Les routes touristiques en France

Billets de francal

  • Monuments, patrimoines et lieux touristiques de Vivoin (Sarthe-72)

    Vivoin petite cite de caractere le prieure de vivoin les routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireVivoin se situe au cœur des Pays de la Loire dans le nord Sarthe, ce petit village de caractère profite d'un cadre idyllique. Le village possède notamment un patrimoine architectural témoignant de son histoire et de son importance autrefois dans la région. Préservé, le site sarthois ne manque pas de charme et d'authenticité.

    Vivoin est connue pour son prieuré Sainte-Hyppolyte. S'ajoutent l'église Sainte-Hippolyte des XIe et XVe siècles, la porte romane du XIIe et l'auberge du Coq Hardi, trois autres monuments notables. À proximité, on y trouve encore des fours de chanvre qui témoignent de l'importance de cette culture dans la région et sa tradition agricole.

    Vivoin conserve un important bâti civil : l’ancienne Maison-Dieu, l’école du Sacré-Cœur, l’auberge du Coq Hardy, rendue célèbre au XVIIe siècle par Scarron dans son Roman Comique. Le prieuré, fondé à la fin du XIe siècle, et donné à l'abbaye de Marmoutier (Tours). La construction se poursuit jusqu'au XVIe.sauvé de la destruction en 1965 par quelques villageois, est devenu aujourd¹hui Centre culturel de la Sarthe.

    Hors du bourg de Vivoin se cache tout un petit patrimoine éparpillé aux détours des chemins : Croix archaïques, Fours à chanvre, Moulins…

    Lire la suite

  • Parcours touristique de Saint-Denis-d'Anjou (Mayenne-53)

    Saint denis d anjou petite cite de caractere eglise saint denis routes touristiques de mayenne guide du tourisme pays de la loireSitué à la croisée de la Sarthe, au sud-est de la Mayenne et de l’Anjou, Saint-Denis-d’Anjou est l'une des 7 petites cités de caractère de la Mayenne. Le village témoigne d’une histoire millénaire où il fait bon flâner le long des ruelles fleuries.

    Le village vous invite à la balade : de l’église romane et ses peintures murales jusqu’aux halles, en passant par la maison canoniale et la forge. 

    Cette petite cité de caractère de Saint-Denis-d’Anjou a conservé son caractère médiéval avec ses ruelles étroites, ses maisons seigneuriales des XVe et XVIe siècles et même une ancienne forge encore en activité. 

    En parallèle du circuit de découverte du patrimoine proposé par la commune, vous pourrez remarquer les différents cépages plantés en hommage à l'activité vigneronne foisonnante au Moyen-âge à Saint-Denis-d'Anjou.

    Pour débuter la visite de Saint-Denis-d’Anjou, rendez-vous devant l'office de tourisme, sur la place de l’église, 2 Grande Rue.

    Lire la suite

  • Découverte touristique de la Corse

    Iles lavezzi reserve naturelle routes touristiques en corse du sud guide du tourisme de la corsePartez à la découverte de cette merveilleuse île de Beauté : La Corse : festival de senteurs et de couleurs, jouissant d’un climat béni d'Ajaccio à Bastia… On ne finit jamais de découvrir la diversité et la complexité de l'île de beauté. Découvrez au cours de votre séjour en Corse un peuple de montagnards à la réputation farouche. Au carrefour des cultures méditerranéennes depuis ses origines, la Corse a su protéger en grande partie un patrimoine naturel unique en Europe.

    La Corse est située au sud-est de la Côte d'Azur, à l'ouest de la Toscane et au nord de la Sardaigne. Île plutôt boisée et montagneuse, sa côte méridionale est formée de hautes falaises que nous retrouvons à Bonifacio. Elle est surnommée île de Beauté !

    La Corse est une île de la mer Méditerranée, composée de deux départements : la Corse-du-Sud (2A) et la Haute-Corse (2B). Après avoir fait partie pendant quatre siècles et demi de la République de Gênes, elle fut indépendante le 30 janvier 1735 et donna le jour à la première Constitution démocratique de l'histoire moderne (1755), avant d'être conquise militairement par la France lors de la bataille de Ponte Novu, le 9 mai 1769. Depuis 1735, elle a eu pour hymne le Dio vi Salvi Regina.

    Lire la suite

  • Paysage Sauvages et villages de caractère dans le Cantal (15)

    Saint flour route des monts du cantal routes touristiques du cantal guide touristique auvergneLe département du Cantal dans la région d'Auvergne se compose de plusieurs régions touristiques dont le Massif cantalien, le pays de Salers, le pays de Saint-Flour, le pays d'Aurillac et la châtaigneraie cantalienne.

    Une mosaïque de paysages à couper le souffle pour le plus grand bonheur des touristes : ambiance lunaire au cœur le massif cantalien, hauts plateaux de l’Aubrac et de la Planèze jusqu’à Saint-Flour, alpages ravissants des hautes vallées du côté de Salers, étendues de forêts avec la Châtaigneraie vers Aurillac, gorges et tourbières de l’Artense… 

    Le centre et le nord du Cantal, dominé par les collines et les montagnes, cette partie du département du Cantal se situe dans le Parc Naturel Régional des Monts d'Auvergne.

    Route touristique en France, vous recommande une route touristique à travers le nord du Cantal qui suit un circuit à partir de Mauriac, avec une halte à Champagnac-les-Mines pour voir l'église, à Bort-les-Orgues une vue exceptionnel depuis les "orgues de Bort" en passant par Condat et Riom-es-Montagnes et de retour à Mauriac.

    Lire la suite

  • Vacances gastronomiques en Picardie

    Baie de somme grand site de france routes touristique de la sommes guide touristique de picardieDu plat au dessert, la Picardie vous régalera de ses meilleures spécialités pendant votre séjour. En Picardie, la cuisine est riche en saveurs. La cuisine picarde se décline en savoureuses spécialités comme les ficelles picardes, délicieuses crêpes au jambon et aux champignons, l'anguille fumée, le pâté de canard, la flamiche aux poireaux, la sole à la crotelloise, accompagnée d'une sauce crémée aux moules, crevettes de la Baie de Somme et de salicornes...

    Outre la célèbre ficelle picarde, le fromage et les spéculoos sont à l'honneur avec des recettes comme Le Ch'tiramisu, la tarte aux poireaux et maroilles ou encore le crumble de prunes aux spéculoos. Entre sa façade sur la Manche et ses forêts, la Picardie jouit d’un terroir riche et d’une agriculture très développée. La région compte trois produits classés Appellation d’Origine Contrôlée : Les 3 appellations d’origine contrôlée (AOC) emblématiques picardes sont le maroilles, le champagne et l’agneau de pré salé de la baie de Somme.

    Mais quelques communes du sud de la Picardie produisent des AOP plus connues chez les voisins normands comme le calvados, le pommeau ou encore le neufchâtel. D'autres produits sont pourtant typiques de la région comme le haricot de Soissons, la pomme de terre, le canard, le rollot, l'anguille ou encore le gibier.

    Au cours de votre séjour en Picardie et lors de vos escapades sur les routes touristiques, n'hésitez pas à titiller vos papilles avec les spécialités locales.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans le Tarn-et-Garonne (82)

    Le Tarn-et-Garonne baigné par le Tarn et la Garonne dévoile sur la route des vacances ses vallées riantes où coulent de charmantes rivières et où l'on Bruniquel plus beau village les routes touristiques du tarn et garonne guide du tourisme midi pyreneesdécouvre un chapelet de villes et de villages au très riche patrimoine. Le patrimoine bâti est l'une des richesse de ce département avec Moissac, chef-d'oeuvre de l'art roman, Montauban, cité d'Ingres, mais aussi trois des plus beaux villages de France et dix villages de caractère.

    Le département du Tarn-et-Garonne offre au promeneur une étonnante diversité de paysages... Au centre du Tarn et Garonne, les plaines et les vergers sont surplombées par de vieilles cités chargées d'histoire, comme Moissac dont le cloître de l'abbaye est classé au patrimoine mondial de l'humanité, Saint-Antonin Noble Val. La ville d'Ingres et du sculpteur Bourdelle possède un patrimoine architectural exceptionnel qui, de la Place Nationale à l'ancien Couvent des Jacobins, offre de superbes promenades.

    Pendant votre séjour, sillonnez le pays à pied, en vélo, à cheval, en moto, mais aussi sur l'eau. Le Tarn-et-Garonne vous invite à pratiquer des croisières nautiques et le tourisme fluvial sur une voie navigable. Le canal des Deux Mers qui relie Toulouse à Bordeaux et la voie verte qui le longe sont jalonnés de sites pittoresques et constituent l'un des attraits majeurs pour le tourisme en Tarn-et-Garonne. C'est un plaisir de découvrir ce territoire au fil de l'eau.

    De la beauté sauvage du causse et de l'opulence des plaines de la Garonne et du Tarn, en passant par les gorges de l'Aveyron, ce sont de beaux paysages et des ambiances naturelles apaisantes qui vous attendent.

    Lire la suite

  • A voir, à visiter dans le Vaucluse (84)

    L isle sur la sorgue routes touristiques du vaucluse guide touristique de la provence alpes cote d azurAu coeur du pays des cigales, de la lavande et des olives, le Vaucluse est un grand département touristique au doux climat méditerranéen, avec de vastes plaines aux cultures maraîchères ou fruitières et des vignobles vers les vallées du Rhône et de la Durance.

    Contrastant avec les collines, gorges, falaises et relief montagneux de l'est, avec la Montagne et le Parc naturel du Lubéron, le plateau de Vaucluse, la montagne de Lure, le Mont Ventoux et la station de ski du Mont Serein, les Dentelles de Montmirail qui terminent la chaîne des Baronnies.

    Dans le département du Vaucluse, la terre généreuse au parfum de thym, de lavande et de romarin, sent bon la Provence. Sa lumière et la beauté de ses paysages, leurs couleurs donnent une envie irrésistible de suivre ses routes touristique et ses cours d'eau pour de superbes promenades à pied, en vélo ou à cheval. Le Vaucluse c'est du bonheur en concentré, autour de festivals, d'agritourisme, d'oenotourisme et d'excellentes tables pour profiter des saveurs du terroir. 

    Parmi les villages de charme, l'Isle-sur-la-Sorgue, paradis des chineurs, Apt, son marché, ses fruits confits, et tant d'autres pittoresques, GordesLourmarinAnsouis, Séguret, Venasque... Ajoutons un joyau : le massif des Ocres, canyon couleur safran et reliefs sculptés.  De nombreux loisirs sportifs vous sont proposés dans tout le Vaucluse : escalade, canoë-kayak, golf, parapente.. avec, au gré de vos étapes, des hôtels de charme, des chambres d'hôtes et des gîtes accueillants.

    Lire la suite

  • Histoire du Var (83)

    Saint raphael l ile d or la tour sarazine routes touristiques du var guide du tourisme de la provence alpes cote d azurDe ses premiers habitants des temps préhistoriques, le Var a conservé un riche patrimoine mégalithique. Il faut remonter à l'aube de l'humanité pour retrouver les plus anciennes traces d'une présence humaine sur le territoire varois, dans le massif de l'Estérel et la vallée du Verdon.

    La douceur et l'attractivité du climat de la Provence ont fixé nos lointains ancêtres sur les rives de la Méditerranée depuis les temps les plus reculés. On trouve des traces de présence humaine - 350 000 ans avant J.-C. - sur les terrasses qui dominent les lits de l'Argens et du Reyran.

    Dans les vallées de Salernes et de Brignoles, on a relevé les traces d'une activité d'agriculture et d'élevage, vieilles de 4 000 ans avant J.-C., qui attestent de la sédentarisation des premiers habitants.

    A l'époque du néolithique, l'apparition du culte des morts a donné lieu à l'édification de sépultures dont certains dolmens subsistent encore aujourd'hui. L'âge du fer a favorisé les premières concentrations dans les premiers villages fortifiés sur les hauteurs. Vers 500 avant J.-C., le Var est peuplé de Ligures, bientôt rejoints par les Celtes. On peut donc bien parler, dès cette époque, d'une civilisation celto-ligure.

    À partir de 500 avant JC, les Grecs de Marseille fondent des comptoirs sur le littoral de ce territoire peuplé de tribus celto-ligures : Tauroeis au Brusc ou Olbia près d'Hyères.

    Lire la suite

  • Festivals et manifestations dans le Var (83)

    Seillans plus beau village fontaine routes touristiques du var guide du tourisme de la provence alpes cote d azurLe département du Var offre tout au long de l'année de belles découvertes au visiteur curieux préférant sa constante douceur de vivre à sa popularité éphémère de juillet-août. Les routes touristiques du Var vous emmène à la découverte de ses joyaux tels que les gorges du Verdon et la Côte d'Azur

    Mais aussi, vous donnent quelques pistes d'activitées. De nombreuses festivités sont organisées dans le Var, ce territoire dispose d’une offre événementielle riche et variée. Les fêtes traditionnelles, joyeuses, comme la fête des tripettes à Barjols et colorées comme les corsos fleuris, sont encore bien vivantes et perpétuent une longue tradition de convivialité. Le var est en fête tout au long de l’année !

    De la fête de la châtaigne, la fête de la musique, la fête de la bière, la fête de la figue, la fête de la courge aux marchés de Provence. Il y’a de quoi faire dans le Var. Les fêtes provençales sont nombreuses, elles rassemblent les peuples autour de valeurs communes comme la gastronomie, la mer, les traditions de Noël et Pâques... Elles sont des instants de convivialité inoubliables.

    Dans le Var tout est prétexte pour faire la fête tout au long de l’année ! Alors venez faire la farandole, venez danser la danse des cordelles, venez rire et chanter au son des galoubets, des tambourins et des salves de fusils...  Mais le Var joue également la carte de la diversité et de la modernité dans tous les domaines : culturel, gastronomique et sportif, pour que la fête soit complète et appréciée de tous.

    Lire la suite

  • A voir, à visiter dans le Tarn (81)

    Ambialet vallee du tarn la prequ ile routes touristiques du tarn guide du tourisme de l occitanieLe département du Tarn offre une très grande diversité de paysages : du Ségala rude mais authentique aux collines amollies du Vaurais, seuil des vastes étendues du Lauragais, la Montagne Noire, sentinelle avancée du Massif Central, aux larges plaines de l'Agout et du Tarn assagi.

    Proche de Toulouse, entre la chaîne des Pyrénées, l'océan Atlantique et la mer Méditerranée ; le Tarn, c'est déjà le Midi. Avec ses bastides, ses plaines, ses collines et son pays de cocagne, le Tarn invite les touristes à découvrir un décor authentique : plaine verdoyante et ensoleillée d'un côté et de l'autre une montagne boisée et sombre. Creusé par de vertigineuses gorges, le département du Tarn se décline en d'innombrables monts et collines, vallées et montagnes, longues plaines et abîmes écorchés.

    Le long des rives du Tarn, dans la vallée, en pays de Cocagne où l'on cultivait le pastel, sur les traces des Templiers en pays du Ségala-Viaur, ou bien encore en haut des monts de Lacaune... Le Tarn est riche d'une vraie diversité naturelle. Les passionnés de randonnée, de sports d'eaux vives, de pêche et autres activités auront plaisir à parcourir le département du Tarn. Le charme des campagnes tarnaises provient du contraste naturel entre forêts, montagnes, plaines et vallées, influencés par trois climats. Des paysages à parcourir, à découvrir...

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans le Lot (46)

    Parc des causses du quercy vallee du lot guide touristique du lot midi pyreneesAvant la révolution, le département a été connu comme Le Quercy, ce nom est d'ailleurs repris sur certaines affiches touristiques. Le département du Lot se situe au nord de la région Midi-Pyrénées, à l'est du département de la Dordogne en Aquitaine. Le département du Lot a bien préservé son patrimoine d'antan et c'est un plaisir à le découvrir. A voir absolument lors de votre séjour de vacances : la Haute Vallée de la Dordogne et le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

    Au nord, à partir du port fluvial de Souillac, cité des Automates, jusqu'à Saint-Cere, réputé pour son festival lyrique. Le centre médiéval de Saint-Céré est également très agréable a explorer, et vous pouvez visiter les Grottes de Presque à proximité, la vallée de la Dordogne se borde de falaises et se parsème de châteaux élégants comme ceux de Belcastel et Montal classé au titre des monuments historiques le 14 juin 1909 devrait également figurer sur votre liste d'endroits a visiter ou fortifiés : La Treyne, Castelnau-Bretenoux, Saint Laurent les Tours...

    Dans le nord-est du Lot la plupart des visites touristiques se concentrent autour des trois villages classés parmi les "Plus beaux villages de France" du Lot : Carennac, Loubressac et Autoire. Nous vous conseillons aussi un détour à Bretenoux pour voir le château de Castelnau-Bretenoux. Arrêtez-vous pour visiter les villes et villages de Lacapelle-Marival et Cardaillac vers l'est du département du Lot, sur la route pour rejoindre Figeac.

    Lire la suite

  • Histoire de la Haute-Loire (43)

    Monistrol d allier route a travers la haute loire routes touristiques de haute loire guide touristique auvergneLe département de la Haute-Loire, comme presque tous les départements français, date des débuts de la Révolution Française ; son nom et ses limites ont été fixés par des décrets de l’Assemblée constituante des 21 et 26 janvier, le 26 février 1790. Avant cette date, la France était divisée en provinces et les provinces en "Pays".

    Sur les limites de l’Auvergne et du Languedoc s’élève un groupe de froides et rudes montagnes. Les rudes montagnes inhospitalières du département de Haute-Loire n'ont servi durant la préhistoire qu'à permettre aux nomades de transiter du sud vers le nord, les premiers peuplements sont celtiques, puis les frontières du département se calquent sur l'implantation d'une ancienne tribu gauloise : les Vellaves, indigènes du Velay.

    Comme tous les peuples primitifs, les Vellaviens vivaient de la chasse ou de la garde des troupeaux. Dans plusieurs communes du Velay, notamment au Puy, à Vals, à Saint-Julien, à Pradelles, à La Roche-Aubert, à La Terrasse, au Monastier, à Tarsac, etc., on voit encore des vestiges de leurs habitations. Avant l’arrivée des Massaliotes, qui les premiers y pénétrèrent, on ne voyait point de routes dans ce pays, mais seulement quelques étroits sentiers perdus dans les rochers ou dans les ravins. 

    Lire la suite

  • L'assiette gourmande de Lyon (Rhône-69)

    Lyon la place bellecour routes touristiques du rhone guide du tourisme rhone alpesVille du passé, Lyon la bonne vivante, capitale des Gaules, de la soie et de l’imprimerie est devenue l’une des métropoles majeures sur le plan économique, sur le plan culturel, gastronomique. Attachée à ses traditions, à ses cercles, Lyon est aussi une ville de créateurs. Une ville où les jeunes chefs, les petits-fils de monsieur Paul, sont rois.

    La ville de Lyon est réputée pour sa gastronomie,  "Capitale mondiale de la gastronomie", Lyon compte des chefs mondialement connus, notamment Paul Bocuse et Eugénie Brazier, une des mères de cette profession où les hommes sont majoritaires. Georges Blanc, dont le fief est à Vonnas, dans l'Ain, tient cependant aussi un restaurant à Lyon.

    Après vos balades dans la presqu’île le matin, depuis la gare de Lyon-Perrachejusqu’à la place des Terreaux en passant par la place Bellecour, centre névralgique de la ville. De part et d’autre de la rue Victor-Hugo et de la rue de la République, piétonnes et commerçantes, des découvertes réjouissantes vous attendaient : le quartier résidentiel d’Ainay, le musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique, installé dans un hôtel Renaissance ou encore l’opéra réhabilité par Jean Nouvel.

    Il est temps de déjeunez en terrasse ou dans l'une de bonnes petites adresses dans l’air du temps.

     

    Lire la suite

  • Parcours touristique à Saint-Jean-la-Vêtre (Loire-42)

    Saint jean la vetre eglise routes touristiques de la loire guide touristique de rhone alpesPour vos vacances à Saint-Jean-la-Vêtre dans à la découverte du Forez, routes touristiques en France vous propose ces deux balades :

    Ce circuit "au Pieds des Bois Noirs" débute par l’incontournable village perché de Cervières, puis jette un premier aperçu sur ce pays et son caractère. Une petite escapade jusqu’aux cornes d’Urfé offre un magnifique panorama, au-delà des frontières naturelles de la région. Puis la route plonge dans les courbes, les forêts de velours, les villages sages du Pays de Noirétable.

    Départ à l’église du XVe et XVIIème siècle de Noirétable, dos à l’église, prendre à gauche puis la N89 à droite direction de Thiers. A la sortie de Noirétable, tourner à droite (D24) direction Cervières. Sur la droite, pierre branlante et autel de la Baronnie, série de rochers à cupules ; peu après vue des cornes d’Urfé à gauche au pic Pelé sur la droite.

    Cervières, village médiéval du XVe siècle, classé ; église des XVe et XVIe, circuit de découverte, musée maison des grenadières, restaurant, parking à l’entrée du village... Passer devant le restaurant et descendre vers le cimetière, puis prendre la route à droite (D24), à gauche, chapelle Saint Roch et point de vue sur Cervières. La suivre jusqu’au village des Salles : église avec fresques du XIIe siècle.

    Lire la suite

  • Voyager sans ma voiture

    L'Ademe Bretagne demande à dix établissements touristiques de travailler sur un concept de courts séjours : « Voyager sans ma voiture ». Cette « écomobilité » est un défi relevé par Pascal Frère et Pierre Manivel, gérants de l'hôtel du Port-Rhu, à Douarnenez (29).

    Faire du tourisme et visiter un secteur sans sa voiture ? Une idée sans doute un peu folle quand on sait que 82 % des vacanciers partent en villégiature avec leur voiture particulière. L'Ademe, qui note également que « seuls 13,5 % des vacanciers utilisent le train », rappelle pourtant que « face à la raréfaction de l'énergie fossile, à son coût et à l'impact de ce mode de déplacement sur les émissions de gaz à effet de serre, une mutation doit être opérée ».

    Forte de ce constat, et avec le Comité régional du tourisme (CRT), cette agence s'est lancée, dès 2013, dans la promotion d'une nouvelle forme de tourisme : « Faire venir les visiteurs et leur permettre de tout faire sans qu'ils aient besoin d'utiliser une voiture », résume Anne-Sophie Cosquéric, pour l'Ademe Bretagne.

    La Bretagne en pointe

    Cette idée d'écomobilité fonctionne déjà en France avec des professionnels du tourisme. Mais seulement de manière sporadique et individuelle. Et la Bretagne est la première région française à se lancer de manière très institutionnelle dans cette opération », note, de son côté, Flavien Verret, du bureau d'études Atemia, qui travaille à la mise en place du projet. Rien de très étonnant à cela car « l'écotourisme est bien ancré en Bretagne.

    Environ 50 hébergeurs de la région (hôtels, campings, gîtes, etc.) bénéficient déjà de l'Éco-label européen, qui récompense les efforts faits en économie d'énergie et en développement durable : un total qu'on ne retrouve dans aucune autre région française. La démarche initiée par l'Ademe est donc le prolongement de tous ces efforts que l'on répertorie déjà dans la région », poursuit Flavien Verret.

    Lire la suite

  • A faire, à visiter dans l'Ardèche (07)

    Ce territoire de l'Ardèche voisine tout à la fois de la Haute-Loire, de la Loire, la Lozère et le Gard  abrite le parc naturel régional des Monts d'Ardèche et Gorges de l ardeche grand site de france routes touristiques de ardeche guide du tourisme du rhone alpesdes trésors dont le Pont d'Arc, voûte naturelle qui enjambe la rivière, la caverne ornée du Pont d'Arc, reconstitution de la grotte Chauvet, Alba-la-Romaine et son site archéologique, la grotte de l'Aven d'Orgnac et son musée de la Préhistoire,  sans oublier le safari de Peaugres ou encore le féérique bois de Païolive.

    Le département très typé et très touristique de l'Ardèche longe la vallée du Rhône et regarde, de l'autre côté du fleuve, le département de la Drôme. Ce territoire très minéral tient son nom de la rivière qui marque son paysage et dont les gorges, fief du canoë-kayak, sont mondialement connues, ou presque. Partout où vous allez dans le département de l'Ardèche, vous trouverez de nombreuses occasions de profiter d'activité de plein air. Mais l'Ardeche ne se raconte pas, elle se vit.

    Ce qui saute aux yeux tout d'abord, c'est la beauté des paysages, les sucs, les gorges, les massifs, les vallées, les cultures en terrasses, les murs de pierres sèches le long des champs et des sentiers de randonnée, les villages préservés sur leur promontoire... Le paysage varié attire de nombreux amateurs de sports de plein air avec des possibilités pour la randonnée, le vélo, le canoë, l'escalade et d'autres sports de plein air étant très vaste et varié.

    Vous trouverez également de nombreuses activités locales comme des aventures cime des arbres, des parcs animaliers et des petits musées du patrimoine. Les raisons de s'y émerveiller sont multiples et variées.

    Lire la suite

  • A voir, à faire, et à visiter à Saint-Antoine-l'Abbaye (Isère-38)

    Sur la route de vos vacances, laissez-vous emporter sur les nombreux sentiers de randonnées qui sillonnent les collines verdoyantes. Une multitude de Saint antoine l abbaye routes touristiques de isere guide du tourisme de rhone alpesbalades, dans le village et dans la campagne environnante, vous sont proposées au départ de Saint-Antoine-l'Abbaye. Miripili, l'Île aux pirates est un parc de loisirs : Venez vivre des aventures extraordinaires au pays imaginaire, au pays des enfants : jeux, spectacles, contes, énigmes et épreuves ! Bienvenue dans le monde de Peter Pan, Clochette, Crochet, indiens et pirates : ouvert de début avril à fin août.

    Visites guidées par Les Amis des Antonins : Visites guidées de l'église abbatiale de Saint-Antoine-l'Abbaye, du trésor, du village médiéval. Pour les groupes, toute l'année sur réservation. Pour les individuels, d'avril à octobre.

    Si vous êtes dans la région, je peux vous conseiller de vous laisser tenter à proximité par deux “choses” : Pour retomber en enfance et s’amuser:  Le jardin ferroviaire de la ville de Chatte ! C’est un grand jardin aménagé en parcours immense de trains électrique. Site internet. On y retrouve des dizaines de petits trains, des rails qui se croisent, avec des maquettes des monuments de la région et plus, et un vrai décor arboré. Personnellement, c’est un coup de cœur dans mes visites dans le Royan, car petits gourmands et moi avons bien rigolé à chercher les trains, et c’était un sacré défi d’arriver à prendre ces trains (en marche !)  en photos. 

    Lire la suite

  • Histoire du Centre-Val de Loire

    Le chateau d azay le rideau plus beau village routes touristiques dans l indre et loire guide du tourisme centre val de loirePar la douceur de son climat et la richesse de ses forêts, la vallée de la Loire a attiré les rois et les nobles, qui y firent construire un nombre impressionnant de châteaux.

    La Renaissance marqua l'âge d'or des châteaux de la Loire, mais beaucoup gardent les traces de constructions plus anciennes ou, au contraire, de modifications ultérieures. Il est possible d'emprunter la route touristique François Ier en Val-de-Loire, qui part de la Charente, où le roi est né, à Angoulême, et va jusqu'en Île-de-France, en passant par les châteaux de la Loire.

    A ce sujet, vous pouvez aussi consulter le site Internet de l'association des Châteaux de la Loire, qui regroupe 57 sites à visiter et l'association Les Routes de François 1er à Blois qui fait la promotion des châteaux et proposent des circuits.

    Haut lieu d'art et d'histoire, la vallée de la Loire est l'illustration parfaite de l'évolution cohérente des hommes avec leur environnement sur deux mille ans d'histoire. Grand itinéraire utilisé depuis des siècles, la vallée a été façonnée à la fois par la nature et par les rois de France.

    Lire la suite

  • Le Poitou-Charentes dans votre assiette !

    Les grottes de regulus meschers sur gironde route verte de royan a bordeauxLa France est l'un des pays au monde les plus réputés pour sa gastronomie et son savoir culinaire. Toutes ses régions regorgent de spécialités et de produits de qualité. Au cours de votre séjour en Poitou-Charentes et lors de vos escapades sur les routes touristiques, n'hésitez pas à titiller vos papilles avec les spécialités locales.

    Une fois grisé par vos découvertes touristique en Poitou-Charentes, quoi de plus rassurant qu'un retour aux sources à base de spécialités, histoire de goûter, par exemple, ces petits escargots gris que les Charentais appellent les "cagouilles" et les Poitevins les "lumas", de savourer l'éclade ou la mouclade, de faire honneur à la chaudrée et aux mojettes , délicieux et fondants haricots blancs ou de cocos...

    De passage dans le Poitou-Charentes, ne manquez pas l'occasion de vous régaler des spécialités et produits régionaux qui conjuguent là encore avec bonheur mer et campagne : pâtés de lapins, grillons et grattons, jambons de Vendée, agneau fondant, poularde de Bressuire, chapon de Barbezieux, canard de Challans, côte de boeuf parthenaise, veau blanc de Chalais, sans oublier le gigourit : civet de porc...

    La cuisine du Poitou Charentes, simple, harmonieuse, qui sublime les inimitables saveurs des produits du terroir. Huîtres de Marennes, moules de Charron, agneaux et fromages de chèvre des Deux-Sèvres, melons gorgés de soleil, le Pineau, et gloire de la Charente : le Cognac. Alors, vous venez ?...

     

    Lire la suite

  • A faire à Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie 74)

    Chamonix routes touristiques de haute savoie guide du tourisme de rhone alpesNichée au coeur des Alpes françaises, au pied du Mont-Blanc, Chamonix-Mont-Blanc est une ville à la montagne, stratégiquement située à la frontière de 3 pays : la France, l'Italie et la Suisse. A Chamonix Mont-Blanc, chaque étape mérite contemplation. Quatre lieux différents, quatre portes pour pénétrer un univers unique, gardé par un géant : le mont Blanc.

    Lors d'un week-end ou un séjour touristique venez découvrir le patrimoine insolite de Chamonix Mont-Blanc ! Offrez-vous une pause nature, facilement accessible en seulement 1 heure en voiture de l'aéroport international de Genève, moins de 3 heures de l'aéroport de Milan ou 6 heures de Paris, la capitale de l'alpinisme devient en hiver une station de sports d'hiver reconnue et réputée depuis 1924, station des premiers Jeux olympiques d'hiver.

    Le monde entier se retrouve à "Cham". Dans les rues de cette "ville de haute-montagne" vous entendrez toutes les langues. Mais cette rencontre au sommet se fait dans un esprit commun, celui des passionnés de l'alpinisme, de ses légendes, de son éthique.

    En plein cœur de la ville, entre deux emplettes, levez les yeux : partout le Mont-blanc est là. 4810 m de rocher, de neige, de glace et de rêve pour tous.

    Lire la suite