Patrimoine, monuments et sites touristiques du Languedoc-Roussillon

Découvrez au cours de votre séjour une longue histoire : depuis les premiers hommes de Tautavel, en passant par le Royaume de Majorque et les Chateau de puilaurens routes touristique de aude guide du tourisme du languedoc roussillonnombreuses forteresses cathares, des siècles d’histoire s’offrent à vous. Pour vos vacances dans le Languedoc-Roussillon, suivez un cours d’histoire à ciel ouvert !

2000 ans d’histoire vous attend dans le Languedoc-Roussillon pour un patrimoine architectural exceptionnel, menhirs et dolmens, oppida et monuments romains, églises et chapelles romanes, cathédrales et châteaux, villages et cités fortifiés, le patrimoine architectural du Languedoc Roussillon est d’une opulente et rare diversité.

Amoureux d’histoire, d’archéologie ou de la nature, le Pont du Gard mérite votre visite, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité, le site "Grand site de France" accueille chaque année plus d’un million de visiteurs.

Amphithéâtre naturel au climat doux et ensoleillé, le Languedoc-Roussillon impressionne d’abord parla richesse de son patrimoine historique et naturel. La région arrive en tête pour le nombre de sites inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco. Qui ne connaît pas le pont du Gard,  le canal du Midi ou la cité fortifiée de Carcassonne ?

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, les paysages des Causses et des Cévennes, ou les forteresses de Vauban complètent cette liste prestigieuse.

Le Languedoc-Roussillon a cette grâce fonctionnelle des architectures. C’est le pan oriental de l’arc roman par lequel l’Hexagone enjambe la Méditerranée. Une portion de rivage qui s’arc-boute sur deux obstacles naturels, le Rhône et les Pyrénées, et tisse un réseau de petites vallées dans les montagnes pour dessiner une sorte d’amphithéâtre en gradins ouvert sur le large.

Le Languedoc-Roussillon forme un ensemble naturel forgé par l’histoire. Toulouse a déteint sur Carcassonne, la Catalogne campe sur le rebord pyrénéen, l’air de Nîmes sent la Provence. D’où cette mixture inédite de boulistes et de cassoulet, de cloîtres mozarabes et de corridas espagnoles, cimentée par deux langues cousines, le catalan et l’occitan.

Dans cette région qui fut une seconde Rome, la tête de pont du savoir judéo-arabe hors d’Espagne et l’une des créatrices de l’art roman, chaque pierre a quelque chose à raconter. Partout opère en Languedoc-Roussillon un charme altier et franc. C’est une fontaine ronde sous les platanes, un village fantôme sous l’échine calcinée du causse, la bouleversante âpreté des Corbières et le retable endormi dans la petite église au parfum de garrigue...

Ici, le soleil dore et découpe toute chose au scalpel, et sa franchise ombrageuse donne le ton. Dans le vaste écrin architectural et paysager de notre région, le patrimoine culturel égraine ses trésors. De la petite église romane de Saint-Flour-du-Pompidou à l’acoustique exceptionnelle au futuriste four solaire d Odeillo/Font-Romeu, le patrimoine du Languedoc-Roussillon est unique.

Pas moins de six sites sont classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Et puis, il y tous ces trésors architecturaux que recèlent la région. Les châteaux du pays cathares, le musée de l’Ephèbe, le musée de Tautavel, le Palais des rois de Majorque, les arènes de Nîmes, l’abbaye de Fontfroide… autant de sites prestigieux à inscrire sur votre carnet de visites.

Histoire du Languedoc-Roussillon

La région du Languedoc-Roussillon est incluse dans la Celtique méditerranéenne. Vers la fin du IIIe siècle avant J.-C. un peuple celtique, les Volques, prend ses quartiers dans la région du Rhône à la Garonne, des Cévennes aux Pyrénées. Ils ont pour capitales Toulouse et Nîmes. On assiste à une première structuration du territoire.

Ils pactisent avec les Romains dès le Ier siècle avant J.-C. Narbonne est créé pour pacifier la province en -118 et devient la capitale de la Narbonnaise.

Narbonne hotel de ville ville dart et d histoire routes touristiques de aude guide du tourisme d occitanieAu début du Ve siècle, les Vandales envahissent la province puis les Wisigoths s'y installent. La région de Narbonne comme la péninsule ibérique reste wisigothe jusqu'à leur chute devant les Maures en 719.

La région est conquise par Charlemagne et la nomme marche de Gothie, incluse dans le royaume d'Aquitaine crée en 778. Ce vaste territoire englobe tout le sud du Rhône jusqu'à l'Atlantique et est légué par Charlemagne à son fils Louis le Pieux en 781. L'administration est confiée aux comtes de Toulouse.

À l'époque féodale a lieu une grande fragmentation politique : les comtés de Roussillon et de Cerdagne passent dans l'orbite du royaume d'Aragon, alors que le Bas-Languedoc passe sous la domination de la maison Trencavel et leurs rivaux les comtes de Toulouse.

Raimond IV dit Raimond de Saint Gilles (1042-1115) atteint par mariage l'objectif de réunification en agrandissant son état au comté de Rouergue, de Nîmes, de Narbonne, du Gévaudan, d'Agde, de Béziers et d'Uzès.

La lutte contre le catharisme et la Croisade des Albigeois entraine l'extinction de la dynastie des comtes de Toulouse. La province est réunie au royaume de France en 1271. De là est né le Languedoc royal qui va persister jusqu'à la Révolution française.

Le traité de Corbeil a entériné en 1258 la division avec les territoires du Sud de la région. Les Corbières formèrent la frontière entre le royaume de France et le royaume d'Aragon.

En 1659, le traité des Pyrénées entraine l'annexion du Roussillon et le Nord de la Cerdagne au royaume de France.

Aujourd'hui encore, le découpage régional est parfois contesté : l'appellation "Languedoc" rappelle encore la province dont la capitale était Toulouse, ville qui maintient d'ailleurs une certaine influence sur la partie nord-ouest de l'Aude.

Nos coups de coeur dans le Languedoc-Roussillon

Hébergement :

Restauration :

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans le Languedoc-Roussillon avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Languedoc-Roussillon tourisme patrimoine

Ajouter un commentaire