A voir dans la Haute-Vienne (87)

Le chalard eglise de l assomption de la tres sainte vierge le cimetiere des moines routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinVous aimez les couleurs, vous allez adorer la tapisserie d'Aubusson et de la Marche, l'un des phares de l'artisanat de luxe en Limousin. Vos yeux ne resteront pas sur leur faim et verront devant eux du cuir, de l'ardoise, des tuileries.

Soyez pret pour un voyage dans la mémoire, en suivant les routes historiques de Ventadour, de Richard Coeur de Lion ou de Saint-Jacques, vous irez sur les pas des troubadours, des châteaux et des guerres de chevaliers.

En Haute-Vienne, tout est possible ! Grimper dans les arbres pour une séance mouvementée d’accrobranche, s’offrir un stage de voile sur les lacs de Saint-Pardoux ou de Vassivière, faire du ski nautique sur l’étang de Meuzac. On peut aussi s’aventurer sur le vélo-rail.

À moins que l’on ne choisisse de galoper au pied du Mont Gargan, de pêcher à la mouche dans les eaux vives de la Vienne, de jouer au golf ou de faire du roller sur la voie verte…

A découvrir en Haute-Vienne lors de vos escapades de vacances !

  • Limoges : Rive gauche : la crypte de l'ancienne abbaye St Martial, la cour du Temple (rue du Consulat), la rue de la Boucherie (maisons anciennes à pans de bois), la chapelle St Aurélien, le jardin d'Orsay (vestiges d'arènes romaines), le musée national Adrien-Dubouché, place W. Churchill (superbes céramiques limousines - 10.000 pièces), la maison limousine de la Vie Populaire, les églises St Pierre du Queyrois (XII-XVIème, belle tour) et St Michel des Lions XIV-XVIème, la place du Présidial et ses maisons à colombages XVII-XVIIIème. Rive droite : la cathédrale et le quartier de l'Abessaille (vieilles maisons, rue Rajat et rue de la Règle), le musée municipal du Palais de l'Evêché (collection d'émaux et égyptologie, peintures de Renoir…, estampes) et ses jardins, reliant les deux rives : le pont St Etienne (XIIIème) et le pont St Martial en dos d'âne (XIIIème) ; mais aussi : l'hôtel de ville (expo de porcelaines), la place Denis Dussoubs et son ensemble architectural XVIIIème, la Gare des Bénédictins, la maison natale du Maréchal Jourdan (au 37 de la rue du même nom).... 

Aux environs, vers le sud : Solignac : abbatiale romane, style périgourdin (coupoles, stalles XVème), reste de l'abbaye fondée en 632 par St Eloi. Le Vigen : église XI-XIIème. Les vestiges du château de Chalusset (XII-XIIIème). Pierre-Buffiere, ville haute : maisons anciennes dont celle de la famille de Mirabeau (expo rue Dupuytren). Eyjeaux, Feytiat : église XIIème (abside et chœur roman classés à l'inventaire Supplémentaire des Monuments historiques. Beaux vitraux, toiles et bustes reliquaires). Saint-Hilaire-Bonneval : église XIIIème, lanterne des morts et l'imposant château de Bonneval du XIVème. Saint-Just-le-Martel : centre international de la caricature, du dessin de presse et d'humour

Aux environs, vers le nord : La Crouzille : anciens gisements d'uranium. Compreignac : église fortifiée XII-XVème. Saint-Sylvestre : église fortifiée abritant deux reliquaires du trésor de l'abbaye de Grammont dont les vestiges sont près de là. A Saint-Leger-la-Montagne et au hameau de Sauvagnac : églises XII-XVème. Saint-Sulpice-Lauriere : église XII-XIIIème s'appuyant à un donjon XIème. Au Puy du Chatelard : restes d'un oppidum romain

  • Oradour-sur-Glane : le Centre de la mémoire (expositions permanentes). Le village et l'église (laissés en létat après le massacre de 1944). Lanterne des Morts; vitraux de Chigot ; statue de Saint-Victurnien.

​​Aux environs : le Château de Laplaud, le Moulin de Dieulidou

  • Panazol : Château de la Quintaine du XVe siècle, L'église Saint-Pierre-ès-Liens du XI-XVème.
  • Peyrat-le-Château : Le donjon du château des Lusignan. Le musée de la résistance, la maison des moulins (maquettes de moulins animées), le moulin de l'eau (accès libre et gratuit).

​​Aux environs : sur l'île située au centre du lac de Vassivière : château et musée de sculpture contemporaine en plein air.

  • Rancon : Lanterne des morts du XIIe siècle, Église Saint-Pierre-ès-Liens du XVIIe siècle, Pont sur la Gartempe du XIIIe siècle.
  • Rochechouart le chateau vu de la vallee routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinRochechouart : la vieille ville, ses vieilles maisons, sa tour, ses remparts, son monumental château XVème (salle des " Travaux d'Hercules, fresques..) abritant le musée départemental d'Art Contemporain.

​​Aux environs : Biennac : église XII-XIIIème. Saint-Victurnien : église du XII et XIVème - deux nefs - retable décoré de fresques XVème.

  • Ambazac : église XII-XVème (châsse XIIème, dalmatique XIème, provenant du Trésor de Grammont). Aux environs : Les Billanges : église (pièces d'orfévrerie).
  • Bellac : maisons anciennes en granit, maison natale de Jean Giraudoux, l'hôtel de ville (dans le petit château XVIème des comtes de la Marche), église à deux nefs (romane et gothique), l'ancien séchoir à peaux (XVème)....

​​Aux environs  : Le Dorat : superbe église romane XIIème (clocher octogonal, crypte XIème, trésor), les restes des remparts (XVème) et la Porte Bergère (à machicoulis). Magnac-Laval : église XIIème restaurée (restes de St Maximin), la chapelle de l'hôpital et son parc (musée lapidaire). Oradour-Saint-Genest : lanterne des morts, près du moulin fortifié de la Riveillerie.

  • Blond : église romane fortifiée au XVIème.

​​Aux environs : Mortemart : vieilles halles, maisons anciennes, église et vieux couvents, vestiges de château.

  • Chalus le chateau de chalus chabrol routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinChalus : château.

Aux environs : château de Montbrun (forteresse médiévale).

  • Chateauponsac : les maisons anciennes du quartier Sous-le-Moutier, le vieux pont (1609), l'église XII-XVème (belles arcades), le musée René-Baubert (arts et traditions populaires, ethnographie, préhistoire, minéraux…) dans un prieuré XVème.
  • Eymoutiers : La Collégiale St Etienne, romane et gothique (16 verrières uniques en Limousin), l'ancien couvent des Ursulines (Mairie), la tour d'Ayen, les vieux quartiers de tanneurs et la maison du Maître Tanneur (XVIIème), le musée des minéraux. Spécialité : le Pelaud (chocolat la Pelaudine et noisettes).

Aux environs : Rempnat : l'église (clocher mur, portail ouest type limousin du XIIIème et portail latéral du XVIème). Saint-Anne-Saint-Priest : église classée monument historique XIII-XVème). Domps : l'oratoire Saint-Psalmet

  • Saint-Goussaud : village perché, église, lanterne des morts, petit musée archéologique et folklorique.

​​Aux environs : Au puy de Jouer : théâtre romain (le plus petit connu) et panorama.

  • Saint yrieix la perche plus beaux detours de france rue medievale routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinSaint-Yrieix-la-Perche : Eglise collégiale XIIIème (Moustier) avec clocher-porche.

Aux environs : donjon XIIIème dit "tour du Plô". Les Palloux : musée de la porcelaine. Le Challard : prieuré XIIème (beau mobilier dans l'église), cimetière médiéval, maisons anciennes. Ladignac-le-Long : restes d'un prieuré roman. Coussac-Bonneval : lanterne des morts, impressionnant château XIV-XVIIIème (mobilier et tapisseries XVI-XVIIIème).

  • Saint-Junien : la vieille ville : anciens remparts, quelques maisons XVème, église XI-XIIIème (tombeau de St Junien, sculptures XIIème, restes de fresques, statues), chapelle Notre-Dame du Pont
  • Saint-Leonard-de-Noblat : nombreuses maison anciennes, église XI-XIIème (beau clocher limousin, stalles XVème). Musée historique du chemin de fer, musée scientifique Gay-Lussac.
  • Saint-Sulpice-les-Feuilles : église néo-gothique XIXème.

​​Aux environs : La Chirade : Ancienne maison-fort. Moulins anciens. Dolmens, ruines gallo-romaines. Vestiges des châteaux médiévaux de de Jançay et de Piégut. Cromac : église romane XIIème. Le donjon du chateau de Las Croux. La motte médiévale de Montlambert.

Nos coups de coeur en Haute-Vienne

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

On ne peut pas dire que la Haute-Vienne foisonne de sites attestant de la présence de l'homme durant la préhistoire. Les archéologues s'entendent à dire que cela est certainement dû aux caractéristiques géographiques et géologiques du département, la rareté des grottes, la friabilité du terrain, ainsi que l'absence quasi-totale de roches dures comme le silex n'ont pas favorisé la présence précoce de l'homme en ces contrées.

Les quelques traces et vestiges ont donc été trouvées sur des plateaux car les vallées trop larges et dégagées étaient alors un terrain hostile à l'homme.

Toutefois, de rares vestiges du paléolithique supérieur (-40 000 à -12 000 avant notre ère.) et du mésolithique (période intermédiaire entre le paléolithique et le néolithique) ont été découverts sur le site de Chalucet près de la petite commune de Saint-Jean-Ligoure, ainsi que dans la vallée de la Vienne et dans la vallée de la Gartempen, mais toujours sur des promontoires.

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans la Haute-Vienne avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Limousin tourisme Haute-Vienne visites Haute-Vienne à voir

Ajouter un commentaire