Les routes touristiques en France

Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent O’Toole (Eu-76)

La Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent à Eu

À la frontière de la Seine-Maritime et de la Somme, Eu fait partie des étapes incontournables le long de la Côte d’Albâtre. Ville où se marièrent Guillaume le Conquérant et Mathilde de Flandres, Eu a accueilli au fil des siècles de grands personnages. Laurent O’Toole, archevêque de Dublin, venu plaider la cause de son peuple auprès d’Henri II, y rendit son dernier soupir. Jeanne d’Arc y passa une nuit… Au XVIème siècle, Henri de Guise et Catherine de Clèves firent construire le Château d’Eu. Anne Marie Louise d’Orléans, dite La Grande Mademoiselle, s’y installa. Devenu résidence royale sous Louis-Philippe, Roi des Français, c’est dans ce même château que la Reine Victoria signa l’Entente cordiale entre l’Angleterre et la France.

La ville normande, occupée dès l’époque gallo-romaine, a été au cœur de l’histoire du duché jusqu’à devenir une résidence royale au XIXe siècle. À Eu, l’histoire de la ville se raconte aussi à travers sa collégiale Notre-Dame et Saint-Laurent O'TooleLa Collégiale rayonne au chœur de la ville de Eu, face au magnifique Château de la Famille d’Orléans. C’est un chef d’œuvre de l’architecture gothique des XIIe et XIIIe siècle qui témoigne du riche passé normand.

Découvrez la Collégiale Notre-Dame et Saint-Laurent O’Toole. Descendez dans sa crypte du XIIe siècle qui abrite les gisant de la famille d’Artois et le tombeau le plus ancien de France, celui de Saint-Laurent O’Toole, archevêque de Dublin qui mourut en 1180 à Eu et qui y fut canonisé. Dans le transept, vous pourrez observer le reliquaire d’argent dans lequel le crâne de l’archevêque est contenu. 

Pour vous y rendre à partir de Paris (224 km) prendre l'A13 (E5) – Sortie N°22 direction Amiens – Calais puis A28 (E402)– Sortie N°5 Blangy sur Bresle. Prendre direction Gamaches – le Tréport. Depuis Amiens (87 km), suivre A16- sortie N°2 Abbeville Est – Le Tréport, puis prendre la D 925 Direction Eu – Le Tréport.

Préparer votre visite touristique à la Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent à Eu

Comme héritière de l’antique Augusta Ambianorum, dont les vestiges se trouvent à quelques kilomètres de là sous les couverts du bois l’Abbé, Eu est sans doute l’une des villes les plus anciennes de NormandieLe nom de la cité est attesté sous les formes Auvae au IXe siècle, Auga en 925 et 927, enfin Aucum au XIIe siècle. Située sur la frontière avec les possessions de Charles III le Simple, à la suite du traité de Saint-Clair-sur-Epte (911), Eu est transformée par Rollon, seigneur viking, en ville de garnison en 925Rollon envoya la même année un milliers d'hommes depuis Rouen, ils s’avancèrent jusqu'à Amiens mais sont repoussés par le comte Herbert jusqu'à Eu. Les Francs prennent le château d'Eu (castrum Auga) et massacrent les derniers assiégés sur une ile fluviale voisine où ils s'étaient réfugiésUne pierre marque l'emplacement supposé de la bataille de 925 entre Herbert et les vikings

Eu collegiale notre dame et saint laurent o toole routes touristiques de seine maritime guide du tourisme de haute normandieEn 927 Herbert revient en allié accompagné de Charles III le Simple afin de renégocier l'alliance avec Rollon. En peu de temps la ville se relève de ses ruines et son port se développe fortement en commerçant avec la ScandinavieEn 996, le comté d'Eu est créé par Richard, petit-fils de Rollon, dans le but de protéger la NormandieGuillaume Ier, comte d'Hiémois reçoit le comté d'Eu de son frère Richard II, il fonde en 1002 la collégiale Sainte-Marie dans la ville d'Eu, desservie par des clercs séculiers. Ces clercs, qui ne vivent pas en cénobites s'occupent chacun une maison mise à leur disposition, se réunissent seul. En 1119, Henri Ier, né vers 1075 et mort le 12 juillet 1140 à l'abbaye d'Eu, fut comte d'Eu dans le duché de Normandie et lord d'Hastings dans le royaume d'Angleterre, consent au changement de chanoines séculiers en réguliers de Saint-Victor, de l'ordre de Saint Augustin. La collégiale Sainte-Marie devient donc abbaye.

En 1120, la construction de l'abbaye est achevée. En 1161, la confraternité est établie entre l'abbaye d'Eu et l'abbaye du Tréport. Si quelque religieux de l'une et l'autre communauté est en désaccord avec son abbé, il pourra se retirer dans l'autre abbaye, jusqu’à ce que le tout soit apaiséEn 1180, Laurent O’Toole, archevêque de Dublin et légat du pape, tente de rencontrer Henri II Plantagenetroi d'Angleterre et duc de Normandie à Rouen, pour défendre son paysIl tombe malade et est recueilli par les chanoines de l’abbaye d’Eu où il meurt  le 14 novembre. Il sera inhumé dans l’église abbatiale du monastère du XIe siècle rattaché à l’Abbaye Saint-Victor de Paris. Il est béatifié en 1186 et canonisé en 1225.

Afin d’accueillir les nombreux pèlerins venant rendre un culte aux reliques de Saint-Laurent O’Toole, l’église abbatiale est transformée de 1186 à 1240 en style gothique et devient une collégiale dédiée à l’ancien archevêque de Dublin. Les différents bâtiments de l'abbaye seront achevés en 1230Après les prémices de la guerre de Cent Ans entre 1340 et 1342, la ville d'Eu subit de nombreuses attaques anglaises et flamandes, elle est même incendiée en 1342. L'église subit les incendies de 1426 et 1475 qui touchent la cité d'Eu. En 1625, les Capucins sont admis à établir un couvent de leur ordre, au quartier de Saint-Pierre et à se servir de l'église paroissiale de Saint-Pierre. En 1632, l'abbaye s'unit à la congrégation de France.

Le 13 février 1790, l'assemblée constituante prononce l'abolition des vœux monastiques et la suppression des congrégations religieuses. Ses bâtiments sont détruits. Le terrain de l'abbaye est acheté par le château. Seule reste aujourd'hui son église. Deux épitaphes de frères sont scellées dans le mur de l'église contre lequel ils furent inhumés. C'est aujourd'hui l'église paroissiale Saint-Laurent. Elle a été restaurée et embellie par Louis-Philippe.

Forte de son histoire, la Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent O’Toole, est un édifice de style ogival, élevé sur un plan en forme de croix latine, avec une nef principale, à laquelle sont accolés deux collatéraux. Le chœur, orienté à l'est, est cantonné par un transept et sept chapelles rayonnantesL'accès s'effectue par la façade occidentale ainsi qu'un porche sur le côté sud. On y remarque surtout le portail principal, composé de trois portes, dont celle du milieu a une belle voussure soutenue par des colonnes de marbre Le chœur est soutenu par une armature de contreforts à trois étages, ornés de balustrades, de clochetons et de pinacles sculptés du plus gracieux effet. Les fenêtres sont du gothique flamboyant, sauf la grande rosace du portail Nord qui est du XIIe siècle. La voûte de la nef a été reconstruite en 1839. Le clocher et sa flèche, tous les deux polygonales, se situent à la croisée du transept.

Eu collegiale notre dame et saint laurent le banc d uvre routes touristiques de seine maritime guide touristique de la haute normandieA l'Intérieur de la Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent, lnef, élevée au XIIIe siècle, se prolonge en onze travées à triple élévation. L'édifice renferme un grand nombre d'œuvres. Dans la chapelle de la Vierge, on conserve une vierge en bois qui passe pour avoir été le « chef-d’œuvre » de l’un des Anguier. Les autres chapelles contiennent une foule d’œuvres d’art et notamment de tombeaux, en partie anciens, en partie reconstitués sous le règne de Louis-Philippe. Les amateurs pourront ainsi découvrir une crypte de la fin du XIIe siècle abritant les les tombeaux (gisants), ornés de sculptures des comtes d'Eu et Laurent O’Toole, archevêque de Dublin. La crypte, véritable église souterraine, longue de 31 m et large de 6,5 m est à vaisseau unique, avec cinq travées rectangulaires et une travée absidiale à sept pans. Elle s'étend sous le chœur et les deux dernières travées de la nef. Qualifiée par l'Abbé Cochet de Saint-Denis de la Normandie.

Depuis la nuit des temps, il est d’usage pour les personnages les plus puissants de se faire inhumer sous des monuments destinés à rappeler à la postérité leur grandeur passée : tumulus néolithiques ou protohistoriques, pyramides égyptiennes, mausolées gréco-romains… En Gaule, les sépultures deviennent plus discrètes après les premiers raids germaniques, vers la fin du IIIe siècle apr. J.-C., et l’avènement du christianisme marque le début d’une ère de relative " humilité " post mortem. Autour de l’an mille, les membres de la haute noblesse trouvent généralement le repos éternel dans un établissement religieux.

Dans la crypte de la Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent se trouve donc : Laurent O’Toole en descendant l'escalier, à gauche. Le duc d'Aumale (1704-1708) et Louis-Auguste de Bourbon, prince souverain de Dombes (1700-1755), tous deux fils de Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine, lui-même fils de Louis XIV et de Madame de Montespan : au centre de la crypte. A gauche, les hommes : Charles d'Artois († 1472), Philippe d'Artois († 1397), son fils Philippe d'Artois († 1397 en bas âge), Jean d'Artois († 1387), fils de Robert III d'Artois, et son fils Charles d'Artois († 1368 en bas âge). A droite, les femmes : Isabelle de Melun († 1389)19, Isabelle d'Artois († 1379)20, Jeanne de Saveuse († 1448)21, Hélène de Melun († 1472)22.

La Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent abrite également une mise au tombeau du XVIe siècle. Cette sculpture polychrome monumentale est l'une des plus belles de Normandie et représente l'ensevelissement du Christ au cœur d'une chapelle richement sculptée. Le banc d'œuvre, ouvrage de menuiserie de 1731. Réalisé par Adrien Le Jeune d'Abbeville, il représente un dais ovale soutenu par deux cariatides et orné de lambrequins dont les oves comportaient jadis des fleurs de lys sculptées. Ce meuble est surmonté de la statue de la religion sous laquelle pointent des canons évoquant l'un des donateurs, Louis Auguste de Bourbon, grand maître de l'Artillerie, duc du Maine et comte d'Eu de 1693 à 1736, qui avait offert le bois nécessaire à sa confection.

Des Stalles XVIIe-XVIIIe, une Chaire de 1752 par le menuisier Grimpel, des sculptures du XIVe et du XVe siècle, des Sculptures en bois XVIIe de saint François de Paule et saint François d'Assise, de part et d'autre du chœur, un Bas-relief de Nicolas de Melleville, ancien maire d’Eu, mort en 1504, représentant une piéta ou encore notamment  un grand orgue du début du XVIIe siècle.

Difficile de ne pas admirer aussi les vitraux de la première moitié du XIXe siècle. L'église est ornée de vitraux dont l'exécution, par l'atelier de peinture sur verre de la manufacture de Sèvres, se déroula de 1833 à 1847. Le programme iconographique élaboré avec l'accord du roi Louis-Philippe fit intervenir de nombreux artistes (Aimé ChenavardAchille DéveriaDelacroix, Feuchères, Wattier, Ziegler). La grande verrière occidentale comporte un grand nombre de panneaux dont les cartons sont de Wattier et de Ziegler. Les verrières des bas-côtés représentent saint Jean l’Évangéliste et sainte Victoire (cartons d'après des dessins de Delacroix), sainte Adélaïde et saint Ferdinand (cartons de Déveria).

Au pied de la Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent O’Toole sur la place Isabelle d’Orléans et Bragance, allez visitez le Château-Musée Louis Philippe, déambulez dans son parc à la française. Le centre historique d'Eu mérite que l'on s'y attarde un peu, empruntez le circuit du patrimoine pour découvrir les rues et maisons anciennes de la ville, la Chapelle des Jésuites abritant les cénotaphes de Catherine de Clèves et Henri de Guise, l’Hôtel-Dieu et son jardin ou encore le théâtre du XIXe siècle. A ces lieux s’ajoutent quelques personnages célèbres à l’image de Rollon le viking, Guillaume le conquérant, les frères Anguier, la Grande Mademoiselle, le roi Louis-Philippe, l’architecte Viollet-le-Duc ou encore la Comtesse de Paris qui firent également l’histoire de la cité normande.

Carnet pratique de Eu

Les incontournables de Eu

  • Les visites des villes et villages. 
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Panoramas
  • Gastronomie : n'oubliez pas votre panier gourmand.

Visites à Eu

  • Château-musée Louis-Philippe. Chateau-musee : Tél : 02 27 28 20 76 - Tél : 02 35 04 10 14 - chateau-musee@ville-eu.fr - Site internet
  • Chapelle du Collège et ses expositions temporaires.
  • Musée Traditions Verrières : l'histoire du verre. Le musée des Traditions verrières permet d’évoquer l’histoire de cet art et celle du flaconnage.
  • Site archéologique du bois l'Abbé.
  • La ferme de Beaumont : élevage et présentation d'animaux d'ornement. Cette ferme d'élevage d'animaux d'ornements et d'agréments est unique en son genre avec plus de 250 espèces d'animaux : canards, poules, cygnes, lapins, ânes, moutons, lamas, kangourous... Ferme de Beaumont - Route de Beaumont (direction Forêt) - 76260 Eu - Tél. : 02 35 86 15 94 - contact@fermedebeaumont.com - Site internet
  • Le jardin jungle : Situé entre la Ferme de Beaumont et le site archéologique du Bois l'Abbé, le Jardin Jungle Karlostachys s'étend sur 7 hectares de forêt où des dizaines d'essences exotiques s'entrelacent. Fougères, eucalyptus d'Australie, bananiers et bambous poussent ici en toute liberté. Le jardin est accessible toute l'année sur rendez-vous. Jardin Jungle Karlostachys - Route de Beaumont (entre la Ferme de Beaumont et le Site Archéologique) - 76260 Eu

Activités à Eu

  • Les chemins de randonnée :
  • Le GR 21 «Falaises et Valleuses du Pays de Caux» du Havre auTréport. Le sentier du littoral (GR21) est réservé aux randonneurs pédestres. Soyez prudents en bord de falaise ! Le GR21 est régulièrement dévié pour raison de sécurité
  • Le GR de Pays en Vallée de Bresle (Topo guide «Forêts de Haute Normandie») d'Aumale auTréport. Possibilité de randonner en boucle en prenant les itinéraires de liaison avec le GR du Pays de la Vallée de l'Yères
  • Le Chemin Vert du Petit Caux : Ancienne voie ferrée devenue sentier de randonnée sur 17km au départ d'Eu
  • Le Chemin des étangs de la Vallée de la Bresle : sur une quinzaine de kilomètres, chemin pour piétons, VTT et cavaliers entre Eu et les étangs de la Vallée de la Bresle jusqu'à Longroy - Gamaches.

Dépliants disponibles dans les Offices de Tourisme ou en téléchargement : Tracé des Boucles

Festivités à Eu

  • Salon du livre en mai.
  • Rendez-vous aux jardins le premier week-end de juin.
  • Rendez-vous musicaux du jeudi tout l'été.
  • Briga Intemporelle sur le site gallo-romain le dernier week-end de juillet.
  • Les courses et marches des Trois Villes Soeurs en septembre.
  • L'Automne sur tous les tons pendant les vacances de la Toussaint.
  • Les Fèvres en octobre (tous les deux ans).
  • Le festival de mots croisés en novembre et bien sûr le traditionnel marché de Noël…

Marchés à visiter autour de Eu

  • Eu : marché Vendredi (0km)
  • Mers-les-Bains : marché Jeudi & Lundi (2km)
  • Le Treport : marché Mardi & Samedi (2km)
  • Criel-sur-Mer : marché Jeudi (8km)
  • Cayeux-sur-Mer : marché Mardi, Vendredi & Dimanche (15km)
  • Blangy-sur-Bresle : marché Dimanche (20km)
  • Saint-Valery-sur-Somme : marché Dimanche (21km)
  • Le Crotoy : marché Mardi (24km)
  • Rue : marché Samedi (30km)
  • Abbeville : marché Jeudi & Samedi (31km)

Sites touristiques à visiter près de Eu

  • Mers-les-Bains : secteur sauvegardé (2 km)
  • Hable-d'Ault : site de grand beauté naturel (12 km)
  • Pointe du Hourdel : site de grand beauté naturel (21 km)
  • Saint-Valery-sur-Somme : plus beau détour (22 km)
  • Herbarium des remparts : jardin remarquable (22 km)
  • Parc et roseraie du château de Rambures : jardin remarquable (22 km)
  • Baie de Somme : Grand Site de France (22 km)
  • Réserve naturelle de la Baie de Somme : site de grand beauté naturel (23 km)
  • Parc du Marquenterre : site de grand beauté naturel (26 km)
  • Estran Cité de la mer : aquarium (27 km)
  • Dieppe : ville d'art et histoire (28 km)
  • Beffroi d'Abbeville (Beffrois de Belgique et de France) : site du patrimoine (30 km)

Plus d'information

Consulter nos pages : 

Pour vous rendre à la Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent d'Eu

Légère pluie

Eu

5 °C Légère pluie

Min: 5 °C | Max: 5 °C | Vent: 22 kmh 343°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur à Eu

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques dans la Seine-Maritime

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Eu avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 27/03/2024