Les routes touristiques en France

Route "Sur les traces des monastères varois" (Var) - Circuit 1

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "Sur les traces des monastères Varois" dans le Var

Situé entre la mer Méditerranée, le massif des Maures et celui de la Sainte-Baume ce premier parcours touristique "Sur les traces des monastères Varois" s’intègre naturellement au coeur de paysages splendides. Chaque lieu visité, créé la surprise, l’émerveillement et chaque visiteur repart avec le souvenir d’une ville ou d'un village qui lui a dévoilé son histoire, ses histoires. Au début, le littoral méditerranéen dont les rivages alternent successivement de criques de sable blanc, de plages de sables, de galets, de calanques dominée par des massifs boisés recouverts de maquis ou garrigues verts en toute saison, de fonds marins d’exception et des eaux turquoise de la Méditerranée azuréenne.

Côté mer, l'itinéraire s’ouvre sur la rade de Toulon, bordée par la presqu'île de Giens à l'est et la presqu'île de Saint-Mandrier au sud, la grande rade d’Hyères s’ouvre sur les îles de Porquerolles, Port-Cros et du Levant, et s’adosse en piémont des Maures à de beaux et vastes paysages agricoles et viticoles. Côté terre, l'itinéraire offre un panorama remarquable sur le massif des Maures, il y a tout d'abord des paysages diversifiés composés de maquis, de pins parasols et de forêts de châtaigniers et de chênes-lièges. Puis, enfin le massif de la Sainte-Baume séduit les amoureux de la nature et les amateurs de randonnées. Un cœur vert dominé par les forêts de chênes, les châtaigneraies et des points de vue époustouflants sur la mer d’azur pour vous rappeler que le littoral n’est pas loin.

Les paysages somptueux ne sont pas l’unique attraction touristique, il y a aussi de jolis villages qui fleurent bon la Provence. Les amoureux de vieilles pierres trouveront leur bonheur dans un riche d’un patrimoine religieux magnifique, monuments à découvrir le temps de balades dans un autre temps.

Durant votre séjour dans le Var, nous ne saurions que trop vous conseiller de parcourir cette route touristique, classée ville d'art et d'histoire, Toulon (km 0) sera le point de départ de cette itinéraire touristique "Sur les traces des monastères Varois". Toulon  possède une longue histoire, avant la colonisation romaine, Toulon était un abri des navires grecs croisant entre Massalia et Olbia...  Entre Marseille et Saint Tropez, sur le bord de mer, adossée au mont Faron (542m) ouverte sur une rade naturelle magnifique, Toulon est une ville pleine de contrastes. Sa vieille ville pittoresque avec ses fontaines anciennes voit s'étaler tous les jours un marché coloré et bruyant aux senteurs et accents typiquement provençaux. Loin d'être triste et ennuyeux, le centre historique fourmille de rues commerçantes, de marchés, de grandes places animées, de musées et autres églises... Sans oublier le vieux port bordé de nombreux cafés et restaurants...

Toulon grand theatre routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurCommençez votre visite par la vieille ville, si pittoresque, possédant un riche patrimoine architectural. Les ruelles typiques vous mèneront à l'église Saint-Louis du XVIIIe siècle, puis à la charmante place Puget où s'érige l'étonnante fontaine des Trois Dauphins. À quelques rues de là, la cathédrale Sainte-Marie-de-la-Seds du XIe siècle qui fut ensuite agrandi au cours du XVIIe. Poursuivez votre découverte avec le bel opéra donnant sur la place Victor Hugo est également à inclure dans votre parcours de visite. Après la cathédrale Notre-Dame de la Seds, le Couvent des Dominicains situé 1, place Vincent-Raspail, est le plus ancien monument religieux de Toulon, dont il subsiste encore des vestiges. Longtemps appelé "Le grand couvent", détruit en 1885, il n’en reste aujourd’hui que son ancien portail et une partie de son mur principal conservés pour garder trace de son emplacement. 

Arrivés à Toulon peu avant 1261, les Frères prêcheurs, fondés par Saint Dominique en 1215, ont occupé trois emplacements successifs. Ils ont été installés dans ce quartier de Toulon en 1368 par la reine Jeanne, qui leur donne l’ancien Palais royal. Doté d’une grande bibliothèque, le Couvent des Dominicains avait une grande influence culturelle sur la ville. À la Révolution française, il fut donné à la Marine, puis transformé en caserne en 1808 et enfin acquis par la Ville et démoli en 1885.

Rejoindre Hyères (18 km) par la D98. Elle est surnommée Hyères-les-Palmiers avec 7 000 palmiers plantés au fil des années. Cette cité a préservé tout son charme d'antan, pour la découvrir, arpentez les ruelles pittoresques de la vieille ville médiévale perchée sur la colline du Castéou. Découvrez, le château, la tour des templiers, l'église Saint-Louis, la collégiale Saint-Paul... Les marais salants contribuent aussi à l'originalité et la beauté du paysage Hyérois. En arrivant par le bord de mer, entre Toulon et Le Lavandou, Hyères, vous offre une diversité de paysages remarquables. La côtes est partagées entre plages de sable fin et criques rocheuses, qui bordent une campagne hyéroise verte et florissante.

En déhambulant dans les ruelles étroites du centre historique de Hyères, vous découvrirez les maisons médiévales, la Collégiale de Saint-Paul, la Chapelle Sainte Blaise. La ville est composée de nombreux quartiers tels que la Capte, Giens, l'Almanarre, l'Ayguade, le Pyanet, Costebelle, les Salins-d'Hyères ou les Borrels. Dirigez-vous vers le parking Indigo Hyères Joffre, situé place. Maréchal Joffre, puis rendez-vous à l'Office de Tourisme d'Hyères, à la Rotonde du Park Hotel, 16 Av. de Belgique. L'office de tourisme peut vous donner une carte avec deux promenades séparées, une dans la vieille ville et une de Hyères du XIXe siècle, les deux circuit commencent devant l'office de tourisme.

Hyeres village d art et d histoire chapelle saint blaise dite tour des templiers routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurÀ Hyères-les-Palmiers, la Tour des TempliersPlace Massillon, également appelée la chapelle Saint-Blaise est l'ultime témoignage de la commanderie que les Templiers ont fondé sur la commune. La tour des Templiers construite au XIIème siècle surplombe la place Massillon. Gravissez les escaliers en pierre, pour atteindre le sommet et avoir une vue panoramique sur la ville. Cet édifice rare était composé à l'origine de deux chapelles superposées, recouvertes d'une toiture en terrasse. Après la disparition de l'ordre en 1312, la chapelle passa aux mains des chevaliers de l'ordre de Malte jusqu'en 1673. C’est à cette époque que le bâtiment fut cédé à la Ville. En 1770, la tour devient l’hôtel de ville. Complètement restaurée entre 1985 et 1992, elle abrite aujourd'hui des expositions temporaires.

Prendre la direction de Collobrières (44 km), via le chemin des Maures. Vous arrivez à Collobrières par les routes touristiques du Massif des Maures serpentant au milieu des châtaigniers et des chênes-lièges ou par la route principale longeant la rivière et bordée de vignes classées AOC Côtes de Provence. Collobrières a bien des trésors à vous révéler au détour de ses ruelles en calades. Après avoir stationné votre véhicule, dirigez-vous vers l'Office de Tourisme de Collobrières, situé Avenue Charles Caminat. ​​​​​ Commencez votre promenade dans ce joli village de caractère, qui a su conserver toute son authenticité, en prenant la direction de la place du 2 Décembre. Traversez la rue Grammont, puis engagez-vous dans la rue Raspail. Poursuivre sur votre gauche dans la rue Marat. Lors de votre déhambulation, admirez les rues escarpées jalonnées de maisons aux façades orangées, les places, les terrasses ombragées et les calades.

 A présent suivez la ruelle Christophe Colomb en direction des ruines de l'Eglise Saint-Pons. Elle porte le nom du Saint patron du village. Perchées sur un promontoire rocheux dominant toute la vallée, l’église Saint-Pons domine le village médiéval et offre un panorama sur la boucle du réal Collobrier, et la Chartreuse de la Verne. L'église Saint-Pons, emblème de Collobrières fut édifiée à partir du XVIe siècle sur l’emplacement de l’ancienne chapelle castrale Santa Maria probablement construite au XIe siècle. Profitez des Sentiers Botanique et Découverte, pour une promenade bucolique. Vous prendrez plaisir à vous rendre vers l'église Notre-Dame des Victoires, place Charles de Gaulle. 

A une dizaine de kilomètres du bourg mais toujours sur le territoire communal, un détour s'impose à l'ancienne chartreuse de la Verne, fondée au XIIe siècle par les évêques de Fréjus et Toulon. Située à une demi-heure du village de Collobrières, empruntez la route de la D14 depuis le village pour rejoindre la Chartreuse de la Verneniché sur les hauteurs du massif des Maures. L’édifice, entièrement restauré, est toujours occupé par les moniales de Bethléem. Une visite du monastère vous en apprendra plus sur son histoire. Le parcours donne une vision d'ensemble des bâtiments avec le grand cloître, l’huilerie, la chapelle Saint-Bruno, la porterie, la grange, la boulangerie, la cellule témoin... L'église romane du XIIe siècle accessible au public, est l'unique espace où visiteur et disciple de Saint-Bruno partagent un moment de silence. L’architecture des bâtiments est exceptionnelle, comme la porte monumentale en serpentine verte du massif des Maures. À la fin de la visite, il est également possible de se rendre au magasin d’artisanat monastique, tenu par les religieuses.

Continuez votre escapade touristique en suivant la D14, puis la D43 et la D554 jusqu'à Méounes-lès-Montrieux (78 km). A environ 2 km au sud du village de Méounes-lès-Montrieux, en direction de Signes, se trouve un lieu privilégié, un havre de paix et de fraîcheur où il fait bon se promener. La Chartreuse de Montrieux, est nichée en pleine nature dans une clairière au milieu d'une forêt domaniale. Elle se cache au fond d'un petit vallon, non loin des rives étroites du Gapeau au sud de Méounes, propice aux promenades et à la méditation. Vous serez invité à garer votre voiture sur un parking, pour faire le dernier kilomètre à pied jusqu’aux bâtiments. En effet, la chartreuse de Montrieux ne se visite pas, les moines vivant dans l’isolement. Le cadre exceptionnel qui l’entoure, permet tout de même d’admirer l’architecture du monastère et de faire de belles promenades en pleine nature.

La chartreuse de Montrieux a connu une vie mouvementée : plusieurs destructions, deux expulsions des moines à la Révolution française... En 1903, les Chartreux reviennent à Méounes-lès-Montrieux. Malgré quelques interruptions provoquées par les guerres, les pillages, les destructions et autres adversités, le monastère est donc encore en activité aujourd'hui. S'il ne reste rien des bâtiments primitifs, une douzaine de moines y vivent encore. Seuls le local d’accueil et une petite chapelle sont accessibles au public. Méounes-lès-Montrieux mérite également une étape, un village où il fait bon se promener avec des rues qui mènent à des places agrémentées de belles fontaines. Deux grandes allées de platanes, prairies et collines environnantes sont le cadre principal de ce village. L'eau y est présente de partout. Il faut avoir la curiosité de s'enfiler dans les rues adjacentes pour découvrir la présence active de l'eau. Canaux et martellières, fontaines et lavoirs s'offrent un passage entre les maisons.

Plan d aups sainte baume grotte sainte marie madeleine sanctuaire routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurReprendre la D554, prendre à gauche la D5 vers La Roquebrussanne, puis la D64 vers Mazaugues, puis la D95 et enfin la D80 en direction de Plan-d'Aups-Sainte-Baume (123 km). Sur la D80 qui traverse le massif de la Sainte Baume, la route  offre des panoramas vertigineux sur la vallée de la Sainte-Baume...ça monte et ça tourne... Dans ce village, il n’y a ni vignobles, ni oliveraies, mais des prairies. Arriverez à Plan d'Aups, vous vous retrouverez sur une vaste plaine d'où le nom Plan d'Aups qui s'étend jusqu'aux pieds des hautes falaises. Découvrez le village de Plan-d’Aups-Sainte-Baume. Ce village authentique dévoile ses charmes aux touristes qui le découvrent. À proximité des plus beaux sites et monuments du Var, le village vous ouvre ses portes le temps d’une escapade ou à l’occasion d’un séjour destiné à se prolonger. La forêt de la Sainte Baume est exceptionnelle par la variété de sa faune et de sa flore grâce à un mélange entre la forêt méditerranéenne et la forêt alpine de moyenne montagne. La nature y est magnifique et le site est réputé pour ses randonnées. La Sainte Baume est accessible toute l'année. Attention néanmoins : en situation de sécheresse, l'accès aux forêts et sentiers peut être interdit pour limiter les risques d'incendie. Vous pouvez vous renseigner auprès des syndicats d'initiatives locaux. 

Plan d’Aups Sainte-Baume s’est associée au Pays d’art et d’histoire de la Provence Verte pour créer un guide qui vous permet de découvrir l’histoire et le patrimoine de la commune. La balade vous fera passer par tous les monuments de son centre-ville, tels que son église romane construite au XIe siècle pour servir de lieu de culte suite à la destruction d'un monastère par les Sarrasins (prieuré de Saint Jacques le Majeur fondé au IXe siècle. par les Cassianites). Le sol primitif en terre battue a servi de cimetière jusqu'au XVIIIe siècle. La tour de guet à la Tour de Cauvin,... César, après sa victoire sur Marseille, partagea les terres autour de la Sainte Baume entre ses officiers. Ou encore son couvent de Béthanie. Vous serez ensuite invité à prendre votre véhicule pour découvrir trois autres sites excentrés : la ferme de la Brasque, l’ancien site minier, le site de Giniez et l’atelier-garage d’Edouard Trouin dessiné par l’architecte Le Corbusier qui abrite aujourd’hui des expositions. 

Plan d’Aups Sainte-Baume possède un autre trésor, il abrite la grotte où Sainte Marie Madeleine décida il y a près de 2000 ans de finir ses jours dans la prière. C'est aujourd'hui encore un haut lieu de pèlerinage dont l'accueil et l'animation sont confiés depuis 7 siècles aux Dominicains. La grotte de Marie-Madeleine, ouverte dans la falaise, servit de refuge à la sainte qui s'y retira pour finir ses jours dans la prière.  Cette grotte naturelle creusée par l’érosion, contient une partie des reliques de Sainte-Marie-Madeleine et attire environ 400 000 visiteurs chaque année.  Pour accéder au sanctuaire, il faut grimper à pied pendant environ 45 minutes, puis gravir 150 marches symbolisant les 150 “je vous salue Marie” du rosaire. Arrivés en haut, de la crête, vous pouvezt admirer un panorama grandiose, des confins des Alpes du sud jusqu'à la mer. Après le portail d’entrée, se trouvent un beau calvaire coloré et une Pietà de Marthe Spitzer. Dans la grotte, on retiendra notamment l’autel en marbre du XIXe siècle, les statues de la sainte, dont celle de Marie Madeleine pénitente en bas de la grotte, de multiples ex-voto et les vitraux réalisés par les Compagnons du devoir. 

Reprendre la D80 et tournez sur votre gauche en direction de Nans-les-Pins. Prendre la D560 qui vous emmenera à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (147 km). En plein coeur de la Provence, idéalement située entre le littoral et les contreforts des Alpes, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume s'étale au pieds du Massif de la Sainte Baume, offre toute une palette d'activités à ses visiteurs. Le formidable patrimoine historique de Saint-Maximin fait de cette cité le lieu idéal pour les amoureux de vieilles pierres. En effet, la ville possède plusieurs édifices remarquables : la Basilique Sainte Madeleine, le couvent royal, l'Hôtel-Dieu et sa vielle-ville médiévale. Réputé pour sa basilique, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume est une petite ville très animée avec de nombreuses manifestations et marchés provençaux. 

Saint maximin la sainte baume la basilique sainte marie madeleine routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurCette cité de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume offre à travers la visite de la vielle ville et des anciens quartiers juifs médiévaux de grandes richesses artistiques et historiques. Se divisant en deux, d'un côté il y a le quartier commercial avec ses nombreux boutiques et magasins et de l'autre l'ancien quartier juif avec ses traditionnelles maisons médiévales aux arcades. Des cafés et des restaurants entourent la Place Malherbe avec sa fontaine à l'obélisque au centre. Après avoir stationné votre véhijcule, dirigez-vous vers l'office de Tourisme de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, situé Place Jean Salusse. L'histoire de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume commence au moment où Marie Madeleine vint s'installer dans la grotte de la Sainte-Baume pour y faire pénitence. Selon la légende, après la crucifixion, Marie-Madeleine serait arrivée sur les rives de la Méditerranée, aux Saintes-Marie de la Mer. Elle quitta ses compagnons de voyage pour se retirer dans une grotte du massif de la Sainte Baume

Située au cœur de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, la Basilique Sainte-Marie-Madeleine domine la ville avec ses dimensions impressionnantes : 73 mètres de longueur, 43 mètres de largeur et 29 mètres de hauteur. 3° tombeau de la chrétienté pour sa crypte abritant les reliques de Marie-Madeleine, c'est le plus vaste édifice religieux du Var et de Provence. Ce monument historique de style gothique fut achevé en 1532 près de 300 ans après le début de ses travaux. Malheureusement les travaux n’ont jamais été terminés selon la commande initiale, le portail et la grande porte d’entrée de la basilique ne seront jamais édifiés. Elle renferme un orgue majestueux et les reliques de Sainte-Marie-Madeleine. Des visites guidées sont organisées ( attention uniquement en été ) par l’office de tourisme pour découvrir les secrets et l’histoire de la basilique.

Fin de cette première étape de cette Route touristique "Sur les traces des monastères Varois".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 2 de la route touristique"Sur les traces des monastères Varois".

Carnet pratique de la route touristique "Sur les traces des monastères Varois"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités et Festivités

  • Toulon
  1. Dans le centre-ville, à découvrir librement ou via des visites guidées généralistes ou thématiques, comme celle qui fait le tour des 18 fontaines de la cité (renseignements au 04 94 18 53 00).
  • Hyères
  1. Découvrez la ville librement grâce à 2 circuits découvertes : l’une sur la ville haute, et l’autre sur les bâtiments XIXème siècle. 
  2. Un plan découverte est disponible aux points d’accueils et sur demande. Profitez aussi de nos visites guidées de la ville.
  • Fréjus
  1. Découvrez le patrimoine de Fréjus, en compagnie d'un guide conférencier, renseignements à l'Office du Tourisme au 04 94 51 83 83.
  • Collobrières
  1. Musée géologique et application numérique : Archistoire Collobrières, sur le chemin des pierres de Collobrières au Monastère de la Verne
  2. Panoramas : depuis les crêtes offrant des points de vue sur la mer et les îles d’Hyères, accessibles par les sentiers balisés (150 km).
  • Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
  1. Le cloître de l'ancien Couvent Royal des Frères Dominicains (XIIIe-XVIIe siècle) est ouvert aux visites.
  2. Visite du quartier juif médiéval avec ses arcades et son porche datant du XIIIe siècle.
  3. Visite guidée de la basilique (durée 1h30) proposée par l'association Les Balades de Marie. Le samedi à 10h de Pâques à la Toussaint ou à la demande au 06 10 38 56 21.

Plus d'information :

  • Mairie de Toulon - Avenue de la République - CS 71407 - 83056 Toulon Cedex - Tél. : 04 94 36 30 00 - Site internet
  • Office de Tourisme Provence Méditerranée - Bureau de Toulon - 12, place Louis Blanc - 83000 - Toulon - Tel :+33 4 94 18 53 00 - info@toulontourisme.com - Site internet
  • Ville de Hyères : site web
  • Hyères tourisme : site web
  • Hyères Office de Tourisme : site web
  • Mairie de Collobrières - Place de la Libération - 83610 Collobrières - Tél. 04 94 13 83 83 - contact@collobrieres-tourisme.com - Site internet
  • Office du Tourisme Collobrières - Boulevard Caminat –  83 610 Collobrières - 04 94 48 08 00 - servicetourisme@collobrieres.fr
  • Office de tourisme intercommunal - Port Miramar - 60 Boulevard du Front de Mer - 83250 La Londe les Maures - 04 94 01 53 10 - Site internet
  • Guide Sainte-Baume : site internet
  • Office de Tourisme de Plan d'Aups : Hostellerie de la Sainte Baume, 83640 Plan d'Aups Sainte Baume. Téléphone : 04 42 72 32 72
  • Office de Tourisme de Gémenos : Cours Pasteur, 13420 Gémenos. Téléphone : 04 42 32 18 44
  • Office de tourisme de la Provence Verte - Antenne du Plan d’Aups la Sainte Baume - Avenue de la Libération - 83640 Plan d’Aups Sainte Baume - Email : plandaups@provenceverte.fr - Tél. : +33 (0)4 42 62 57 57 - Site internet
  • Office de Tourisme de Saint-Maximin - Couvent Royal - 83470 Saint Maximin la Sainte Baume - 04 94 59 25 89
  • Office de Tourisme Intercommunal - 60, bld du front de mer, 83250 La Londe-les-Maures T : +33 (0)4 94 01 53 10 bienvenue@mpmtourisme.com - Site internet
  • Guide Sainte-Baume : site internet
  • Villages de caractère du Var - Place de la Mairie - 83570 Cotignac - (+33) 4 94 72 60 20 - (+33) 4 94 72 60 30 - contact@villagesdecaractereduvar.fr - site internet
  • Les Plus Beaux Villages de France : site web
  • Esterel Côte d'Azur : site web
  • Var tourisme : site web
  • Provence Alpes Côte d'Azur : site web

Autre Itinéraire :

  1. Itinéraire du circuit 1 de la route touristique"Sur les traces des monastères Varois".
  2. Itinéraire du circuit 2 de la route touristique"Sur les traces des monastères Varois".
  3. Itinéraire du circuit 3 de la route touristique"Sur les traces des monastères Varois".

Pour vous rendre sur la route touristique "Sur les traces des monastères Varois"

Couvert

Toulon

12 °C Couvert

Min: 10 °C | Max: 14 °C | Vent: 18 kmh 240°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur sur la route touristique "Sur les traces des monastères Varois"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Var

Préparez vos vacances sur la route touristique "Sur les traces des monastères Varois" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Sur les traces des monastères Varois" avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 11/04/2023