Parc National

Parcours touristique du Parc national de la Réunion (974)

Cap cœur de l’Océan Indien : vivez intensément vos émotions sur une île la Réunion débordante d’activités.  Du battant des lames aux sommets des Parc national de la reunion guide du tourisme de la reunion outre mermontagnes, l’île de la Réunion dévoile des panoramas d’une beauté époustouflante : littoral corallien et volcanique, côte sauvage, plaines aux plantations luxuriantes, remparts montagneux piquetés de cascades, cirques vertigineux accrochés au Piton des Neiges, bouillonnant volcan et son environnement lunaire.

L'île de la Réunion située à l'est de Madagascar, dans l'océan Indien,est surnommée par ses habitants le "caillou de l'océan", un surnom qui cache bien des trésors. Avec 40 % de son territoire classé au patrimoine mondial de l'humanité, c'est un véritable refuge de verdure au milieu de l'océan. L'île tropicale de la Réunion a une superficie d'environ 2 500 km² (un peu plus que le département des Yvelines), et compte environ 850 000 habitants.

L'île de la Réunion est un territoire atypique : issue d'un point chaud, l'île est en fait un impressionnant volcan qui a émergé de l'eau à plus de 3 000 m d'altitude et qui est toujours en activité. L'île présente trois paysages radicalement différents : le littoral et ses lagons idylliques délimités par des récifs coralliens, son centre marqué par l'empreinte spectaculaire de trois cirques luxuriants, et le volcan, à l'est, le domaine de la terre et du feu.

Lire la suite

Parcours touristique du Parc national de la Guadeloupe (971)

La soufriere parc national de la guadeloupe guide du tourisme de basse terre guadeloupeA proximité des sites touristiques les plus fréquentés de la Guadeloupe, des itinéraires de promenade et de petite randonnée sont accessible à tous.

Certains sont ou seront prochainement aménagés pour être fréquentés par des personnes à mobilité réduite.

Les aménagements parfois importants comme à la Deuxième Chute du Carbet, le Pas du Roy, les traces de la Maison de la Forêt offrent au plus grand nombre une découverte unique de la forêt tropicale humide, pour qui sait regarder et lever les yeux vers la cime des arbres, tout en préservant la végétation luxuriante au sein de laquelle la trace emmène les visiteurs.

Les "traces", nom donné aux sentiers en Guadeloupe ont été créées, pour certaines à des fins stratégiques à la fin du XVIIIe siècle comme la trace Delgrès, d’autres par les populations locales pour se déplacer dans l’île, entre les domaines par exemple.

Plusieurs d’entre elles sont attachées à l’histoire de la Guadeloupe ; elles font partie du patrimoine culturel local.

Lire la suite