Route des plus beaux villages (Pyrénées-Orientales 66)

La Route touristique "des plus beaux villages" dans les Pyrénées-Orientales

Partez pour vos prochaines vacances à la découverte des plus beaux villages des Pyrénées-Orientales avec en toile de fond le Canigou, montagne mythique de tous les catalans.

Si vous aimez la nature restée sauvage, les vieilles pierres, les balades et produits du terroir, cette route touristique est faite pour vous. On hume les senteurs de la garrigue et la forêt méditerranéennes, où les chênes s'érigent sur les schistes, aux côtés des arbousiers et des cistes.

Le long du parcours s'égrènent les villages du département des Pyrénées-Orientales, classé parmi les plus beaux villages de France. Des sites les plus remarquables où en toute saison, l'image réelle ressemble toujours à une carte postale.

Superbement conservé, ces villages valent le détour à plus d'un titre. Avant de flâner au gré des ruelles escarpées, pavées de galets pour certains, profitez du panorama de choix sur la région vallonnée des Aspres et du Vallespir. Avec des vues imprenables !

La typicité de chaque village a été conservée : à Castelnou, dominée par la silhouette de son château féodal, l'ancienne capitale de la vicomté du Vallespir invite ses hôtes à voyager dans le temps...

Le village d’Eus, l'un des villages les plus ensoleillé de France, perché sur une colline granitique, entre vallée du Conflent et mont Canigou attend votre venu... Eus mérite vraiment le détour !

Villefranche de Conflent est une ville possède un patrimoine exceptionnel. Vous serez conquis par la beauté du site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre du réseau Vauban.

Au coeur des Pyrénées-Orientales, sur une distance de 84 km découvrez ce parcours touristique. Non seulement pour ses points de vue sur le paysage alentour, mais aussi ces villages qui  regorgent de secrets que vous pourrez découvrir lors des visites.

La Route touristique "des plus beaux villages" dans les Pyrénées-Orientales en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Juste après Thuir, le premier village de cette route touristique "des plus beaux villages" dans les Pyrénées-Orientales sera le village de Castelnou (km 0). La route grimpe doucement à partir de Thuir, quelques lacets arrivent et surgit le promontoire où s'accrochent les maisons imbriquées, au pied de la douce crénelure de la fortification.

Laissez votre imagination prendre le dessus, nous sommes à une autre époque celle où Castelnou était la capitale de la vicomté du Vallespir... À Castelnou, l'Histoire délivre sa puissance naturelle et l'imagination fait le reste. Sa position géostratégique lui a valu sièges et convoitises. Une fois franchie la porte monumentale de Castelnou, les amoureux de belles pierres ne pourront qu'être émerveillés par l'harmonie qui se dégage de ce fabuleux village.

Castelnou ruelle plus beaux villages routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieL'accès à Castelnou est donc marqué par ces deux imposantes tours qui protégeaient les habitants face à l'ennemi. La porte monumentale franchie, nous pouvons découvrir la place du village. On parcours la ceinture fortifiée et on rejoint le château vicomtal, qui domine les lieux pour rappeler son rôle pionnier.

À l'extérieur de l'enceinte fortifiée s'élève l'église Sainte-Marie du Mercadal, un charmant édifice roman du XIIe siècle, dont les murs abritent un mobilier datant de l'époque baroque. Pittoresques ruelles fleuries jalonnées des anciennes demeures en pierre, vestiges de remparts ponctués de tours, château vicomtal de la fin du Xe siècle, mais aussi échoppes d'artisanat d'art, font de cette balade un véritable enchantement...

En vous baladant dans le village, vous apprécierez les anciennes demeures en pierre de taille et les ruelles en escalier permettant de passer dans l'une ou l'autre des deux rues principales. Il reste également de nombreux vestiges des anciens remparts, à l'instar de la porte de Millars, au nord, avec ses deux tours. Remarquez également la présence des fours à pains, de forme semi-circulaire, et greffés sur les façades de plusieurs maisons.

Située au nord-ouest du village et du château de Castelnou, autrefois élément du système de défense du village, la tour de Castelnou prend place sur un sommet de colline qui domine la commune. Cette petite tour cylindrique repose sur le même plan que de nombreuses autres tours de guet du Roussillon.

Plein de charme et d'authenticité, le village de Castelnou a su mettre en valeur son patrimoine afin de séduire les visiteurs de passage. Le temps d'une courte randonnée, vous débusquerez le dolmen du Serrat d'en Geli, preuve que l'Homme est arrivé ici il y a bien longtemps;

Il est temps de reprendre la route en direction de Eus, via la D615, puis la N116 (28,5 km), on ne voit que lui sur la route. Eus village de pierres atypique, propice aux artistes, c’est le lieu idéal pour une promenade où vous pourrez avoir une vue imprenable sur le Canigou. Des hauteurs, du village, la vue panoramique sur les vergers en fleurs ou le Canigou enneigé demeure spectaculaire.

Eus plus beaux villages routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieAutrefois fortifié, le village est dominé par son imposante église du XVIIIème siècle, l’église Saint-Vincent construite sur l’ancien château en ruine. De l’église, vous pourrez arpenter les ruelles pentues pavées de galets qui suivent la courbe de la montagne et parcourir les rues de ce village piéton.

Il y a beaucoup de fleurs, les maisons sont plutôt bien entretenues, extérieurement. De nombreuses maisons ont un renforcement arrondi assez étrange : Il s'agit de vestiges de l'ancien temps, parfois encore utilisés : Les fours à pains individuels. Enfin, on ne saurait oublier de visiter le petit musée « La Solana », permet de découvrir ce que furent les travaux agricoles et la vie quotidienne d’autrefois.

Du haut de sa colline granitique, le village d'Eus dans le Bas-Conflent est plutôt agréable, vous découvrirez aussi, les artisans, artistes et commerces... Si vous souhaitez arpentez les sentiers de randonnées partant d'Eus, vous pourrez également rejoindre l'ancien village de Comes, maintenant en ruine et dont il reste une égliseAvec son patrimoine bâti de premier ordre et son visage pittoresque, cela en fait une étape incontournable sur la route de vos vacances !

Prochaine étape sur ce parcours des "Plus beaux villages", le village de Mosset par la D14 (41,8 km). Il fait partie des 25 sites culturels majeurs des Pyrénées-Orientales, regroupés au sein du "Réseau Culturel Terre Catalane", du Pays d'Art et d'Histoire "Vallée de la Têt" et du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes.

Mosset était protégé par un château, qui a appartenu aux différents seigneurs du village. Au XVIe siècle il était tombé en désuétude et, menaçant de s'écrouler, les remparts durent être rénovés en 1563. De nos jours il en reste encore quelques ruines. Le village de Mosset était protégé en plus par une tour de surveillance, la tour de Mascarda, qui se trouve plus au Nord dans la vallée.

Elle faisait partie du réseau de tours de surveillance des Rois de Majorque, elle était en relation avec celle du col de Jau vers le Nord et du château de Molitg au Sud.

A visiter, il y a bien sûr l'église paroissiale St Julien et Ste Basélice, située sur le haut du village. Elle date du XVIIe siècle et est ornée de sculptures romanes et de retables baroques. la tour des Parfums de Mosset, musée interactif, éducatif et ludique doté de diffuseurs de parfums, qui vous propose de découvrir autrement notre environnement par les cinq sens et plus particulièrement l'odorat autour de son exposition "parfums de métiers en pays catalan".

Le territoire de Mosset allant jusqu'au col de Jau, il englobe l'abbaye Ste-Marie-de-Jau, et aussi une autre chapelle : Ste Marie de Védrinyans.

Le prochain village classé "Plus beau village de france sera Villefranche de conflent. Mais avant, direction Prades en revenant sur vos pas, puis prendre sur votre droite la D619 (55,4 km). Cité importante dans l'histoire catalane, Prades possède un patrimoine riche et coloré qui témoignent de l'architecture et des traditions de la région.

Prades bénéficie d'un panorama exceptionnel sur la chaîne des Pyrénées. Capitale du Conflent, au pied du massif du Canigou,  l'accueillante petite ville de Prades recèle un merveilleux patrimoine artistique.

Incontournable, son église Saint-Pierre, certaines parties du site remontent au XIIe siècle, et d'autres aux XVIe et XVIIIe siècles, elle mérite absolument la visite. Son chœur abrite en effet un splendide retable baroque dédié à saint Pierre. Cette œuvre remarquable du sculpteur catalan Joseph Sunyer est le plus grand retable baroque de France !

Abbaye saint michel de cuxa vue de l abbaye depuis les vergers routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieAdmirez également la salle du trésor de l'église dont la collection regroupe des reliquaires, des pièces d'orfèvrerie, ainsi qu'une statue de Notre-Dame de la Volta datant du XIVe siècle. Véritable trésor, une partie du mobilier vient de l'abbaye bénédictine Saint-Michel-de-Cuxa, joyau de l'art roman situé non loin de là.

La cité conflentoise est riche en monuments et en petits chefs-d'œuvre dans les rues et ruelles de son centre, comme des façades décorées, des fontaines sculptées, des oratoires et des anciens lavoirs, témoins de la prospérité bourgeoise des siècles précédents. Admirer aussi la jolie maison à colombages datant du XVe siècle, la maison Jacomet, qui a été rénovée à la fin des années 90, et présente de belles fenêtres à croisée de bois avec décor de pinacles.

Sur le territoire de Prades, entre Ria et Prades, il existe une autre église : Saint Martin de Canoha. Il s'agit d'un édifice construit durant le XIe siècle suivant le style roman catalan. Elle est à nef unique voûtée en berceau et terminée par une abside semi-circulaire. Il faut avoir à l'esprit qu'autrefois St Martin de Canoha était un village autonome.

Reprenez votre véhicule pour vous rendre à Villefranche-de-Conflent via la N116 (61,9 km). Villefranche-de-Conflent labellisée Plus Beaux Villages de France, est aussi une cité médiévale fortifiée au XVII siècle par Vauban dont trois sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette cité médiévale, a préservé tout ce qui fait désormais son authenticité.

Trois cents ans après le passage de Vauban, les remparts encerclant Villefranche-de-Conflent, le fort Libéria surplombant celle-ci et la grotte casematée dite " Cova Bastera " sont autant d'incarnations de son talent. Villefranche-de-Conflent est l’incontournable du Conflent pour tous les amoureux de l’œuvre de Vauban et du patrimoine.

Promeneurs férus de vieilles pierres, partez à la découverte du patrimoine ancien de Villefranche-de-Conflent : l'espace urbain à l'intérieur de l'enceinte est organisé autour de deux rues parallèles est-ouest : la rue Saint-Jacques au sud et la rue Saint-Jean au nord.

Villefranche de conflent vue sur la ville plus beaux villages routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidaniePittoresque rue Saint-Jean ponctuée de façades de maisons inscrites à l'inventaire des Monuments Historiques, presque toutes les maisons de Villefranche-de-Conflent remontent au Moyen Âge,  pont Saint-Pierre sur la Têt, tour-beffroi de l'hôtel de ville, église Saint-Jacques et son beau portail sculpté en marbre rose du XIIe siècle. Vous pourrez découvrir, les remparts percés de portes fortifiées et la tour de la Viguerie, édifiés par le comte de Cerdagne au XIème siècle...

A proximité, n’hésitez pas à aller visiter les grottes à concrétions des Petites et Grandes Canalettes, la  grotte Cova Bastera, également classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre du réseau Vauban. À ne pas rater, la balade en train jaune, au départ de Villefranche-de-Conflent, symbole du Pays catalan dont il porte fièrement les couleurs pour une fabuleuse escapade dans les hauts plateaux de Cerdagne !

Une fois la visite de la cité médiévale fini, prendre la direction d'Olette (71 2 km). Seule ville de moyenne importance sur le chemin de la Cerdagne, après Villefranche-de-Conflent et jusqu'à Mont-Louis, Olette est surtout connu pour être une étape sur la route de la montagne.

Si vous désirez faire une pause, comme vous l'invitent les panneaux à l'entrée, passez un peu de temps à découvrir le bas du village d'Olette, et surtout allez voir le petit train jaune si il est en gare. Sur le site de la Bastide où l'on aperçoit deux tours à créneaux, vestige du château de la Bastide construit au XIV ème siècle par Jean de So, ont été installées la Maison du Parc et la Champignonnière.

L'église Saint-André est intéressante à voir, bien que située en bord de route, elle date du XIIe siècle et fut modifiée au XVIIe. Par ailleurs il faut aussi citer la tour de Cabrils, qui est doté d'une chapelle dédiée à St Gabriel de l'Annonciation. Cet ensemble est une propriété privée dont les propriétaires ont remis en état les lieux.

Enfin, il y a à Olette un pont romain, datant probablement de 117 avant JC. Il a été construit pour la Via Confluentana, une route romane partant d'Elne  et Evol ruelle plus beaux villages routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieallant jusqu'au col de la perche.

Pour finir cette route des "Plus beaux villages" dans les Pyrénées-Orientales, continuer vers Evol via la D4 (83,9 km). A la sortie d’Olette, la route grimpe en jolis lacets, jusqu’à Evol. Rattaché à la Commune d’Olette, Evol est un hameau médiéval aux murs de schistes et couvertures en Lauzes où il fait bon de s’y promener pour prendre le temps de découvrir ce village typiquement montagnard.

A l’entrée du village, a été conservé un lavoir. Evol en compte trois au total. Dominé par l’ancienne forteresse des vicomtes de So et le clocher de son église Saint-André, édifice du XIe siècle de type romane dotée d’un presbytère, Evol est un village aux rues escarpées et étroites, parfois en escalier, qui mènent à une place toute allongée au niveau de son église. Ses fours à pains débordant des parois témoignent encore de la vie rurale du début du siècle.

L’ancienne école du village a été transformée en salle d’exposition consacrée en partie à l’écrivain Ludovic Massé, né dans la commune en 1900 et à un petit musée rassemblant des outils araires du début du siècle. Dans le village on trouve les restes d'un Conjurador, petit édifice destiné à conjurer l'orage lorsqu'il menaçait.

Lorsque les beaux jours arrivent, vous pourrez apprécier ces ruelles fleuries et décorées qui donnent un tout autre aspect à ce village de montagne.

Carnet pratique de la route touristique "des plus beaux villages"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

Les visites des villages et des villes.

Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques

Activités

  • Eus
  1. Visite commentée de l'église Saint-Vincent d'en haut.
  2. Visite commentée du village et de l'église Saint-Vincent d'en bas :  renseignements et réservation : +33 4 68 96 22 69 ou +33 4 68 96 06 27
  3. Musée de la Solana - maison du patrimoine abritée dans l'ancienne école. Des collections évoquent la vie quotidienne et les travaux agricoles du temps jadis. Entrée gratuite.
  4. Pour des visites guidées du village, et des randonnées (pédestre ou à VTT) incluant ou au départ de Eus, documentation et renseignement au 04 68 05 41 02.
  5. Le centre Kap'oupa Kap propose des descentes sur la rivière en tubing (bouée avec pagaie) et des parcours aventure avec tyroliennes, notamment. Informations au 06 88 48 06 45.
  • Mosset
  1. La tour des Parfums : En complément de visite, avec le jardin parfumé, apprenez ce que jardiner veut dire. Renseignements : Email : tour.parfums.mosset@wanadoo.fr
  • Prades
  1. Musée Pablo Casals, consacré au célèbre violoncelliste et compositeur catalan.
  2. Des visites guidées de l'église Saint-Pierre et de son trésor sont régulièrement organisées par l'Office de Tourisme.
  • Villefranche de Conflent
  1. Visite commentée des remparts de Villefranche de Conflent (juillet/août).
  2. Fort Libéria : Visites commentées régulières ou libres - Renseignements : 04 68 96 34 01
  • Evol
  1. Visite guidée du village, de l'église Saint-André et du cabinet littéraire Ludovic Massé : Renseignements et réservation : +33 6 13 04 19 86 ou +33 4 68 97 09 72

Festivités

  • Castelnou
  1. Le marché se tient le mardi matin en juillet et en août.
  2. Les fêtes patronales de Castelnou se déroulent le 5 février et le 15 août.
  3. Tous les mardis, en juillet et août, les Mercadales s'installent dans l'église communale, proposant différents concerts de musique classique.
  • Eus
  1. Le premier week-end de juin : festival Croisée d'Art
  2. De début août à la mi-septembre : festival des Nits d'Eus programme concerts de jazz, de musique classique ou de chant. Les concerts ont lieu en l'église Saint-Vincent ou à la Maison du temps libre. Informations au 04 68 96 06 27.
  • Mosset
  1. La Lavande en Fête, chaque année, le troisième dimanche de juillet.
  • Prades
  1. Tous les mardis matin, le centre de la ville est le théâtre d'un grand marché pittoresque avec marché des producteurs locaux.
  2. Le Festival de musique de chambre "Pablo Casals" fin juillet-début août.
  3. Marchés nocturnes tous les vendredis de juillet et août de 17h à 23h
  4. Les "Ciné-Rencontres", en juillet. Renseignements au 04 68 05 20 47.
  5. En août, un marché de créateurs, d'artistes et d'artisans d'art du Conflent permet d'apprécier les plus belles créations de cette partie de la Catalogne.
  6. En septembre, la fête du cheval qui prend place sur la plaine Saint Martin de Prades.
  7. Evènement incontournable à Prades, la foire au gras se déroule en novembre.

Plus d'information

Pour vous rendre sur la route touristique "des plus beaux villages"

Bonifacio

Couvert 13 °C

Couvert

  • Min: 10 °C
  • Max: 14 °C
  • Vent: 36 kmh 60°

Le saviez-vous ?

La cité médiévale de Villefranche-de-Conflent, fortifiée au XVII siècle par Vauban, a préservé tout ce qui fait désormais son authenticité.

Le 9 avril 1092, Guillem Ramon, comte de Cerdagne fait édifier une ville neuve, au confluent des vallées de la Têt et du Cady, pour barrer la route de la Cerdagne.

Les fortifications de la « petite vilotte » médiévale, ancienne capitale du Conflent, connaîtront de nombreuses modifications au fil des siècles. L'une des plus importantes sera celle de Vauban.

A partir de 1679, il rehausse et renforce les remparts, construit caserne, hôpital, bastions, poudrières, aménage la Cova Bastera et fait édifier le Fort Libéria.

Nos coups de coeur sur la route touristique "des plus beaux villages"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique des Pyrénées-Orientales

Préparez vos vacances sur la route touristique "des plus beaux villages" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique des plus beaux villages avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/07/2019