Les routes touristiques en France

Articles de francal

  • Parcours touristique dans Villedieu-les-Poêles (50)

    Villedieu les poeles eglise notre dame routes touristiques de la manche guide touristique de normandieDans la baie du Mont Saint-MichelVilledieu-les-Poêles est située dans le département de la Manche en région Normandie. Au cœur du Bocage normand, aux confins des entités plus étroites que sont le Bocage virois, l'Avranchin et le pays saint-lois, Villedieu-les-Poêles fait partie des Villes et Métiers d'Art et des Villages étapes français. Cette cité médiévale du XIIe siècle s'est notamment développée grâce à son statut de Commanderie des Chevaliers de Malte.

    Une étape indispensable, surnommée la capitale du cuivre à juste titre, Villedieu-les-Poêles fait partie des haltes incontournables du tourisme artisanal. Le travail du cuivre et du métal occupe une place importante parmi ses lieux de visite. Vous pouvez notamment visiter la Fonderie de cloches, l'atelier du cuivre ainsi que d'autres lieux mettant en avant les artisanats locaux, qui ont fait la renommée de cette cité : poeslerie, dinanderie, fonderie... Le village abrite en tout 39 cours-ateliers ainsi que plusieurs lavoirs du XIXe siècle, qui décorent les rives de la Sienne. Celle que l’on appelle la « cité sourdine » n’a pas fini de vous surprendre !

    Durant la Seconde Guerre mondiale, Villedieu-les-Poêles a eu la chance de n’avoir pas été bombardée. Vous découvrirez donc une cité dotée d’un patrimoine ancien peu commun et unique en Normandie. Son habitat en îlot est regroupé autour de 39 cours ateliers médiévales, ancien coeur de l’artisanat du cuivre. Ne ratez pas les plus emblématiques : la cour de la Luzerne et sa potence, la cour aux Moines, la cour des Hauts-Bois et sa tête sculptée ou encore la cour Bataille et sa marche gravée. Un autre édifice incontournable se dresse en ville : l’église Notre-Dame de Villedieu-les-Poêles.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Valognes (50)

    Valognes hotel grandval caligny routes touristiques de la manche guide touristique de normandieSituée au cœur de la presqu’île du Cotentin, Valognes est une commune du département de la Manche, à une vingtaine de kilomètres de Cherbourg-en-Cotentin. Située dans la vallée du Merderet, non loin de Montebourg ou Sainte-Mère-Eglise, elle constitue un joli point d'arrêt pour apprécier les charmes de la Normandie. Valognes, surnommée le Versailles normand, jadis la capitale aristocratique du Clos du Cotentin se singularisait par ses élégants hôtels particuliers du XVIIIe siècle. Pays d'Art et d'Histoire de la Manche, Le Clos du Cotentin, rassemble trois cités d’une grande richesse architecturale : Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte. La cité de Valognes, elle est la seule commune parmi les 3 chefs-lieux composant le Clos du Cotentin, à avoir un passé antique.

    Valognes fut depuis le Moyen Âge et jusqu'au xviiie siècle la capitale administrative du Cotentin, ville royale et centre juridique regroupant beaucoup d'offices que se disputèrent les nobles de la région. À partir du règne de Louis XIV, la mode, avec Versailles et la vie de cour, incite les nobles à venir s'établir en ville et c'est à Valognes qu'elle se développera, avec la construction de nombreux hôtels particuliers. Remarquable par son architecture, Valognes garde de splendides demeures de caractère et de beaux vestiges anciens, mais les bombardements alliés du 20 juin 1944 occasionnent de lourds dégâts. Malgré les destructions en 1944, elle conserve un superbe patrimoine. Au gré des ruelles de Valogne, on découvre de riches hôtels particuliers, comme l'hôtel de Beaumont, des églises des 11ème et 18ème siècles ainsi que les vestiges des thermes gallo-romains d'Alauna. Pour découvrir les traditions de la région, rendez-vous au musée régional du Cidre et du Calvados, installé dans de vieux bâtiments historique.

    Valognes, prend naissance au premier siècle de notre ère, c'etait alors une cité gauloise appartenant à la tribu des Unelles. Bâtie dans un vallon où se réunissent plusieurs ruisseaux, et près de l'emplacement qu'occupait l'ancienne cité d'Alauna, Valognes aurait été fondée à l'époque où fut détruite la cité romaine.  Apanage des ducs de Normandie au Xe siècle, elle se développe peu à peu avant de rejoindre le royaume de France au début du XIIIe siècle. Au delà de ses grands espaces sauvages, sa nature à l'état brut et la mer à perte de vue; la Manche est aussi une terre d'histoire ! 

    Lire la suite

  • Contre-attaque de Mortain (50)

    Mortain chapelle saint michel routes touristiques de la manche guide touristique de normandieMortain commune dans le département de la Manche en région Normandie, se situe dans un paysage de bocage préservé, en bordure de la forêt qui porte son nom, sur un flanc granitique et gréseux du Massif armoricain. Mortain présente un paysage composite, fait de bocages, de bois, de marais et de landes. Ses paysages, riches et variés, offrent au nord du pays Mortainais, un relief tourmenté marqué par la pittoresque Vallée de la Sée, étroite et sinueuse, sur laquelle veille le point culminant du département de la Manche : Chaulieu à 368 m. Situé sur les marches méridionales de la Normandie, à proximité des plages du débarquement et de la baie du Mont-Saint-Michel, le Mortainais demeure une terre de carrefour entre les pays de la Loire, la Bretagne et la Normandie.

    Si vous êtes de passage en terres normandes, la ville de Mortain vaut le détour, surtout si l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale vous intéresse. Au milieu de cette terre, une grande page de la bataille de Normandie c'est déroulé. Comment évoquer la bataille de Normandie sans rappeler la contre-attaque de Mortain qui fut une offensive de l'armée allemande sur le flanc droit des forces alliées ? Elle s'est déroulée du 7 au 13 août 1944 dans la région de Mortain et plus précisément sur la côte 314, où se trouve la Petite Chapelle. Le 2e bataillon américain encerclé sur ce piton rocheux résista pendant cinq jours au Waffen SS de la 2e SS-Panzer Division. Ils essuyèrent de nombreuses pertes mais les assauts allemands furent repoussés efficacement.

    Le simple fait de vous trouver en Normandie vous fera visiter des sites et des monuments commémoratifs, des tombes de guerres… tout au long de votre séjour. Même si vous n’êtes pas un féru d’Histoire, la ville de Mortain vous réserve de nombreuses surprises. 

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Granville (50)

    Granville est une station balnéaire sur la côte du département de la Manche, au nord de Mont-Saint-Michel et au sud de Coutances, sur la côte au sud-ouest de la presqu'île du Cotentin. L'emplacement de Granville à l'entrée de la baie du Mont-Saint-Michel en fait une destination incontournable sur la route des vacances. Les remparts qui entourent la Granville ramparts de la haute ville routes touristiques de la manche guide touristique de normandiehaute ville sont le témoignage de son histoire. En parcourant les rues les plus anciennes de Granville, c’est l’occasion de comprendre l’histoire de celle-ci. Cette ville fortifiée par les Anglais au XIVe siècle conserve, dans sa partie haute ceinturée de remparts, les traces de son passé militaire et religieux.

    Granville organise de très belles visites de la ville. Différents parcours, dont certains sont théâtralisés, sont organisés régulièrement comme le « Parcours des Vieilles Pierres », le « Parcours Granville maritime et portuaire » ou le « Parcours à l'abordage les enfants ». Maisons de caractère et hôtels pittoresques des XVlème et XVlllème siècles jalonneront votre visite. En effet, la Haute-Ville renferme de beaux hôtels particuliers et deux espaces culturels intéressants, le musée du Vieux Granville et le musée d’art moderne Richard Anacréon. La cité possède plusieurs autres très beaux édifices comme l’église Saint-Paul, l’église Notre-Dame-du-Cap-Lihou, l’hôtel des Bains et le château de Grainville.

    Impossible de flâner dans les rues et sur le front de mer de Granville sans marcher jusqu’à la pointe du Roc, où se trouve le phare du cap Lihou. Granville est également le port d’attache naturel des compagnies qui desservent les îles Chausey et les îles anglo-normandes de Jersey, Guernesey et Sercq. Granville peut se vanter également de posséder le premier port coquillier de France. Les restaurants de la station balnéaire proposent à leurs hôtes des coquilles Saint-Jacques, des praires, des seiches et des bulots fraîchement pêchés. Le port a la particularité d’être équipé d’une forme de radoub, un équipement construit avec des blocs de granit de Chausey autrefois destiné à l’entretien des morutiers.

    Ses belles plages de sable, sa piscine d’eau de mer et ses nombreuses animations en font une destination très agréable. La Maison Christian Dior apporte une touche de glamour à la station. L’ancienne résidence du couturier est aujourd’hui un musée ouvert au public. En suivant le sentier côtier vers le nord, on peut rejoindre la grande plage et les dunes de Donville, tout autre paysage.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Coutance (50)

    Coutance pays d art et d histoire la cathedrale routes touristiques de la manche guide touristique de normandieDominée par les tours de sa cathédrale, la ville d'Art et d'Histoire de Coutances est située dans le département de la Manche en Normandie, au sud de la presqu'île du Cotentin, , à une trentaine de kilomètres de Saint-Lô, 45 kilomètres au nord de Mont-Saint-Michel et 65 kilomètres au sud de Cherbourg. Coutances fut capitale religieuse et judiciaire du département de la Manche jusqu'à la Révolution Française.

    Coutances dispose d'un beau patrimoine religieux, la cité a su conserver d’anciens quartiers, maisons de maîtres et sa majestueuse Cathédrale Notre-Dame. Fierté des Coutançais, cette dernière domine la ville et s’observe depuis le littoral. Édifiée au XIIIe siècle, la cathédrale Notre-Dame constitue un remarquable témoignage de l'art gothique normand. En vous baladant dans la ville, vous pourrez découvrir d'autres beaux édifices religieux à l'instar des chapelles de la Roquelle du XVIe siècle, du Sacré-Cœur, de la Mare, ou encore du lycée du XVIIIe siècle. 

    Centre important du livre à la Renaissance, Coutances a vu son développement enrayé lors du transfert de la préfecture à Saint-Lô. Bien que sévèrement touchée par les bombardements de 1944, Coutances a su conserver son charme de petite ville et mettre en lumière ses monuments épargnés. L’office de tourisme de Coutances propose un circuit en 11 arrêts pour visiter la ville. Ce dernier vous fera passer par les monuments historiques et religieux les plus emblématiques, de jolies ruelles d’antan et le superbe jardin des plantes ; un havre végétal inattendu parmi les plus anciens de Normandie. 

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Honfleur (14)

    Honfleur est une ville ancienne que les documents mentionnent dès le XIe siècle où elle figure parmi les importantes bourgades du Duché de Normandie. Sa situation géographique privilégiée, de port d'estuaire et de port de mer, détermine sa double vocation : la défense du fleuve royal et le départ des grandes aventures sur la mer océane. Pour profiter pleinement de Honfleur et éviter la foule, privilégiez une visite tôt le matin ou en fin de journée, lorsque Honfleur le vieux bassin routes touristiques du calvados guide touristique de normandiela ville et son Vieux Bassin s’illuminent.

    Cité millénaire, Honfleur a conservé de multiples témoins de son histoire. La renommée de Honfleur est due essentiellement au charme de ses vieilles ruelles et à la diversité de ses monuments, mais aussi à son activité artistique et culturelle et à l'authenticité du petit port. Honfleur est l'une des cités les plus visitées de France, pour son authenticité, son charme, ses charmantes petites boutiques et ses restaurants, ainsi que pour la présence d'un lieu qui promet un joyeux voyage au coeur de la forêt tropicale : le Naturospace. Le temps d'une visite, on se balade à la découverte d'une végétation luxuriante peuplée de papillons et d'oiseaux qui circulent librement au-dessus des têtes.

    La Seine et Honfleur ont toujours inspiré les artistes peintres, écrivains, musiciens... Les peintres particulièrement sensibles à la lumière de l'estuaire, se promènent dès le XVIIIe siècle. Ils découvrent à Honfleur un panorama romantique constitué par les deux collines enserrant la ville médiévale. Aujourd’hui encore, plusieurs dizaines de galeries et ateliers d’artistes présentent en permanence des œuvres classiques ou contemporaines. Bénéficiant d’une situation géographique privilégiée, Honfleur peut représenter le point de départ de nombreuses balades dans l’arrière pays à la découverte de la route des fromages, de la route du cidre  mais également de balades sur l’estuaire de la Seine sur les traces des impressionnistes…

    Lire la suite

  • Dentelle d'Alençon (61)

    Alencon dentelle d alencon musee des beaux arts routes touristiques du calvados guide touristique de normandieL’histoire de la dentelle d’Alençon est longue et riche. En effet, il s’agit d’un véritable art qui a su traverser les époques pour être toujours présent de nos jours. La dentelle au Point d’Alençon possède une histoire pluriséculaire qui remonte au moins au XVIIe siècle. Son histoire vous sera parfaitement contée au musée des Beaux-arts de la Dentelle d’Alençon

    Fraises, jabots, coiffes, robes et voiles de mariées… au XVIIe siècle, toute la noblesse et le haut-clergé se parent de dentelle au point de Venise, très à la mode à cette époque. Vêtements mais aussi objets de la vie courante des nobles, comme les attelages de voitures, se couvrent de ce motifs ajourés, produits au fuseau, à l’aiguille, à la main ou au crochet.

    Dans les années 1650, Marthe La Perrière (vers 1605-1677),  une dentellière alençonnaise, souhaite perfectionner cet art délicat et va inciter ses jeunes apprenties à créer une technique qui leur est propre. Elle introduisit à Alençon une technique de dentelle à l’aiguille venue d’Italie, le Point de Venise. Elle y apporta des perfectionnements techniques qui donnèrent naissance à une dentelle très fine qui deviendra le Point de France puis le Point d’Alençon. Elles vont progressivement inventer la dentelle au point d’Alençon, dentelle à l’aiguille d’une extrême finesse, qui offre une qualité unique et rare. Lun des symboles du raffinement de la haute couture française.

     

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Lisieux (14)

    Lisieux basilique sainte therese routes touristiques du calvados guide touristique de normandieLa charmante cité de Lisieux est situé au cœur du Pays d'Auge, une région de Basse-Normandie. Le Pays d’Auge présente selon les lieux des géographies variées : La côte fleurie, au nord, égrène des plages aux noms célèbres, telles Deauville, Trouville ou Honfleur. C’est un littoral de falaises séparées par des zones basses avec des plages de sable fin. L’arrière-pays, lui, est tapissé de vallées et de vertes prairies qui forment un paysage au relief accidenté, où s’entremêlent plateaux et versants souvent abrupts. Le Pays d'auge est un pays de bocages traversé par de jolies rivières…

    La ville de Lisieux peut retracer ses origines à l'époque gauloise,  bien que plus de la moitié de la ville ait été détruite en 1944, on peut toujours y voir des monuments historiques fascinants. Tel un phénix, Lisieux renaît de ses cendres après les bombardements de la Libération. Confiée à l’Architecte Robert Camelot, sa Reconstruction en fait alors une ville moderne. Haut lieu de spiritualité grâce à Sainte-Thérèse, vous pourrez visiter la Basilique qui fut l’une des plus grandes églises érigées au XXe siècle, le Diorama, un musée de cire dédié à Sainte-Thérèse, le Carmel contenant son tombeau et les Buissonnets, la maison d’enfance de Thérèse Martin. 

    Exposée tel un joyaux sur son promontoire la basilique dédiée à Sainte-Thérèse domine la ville. Quelques maisons à pans de bois subsistent, fières, belles, elles constituent, les traces rares, encore palpables, du Moyen-Âge. Mais Lisieux est aussi une ville verte grâce à plusieurs jardins, à un arboretum de 12 hectares et à une base d’activité VTT comprenant 20 circuits sur 450 km de sentiers balisés.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Houlgate (14)

    Houlgate grand hotel routes touristiques du calvados guide touristique de normandieSituée dans le Calvados en Basse-Normandie, de Cabourg à Honfleur, la Côte fleurie est, sans prétention, la petite pépite du littoral normand. Stations balnéaires animées, villas excentriques, campagne verdoyante et côte sauvage aux longues plages de sable doré… Voilà ce qui vous attend à seulement deux heures de route de Paris. Profitez de votre séjour sur la Côte Fleurie pour visiter HoulgateAvec sa situation géographique privilégiée le long du littoral Normand, Houlgate vous offre la possibilité de profiter de tous les charmes de cette station balnéaire conviviale et familiale à dimension humaine.

    Houlgate a su conserver son authenticité au fil des siècles, et il est agréable de s’y balader et de flâner à la découverte de ses nombreux édifices d’une grande beauté architecturale. Pour commencer votre visite de la ville, vous pourrez faire une halte par la maison des Pêcheurs, le Moulin Landry ou encore la colonne Guillaume le Conquérant qui témoignent du passé médiéval de la ville. Houlgate dont le charme est indéniable est entourée de collines (la butte de Houlgate à l'est et celle de Caumont à l'ouest).

    Un circuit de découverte vous guide à travers les rues d’Houlgate à la rencontre de son patrimoine, vous observerez de nombreuses frises, des rosaces, des jeux de couleurs et des toitures extravagantes. Le bord de mer sert de terrain d’expérimentation pour aux architectes de l’époque. Vous trouverez un parking boulevard des Belges pour stationner votre véhicule, puis dirigez-vous vers l'office de tourisme de Houlgate, situé sur ce boulevard. Cette demeure fût construite à l’origine par l’abbé Anne.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Caen (14)

    Caen ville d art et d histoire eglise saint etienne le vieux routes touristiques du calvados guide touristique de normandieCaen situé en Normandie (ancienne région Basse-Normandie) dans le département du Calvados, est une terre d'escales pour toutes les aventures et tous les projets de vacances. Cité historique de Guillaume le Conquérant, Caen ouvert sur la Manche, constitue une destination prometteuse de découvertes et de séductions. Sa situation, entre terre et mer, à moins de 2 heures de Paris et face au sud de l'Angleterre, en fait une ville propice sur la route des vacances. Ville gastronomique, ville d'architecture où le Moyen Âge et la reconstruction se côtoient, ville d'histoire qui a vécu la conquête de la Normandie et les heures noires des bombardements et de l'Occupation, Caen est surprenante.

    Surnommée la ville aux cent clochers, la capitale bas-normande compte 86 édifices protégés monuments historiques173, ce qui est assez remarquable compte tenu des sinistres causés par les bombardements de l'été 1944. Le château de Guillaume le Conquérant, l'Abbaye-aux-Hommes et l'Abbaye-aux-Dames, comptent parmi les plus remarquables fleurons de l'architecture normande. Les balades y sont particulièrement plaisantes avec son centre historique, ses belles rues commerçantes : Saint-Pierre, Froide, Caponière, des places majestueuses... Les collections et les expositions du musée des Beaux-Arts, du musée de Normandie, ainsi que les spectacles et concerts les plus variés composent une offre culturelle riche. Sans oublier son musée Le Mémorial de Caen, cité de l'Histoire pour la Paix, lieu unique de réflexion sur les conflits et le maintien de la paix dans le monde.

    Lire la suite

  • Usson : l'ancienne forteresse de la reine Margot (63)

    Usson plus beau village de france routes touristiques du puy de dome guide touristique auvergneFace à la chaîne des Puys, un minuscule village conserve le souvenir de celle qui y fut reléguée durant dix-neuf ans. Situé à l’orée du parc régional du Livradois-Forez, au cœur des volcans d’Auvergne, le village d’Usson, classé parmi les" plus beaux villages de France", fait partie des grands incontournables d’Auvergne. Niché sur un piton volcanique, ce village domine le Val d’Allier. Cette position privilégiée justifia la construction d’un des plus importants châteaux d’Auvergne.

    La forteresse du château d’Usson aujourd’hui disparue abrita de 1586 à 1605 Marguerite de Valois. Etonnant destin que celui de Marguerite de Valois, la Reine Margot. Née en 1553, fille, sœur et femme de rois, pouvait-elle supposer qu’exilée, elle passerait 19 ans de sa vie à Usson, un village au cœur de l’Auvergne ? Largement compromise dans les querelles religieuses et politiques de son époque, Marguerite de Valois du quitter la cour de son frère le roi Henri III en 1583 et entamer un long périple au travers du royaume de France.

    En 1586, elle se réfugia au château d’Ybois, qui appartenait à sa mère Catherine de Médicis. Sur ordre de Henri III,  le marquis de Montboissier-Canillac vint l’arrêter pour l’emprisonner dans une forteresse réputé « la plus forte place du royaume » : Usson. Détestée de son frère Henri III et de sa mère Catherine de Médicis, abandonnée par son mari Henri de Navarre, le futur Henri IV, c’est dans cette sinistre forteresse, une des plus importantes du royaume, qu’elle arrive en novembre 1586. Cet épisode s’inscrit dans le contexte de confusion politique et militaire des guerres de religion.

    Très vite, la prisonnière en devient la véritable souveraine. Cultivée, elle se veut une femme libre, reconstituant une cour, recevant écrivains, artistes, musiciens… et collectionnant les amants… tout en y menant aussi une vie dévote ! Dans ce château  composé de 20 tours et 3 enceintes, la Reine Margot réussit peu à peu à adoucir son emprisonnement forcé en faisant d’Usson l’une des cours les plus raffinées de son temps. Elle y écrivit aussi ses mémoires, inaugurant en cela un genre littéraire, et tint correspondance avec les plus brillants esprits de l’époque, tel Montaigne. En 1605, après bien des tractations avec son époux Henri de Navarre, devenu entre-temps le roi de France Henri IV, elle obtint enfin l’autorisation de regagner Paris, où elle mourra en 1615. La reine Margot a laissé en Auvergne un souvenir vivace où la légende prend souvent le pas sur l’histoire...  Il n'est jamais trop tard pour apprendre !

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Thiers (63)

    Thiers passage en escalier gravissant un rocher en centre ancien routes touristiques du puy de dome guide touristique auvergneSituée aux portes du Parc naturel régional du Livradois-Forez, Thiers est une commune d'Auvergne dans le département du Puy-de-Dôme. Capitale de la coutellerie française, Thiers prend place sur les contreforts du massif des Bois Noirs et des monts du Forez, à une quarantaine de kilomètres seulement de Clermont-Ferrand et d'Ambert. Elle s'est développée sur la rive ouest de la Durolle.

    Peuplée dès l'époque gallo-romaine, la ville de Thiers serait, selon les historiens, d'origine celte. Ancienne baronnie du comté d'Auvergne au Moyen Âge, elle était alors un haut lieu d'échange et de commerce. Au XIVe siècle, la ville connaît un regain d'activité grâce à la coutellerie, la papeterie, la tannerie et la fabrication de cartes à jouer. Aujourd'hui, la cité est érigée en capitale française de la coutellerie. 

    Thiers est une ville qui, comme l'Auvergne, se mérite : rien de mieux que de marcher pour découvrir une cité. Dans la vieille ville, sur les hauteurs, vous pourrez vous promener dans les ruelles en pente, savoir monter et descendre des rues étroites et tortueuses, des ruelles en escalier afin de découvrir les maisons médiévales à pans de bois, avec encorbellements, fenêtres à meneaux et autres statues sculptées. Assez étroites et pavées, certains de ses ruelles n’encouragent pas les visites en voiture. Les piétons s’y retrouvent donc dans une oasis de calme et les touristes apprécient de flâner dans ces lieux hors du temps.

    Thiers est mondialement connue pour son art de la coutellerie, au même titre que Laguiole. C'est dans la vallée des Usines, située en contrebas du quartier médiéval, que se trouvait la plupart des usines consacrées à la coutellerie. Le site mêle aujourd'hui quelques bâtiments toujours en activité, les ruines de bâtiments désaffectés mais aussi d'anciens bâtiments transformés en centre d'art contemporain ou en Maison de l'Aventure Industrielle. Chaque année se déroule Coutellia, le plus grand festival d'Europe dédié à la coutellerie d'art et de tradition. À voir en priorité  : le musée de la Coutellerie, le centre d'art contemporain du Creux de l'enfer et l'église Saint-Genès. L'été, la ville s'anime avec la Pamparina, un grand festival musical gratuit.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Riom (63)

    La ville est d'origine gallo-romaine : Riom vient de Ricomagus, " riche marché ". Construite au pied de la Chaîne des Puys, la ville s'est développée au Ve siècle avec l'affluence de pèlerins venus honorer les reliques de saint Amable, premier curé de la ville, qui y a fondé un sanctuaire et un baptistère. L'essor de Riom se ravive au XIIIe siècle lorsqu'elle devient capitale administrative des terres royales d'Auvergne puis capitale du duché d'Auvergne, une des quatre principautés féodales auvergnates.

    Riom "Ville d'art et d'histoire", est une étape à ne pas louper sur la route des vacances en Auvergne. Les férus d’histoire ou les amateurs de flânerie trouveront leur bonheur dans cette ville qui a traversé les siècles. Son exceptionnel patrimoine, témoin des riches périodes du Moyen-Age, de la Renaissance et du XVIIIème, compte de nombreuses maisons et hôtels particuliers, des fontaines et des façades remarquables, ainsi que la cour d'appel, la Sainte-Chapelle, sans oublier l'hôtel de ville et surtout la tour de l'Horloge, siège du service Animation du Patrimoine, lieu d'exposition permanent et véritable belvédère sur la ville. Pour découvrir la ville, il n’y a rien de mieux que se promener en son centre historique.

    Parmi les nombreuses manifestions organisées chaque année, deux saisons culturelles majeures se démarquent : " Accès Soirs " en hiver, et " Éclats de Fête " aux beaux jours. Une journée de balade en couple ou en famille est idéale pour visiter Riom, dont le centre historique est reconnu secteur sauvegardé depuis 1967. Sa situation géographique, lui vaut également une excellente renommée pour ses paysages et ses randonnées à travers une nature verte et préservée.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Clermont-Ferrand (63)

    Clermont ferrand quartier medieval de montferrand routes touristiques du puy de dome guide touristique de l auvergneSituée entre la Limagne et la chaîne des Puys, Clermont-Ferrand, capitale de l'Auvergne, dispose d'un riche patrimoine. En témoignent les nombreux hôtels particuliers, tels l'hôtel de Fontfreyde, l'hôtel Savaron ou encore l'hôtel de Chazerat, et les beaux édifices religieux de la vieille ville, tels la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption, édifice gothique construit en pierre de lave noire de Volvic, dont l'intérieur est décoré de splendides vitraux anciens, et la basilique romane Notre-Dame-du-Port, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, avec son choeur remarquable orné de chapiteaux sculptés et sa crypte renfermant une Vierge noire qui attire chaque année un grand nombre de pèlerins.

    Au fil de la promenade dans le Vieux Clermont, le visiteur pourra également découvrir la rue Pascal, bordée d'élégantes demeures, les pittoresques rues des Gras et des Chaussetiers, ainsi que de jolies fontaines en pierre de lave, parmi lesquelles la fontaine d'Amboise, superbe oeuvre de la Renaissance.

    Vous pouvez stationner votre véhicule au parking de la Cathédrale, situé 1 Rue Saint-Hérem. Pour découvrir les centres historiques de Clermont-Ferrand sous toutes leurs coutures et en toute liberté, des dépliants sont à votre disposition à l'Office de Tourisme, place de la Victoire. La partie ancienne de Clermont se trouve délimitée par le tracé du rempart tel qu’il était constitué à la fin du Moyen-âge. La partie centrale comportait de nombreux bâtiments ou enclos dépendant de l’Évêché ou du Chapitre. Ils ont disparu pour permettre le dégagement de la cathédrale et l’établissement de la place de la Victoire.

    Lire la suite

  • A voir, à visiter dans l'Ariège (09)

    Le département de l'Ariège est situé dans les Pyrénées dans la région Midi-Pyrénées, à la frontière avec l'Espagne. Le département a une très grande diversité de paysages, avec une grande zone située dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées-ariégeoises, et quelques villes très agréables à Foix le chateau routes touristiques de l ariege guide du tourisme du midi pyreneesvisiter. L’Ariège blottie au cœur des Pyrénées, est situé dans la région Midi-Pyrénées limitrophe des départements de la Haute-Garonne (31), de l’Aude (11) et des Pyrénées-Orientales (66) en région Languedoc Roussillon, ainsi que de l’Espagne : province de Lérida et de l’Andorre.

    Route touristique en France vous propose de découvrir dans les pages de son guide touristique le patrimoine, les monuments historiques et l'histoire de l'AriègeDécouvrir ce département est un véritable voyage dans le temps qui se prolonge dans les gros bourgs disposés en rond, les bastides féodales et les citadelles cathares qui reflètent l’histoire mouvementée des vallées. Les bastides d'Ariège sont les suivantes : La Bastide-de-Besplas, La Bastide-de-Bousignac, La Bastide-de-Lordat, La Bastide-du-Salat, La Bastide-de-Sérou, La Bastide-sur-l'Hers, Campagne-sur-Arize, Mazères, Mirepoix, Montjoie-en-Couserans, Rimont, Roquefixade, Tarascon-sur-Ariège, Villeneuve-d'Olmes, Villeneuve-du-Bosc, Villeneuve-du-Paréage.

    L'Ariège est aussi gourmande car elle aime bien manger. Ce doit être copieux et doit nourrir son homme. En Ariège les plats traditionnels du Sud prennent un autre nom et un autre accent. Le cassoulet devient mounjetado du nom occitan du haricot. Ne dit-on pas dans d'autres provinces françaises la " mongette " ? Ca se ressemble non ? En marge de la cuisine traditionnelle, vous découvrirez que nos Maîtres Restaurateurs usent d'inventivité et de créativité en utilisant les produits locaux. La gastronomie ariégeoise a de beaux jours devant elle.

    Lire la suite

  • Vacances dans la Marne

    La marne au sud du parc parc naturel regional de la montagne de reims guide du tourisme de la marneLe patrimoine religieux de la Marne en Champagne-Ardenne est impressionnant : églises romanes dans le Tardenois ou à pans de bois autour du lac du Der, Basilique Saint-Remi de Reims, Basilique de l’Epine, Collégiale de Vitry-le-François, église Saint-Denis de Sézanne et ses ouvroir. Chef d’œuvre de l’art gothique du XIIIème siècle, la cathédrale Notre-Dame de Reims est l’une des plus célèbres cathédrales de France. 

    En souvenir du baptème de Clovis, elle fut le lieu de sacre de vingt-cinq rois de France : elle incarne le catholicisme français dans toute sa splendeur. Ses dimensions sont exceptionnelles : l’énorme édifice affiche une superficie de 6.650 mètres carrés…. Les tours se dressent à plus de 80 mètres du sol : des visites guidées sont proposées aux plus courageux… prêts à gravir les 250 marches qui mènent au sommet. 

    La cathédrale de Reims abrite une statuaire foisonnante avec plus de 2.300 sculptures dont le fameux "Ange au Sourire", classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Meurtri par les bombardements de la guerre 14-18, sa restauration a permis de sauvegarder l’édifice : plus de la moitié des fonds nécessaires aux travaux ont été versés par John David Rockefeller Junior.

    Lire la suite

  • Le Finistère des vacances aux paysages variés (29)

    Le parc naturel regional d armorique guide du tourisme dans le finistere bretagneLe centre du département du Finistère présente quelques reliefs. Dans les Monts d'Arrée, le Mont Saint-Michel de Brasparts, Le Signal de Toussaine à Tuchen Kador, Roch Trévézel dominent un grandiose paysage de tourbières et de landes. On y voit l'ancienne centrale de Brennilis et le lac.

    Avec ses 330 mètres proches de la mer, le Ménez-Hom, est une vigie incomparable qui domine Dinéault, Plomodiern et Saint-Nic. On y pratique le deltaplane, le parapente, le modélisme, la randonnée. On y voit Roch ar Tan, puis, au Sud de Carhaix, capitale de la région appelée le Poher, d'autres sommets des Montagnes noires.

    Des ferries et bateaux de passagers à destination des Îles britanniques et des îles côtières : Batz, Îles Glénan, Molène, Ouessant, Sein, dans plusieurs ports  : Brest, Camaret sur Mer, Concarneau, Le Conquet, Fouesnant, Roscoff.

    Une grande partie des côtes sont gérées par le Conservatoire du littoral et les communes. Le Parc naturel régional d'Armorique entreprend de protéger un écosystème riche et varié. Des plages semées tout au long des côtes et une bonne infrastructure hôtelière et de restauration permettent de passer en Finistère d'agréables vacances. 

    Lire la suite

  • La Bretagne de la terre et de la mer

    Ile de brehat moulin birlot routes touristiques dans les cotes d armor guide du tourisme en bretagneTerre de caractère, de tradition et d’histoire, la Bretagne est une région entre autre, célèbre pour son littoral exceptionnel. De Cancale au golfe du Morbihan, ses kilomètres de côtes se composent de criques,  de longues plages, de dunes, d’abers,  de falaises de granit ponctuées de phares, de ports typiques aux maisons de granit, de villages de pêche, de stations balnéaires et de ses îles, situées tout le long de la côte bretonne : Bréhat, Molène, Ouessant, Groix, Belle-Île, Molène, Hoëdic ou bien encore ses presqu’îles rocheuses.

    Mais n’allez pas penser que la Bretagne se limite à son littoral, en effet, la Bretagne est  divisée en 2 partie, l’Armor : La mer en breton et l’Argoat : La forêt qui valent toutes deux le détour.

    C’est une région qui est pleine de surprises et pleine de charme, vous pourrez découvrir de nombreux lieux touristiques, si l’intérieur de la Bretagne est moins connue que ses côtes, elle offre un charme et des trésors innombrables comme les Monts d’Arrée, Pontivy, la forêt de Brocéliande, Rennes, …

    Qui n'a jamais entendu parler de la légende du roi Arthur ? C'est dans la magnifique forêt de Brocéliande, entre landes et étangs, qu'elle prend sa source. La seule évocation de ce lieu réveille un monde merveilleux peuplé de la fée Viviane, Merlin l'enchanteur ou du chevalier Lancelot. Un site magique à découvrir lors de belles randonnées.

    Lire la suite

  • Patrimoine du Cantal (15)

    Côté patrimoine, des châteaux d’une beauté exceptionnelle vous attendent lors de votre visite du Cantal, austères et imposants ou raffinés et élégants. Le patrimoine religieux n’est pas en reste non plus, art roman et art gothique sont largement représentés partout dans le département du Cantal. Lauzes et Saint flour routes touristiques du cantal guide touristique de l auvergnevallées ensoleillées à l’Est, tuiles canal et buttes calcaire au Sud-Ouest, pierres de granit et vallons de la Rance au cœur, façades à colombages et lacs splendides au Nord… Le Cantal n’a pas fini de vous étonner !

    A l’ombre des Abbayes et églises, sur la route de vos vacances : direction les petites Cités de caractère, elles ont traversé les âges, il ne manque que la parole pour nous raconter l’Histoire des pierres. La Roquebrou, Marcolès, Menet, MontsalvyMurat, Pleaux, Raulhac, Saint-Urcize... Le véritable charme du Cantal se trouve dans ses petits villages pittoresques. Salers fait partie des plus beaux villages de France : une fois franchis les remparts de la ville, on remonte dans le temps pour se balader dans des ruelles pavées, des rues entières de maisons à l’architecture médiévale. 

    Côté événement, on assistera à la traditionnelle foire à la châtaigne et on ne manquera sous aucun prétexte le Festival International des Arts de la Rue, qui attire chaque année près de 150 000 spectateurs. Que vous arriviez pour la première fois en ses contrées ou que vous soyez habitués de ses lieux, ouvrez grands vos sens, vous allez goûter aux innombrables richesses et émotions de ce territoire préservé.

    Lire la suite

  • A faire et visiter en Charente (16)

    Cognac maison du vieux cognac medieval routes touristique de charente guide du tourisme de poitou charentesLa Charente se situe entre la terre et la mer, elle multiplie les paysages les plus inattendus. Vallons, coteaux, vignes, forêts ou cours d'eau... Amateurs de spectaculaire : passez votre chemin, ici, on prend le temps. Amateurs de patrimoine, Histoire, gastronomie, vous êtes les bienvenus en Charente ! 

    En Charente, les chênes, châtaigniers, hêtres... règnent dans les bois. Ils abritent une faune variée. Chut ! Si vous randonnez doucement, vous verrez les chevreuils, écureuils et autres habitants s'enfuir des buissons de callune pourpre. A l'automne, il y a de belles moisissures... Dans les forêts domaniales, nombre de sentiers et de chemins sont balisés.

    La Charente ce sont des paysages tout en douceur avec des forêts et des prairies, des étangs et des rivières poissonneuses, des villes et des villages pittoresques, des "petites cités de caractère"... 

    Traversé par le fleuve Charente et ses nombreux affluents, le département de la Charente situé dans le Poitou-Charentes, aux paysages de collines, de vignes, d'eau, de prairies et de bois, réserve à ses visiteurs un bel éventail d'attraits et d'activités. Le tourisme fluvial et croisières en Charente sont nombreuses ; le fleuve offre 147 km de navigation pour tous. A bord d'une gabarre, l'émerveillement est garanti !

    La ville de Cognac se prête au vagabondage. Elle offre, au milieu des vignobles, des endroits cachés, marqués par le passé. Amateurs de spectaculaire : passez votre chemin, ici, on prend le temps. Amateurs de patrimoine, Histoire, gastronomie, vous êtes les bienvenus en Charente !

     

    Lire la suite