Route des Vins du Fief Vendéen de Pissotte (85)

La Route touristique "des vins des Fiefs Vendéens" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Ce circuit oenotouristique vous emmène au sud de la Vendée, entre cours d’eau, domaines viticoles et ateliers d’artistes. À Pissotte, faites la connaissance du dernier vigneron du village : Mathieu COIRIER. Ce passionné vous fera découvrir son domaine et déguster ses plus belles cuvées : Rosé, rouge, blanc, tous classés AOC.

Avec 24 hectares en appellation "Fiefs Vendéens", en lisière de la forêt de Mervent-Vouvant, le terroir de Pissotte est attenant par le nord à Fontenay-le-Comte et couvre, une seule commune, Pissotte. Comme le sol est très profond, les vignes doivent traverser une épaisse couche de terre argileuse pour le trouver. Pissotte s'étend sur un sol argilosiliceux donnant aux vins leur typicité et la finesse de leurs arômes.

Le fief de Pissotte est surtout connu pour ses rosés fruités et ses blancs légèrement perlant. On y trouve les mêmes cépages que sur les autres fiefs vendéens avec en plus celui du Melon. Sur votre route, faites une pause au chemin du Fief Cornu pour admirer les parcelles de vignes et capturer quelques clichés.

Depuis 1895, les Coirier portent le blason viticole de Pissotte. Uniques vignerons de l'AOC Fiefs Vendéens Pissotte. La demeure est centenaire, la glycine y fleurit chaque printemps. On apprécie la chaleur de l'accueil et la fraîcheur de la cave. Ici on est vigneron de père en fils. Les générations passent, les valeurs et la notoriété restent.

Votre itinéraire et visites sur la Route touristique du Fief Vendéen de Pissotte

Si vous avez la chance de parcourir cette route des vins fin juillet, ne manquez pas le symposium de sculptures à Foussais-Payré. Pendant une semaine, des artistes hors du commun se réunissent pour créer des sculptures avec une tronçonneuse. Plus au sud, on abandonne son véhicule pour une virée en pédalo sur le Lac de Chassenon !.

Classé parmi les "plus beaux villages de France" et "Petite Cité de Caractère", Vouvant (km 0) est le point de départ et d’arrivée de cette boucle. Elle se fait aussi appeler "Vouvant, village de peintres" : ateliers d’artistes, galeries, expositions et animations sont proposés toute l’année. Seule cité médiévale de Vendée, entourée de remparts, est bien connue pour la légende de la Fée Mélusine qui entoure sa Tour, pour son patrimoine et ses trésors d’architecture.

Vouvant plus beau village pont roman routes touristiques de vendee guide du tourisme du pays de la loireSur place, grimpez au sommet de la Tour Mélusine. Cette tour était autrefois le donjon de la forteresse des Lusignan, que la Fée Mélusine aurait construit en un jour. Du haut de la tour Mélusine, une belle vue sur les paysages environnants, et notamment sur la forêt de Mervent-Vouvant, attend les visiteurs.

N’hésitez pas à flâner dans les ruelles de la cité, Vouvant possède une splendide église romane du XIe siècle au portail richement sculpté. Des ruelles avenantes, bordées de maisons aux styles variés, expriment la douceur de vivre dans cette petite cité. Les remparts, la poterne, le pont ancien enjambant la rivière contribuent au charme de cette petite cité de caractère.

A l'orée du bourg, la vaste forêt domaniale de Vouvant-Mervent lui compose la plus belle des parures et apporte aux nombreux visiteurs un surcroît de plaisir et de découvertes. Au creux d’un anneau de rivière, Vouvant, cité fortifiée unique en Vendée, offre un site naturel exceptionnel entre marais et bocage. Pétri de piété et de légendes, le bourg invite à une déambulation historique et bucolique à travers ses ruelles médiévales.

De nombreux Châteaux privés et Manoirs se trouve sur la commune : Le château de la Recepte, situé au nord-est du bourg et construit au XIXe siècle à même les remparts dont il emprunte une tour. Le château de la Grignonnière, situé au sud du territoire communal, le long de la rivière Mère, datant probablement des guerres de Religion. Le château de la Loge, dont quelques bâtiments sont aujourd'hui transformés en gîte, situé au nord du château de la Grignonnière. 

Après vos visites dans la petite cité de caractère de Vouvant, prendre la direction de Pissotte via la D938 (11 km). Le fief de Pissotte est situé au sud de Fontenay le Comte où les vignes se développent sur un îlot calcaire favorable aux blancs avec des notes de pierre à fusil. On y trouve comme autres cépages le Sauvignon et la Négrette.

A deux pas de Fontenay-le-Comte, ville marquée par Rabelais, c’est à Pissotte que Mathieu vous ouvre les portes du "Domaine Coirier", situé au 15 Rue des Gelinieres. Depuis 1895, sa famille s’est établie au "domaine de la Petite Groie". Adossés au massif forestier de Mervent-Vouvant et surplombant la rivière "Vendée", les 24 hectares du vignoble donnent naissance à des vins blancs, rouges et rosés.

Après votre visite dégustation au Domaine Coirier, le chemin de Fougerayvous invite pour une balade d’un kilomètre environ, au cœur des vignes appartenant au domaine Coirier, accessible à tous, afin de contempler un joli panorama sur la forêt de Mervent-Vouvant, la Tour de la Balingue et sur Fontenay-le-Comte.

Foussais payre petite cite de caractere fours a chaux de payre routes touristiques de vendee guide du tourisme du pays de la loirePasser L'Orbrie, puis prendre la direction de Foussais-Payré classé "Petite Cité de Caractère" via la D49 et D104 (28 km). Héritière d'une villa gallo-romaine, Foussais recèle un joyau de l'art roman : le portail de son église Saint-Hilaire. Son église romane, érigée entre 1050 et 1100, est l'un des édifices les plus remarquables du Bas-Poitou.

Foussais-Payré a conservé de son riche passé l'exceptionnel outre son portail roman de son église, les logis et les maisons nobles des drapiers, tisserands et marchands qui ont fait, à la Renaissance, la prospérité de ce village. Au chevet de l’église se trouve le prieuré, aujourd'hui la mairie qui dépendait de l'abbaye de Bourgueil ; on y accède par un grand portail Louis XIII, rue Sainte Catherine. 

Sur le parvis de l'église, le logis François Laurens de 1552, qui bénéficiait jadis d'une loggia dans sa cour intérieure, est un bâtiment exceptionnel pour un bourg rural. En face, les Halles du XVIe siècle et, à deux pas, l’auberge Sainte Catherine appartenait à la famille du grand mathématicien et humaniste François Viète (1540 – 1603), dont Foussais-Payré et Fontenay-le-Comte revendiquent l’une et l’autre la naissance.!

Un peu plus loin se dresse le porche en pierres avec porte piétonne du "Grand Logis" ; la fuie près de la maison porte la date de 1605. Lors de votre visite à Foussais-Payré, ne manquez pas la chocolaterie artisanale "Les ateliers du goût". Vous ne pourrez pas résister à l’envie de pousser la porte de cette jolie boutique de chocolats, située dans le centre-bourg face au portail de l’église.

Faymoreau petite cite de caractere pont de fleurieau routes touristiques de vendee guide du tourisme du pays de la loireSuivez le parcours de découverte du patrimoine pour ne rien manquer des trésors d’architecture de ce charmant village. Une halte s'impose à l'entrée de Payré, à proximité des fours à chaux, exploités dans la seconde partie du XIXe  siècle grâce à la houille des mines de Faymoreau.

Le promeneur peut ensuite parcourir la campagne et les villages pour y découvrir La Fournière, La Touche-Mourault, Sérigny... et sur l’ancienne commune de Payré, la Rialière, la Cour, l’ancien prieuré et le domaine de Vendée ; c'est là que résida un autre personnage illustre de la commune : Paul de Vendée, capitaine huguenot, mort au siège de La Rochelle en 1627 qui nous a laissé un journal écrit de 1611 à 1623.

La prochaine étape de cette escapade sera Faymoreau, labellisée "Petite Cité de Caractère", via la D49 et D67 (36 km). Faymoreau est connue pour son Centre Minier. Elle était déjà célèbre pour ses moulins particulièrement actifs grâce à la Coopérative Agricole du Val de Loire toujours propriétaire des lieux.

Du charbon en Vendée, cela semble improbable ! Pourtant le premier gisement de charbon est découvert en 1827, à Marillet, près de Faymoreau. De 1827 à 1958, des hommes sont descendus dans les entrailles de la terre au péril de leur vie pour extraire "l’or noir" de l’époque. Le musée du Centre minier de Faymoreau est implanté rue de la Cour, à La Verrerie.

Le bâtiment de l'ancien dortoir de la verrerie permet de découvrir l'histoire et la technique minière locale à travers des documents, objets et témoignages d'époque. A découvrir aussi : Les corons et les vitraux de Carmelo Zagari.

Pour la route du retour vers Vouvant, suivre la D89 (49 km).

Fin de cette cinquième étape de cette Route touristique "des vins des Fiefs Vendéens".

Pour vous rendre sur la route touristique des "Vins du Fief Vendéen de Pissotte"

Mervent

Couvert 14 °C

Couvert

  • Min: 13 °C
  • Max: 14 °C
  • Vent: 15 kmh 270°

Le saviez-vous ?

Nos coups de coeur sur la route touristique des "Vins du Fief Vendéen de Pissotte"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Vendée

Préparez vos vacances sur la route touristique des "Vins du Fief Vendéen de Pissotte" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique des "Vins du Fief Vendéen de Pissotte" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/06/2020