Parcours touristique dans les Pyrénées-Orientales (66)

Les Pyrénées-Orientales est bordé au sud par la chaîne des Pyrénées et, à l'est, par la méditerranée. Il vous offre toute une palette de couleurs et de paysages.

Castelnou ruelle plus beaux villages routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieQue vous soyez montagne ou mer, vous trouverez dans ce superbe département du Languedoc-Roussillon de nombreuses occasions de vous adonner à vos sports préférés, de l'escalade à la pêche en rivière ou en mer, des sports nautiques aux sports d'hiver ou à l'U.L.M.... Les amateurs de randonnées disposent de 3.000 km de sentiers balisés dont 4 chemins de grande randonnée, cheminant entre lacs et forêts, vignes et garrigues, et de plus de 100 circuits pour partir à la découverte de cet étonnant patrimoine naturel, culturel et historique.

Du pays de Salanque et de Port-Barcarès, proche de l'immense étang de Sales, jusqu'à Saint-Cyprien, en passant par Terreilles-Plage, Saint-Marie et Canet-Plage, "la côte radieuse" aligne ses plages de sable fin, ses ports de pêche pittoresque et ses vastes étangs, reliés à la mer par des chenaux appelés « graus ».

Après la réserve naturelle du Mas Larrieu, au nord d'Argeles-sur-Mer, et depuis la belle ville fortifiée de Collioure, la très ensoleillée "côte Vermeille" prend le relais avec ses stations balnéaires, ses criques rocheuses, ses ports de pêche et de plaisance, dont le réputé Port-Vendres, puis Banyuls, au vin doux réputé, et Cerbere, joliment lovée au fond d'une crique cernée par les montagnes.

Parcours et itinéraire touristique des Pyrénées-Orientales

Dans l'arrière-pays, des petites routes serpentent parmi les forêts de châtaigniers, conduisant aux sommets des proches Albères. Là, les pentes se couvrent de belles forêts où se mêlent harmonieusement chênes et pins, eucalyptus et micocouliers dont le bois bien particulier sert notamment à la fabrication d'articles de sport équestres. Le massif est dominé à 1.256 m par le Pic du Neulos qui jouit d'un panorama superbe sur l'Espagne et le Roussillon.

Les Pyrénées-Orientales se situent à la limite de la frontière et de la Catalogne Espagnole. Il regroupe l'ancienne province du Roussillon et une petite partie des Fenouillèdes du Languedoc.

Des premiers contreforts des Albères aux étangs de la Salanque, la vaste plaine du Roussillon, balayée par la Tramontane et écrasée de soleil, alterne vignes et vergers, grasses prairies et lacs artificiels. C'est aussi une terre chargée d'histoire, de la cathédrale d'Elne à la forteresse de Salses, des grottes de Tautavel au remarquable village fortifié de Castelnou classé "Plus beau village de France", en passant par Perpignan : la Catalane, où Salvador Dali, fasciné par la gare, déclarait qu'elle était de centre du monde !

L'ancienne capitale du Roussillon était jadis une importante place forte, comme en témoigne la citadelle renfermant le Palais des Rois de Majorque qui domine la vallée de la Têt. La vieille ville n'a guère changé depuis le XVIIIème siècle, avec ses ruelles aux senteurs épicées, ses maisons anciennes, ses fontaines et ses jardins fleuris.

Mais la préfecture des Pyrénées-Orientales est aussi une ville dynamique où se déroulent de nombreuses festivités qui vont des sardanes endiablées que l'on danse l'été dans les rues, au festival international du photo-journalisme et à la procession de la Sanch qui a lieu au mois d'avril, pendant la semaine sainte… Perpignan est également réputée pour la fabrication des bijoux en grenat dans la pierre était extraite des mines d'Estagel, du Costabonne et du col de la Bataille..

La région qui se trouve entre le Mont-Canigou et la côte au sud de Perpignan est connu comme les Albères. Cette région montagneuse longe la frontière entre la France et l'Espagne. Le Mont Canigou est vu dans nombreux points des Pyrénées-Orientales. Vous pouvez particulièrement apprécié une promenade jusqu'à l'abbaye Saint-Martin-du-Mont-Canigou.

D'autres points touristiques de cette partie du Sud-Ouest des Pyrénées-Orientales comprennent la tour de Madeloc et Massanne et le château de Ultrère, et bien sûr le paysage lui-même, l'attraction principale de la région. Au nord du département à Tautavel vous aurez l'occasion de profiter du paysage impressionnant des Gorges des Gouleyrous.

A l'ouest de Perpignan, on atteint le Riberal qui aligne de part et d'autre de la Têt, ses arbres fruitiers et ses vignes. Elle grimpent jusqu'au col de la Bataille près de Millas et de son moulin à huile, d'où l'on peut rejoindre l'imposant ermitage de la Força Réal, au-dessus des vallées du Tech et de l'Agly, face au Pic du Montou et de ses grottes. Les proches orgues d'Ille-sur-Têt, sculptées par l'eau depuis cinq millions d'années, offrent un étonnant et spectaculaire paysage…

Pic du canigou vue depuis perpignan routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidaniePlus au nord, les Fenouillèdes et la vallée de l'Angly rejoignent les corbières catalanes, aux confins nord du département. Cette terre qui fleure bon le thym, le romarin et la lavande se couvre de vignes vers Tautavel, où vécurent les plus anciens habitants de l'Europe. A partir de Rivesaltes, renommé pour son muscat, les petits "villages de caractère" typiques et petits villages de vignerons se succèdent : Estagel, Latour-de-France, dans le massif de la Fourèze, Caramany sur les bords d'un grand lac, Saint-Paul-de-Fenouillet près de gorges de Galamus où vasques et cascades tombent de falaises impressionnantes, refuges des aigles, hiboux grands ducs et merles bleus... Ce beau pays est propice à la pêche, aux sports d'eau vive et à la randonnée, à pied, en cheval et en VTT.

En descendant vers le sud-ouest, on rejoint le Haut-Conflent aux verts pâturages et le Conflent qui étire ses rivières et ses vallées de Rodes, près du lac de Vinça jusqu'à Mont-Louis aux portes de la Cerdagne. La région est réputée pour ses cultures maraîchères à Rodès, ses vignes à Vinça, ses pêchers à Prades, dans la vallée de la Têt, et ses pommiers dans la vallée de la Rotja.

Routes touristique en France vous propose deux routes principales pour votre visite à l'intérieur de la région :  les vallées du Tech et Têt, toutes les deux passant par de nombreux paysages attrayant :

La vallée de la Têt s'étend de Perpignan à Prades et au-delà, en passant par la ville fortifiée de Villefranche de Conflent et Eus pour atteindre Mosset, ces trois villages sont classés parmi les ''plus beaux villages de France''.

En chemin pour Mosset, vous traverserez le joli village balnéaire de Molitg-les-Bains, et nous vous proposons également de faire un détour à Prades pour visiter l'Abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa. Proche de Perpignan vous pouvez aussi voir les formations rocheuses magnifiques d'Ille-sur-Tet, tandis que Castelnou, un autre village classé "plus beau village de France" est à une courte distance au sud de la vallée de la Têt près de Thuir, un village pittoresque avec un château sur le sommet de la colline derrière les maisons.

À l'extrémité ouest de la vallée de la Têt vous arriverez à Llivia, une ville intéressante, pour des raisons historiques, Llivia est une ville espagnole mais complètement entouré par le territoire français, les nationalistes espagnols ont été autorisés à occuper Llivia à la fin de la guerre civile espagnole.

Vernet les bains cascade routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieLa vallée du Tech, largement parallèle à la vallée du Têt mais un peu plus au sud, traverse Ceret, une ville attirante où Picasso a vécu, Ceret a un très beau musée d'art, une ville agréable à visiter. De là, vous pouvez continuer le long de la vallée de la Têt pour une balade dans Arles-sur-Tech avec son abbaye et les cloîtres, puis enfiler votre casque (fourni) et amuser vos enfants lors d'une visite aux Gorges de la Fou : une promenade le long et au fond d'un canyon très profond. Vous pouvez continuer sur la même route pour visiter la jolie ville médiévale de Prats-de-Mollo, très proche de la frontière avec l'Espagne

La large plaine qui va de Vinça à Prades se resserre en arrivant à Villefranche-de-Conflent, situé entre les stations thermales de Molitg et de Vernet-les-Bains, pour devenir bientôt vallée montagnarde entre les massifs du Madres et du Canigou. Là, de nombreux sentiers balisés, jalonnés d'abris, de refuges et d'Orris, anciennes cabanes de bergers en pierre sèche, invitent à la randonnée, notamment entre le Canigou et la Carança, où le GR 10 traverse la réserve naturelle de Py-Mantet.

De Villefranche-de-Conflent, la ligne du Petit Train jaune, construite au début du siècle pour désenclaver les hauts-plateaux, vous mènera gaiement à travers de jolis paysages, dans la vallée de la Têt, puis en Cerdagne depuis Mont-Louis jusqu'à Latour-de-Carol. Il traverse le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalane qui ne regroupe pas moins de 64 communes dont 12 stations de ski et 2 stations thermales, sur les territoires du Capcir, de la Cerdagne et du Haut-Conflens. Il compte aussi sept réserves naturelles : Conat, Eyne, Jujols, Mantet, Nohèdes, Nyer et Py et des sites Natura 2000 qui permettent aux promeneurs d'observer une faune et une flore remarquables.

Au sud du Canigou, l'étroite vallée du Vallespir offre de belles promenades parmi les chênes-verts et chênes-lièges, les cerisiers et les mimosas. Elle compte aussi des stations thermales réputées : Prats-de-Mollo-La-preste, dans le Haut-Vallespir, Amelie-les-Bains, près des gorges du Mondony, Le Boulou, au nord du col du Perthus. Petite capitale de cette jolie région, la vieille cité de Ceret, chère à Pablo Picasso qui y a peint la Sardane, est aussi bien connue des aficionados amateurs de tauromachie. C'est aussi en Vallespir, à Saint-Laurent-de-Cerdans que furent crées les premières espadrilles catalanes, bientôt suivies d'une ligne de linge traditionnelle toujours fort appréciée de nos jours.

Entre Vallespir et Ribéral, c'est le pays d'Aspres, des mas de pierre rosée et des villages vignerons de brique rouge, où poussent oliviers et amandiers, mais aussi églantiers et chênes-liège du côté de Vives. Avec la forêt domaniale du Réart Tordères, le village médiéval de Castelnou, ses prieurés et ses chapelles, la région ne manque pas d'atouts touristiques, jusqu'aux riches herbages de la plaine de Thuir où l'on peut admirer dans les caves de l'apéritif Byrrh, la plus grande cuve en chêne du monde (1.000.200 l)…

A l'ouest du département, s'étendent de hauts plateaux à la faune et à la flore exceptionnelles : mouflons, marmottes, edelweiss, lys martagon… Le haut-plateau de la Cerdagne s'entoure de massifs granitiques : le Cambre d'Aze à l'est, le Puigmal d'Er (2.910 m) au sud et le Carlit (2.91 m) au nord.

Quant au Capcir, ancienne cuvette glaciaire encadrée par le Carlit à l'ouest et le massif du Madrès à l'est, il va du Col de la Quillane, près du lac de Matemale, jusqu'au large plan d'eau du village de Puyvalador.

Nos coups de coeur dans les Pyrénées-Orientales

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

Le vaste domaine skiable qui va du Haut-Conflent à la Cerdagne et au Capcir, ne comprend pas moins de 190 pistes situées entre 1600 et 2500 m d'altitude.

Il compte des stations de sports d'hiver réputées comme Font-Romeu-Pyrennes 2000, Puigmal, Eyne, Les Angles, Moymorens, llagone, Rieutort

Débutants comme sportifs chevronnés peuvent pratiquer ski de piste et ski de fond, balades en raquettes ou même via-ferrata comme à Llo.

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans les Pyrénées-Orientales avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Languedoc-Roussillon tourisme Parcours touristique Pyrénées-Orientales visites

Ajouter un commentaire