Histoire des Pyrénées-Atlantiques (64)

Les grottes d'Isturitz étaient déjà occupées par l'homme de Neandertal il y a 80 000 ans et le furent jusqu'à -10 000 ans avant notre ère. Des flûtes préhistoriques datant du Vallee d ossau routes touristique des Pyrénées-Atlantiques guide du tourisme AquitainePaléolithique supérieur soit environ de 35 000 à 10 000 avant J.-C. y ont été trouvées. Des harpons en os, des figurines de bison sur plaquette en grès, des têtes de propulseurs en bois de renne du Magdalénien moyen : environ 17 000 et 12 000 ans avant notre ère, ont également été découverts.

Antiquité

Durant l'antiquité, l'actuel département est occupé par des peuples dits proto-basques, les Bénéharnais qui habitaient la cité antique de Beneharnum (l'actuel Lescar), les Llourais qui se situaient autour de la cité antique de Iluro (l'actuel Oloron), les Suburates qui occupaient l'actuelle province Basque de la Soule... tout ce petit monde partageait certainement une même langue pré indo-européenne.

En 56 avant J.-C., Crassus, lieutenant de Jules César, entreprend la conquête de l'Aquitaine. La population de la région, plutôt hostile aux romains, oppose une résistance. Quelques peuplades montagneuses échappent d'abord à la conquête romaine, mais elles finissent cinq ans après par se soumettre à Jules César que rien n'arrête.

En 27 avant J.-C., sous Auguste, la région, comme l'ensemble des territoires situés au sud de la Loire, est intégrée à la Gaule aquitaine.

Au IIIe siècle, sous Adrien, l'administration impériale subdivise cette grande Aquitaine en 3 parties, le territoire fait partie de la Novempopulanie. Comme à l'accoutumée, les Romains construisent des ponts, des villas, des thermes, des routes et des grands axes commerciaux dont la grande voie romaine de Bayonne à Astorga. Les colons romains introduisent la culture et de la vigne et développent l'exploitation des mines de cuivre de Banca. Le christianisme pénètre peu à peu le pays basque.

L'occupation romaine débutée en 52 avant J.-C. va se prolonger jusqu'en 419 après J.-C.

Moyen-âge

La région est sur la route de l'Espagne, à partir du Ve siècle, elle connaît donc de multiples invasions, Vandales, Alains, Quades-Suèves et Wisigoths se succèdent. Les Wisigoths n'imposent ni leur langue ni leur culture, ils s'intègrent à la population locale. Pendant ce temps, la région continue à se christianiser.

Vers 561, ce sont les Vascons : basques et gascons, originaires de la Navarre espagnole, qui envahissent le territoire. En 602, les Francs soumettent la Vasconie, qui devient duché. En 778, les Vascons révoltés attaquent l'arrière garde de l'armée de Charlemagne à Roncevaux.

Plus tard, l'armée des Francs (824) fut de nouveau écrasée par des Vascons menés par Eneko Arista qui devint roi de Pampelune.

Pendant le IXe siècle, le territoire doit faire face aux attaques des Vikings qui lancent des expéditions très violentes sur le Béarn en remontant le gave de Pau et cela jusqu'au XIe siècle.

Le IXe siècle se fait le théâtre de la scission du Duché de Gascogne qui engendre la Vicomté de Béarn, la région se couvre de fortifications, d'églises, de monastères et de bastides.

Au XIe siècle, par alliance, le Béarn reçoit la Vicomté d'Oloron ainsi que les vallées d'Ossau, d'Aspe et de Barétous.

Durant le XIIe siècle, c'est Gaston IV Centulle qui, revenu de croisade, administre le Béarn, crée le réseau des chemins de Compostelle et fait élever de nombreux édifices militaires et religieux.

Vallee d ossau cirque d aneou routes touristique des pyrenees atlantiques guide du tourisme aquitainePendant cette même période, en 1152 le Labourd devient possession anglaise à la suite du mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri Plantagenêt ; c'est alors que les Vascons s'organisent et fondent le royaume de Navarre qui perdurera jusqu'au XVIe siècle.

Au cours du XIVe siècle, le Béarn connait sa période historique la plus éclatante. Le très carismatique Gaston III de Foix-Béarn (1343-1391), plus connu sous le nom de Gaston Phoebus, profite des incessants combats entre les monarchies française et anglaise pour obtenir un statut d'autonomie pour le Béarn.

De la Renaissance à la Révolution

En 1449, la Soule passe des mains de la couronne anglaise à la vicomté du Béarn qui sera ensuite rattaché au royaume de France par l'édit d'octobre 1620. A la moitié du XVe siècle, le Labourd devient possession du domaine royal. Henri III de Navarre né à Pau en 1553 devient Henri IV roi de France trente et un an plus tard. Marguerite de Navarre, sa grand-mère puis Jeanne d'Albret, sa mère, promulguent la religion réformée dans la région.

Plusieurs églises réformées se créent. La guerre de religion (1562 -1598) sera ici particulièrement sanglante. La Basse-Navarre, encore royaume distinct du royaume de France à cette époque-là, connaît, elle aussi, des conflits de religion entre 1560 et 1572. En 1620, le Béarn et la Basse-Navarre sont rattachés au royaume de France. Un processus de pacification qui sera conforté par la signature du traité des Pyrénées en 1659 sur l'ile des Faisans à Hendaye et le mariage de Louis XIV et Marie-Thérèse d'Autriche infante d'Espagne en 1660 à Saint-Jean-de-Luz.

Asson route du pays basque et bearn routes touristiques pyrenees atlantiques guide du tourisme nouvelle aquitaineA la fin du royaume de France et lors de la départementalisation de la France en 1789, les demandes pour la création d'un département basque restèrent sans suite et le 4 mars 1790, le nouveau département des Basses-Pyrénées est créé à partir du Béarn, des trois provinces basques : Labourd, Basse-Navarre et Soule, les villes de Bayonne et de Bidache et d'une vingtaine de communes gasconnes de la Soubestre. Les Basses-Pyrénées prendront le nom de Pyrénées-Atlantiques le 10 octobre 1969.

De la Révolution au XXIe siècle

Au XXe siècle, la Guerre Civile Espagnole et la Guerre de 38-45 poussent à nouveau les habitants du département à partir en grand nombre. Ils vont vers le Canada, mais surtout vers les Etats-Unis.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands investissent toute la côte Atlantique pour construire le fameux " Mur de l'Atlantique ".

Après 1950, le département connait un développement industriel rapide dans les domaines de l'aéronautique, la chimie, la métallurgie se développe. A partir de 1965, le gaz de Lacq, découvert en 1951, est distribué dans toute la France. L'agriculture est essentiellement orientée vers l'élevage. Grâce à ces atouts naturels, océan et montagne, au thermalisme et à la thalassothérapie, le département devient une destination touristique tout au long de l'année.

Doté de deux aéroports internationaux : Pau et Biarritz, d'une autoroute (A65) qui relie les plus grands axes, du port commercial de Bayonne et d'un bon réseau ferroviaire, le département des Pyrénées-Atlantiques est attractif pour les entreprises, il innove beaucoup et recense plusieurs technopoles et parcs scientifiques.

Nos coups de coeur dans les Pyrénées-Atlantiques

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans les Pyrénées-Atlantiques avec nos partenaires

  • Domaine de Françon (Biarritz 64)

    Domaine de francon villages de vacances biarritz le chateau

    Située à 3 km du centre ville et à 1 km de la plage, cette superbe résidence, bâtie autour d’un manoir de style anglo-normand avec ses dépendances, est implantée dans un parc arboré de 12 ha avec plus de 50 espèces végétales et une forêt classée.

    349,00€ TTC

    Détails

Histoire Pyrénées-Atlantiques visites Aquitaine histoire

Ajouter un commentaire