Les routes touristiques en France

Route des Villages de caractère en Ardèche - Circuit 2 (Ardèche-07)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique des Villages de caractère en Ardèche

Après cette pause à Saint-Vincent-de-Barrès (km 0), suivre la D2 jusqu'au village de caractère atypique de Rochemaure (12 km).

Peuplée dès l'époque gallo-romaine, comme en témoigne la construction de la voie romaine d'Antonin le Pieux et une borne militaire installée vers 145, la cité ardéchoise se développe dans la première moitié du XIIe siècle avec l'édification de son donjon sur une cheminée volcanique. Propriété germanique, elle retrouve le giron de la France au début du XIVe siècle.

Rochemaure prend place à flanc de collines, le village émerveille par sa beauté, sa situation d’exception, son panorama incroyable sur la région, ainsi que par ses pierres noires et blanches, de basalte et calcaire, qui lui confèrent son charme particulier. 

Rochemaure charme aussi ses visiteurs grâce à la beauté de son architecture ancienne, mais également par son patrimoine historique à découvrir dans la cité. Ses quartiers accrochés à flanc de collines offrent aux visiteurs des points de vue incomparables sur la vallée du Rhône. Profitez du parking près de l'église.

Entouré de longs remparts du XIVe siècle qui descendent jusqu’à la vallée, le village de Rochemaure cache bien des énigmes, notamment le mystère local du « carré magique »… Une intrigue qui traverse les âges ! Perché sur un dyke (cheminée) volcanique, le château médiéval édifié au début du XIIe siècle donne au village des allures de forteresse ancestrale. Le château de Rochemaure dévoile un donjon rectangulaire, ainsi que plusieurs constructions en basalte et en calcaire. 

Rochemaure village de caractere route touristique de l ardeche guide du tourisme de rhone alpesEn vous baladant dans la commune de Rochemaure, vous pourrez montez le long des calades vers la chapelle Notre-Dame-des-Anges, chapelle gothique provençale du XIIIe siècle,  la tour du Guast du XIIe siècle. Ne manquez pas non plus d'admirer le château de Joviac, une maison forte de la fin du XVIe siècle dont l'ensemble remarquable de son système hydraulique sophistiqué. Avant de rejoindre le quartier du château, partez également à la découverte d'une maison gothique avec fenêtre à doubles meneaux, de la porte des Tournelles dotée d'une échauguette et des maisons féodales blotties contre les remparts.

Plusieurs sentiers de randonnée balisés permettent d'apprécier tout le patrimoine de cette commune d'exception. Dont la passerelle himalayenne de la ViaRhôna cycliste qui utilise les piles du Vieux Pont suspendu de Rochemaure ou encore l'ancien pont suspendu sur le Rhône édifié au milieu du XIXe siècle par les collaborateurs de l'inventeur des ponts en fil de fer, Marc Seguin. Pour apprécier les paysages, direction le site volcanique aux contreforts des volcans du Coiron. Il est possible d'y admirer le pic de Chenavari, les cheminées volcaniques, ainsi que de nombreuses orgues basaltiques.

Dirigez-vous vers Alba-la-Romaine, via la N102 (28 km) situé au pied du massif du Coiron, dans la plaine où s'épanouit la vigne. ​Riche de plus de 2000 ans d’Histoire, Alba-la-Romaine porte bien son nom, célèbre pour avoir été la capitale du peuple des Helviens durant l'Antiquité : Alba helvorum. De ce glorieux passé subsistent de nos jours les vestiges d'un théâtre romain, d'un sanctuaire et d'un centre monumental, à découvrir le long d'un parcours jalonné de panneaux d'interprétation. Ville sans rempart, la cité fut active du Ier s. av. J.-C. jusqu'au Ve siècle ap. J.-C. lorsqu'elle accueille les premiers évêques du Vivarais. Alba-la-Romaine est fière de son riche passé historique.

Découvrez les deux facettes qui donnent à ce petit village de caractère d'Alba-la-Romaine niché au pied du massif de Coiron un cachet incomparable… D’un côté, le hameau de la Roche arbore fièrement les vestiges de la ville blanche et du théâtre gallo-romain. De l’autre, érigé sur une falaise volcanique, le château d’Alba surplombe les toits du village médiéval noir. Les façades en damier de basalte et de calcaire y offrent un aperçu unique de l’architecture locale… Au fil de votre parcours, vous trouverez, par une signalétique appropriée, les témoins d’un riche passé historique.

Alba-la-Romaine, ce n'est pas seulement son ancienne cité gallo-romaine, c'est aussi son charmant village médiéval. Le bourg médiéval d'Alba-la-Romaine s’est construit en arc de cercle autour du château du XIe siècle érigé sur un dyke volcanique. Il se parcourt par un réseau de ruelles dallées, bordées de maisons anciennes en pierres de calcaire blanc et de basalte noirPromenez-vous aussi dans la rue principale où se trouvait des boutiques de produits de luxe. Au détour d’un vallon, le théâtre se dresse toujours. C’était le cœur de la vie politique et culturelle de la ville.

Egalement à voir la tour de l'Horloge du XVIIe siècle, le portail de la Trappe, la porte de BressacAvec ses fortifications de l’époque Moyenâgeuse du XIIIe siècle, son ancien bourg castral, son château, son site archéologique, son Théâtre Antique et son Musée, le village d’Alba-la-Romaine dévoile son histoire de l’antiquité, en passant par le Moyen-Age. Le village a fait partie de l'association « Les Plus Beaux Villages de France », mais n'est plus labellisé à ce jour.

Saint laurent sous coiron village de caractere route touristique de l ardeche guide du tourisme de rhone alpesSuivre la N112 jusqu'à Saint-Laurent-sous-Coiron (54 km), village de Caractère le plus haut perché du territoire ardéchois. Perché sur sa corniche basaltique, il surplombe la plaine, construit sur le massif du Coiron dont la particularité de relief inversé est atypique, ce petit bourg vit essentiellement de l’agriculture. La vue du belvédère qui sert également de place de l’Eglise est à couper le souffle, le coucher du soleil, un moment de plénitude…

Autrefois ceinturé d'un rempart dont il reste quelques éléments architecturaux, le village est dominé par les ruines de son château qui faisait sa fierté. A la fin du XIIe siècle, le château de Saint-Laurent-sous-Coiron appartient à la famille d'Ucel, puis, au début du XIIIe siècle, il passe aux mains des puissants seigneurs de Montlaur, également seigneurs d’Aubenas. Au XVe siècle, Saint-Laurent est le centre d'une châtellenie comprenant les paroisses de Lavilledieu et de Lussas. Reste, de nos jours, seulement quelques vestiges…

L’ancienne porte du village de Saint-Laurent-sous-Coiron s’ouvre dans un décrochement du rempart. Les piedroits et cintre de la porte face au sud étaient certainement à usage pietonnier. On retrouve également les vestiges d'un bâtiment quadrangulaire qui pourrait être daté de la fin du XIIe, ou plus vraisemblablement du XIIIe siècle. La construction s'élevait sur au moins deux niveaux en parements de basalte. A voir aussi l'église Saint-Laurent, de style roman, date du XIIe siècleAujourd'hui, Saint-Laurent-sous-Coiron est réputé pour le panorama qu'offre le village sur le plateau du Coiron. Une vue panoramique exceptionnelle à 360 ° !

Situé sur un piton volcanique, le village de Vallées-d'Antraigues-Asperjoc sera la prochaine étape de cette circuit, via les D259 et la D578 (83 km). Après quelques virages en suivant le cours de la Volane depuis Vals-les-Bains, le paysage vous fera découvrir les orgues basaltiques, témoins de l'activité volcanique passée. Le village de caractère situé dans les Hautes Cévennes ardéchoises surplombe la vallée de la Volane, au confluent de trois rivières torrentielles : la Volane, la Bise et la Masélande.

Antraïgues-sur-Volane, pays de Jean Ferrat, véritable joyau niché dans l’écrin sauvage de la montagne ardéchoise, est bâti sur une coulée basaltique dont on peut suivre la trace presque jusqu’à Vals-les-Bains. La vue porte à l'infini sur des vallées aux flancs de chênes, de hêtres et de châtaigniers dont certains sont si vieux qu'ils ont connu Saint Roch, le patron du village né vers 1350 à Montpellier.

Pendant votre promenade, les murs de pierre du village chargés d’histoire vous observent par les yeux des 70 sculptures imaginée par le peintre Jean Saussac, en pierre de lave ornant les calades (ruelles) étroites et sinueuses autour de l’église Saint Baudile, construite en 1820Des vestiges du château de la famille De Launay à l’église Sainte Baudile la beauté du patrimoine n’est pas en reste.

Les calades qui serpentent Vallées d’Antraigues-Asperjoc depuis la place vous conduiront jusqu’au rocher du fromage (Neck volcanique) ou encore à la chapelle Saint Roch. Du coeur du village on descend vers la Volane que l'on franchit au pont de l'Huile, d'où l'on peut voir : la falaise des Auches du Curradou, la cascade de l'Espissard, de nombreuses vasques d'eau où se baigner. De nombreuses randonnées sont possibles dans les montagnes environnantes.

Terre d'accueil de Jean Ferrat, la commune accueille encore aujourd'hui de nombreux artistes. Ce village d’artistes vous charmera aussi par la qualité et la variété de ses ateliers de création comme la poterie, céramique, tissage. Au hameau de Thieuré, en plus de la magnifique église au style néo-roman, et du four banal, un splendide panorama sur les vallées d’Aubenas, Vals-les-Bains et le massif du Tanargue s’offre à vous.

Meyras chateau de ventadour village de caractere route touristique de l ardeche guide du tourisme de rhone alpesIl est temps de filer vers Meyras, via la D343 (103 km). En plein coeur du Parc Naturel Régional des Monts d'Ardècheà mi-chemin entre la Montagne Ardéchoise et les Gorges de l'Ardèche. Dominant les vallées de l'Ardèche et de la Fontolière, village médiéval des Cévennes d’Ardèche, Meyras offre un patrimoine historique intéressant lié aux périodes fortes de son histoire.

Marqué par la présence des Celtes qui lui a apporté le culte des plantes guérisseuses comme la sauge, la verveine et la mélisse, Meyras a avant tout un passé romain. Son nom serait d’ailleurs tiré du latin « Mayor Area » (grand camp). Une rue du village : la rue Domitius, témoigne encore du passage des romains. A l’époque de la guerre des Gaules, la légion du Consul Domitius y séjourna avant de partir à l’assaut des troupes de Vercingétorix. C’est lors de leur halte que les soldats romains découvrirent les bienfaits des eaux thermales présentes au pied du volcan du Souilhol.

Les vertus curatives des thermes eurent aussi du succès au Moyen Age, deuxième période importante dont Meyras porte les traces. Pendant longtemps, la viguerie de Meyras (ancien découpage administratif), eut un rôle important par sa situation de passage entre le Massif central et la Méditerranée. De ce passé moyenâgeux, les noms de deux familles ont subsisté: les Lévis-Ventadour et les Langlade. Ainsi, le portail de l’ancien château de la Croisette est marqué par le nom des Langlade, grande famille protestante, tandis que l’église a bénéficié de dons généreux de la part des Ventadour.

Le château de Ventadour du XIIe siècle se dresse à 373 m d'altitude, à l'intersection de deux vallées, la Fontaulière et l'Ardèche, sentinelle gardant l'entrée de la commune de MeyrasAu détour d’une rue ou à l’entrée d’une place, découvrez dans les rues et les ruelles de Meyras, douze scènes peintes en trompe l'oeil, retraçant la vie du village dans les années 1920/1930. Ces vestiges du passé mettent en scène les métiers d’antan : piseurs de châtaignes, bouilleurs de cru… Dans la Rue Grande ou au château de Hautségur, observez une architecture pittoresque : bâtisses en pierre de taille, fenêtres à meneaux et portes en ogive.

Au bout de la Grand Rue, face au parking de l'Alambic se trouve un ancien relais de muletiers et son pigeonnier. De l'église romane Saint Etienne au lavoir, une autre façon de vous plonger dans l'histoire de MeyrasNe manquez pas de visiter le "Petit musée à Dédé" qui relate l'histoire du chemin de fer en Ardèche méridionale. À côté de la commune, les thermes de Neyrac-les-Bains sont réputés pour sa station thermale et ses centres de soins et de remise en forme. Ces thermes auraient été édifiés par les Romains sous le consul Domitius. Aux alentours, découvrez Saint-Pierre-de-Colombier et de sa rivière, lieu idéal pour se détendre à l'écart de la foule l'été.

Il est temps de filer au village de caractère de Thueyts, via la D26 et la N102 (109 km). Le village a été construit sur une coulée basaltique, au-dessus de la rivière Ardèche, au pied des volcans de la Gravenne et du Prat. Thueyts offre des points de vue sur des sites admirables classés, tels que l’Echelle du Roi : escalier creusé dans une faille basaltique, la cascade de la Gueule d’Enfer,  le pont du Diable sur l'Ardèche et la Chaussée des Géants, une coulée basaltique parmi les plus hautes d'EuropeAutant de lieux empreints de légendes à admirer au fil de randonnée.

Pour descendre à pieds sur les bords de la rivière Ardèche, on  peut passer sous le pont à deux étages d'arcades superposés, achevé en 1762, situé à l'entrée sud-est de Thueyts (en venant de Pont-de-Labeaume) dont le nom est Pont de l'Apic. Le sentier en escaliers frôle la cascade du Médéric ou cascade de la Gueule d'Enfer. On découvre ensuite la colonnade de basalte ou Chaussée des Géants, dont les tuyaux d'orgue s'élèvent à près de 80 mètres.

En contrebas du village de Thueyts, le Diable a ,dit-on, construit " l'arche d'un pont en dos d'âne " entre deux falaises tailladées. Tout près du pont une via ferrata a été aménagée , autre façon de traverser l'Ardèche. Pour remonter vers le village, l'Echelle du Roi est un escalier abrupt d'une centaine de marches à pratiquer avec précaution par temps de pluie. Partez à la rencontre des vieilles pierres qui dévoileront l’histoire du village.

Le village de Thueyts, ce n'est pas seulement ses atouts liés à la nature de toute beauté, c'est aussi le charme pittoresque du village à travers les ruelles où vous découvrirez des façades Renaissance avec des tourelles d'escaliers, riche de vieilles demeures avec des fenêtres à meneaux, des bâtiments historiques classés, des places, des fontaines et des lavoirs, sans oublier le Château de Blou dont l'origine remonte au XIIe siècle, avec ses toits aux tuiles vernisséesVisitez également, la maison " Ardèche d'autrefois ", établie dans une maison du XIIIe siècle, est un écomusée qui présente plus de mille objets anciens.

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "des Villages de caractère en Ardèche".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 3 de la route touristique "des Villages de caractère en Ardèche".

Pour vous rendre sur la route touristique "des Villages de caractère en Ardèche"

Légère pluie

Cruas

11 °C Légère pluie

Min: 10 °C | Max: 12 °C | Vent: 11 kmh 180°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.

Nos coups de coeur sur la Route touristique des Villages de caractère en Ardèche

Hébergement :

https://www.seigneuriedenaves.com/

Choisir un séjour à la Seigneurie de Naves, c’est la garantie de faire une plongée hors du temps, de découvrir la beauté de l’Ardèche Cévenole et ses nombreuses activités ludiques et sportives.

Situé sur un éperon rocheux, Naves est un village médiéval paisible, classé « Village de Caractère » rattaché à la petite ville très dynamique des Vans située à 2 km en contrebas.

Naves a su traverser le temps tout en conservant son âme, grâce à leurs habitants qui ont restauré les maisons dans le respect des traditions.

C’est un dédale de petites ruelles qui mènent jusqu’à une magnifique place de village où l’église du 11ème siècle ouvre le décor sur une nature accidentée caractéristique de ce secteur géographique.

C’est à l’intersection des deux ruelles principales qui desservent la petite place du village que se situe la Seigneurie de Naves.

Le village de Naves
07140 Les Vans

Restauration :

 

La Table du BarrèsBistrot de Pays !

Partez à la découverte des saveurs traditionnelles de nos terroirs petits plus : un bar et épicerie est à votre disposition !

Le Label Bistrot de Pays, c’est une convivialité retrouvée pour continuer de faire vivre les bistrots ruraux, lieux uniques de rencontre et de partage

La Table du Barrès

Le Village
2, Place du Puits

07210 Saint-Vincent-de-Barrès

http://www.latabledubarres.fr/

Les routes touristique de l'Ardèche

Préparez vos vacances sur la route touristique "des Villages de caractère en Ardèche" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des Villages de caractère en Ardèche" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 12/08/2023