Parcours touristique du Parc national de la Guadeloupe (971)

La soufriere parc national de la guadeloupe guide du tourisme de basse terre guadeloupeA proximité des sites touristiques les plus fréquentés de la Guadeloupe, des itinéraires de promenade et de petite randonnée sont accessible à tous.

Certains sont ou seront prochainement aménagés pour être fréquentés par des personnes à mobilité réduite.

Les aménagements parfois importants comme à la Deuxième Chute du Carbet, le Pas du Roy, les traces de la Maison de la Forêt offrent au plus grand nombre une découverte unique de la forêt tropicale humide, pour qui sait regarder et lever les yeux vers la cime des arbres, tout en préservant la végétation luxuriante au sein de laquelle la trace emmène les visiteurs.

Les "traces", nom donné aux sentiers en Guadeloupe ont été créées, pour certaines à des fins stratégiques à la fin du XVIIIe siècle comme la trace Delgrès, d’autres par les populations locales pour se déplacer dans l’île, entre les domaines par exemple.

Plusieurs d’entre elles sont attachées à l’histoire de la Guadeloupe ; elles font partie du patrimoine culturel local.

Parcours et itinéraire touristique du Parc national de la Guadeloupe

Elles traversent le massif le plus souvent en suivant les lignes de crêtes, se préservant ainsi des crues dévastatrices des rivières qui descendent de la montagne. Elles permettent de découvrir toute la richesse de la flore de la forêt tropicale humide et des savanes d’altitudes uniques dans les Petites Antilles.

Les promeneurs et randonneurs avertis pourront se hisser jusqu’au sommet du volcan de la Soufrière , vers la Première Chute du Carbet ou sur les flancs de l’une des deux Mamelles.

Ils choisiront une période de beau temps car les pluies tropicales transforment rapidement les traces en bourbier et les rivières calmes en dangereux torrents. Ils pourront aussi découvrir le littoral du Grand Cul-de-Sac marin vers la pointe Allègre ou la mangrove de Port-Louis.

Enfin, les plus sportifs s’attacheront les services d’un guide ou accompagnateur local pour découvrir les ravines les plus profondes de la forêt, les chutes spectaculaires des rivières, les sources chaudes du volcan ou les îlets secrets du Grand Cul-de-Sac marin.

Sur chacun de ces itinéraires le Parc national de Guadeloupe réalise les travaux et entretient la signalisation pour permettre à chacun de découvrir à son rythme le patrimoine naturel guadeloupéen. Mais chaque visiteur doit rester prudent ; la nature, surtout lorsqu’on ne la connaît pas, reste dangereuse pour l’homme.

Les chutes de pierre, les glissements de terrain, les crues torrentielles, … sont des phénomènes fréquents sous les tropiques et plus encore sur une île volcanique dont les sols ne sont pas stabilisés. Il appartient à chacun d’adopter un comportement responsable pour s’assurer d’une découverte heureuse de la nature guadeloupéenne.

A savoir pour une promenade réussie dans le parc national de la Guadeloupe

Avant de partir à la découverte de ces sites exceptionnels, vous devez savoir que le Parc national de la Guadeloupe est soumis à une réglementation exigeant un code de bonne conduite. Vous devez, au cours de chacune de vos promenades, adopter un comportement respectueux vis-à-vis de l’environnement et vous tenir aux règles de sécurité.

Parmi elles :

  • Munissez-vous de bonnes chaussures fermées
  • Equipez vous d’un vêtement chaud et imperméable même s’il fait du soleil lorsque vous partez. Le temps change très vite.
  • La soufriere parc national de la guadeloupe guide du tourisme de basse terre guadeloupeNe partez plus en excursion après 15h30 car la nuit tombe vite aux Antilles.
  • Renseignez vous sur l’état des sentiers avant toute excursion.
  • Ne vous aventurez jamais sur un secteur interdit.

Pendant la saison des pluies ou la saison cyclonique (Juillet à Novembre), il faut être très prudent avec les inondations des rivières chargées de boue.

En dehors de cette période, il est toujours bon d’apporter des vêtements de pluie, changer de vêtements secs et même un pull ou une veste, surtout si vous allez en haute altitude où les nuages ​​font baisser la température.

Il est également préférable de commencer la randonnée le matin et assurez-vous de ne pas se faire attraper par la nuit qui tombe très tôt dans la Caraïbe.

La zone du Grand Cul-de-Sac marin et les îlets Pigeon, formidable aire de plongée sous marime, ont été intégrés au parc national de la Guadeloupe en 2009.

C'est ainsi qu'ont été immergés des corps-morts destinés à l'arrimage des bateaux de plaisance ou de plongée. On évite par ce moyen que les ancres n'endommagent gravement les bancs de coraux.

Bonne découverte touristique dans le Parc national de Guadeloupe !

Nos coups de coeur dans le Parc national de la Guadeloupe

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

Autour du thème « Au cœur de la vie : l’eau, l’air, la terre et le feu », les équipes du Parc national de la Guadeloupe vous propose de découvrir ou redécouvrir différents sites du territoire, des pratiques artistiques, artisanales, des savoir-faire traditionnel, des activités de pleine nature et des méthodes de relaxation qui utilisent ou s’inspirent de ces éléments.

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour en Outre-Mer avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Parc naturel régional Parcours touristiques Outre-Mer tourisme Parc National Guadeloupe visite

Ajouter un commentaire