Route entre Aubrac et vallée du Lot (Aveyron)

La Route touristique "entre Aubrac et vallée du Lot" dans l'Aveyron

Grands espaces et routes sinueuses vous attendent sur cette route touristique "entre l'Aubrac et la vallée du Lot" avec des arrêts incontournables pour découvrir ses villages classés "Plus Beaux Villages de France". 

Patrimoine préservé et villages pittoresques vous attendent tout le long de ce circuit. Se succèdent de beaux paysages et des villages de caractère qui possèdent de très beaux bâtiments et monuments, vestiges de leur riche passé.

La diversité des constructions tantôt de grès, de calcaire de schiste, de galets ou granit... en font tout le charme. Prenez le départ au village de Laguiole, célèbre pour son couteau et son fromage, et arpentez les routes sinueuses de l'Aubrac vers la vallée du Lot pour tout un autre décors.

A la fraîcheur de l'Aubrac, s'oppose la douceur de la très belle Vallée du Lot.

La Route touristique "entre Aubrac et vallée du Lot" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Nous partirons pour ce parcours touristique du village de Laguiole (km 0), situé dans le parc naturel régional de l'Aubrac.

Ancré sur sa butte de basalte, à 1000 mètres d’altitude, célèbre pour son couteau, bien sûr, mais aussi pour son fromage ou sa station de ski, le village de Laguiole symbolise à lui seul le plateau de l'Aubrac.

Le plateau de l'Aubrac s'étend sur le sud du Massif Central à cheval sur les départements de l’Aveyron de la Lozère et du Cantal.

Ses paysages alternent de vastes pâtures et de profondes forêts de hêtres. Jusqu’au XIe siècle, l’Aubrac était couvert de profondes forêts où se cachaient des brigands qui attaquaient les pèlerins venant du Puy-en-Velay et se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle.

L’Aubrac est resté fidèle à ses traditions avec la production du fromage AOC Laguiole et l’artisanat coutelier. Si vous n’avez pas entendu parlé du village de Laguiole, peut-être que vous connaissez mieux son couteau.

C’est en effet sur l’Aubrac que le couteau a vu le jour et pris le nom du village. Aujourd’hui encore, de nombreuses coutelleries fabriquent artisanalement cet objet parfois de luxe.

Dans le village de Laguiole, ne manquez pas de vous rendre à l’église Saint-Matthieu, où depuis l'esplanade du Fort, un panorama à 360° vous attend avec vue sur le Plomb du Cantal, le Lévézou..., sur les toits de lauzes qui couvrent les maisons aux murs épais de basalte et granit. En descendant vers la place principale, admirer l'imposante statue en bronze du taureau de Georges Guyot. C’est le symbole de la race Aubrac pour tout le plateau.

Laguiole routes touristique d aveyron guide du tourisme midi pyreneessVisitez aussi la chapelle sur la place du Foirail avec sa fresque de Nicolaï Greschny dans la crypte, le presbytère de Laguiole, le château de la Boissonnade et le château d'Oustrac. Sans oublier la cascade des Oules, avec un sentier de découverte.

Pour la descente dans la vallée du Lot, prendre la D15 en direction des stations de ski, puis la D533 vers Saint-Chely-d'Aubrac (27,7 km). De chaque côté de la route, profitez de la vue sur le plateau dénudé, régulièrement ponctué de burons. Ces petites cabanes de pierres avec leur toit de lauzes symbolisent à elles seules l'architecture locale.

Dernière halte de l’Aubrac sur la Via Podiensis, itinéraire du Puy en Velay vers Saint-Jacques de Compostelle (GR65), avant la Vallée du Lot, Saint-Chely-d'Aubrac s’élève à 820m d’altitude. Niché au cœur de la la verdoyante vallée de la Boralde de St Chély, Saint-Chely-d'Aubrac présente plusieurs éléments du patrimoine architectural depuis le XIV° siècle jusqu’à nos jours, à découvrir en flanant dans les ruelles avec ses maisons à colombages

La rue pentue qui descend vers le Pont-Vieux ou Pont des Pèlerins était la rue des tisserands. La croix sculptée du XVe siècle sur le parapet du pont porte un bas-relief représentant un pèlerin avec sa grande cape (pèlerine), son bourdon (bâton) et un grand chapelet.

Sans oublier l’église Notre-Dame-des-Pauvres avec ses doubles tribunes et son retable  du  XIV° siècle (un des premiers retables d’Europe), les lavoirs, la tour de Bonnefon… Le pont de pigasse ou pont romain, remarquable construction d’orgues basaltiques empilées, croisées, sans mortier. Il enjambe la Selves sur le tracé d’une ancienne voie romaine à Laguiole. 

Poursuivre vers Prades-d'Aubrac via la D19 (43,4 km), le village s'étale sur plusieurs niveaux de terrasses entourées de prairies, d'où le nom de Prades (prairie en occitan). Véritable trait d'union entre l'Aubrac et la vallée du Lot, Il subsiste de son passé quelques vestiges intéressants : vieilles maisons, église, Château de la Salle...

L'église Saint-Laurent est un édifice remarquable qui mérite une visite attentive. Elle est une des seules en Rouergue à posséder des clés de voûte pendantes, mêlant style gothique et Renaissance. La Pietà en pierre polychrome abritée dans le porche est remarquable

Le Château de La Salle (demeure privée) situé à 1km au Sud de Prades fut l'un des principaux lieux de séjour des doms d'Aubrac et le berceau en 1460 de François d'Estaing. L'histoire retient par ailleurs que le château de La Salle permettait aux paysans de trouver un refuge lors des troubles.

Sainte eulalie d olt plus beaux villages de france le chateau routes touristiques de aveyron guide du tourisme midi pyreneesPrès de la route TransAubrac, se trouve la Cascade de Lacessat, elle est à la fois sur la commune de Prades d'Aubrac et d'Aurelle-Verlac, la boralde qui l'alimente marquant la limite des deux communes.

Redescendre du plateau d'Aubrac, par la sinueuse D19, vers Sainte-Eulalie-d'Olt (62,9 km), village classé parmi les "plus beaux villages de France" dont le centre historique mérite bien le détour et les rives du Lot.

Niché dans un écrin de verdure, en aval de Saint-Geniez-d’Olt, s’étend le bourg de la petite cité médiévale de Sainte-Eulalie-d’Olt. avec ses charmantes ruelles étroites et tortueuses propices à la flânerie, ses nombreuses façades fleuries maçonnées en galets du Lot avec ou sans colombages, église romane du XIe siècle, château du XVe, l'hôtel Renaissance du XVIe, l'ancien couvent l'ancienne école à la tour élancée devenue Ecole d'Arts du XVIIe siècle...

De nombreux artistes et artisans d'art ont ouvert des ateliers-boutiques au sein du pôle artistique "Eulalie d'Art" et au coeur de Sainte-Eulalie-d'Olt (fabriquant de roulottes, confection d'objets en bois, sculpteur en céramiques émaillées, école d'arts graphiques et plastiques, créateur de bijoux-sculptures, souffleur de verre). Vous serez aussi séduit par le panorama qu’offre ce Sainte-Eulalie-d’Olt sur la vallée du Lot.

Faire un petit crochet vers Saint-Geniez-d'Olt, classé "Plus beau village de France", entre Causses et Aubrac, via la D988 (66 km). Dès le Moyen-Age, Saint-Geniez-d'Olt tire profit de la draperie pour devenir, au XVIIIe siècle l'une des villes les plus importantes du Rouergue. Le visiteur qui découvre Saint-Geniez-d'Olt pour la première fois est frappé par la richesse architecturale de cette ville.

L’homogénéité de son bâti se traduit par de grandes places, des églises et chapelles, le cloître et la chapelle des Augustins, de nombreux hôtels particuliers, la salle des Illustres, le château de la Falquedes, les vieux quartiers typiques... Si vous suivez le chemin, le long du Lot, sur la rive droite, vous pourrez vous détendre à l’aire des Parédous. Vous apercevrez peut-être la Marmotte, emblème de Saint-Geniez-d'Olt.

La rivière Lot et sa vallée avaient un rôle stratégique. Il semble que dans les temps les plus reculés on passait le Lot dans des barques, quelquefois aux gués, surtout l’été, au moment des basses eaux. L’un d’eux devait correspondre à la porte du moulin car s’était la seule entrée possible côté sud. Cela explique les vestiges d’un pont-levis. Souvent le meunier ou son valet faisaient office de passeur.

Saint come d olt plus beaux villages de france routes touristiques de aveyron guide du tourisme midi pyreneesDes collines, longues et escarpées, sont disposées sur le cours du Lot, ce sont les premiers contreforts de l’Aubrac. Entre les ruisseaux de Mardon et du Barribès se trouve le Puech del Rey, il présente naturellement une pente très raide au sud. Si l’on y pressent une origine d’implantation de constructions défensives dès l’époque gallo-romaine, au Moyen-Age, sur le point le plus haut, en surplomb du Lot, s’élevait le château.

Saint-Côme-d'Olt via la D988 et la D6 (88,1 km) en longeant le cours du Lot sera la prochaine étape de cette route touristique "entre Aubrac et Vallée du Lot". Le village médiéval de Saint-Côme-d'Olt est également classé parmi "les plus beaux villages de France". Au XIIe siècle, les seigneurs de Calmont d'Olt, site dominant Espalion, construisirent un château autour duquel se développa le village.

Les voyageurs venant des hauts plateaux de l’Aubrac ou des Causses, ont la vue sur la vieille cité de Saint-Côme-d'Olt littéralement inchangée depuis plusieurs siècles. Les anciennes fortifications ont laissé des traces dans l'architecture actuelle avec la tour de ville et les portes fortifiées. Le château des Castelnau de Bretenoux, héritiers de la baronnie de Calmont, abrite actuellement la mairie.

Les ruelles de Saint-Côme-d'Olt portent des noms pittoresques tels que rue du four ou rue "crémade" (brulée). Elles permettent de découvrir les façades des maisons bâties sur les remparts pour la plupart et qui ont conservé quelques portes anciennes. Comme la maison des Consuls de Rodelle ou la "Maison Pons de Caylus" érigée sur la Porte de la Barrieyre. La Tour du Greffe s'offre au regard du visiteur qui franchit la "Porte Neuve". 

Non loin du village de Saint-Côme-d'Olt, sur les hauteurs, se trouve un site insolite : la coulée de lave de Roquelaure, ou clapas de Thubiès via la D206 (91,7 km), un éboulis basaltique pour le moins impressionnant et, plutôt surprenant dans cet environnement boisé. Il s'étend sur les pentes de la colline de Roquelaure, dominant le village de Saint-Côme-d'Olt et la Vallée du Lot.

Situé 800 m avant le château de Roquelaure, cet impressionnant champ de pierres, de plusieurs hectares, est appelé en Occitan "lo Clapas de Thubiès" et va se perdre dans une forêt de hêtres, chênes et châtaigniers. ​L'ensemble parait avancer comme un fleuve de pierres dans la forêt et constitue une formation géologique particulière. 

Profiter du beau point de vue avant de filer vers Espalion en reprenant la D206, puis la D987 (99,8 km). Partez à la découverte de cette cité d'Espalion, autrefois fortifiée, blottie au pied de l'imposant Château fort des seigneurs de Calmont. 

Espalion statue de scaphandrier devant le vieux palais routes touristiques de aveyron guide du tourisme midi pyreneesAu coeur de la Vallée du Lot, vous pourrez remarquer sur les côteaux les anciennes terrasses autrefois plantées de vignes et arbres fruitiers. Espalioncité de caractère est dominée par le château de Calmont d'Olt. Ses vieilles maisons baignant dans les eaux de la rivière, entre le Vieux Palais et le Pont-Vieux avec le clocher d'Alayrac se profilant à l'horizon, composent l'image emblématique d'Espalion.

Vous apprécierez aussi les anciennes tanneries entre les deux ponts et jusqu'à la chaussée vestige du moulin seigneurial, l'église St-Jean-Baptiste abritant aujourdhui les musées des Arts et Traditions Populaires et du Scaphandre, l'église paroissiale avec ses deux tours, les anciennes prisons où loge le Musée des Moeurs et coutumes du Rouergue, la chapelle des pénitents blancs... et un peu à l'écart, vous ne manquerez pas de visiter l'église romane de Perse.

Poursuivre vers Estaing via la D920 (110 km) situé à l’entrée des gorges du Lot, au pied des monts d’Aubrac. Estaing, est classé comme l’un des "Plus Beaux Villages de France". L’histoire d’Estaing se confond avec celle de son majestueux château qui émerge et domine le bourg séculaire aux couleurs gris bleutés des pierres de schistes.

Cette importante bâtisse plusieurs fois remaniée au cours des siècles fut pendant 800 ans la demeure seigneuriale des comtes d’Estaing. Plusieurs membres de la famille d’Estaing, militaires ou religieux, figurent dans l’histoire de France et dans celle du Rouergue.

Si vous faites une visite guidée du château, votre ascension de la tour sera récompensée par des vues imprenables sur le Lot. La visite de l’imposante demeure vous plongera dans l'histoire de la célèbre famille d’Estaing.

Au détour de ses ruelles pittoresques, venez et remontez le temps à la découverte de son patrimoine très riche avec, notamment, le pont gothique sur le Lot et sa très belle croix en fer forgé d’Henri Lesueur reproduite en bijouterie. Le pont est classé au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Vos pas vous mèneront aussi vers l’église Saint-Fleuret qui abrite les reliques de Saint-Fleuret. Ce bel édifice religieux fut édifié à la fin du XVème siècle sur les bases d’un ancien prieuré. On y accède par un escalier monumental. Le centre historique mérite également que l'on s'y attarde.

Pendant votre flanerie dans le village d’Estaing, vous pourrez admirer les maisons Renaissance avec leurs belles façades comme l’hôtel Cayron, actuellement la mairie et office de tourisme, l’ancien collège situé au centre du village. La chapelle de St Jean de l’Ouradou, la passerelle à balustres de pierre… Vous ne serez pas étonné qu’Estaing soit classé "Plus Beaux Villages de France".

Pour finir ce circuit touristique, suivre la direction d'Entraygues-sur-Truyère via la D920 (127 km). Le village constituait un point stratégique au carrefour des voies de communication, au croisement des routes de l'Auvergne et de la Vallée du Lot. Entraygues-sur-Truyère était au XVIème siècle le point le plus haut à partir duquel descendaient les gabarres, barques d’une quinzaine de mètres environ, chargées surtout du bois des forêts voisines.

Le bourg d'Entraygues-sur-Truyère a conservé des ruelles à caractère médiéval, de superbes maisons des XVe et XVIe siècle, certaines à colombages et encorbellement. Cette cité, aux nombreux vestiges moyenâgeux blottie entre les eaux du Lot et de la Truyère, nous offre ses vieilles rues, cantous et ganelles et ses ponts du XIIIe siècle...

L'arrière des maisons de l'actuel Tour de Ville, construites au XIX° siècle, s'appuie sur l'ancien et solide mur d'enceinte. La petite ville d'Entraygues-sur-Truyère forme un tout pittoresque, elle séduira en outre les amateurs de prises de vue.  Vous pouvez prolonger le plaisir de quelques km en longeant la Truyère jusqu'à un barrage et en revenant en ville par l'autre rive ou pour une excursion dans les jolies gorges du Lot en direction d'Estaing

Retour vers Laguiole par la D42 (159 km).

Carnet pratique de la route touristique "entre Aubrac et vallée du Lot"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Sports aquatiques : canyoningpêche, stand up paddle, pédalos…
  • La station de ski : ski alpin, ski de fond, parcours raquettes.

Activités

  • Laguiole
  1. Possibilité de visite guidée sur rendez-vous : renseignement et inscription à l'Office de Tourisme).
  2. Musée du couteau Laguiole vous plongera  dans l’histoire de la coutellerie locale avec une collection d’antiques Laguioles.
  3. Musée du Haut Rouergue présente de nombreux objets et des photos sur la vie traditionnelle de la montagne. 
  4. Les coutelleries de Laguiole sont donc une visite incontournable.
  5. Le fromage Laguiole : visite de la Coopérative Jeune Montagne
  • Prades-d'Aubrac
  1. Depuis la Station de ski de Brameloup comme du bourg de Prades, de nombreux sentiers de randonnée sont à disposition. Cartes et informations au 05 65 70 43 42.
  • Saint-Geniez-d’Olt
  1. Visites guidées du village pour les groupes toute l'année sur rendez-vous et, pour les individuels en juillet et août le lundi et vendredi à 17h (1h30 à 1h45 de visite). Visite du fournil du boulanger sur rendez-vous (30 min).
  2. Possibilité de démonstrations artisanales toute l'année sur rendez-vous (45 min) + visite libre des ateliers à "Eulalie d'Art" de mai à septembre + démonstrations du souffleur de verre en juillet et août tous les jours de 10h30 à 12h15.
  • Coulée de lave de Roquelaure
  1. Un panneau pédagogique vous donnera de plus amples explications sur place.

  • Espalion
  1. Musée du Scaphandre : le musée du scaphandre a été créé en hommage aux inventeurs espalionnais du premier scaphandre autonome moderne. En 1860, l'ingénieur des mines Benoît Rouquayrol met au point un « régulateur pour l'écoulement des gaz comprimés ». 
  2. Musée Joseph-Vaylet : Installé dans l'ancienne église Saint-Jean-Baptiste, ce musée d'Arts et Traditions Populaires présente des objets traditionnels. 
  3. Musée des mœurs et coutumes du Rouergue : Ce musée est installé dans le bâtiment des anciennes prisons construites en 1838, place Pierre-Frontin près de l'hôtel de ville.
  • Entraygues-sur-Truyère
  1. Au départ de l'Office de Tourisme, itinéraire fléché du n°1 au n°21 (emplacements des panneaux sur le circuit) pour découvrir la vieille ville d'Entraygues. Guide de visite gratuitement.
  2. Visite de découverte du vieil Entraygues avec un questionnaire pour les enfants.

Plus d'information

Pour vous rendre sur la route touristique "entre Aubrac et vallée du Lot"

Bonifacio

Peu nuageux 15 °C

Peu nuageux

  • Min: 15 °C
  • Max: 15 °C
  • Vent: 4 kmh 260°

Le saviez-vous ?

  • Depuis 1947, le taureau de Laguiole est le symbole de la race Aubrac, et aujourd'hui porte bonheur au toucher des passants.
  • La légende des marmots : On raconte qu’à la fin du 15°s vivait à St Geniez un pêcheur dont les deux enfants avaient capturé une marmotte. Par un après-midi orageux, le petit animal s’enfuit, effrayé.

Les deux enfants se lancèrent à sa poursuite alors qu’un violent orage éclatait, noyant la vallée sous un vrai déluge. A leur retour, plusieurs maisons avaient été emportées dont la leur, ainsi que leur père. Leur vie avait été épargnée grâce à la fuite du petit animal. Ils furent appelés familièrement les Marmots. Ce nom fut donné, par extension à tous les habitants de Saint-Geniez d’Olt.

  • Curieusement les torrents descendant de l'Aubrac sont appelés « boraldes » en amont d'Espalion et « coussanes » en aval.

 

Nos coups de coeur sur la route touristique "entre Aubrac et vallée du Lot"

Hébergement :

Le Jardin d’Eliane

La belle demeure des Cabanettes propose des chambres d’hôtes magnifiquement rénovées, chacune dotée d’une personnalité différente et disposant d’une salle de bain privative.

Le jardin de la maison a été repensé et inclut une piscine de façon à permettre à ses hôtes de profiter de leur halte saint-cômoise de la façon la plus délicieuse qui soit. Un Espace Balnéo avec Hammam, Sauna, Jacuzzi...

Au coeur du village, "Plus beaux villages de France" et son clocher flammé. "Aux Jardins d'Eliane" vous accueille toute l'année.

Plus d'information : “Le Jardin d’Eliane“ - 3 avenue d’Aubrac - 12500 Saint-Côme d’Olt - Tél. : 05 65 48 28 06 -  les.jardins.d.eliane@wanadoo.fr - Site internet

Restauration :

Le Relais Saint-Jacques

Situé dans un village magnifique au cœur de l'Aubrac dans l' Aveyron, le bar-brasserie Relais Saint Jacques offre un accueil convivial et chaleureux.

Une bonne adresse où l’on sait filer  l’aligot

Plus d'information : Le Relais Saint-Jacques - Avenue de l’Aubrac - 12470 Saint Chély d’Aubrac - 05.65.44.79.83 – 06.47.32.04.08 - Site internet

Les routes touristique de l'Aveyron

Préparez vos vacances sur la route touristique "entre Aubrac et vallée du Lot" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "entre Aubrac et vallée du Lot" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/11/2019