange

Qui de par sa forme spécifique me dérange

Néanmoins, avec l’appétit qui me dévore…

Cela déclenche en moi une prise de corps

Je la manipule avec beaucoup d’attention

Car, sa carcasse dure comme du béton

Contraste avec sa belle et tendre chair

Que je déguste instinctivement en un éclair

Aussitôt, j’en prends donc une autre

Et puis je ne compte plus les autres…

Alors, une satisfaction totale m’envahit

Et à son créateur, je lui dis mille fois merci !

Robert Berthomé

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/04/2018